AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez|

Famille Desdaings [3/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
« Invité »

MessageSujet: Famille Desdaings [3/5] 15.04.14 19:01


Famille Desdaings et suite


La famille Desdaings est une grande maison du Confluant. Fière de son nom et de ses connaissances, elle ne partage rien avec les autres, cherchant seulement un brin de pouvoir. Elle n'est pas connue comme une famille avide. Mais c'est sans compter sur la nouvelle venue. L'épouse de l'héritier de la famille. Depuis que Cerenna est parmi eux, les morts ont été nombreuses. Elle était connu comme une vipère dans sa région mais toujours discrète. Elle combla de bonheur la maison en mettant au monde un héritier mâle. Les Desdaings sont maintenant avides de pouvoir. Mais personne ne le sait puisqu'ils sont toujours discret et fiers de leur antique réputation. Digne vassaux de Tully, ils rêvent aujourd'hui de les surpasser en nom. Ils auront ce qu'ils veulent. Ils l'ont bien dit. Ils sont
« Toujours fort »

Personnages

Cerenna DesdaingsPrise
ft Angelina Jolie
Criston DesdaingsLibre
ft Kevin McKidd
Isendre RiversPris
ft Hayden Christensen
Alyssa DesdaingsPrise
ft Alexandra Daddario
LarraLibre
ft Zuleikha Robinson
GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif ban (c)deviantar



Dernière édition par Alessander Desdaings le 11.09.14 14:10, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Famille Desdaings [3/5] 15.04.14 19:02




Cerenna Desdaings

Prise




Personnage

Age : 38 ans
Métier/Titre : Lady Desdaings
Situation familiale : Mariée
Famille : Lord Desdaings, son époux
Alessander Desdaings, son fils chéri
Alyssa Desdaings sa fille
Autre : X

Avatar : Angelina Jolie
Avatar Négociable : [] Oui [X] Non

Personnalité

Avide de pouvoir, orgueilleuse, rancunière

Physique

Brune, yeux bleus, belle, corps fin, importante poitrine

Histoire

Née dans une famille plutôt moyenne du confluant, durant l’an 258, la jeune fille a toujours été d’une beauté hors du commun et apprit très tôt à en jouer. Petite dernière d’une fratrie de sept enfants, elle n’avait aucune place dans l’héritage, de par son statut et de part son sexe. Pourtant, alors que ses frères et sœurs étaient des exemples de bonté dont la grâce était connue à travers les sept couronnes, elle rêvait d’un destin grandiose pour elle. Très peu encouragé par ses géniteurs, elle se mit à les haïr de plus en plus. Elle détestait sa famille, détestait son statut de femme qui l’empêchait de courir les bois et de chasser comme ses frères ainés. Elle cachait ses rêves de liberté en étant parfaite, timide. Elle n’ouvrait jamais la bouche, mais sa vengeance grandissait dans son cœur. Elle ne cherchait pas la puissance, elle voulait simplement sa liberté.

Cerenna se lia pourtant très vite avec son plus vieux frère, se dernier goûtant à travers les actes de sa sœur une liberté qu’il n’aurait jamais cru pouvoir éprouver. Mais un éclat de lance stoppa net la relation fraternelle qu’ils entretenaient. La plus jeune fille de la maisonnée se jura que jamais elle ne laisserait ses enfants vivre la même chose si elle en avait un jour, et jura d’en faire de poète. Même si elle savait bien que l’époux qu’elle aurait ne laisserait jamais cela arriver.

Lorsque, quatorze ans après sa venue au monde, alors qu’elle pensait ne pas subir le sort des filles de sa famille et pouvoir continuer à être libre, son père lui annonça une nouvelle qui changea sa vie. L’héritier de la famille Desdaings, de quatre ans son ainé l’avait remarqué et désirait l’épouser. Sa vie de sauvageonne s’écroulait. Elle allait devoir vivre prisonnière du masque qu’elle avait crée en présence des autres. Elle passa la nuit précédant son mariage à pleurer mais se présenta en parfaite épouse le jour venu. Son époux était un charmant jeune homme, un peu timide, qui l’aimait de tout son cœur. Mais elle ne parvenait à lui trouver le moindre charme. Elle voulait s’enfuir loin de lui, vivre. Il ne le permettrait jamais. Sa nuit de noce fût le pire souvenir de sa vie et elle lui offrait son corps par pur devoir conjugal. Son cœur s’emplissait de haine et elle changeait petit à petit, perdant l’innocence qui avait été sienne pour ne devenir qu’un morceau de glace à la beauté dérangeante. Certain commencèrent même à la surnommer la sorcière.

Elle donna naissance à un fils neuf mois après son mariage, dans lequel elle plaça tous ses rêves les plus fous. Et rien ne venait détruire son vœu de gloire. Son enfant apprenait avec elle, et elle le tenait en ses pouvoirs. La trahison de son mari, lorsqu’il ramena son fils bâtard détruisit en elle tout l’amour qu’elle aurait pu commencer à lui porter. Elle avait essayé, mais il en avait fini. Son viol, puis la naissance de sa fille est gravé dans sa mémoire et jamais elle n’oublierait. Elle tissait sa toile, laissant sa manipulation grandir. Elle était aimée mais dans l’ombre des nuits, elle contemplait son chef d’œuvre. Elle maitrisait son fils comme un marionnettiste d’un pantin. Il était sa vengeance.


Relations

Lord Criston Desdaings
Son époux, qu’elle haït plus que quiconque. Elle fera tout pour lui faire payer ses actes. Tout ce qui est en son pouvoir

Alessander Desdaings
Son fils, aimé d’entre tous. Elle sait ce qu’elle représente pour lui, elle sait le désir que la chaire de sa chaire éprouve pour elle, et, bien que restant froide en public, elle l’aime de tout son cœur. Il est sa vengeance, et elle ne le laissera pas quitter ses filets de sitôt.

Isendre Rivers
Elle haït cet enfant plus que n’importe qui et fait tout ce qui est en son pouvoir pour faire de sa vie un enfant. Il est la preuve des échecs de son époux et elle ne lui pardonnera jamais sa présence

Alysssa Desdaings
Alyssa est sa fille. Elle connait la beauté de l’enfant, et compte s’en servir pour assouvir sa soif de pouvoir. Mais la petite pas grand-chose pour elle. Elle l’aime comme une mère, mais elle fait une énorme différence entre la jeune fille et son frère

Larra
La prostituée est sa principale espionne. Bien qu'elle ne soit pas la seule, Cerenna sait le pouvoir qu'on ceux que tous ignore, elle est sa plus dévouée. Malgré la différence de leur rang, les deux femmes sont très complices et les secrets que lui dévoile sa putain lui sont d'une grande utilité. Les yeux et les oreilles de BeauMarché sont siens. Elle est ses prunelles lorsque se doit de rester cloitrée au château.
GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Alessander Desdaings le 12.06.14 10:26, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Famille Desdaings [3/5] 27.05.14 19:57




Criston Desdaings

Libre




Personnage

Age : 42 ans
Métier/Titre : Lord Desdaings, Seigneur de Beaumarché
Situation familiale : Marié
Famille : Lady Desdaings, sa femme
Alessander Desdaigns, son hériter
Isendre Rivers, son fils bâtard
Alyssa Desdaings sa fille
Autre : X
Avatar : Kevin McKidd
Avatar Négociable : [X] Oui [] Non

Personnalité

Homme de caractère ; Fier de l’honneur familial ; Altruiste ; Impulsif ; Loyal ; Jaloux

Physique

Blond, les yeux bleus, grand, musclé, respire la puissance

Histoire

Criston est le troisième enfant de la maison Desdaings, suivant deux filles. Il n’y avait que très peu d’écart entre les enfants, mais les filles et le jeune homme ne suivant pas la même éducation, ils ne se côtoyaient que très rarement. Le futur Lord Desdaings brilla rapidement par son habiliter à l’épée. Le jeune homme apprit à régler les affaires la famille, les noms des diverses maisons du Conflans et de Westeros. En grandissant, Criston montra que si sa puissance à l’épée était certaine, il ne deviendrait jamais un grand stratège. Bien trop impulsif, il ne maitrisait pas l’art du langage et était trop intègre pour formuler le moindre complot même s’il connaissait la force des stratégies. Il était un véritable Desdaings, cherchant à garder la puissance de sa maison et non à l’agrandir.

Agé de seize ans, le futur Lord rencontra celle qui deviendrait sa femme. Il tomba immédiatement sous le charme de la magnifique brune un rien timide. Elle serait parfaite pour lui donner des enfants forts, des héritiers que rien ne pourrait vaincre. Sa famille était une petite maison du Conflant, mais suffisamment importante pour que personne ne songe à traiter leur mariage de mésalliance. La naissance de son héritier fit de lui le plus heureux des hommes et il chérissait sa famille plus que n’importe qui. C’est pourtant le jour de la naissance d’Alessander qui mourut son père dans un accident de chasse, faisant de lui le nouveau seigneur de Beaumarché.

Pourtant, le nouveau Lord se rendait compte qu’il n’avait pas épousé la bonne. Malgré sa beauté, Cerrena était aussi dangereuse qu’une vipère. Elle gardait jalousement son fils près d’elle. Tous les rêves que Criston avaient formulé à la naissance de l’enfant étaient vains et elle les empêcherait. Elle voulait faire du petit garçon un poète, soufflant qu’il deviendrait comme le prince Rhaegar et qu’il jouerait lui aussi d’une harpe aux cordes d’argent. Ne pouvant porter sa haine sur sa femme, c’est sur son héritier qu’il rabattit sa colère à travers ses poings douloureux. Puis l’enfant comprit ce qu’il devait être et agissait en conséquence, gagnant l’amour de son père en devenant un fin bretteur.

Criston partit défendre les intérêts des Tully durant la guerre, suivant les signes que lui indiquaient ses suzerains qui outre être ceux qui décidait de sa vie, ils étaient aussi ses amis. C’est pendant la guerre, dans le feu des combats qu’il rencontra une femme qui sut capturer son cœur. Neuf mois plus tard, elle mettait au monde un enfant, mais perdit la vie quelques jours plus tard, tué par une lame ennemis. Le Lord jura de prendre soin de l’enfant, même si ce dernier se nommerait Rivers. Il pensait que sa femme l’aimerait comme le sien, que tout sera rose. Il n’en fut jamais rien. Elle le haït sitôt que l’enfant apparu comme une véritable trahison. Il ressemblait tellement à son père, bien loin d’Alessander. Mais Criston voulait l’éduquer comme son propre enfant et agit en conséquence.

Puis eu lieu cette nuit qui marqua la fin du couple qui jusqu’ici gardait pour les apparences une vie normal. Cerrena lui refusait sa couche, c’était vrai, mais il y avait les putes et les servantes pour le satisfaire. La brune était pourtant bien trop belle. Il ne savait pas que son fils était là lorsqu’il entra dans la chambre de son épouse. Il ne le vit pas lorsqu’il la viola, il n’entendit pas les poings du jeune garçon se plisser lorsque ce dernier entendait sa mère hurler qu’il arrêter et lui grogner qu’il se fichait de ce qu’elle pouvait bien dire.

Criston n’intervient que très peu dans l’éducation de son fils. Il reporta donc tout son amour sur son batârd et sa petite dernière, prunelle de ses yeux. Il savait que son héritier le haïssait plus que n’importe qui mais lui n’y parvenait. Après tout, c’était son enfant. Il lui offrit l’épée familiale et la chevalière qu’il portait jusqu’ici, lui faisant jurer qu’il en serait digne.


Relations

Lady Cerrena Desdaings
Il a essayé de l’aimer. Il l’a même aimé pendant un temps. Lorsqu’ils étaient encore jeunes, il voyait en eux un couple du perfection sans faille, qui n’aurait de secret l’un pour l’autre. Aujourd’hui, il ne sait que penser de sa femme. Il l’aime encore, il ne peut se le cacher. Mais elle est dangereuse et il le sait bien.

Alessander Desdaings
Son héritier. Pourtant, Criston ne tient pas à lui plus que de mesure. Il l’aime comme un fils, mais ne l’idolâtre pas. Face à sa femme, son amour pour son enfant semble même un peu fade. Mais il sait qu’Alessander est la créature de Cerrena et se méfie de ce qu’il est capable de faire.

Isendre Rivers
Isendre a beau être son batard, Criston l’aime. Il voit en lui sa mère. C’est les traits de la jeune femme qui hante ses nuits. Alors il le chéri comme il n’a jamais chéri personne auparavant. Il sait qu’il peut faire de lui quelqu’un de grand. La relation du père et du fils est une relation de confiance. Ils se disent tout l’un sur l’autre.

Alysssa Desdaings
Sa fille est sa princesse. Il sait que Cerrena projete pour elle de grande chose mais il veut la garder innocente le plus longtemps possible. Qu’elle ne devienne pas comme sa mère est son unique vœu et il fera tout pour sa petite fille.
Brynden Tully
Bien que Brynden soit le frère du suzerain du Conflans, les deux hommes sont très amis. Ils ont établi une relation de confiance voilà des années et, bien que Criston veut rester discret sur le poison de sa femme et l’influence qu’elle a sur son fils, Brynden est au courant des agissements de la Lady. Criston sait qu’il peut compter sur lui mais ne demande jamais la moindre aide, trop fier pour cela.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Alessander Desdaings le 11.09.14 14:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Famille Desdaings [3/5] 02.06.14 14:12




Isendre Rivers

Pris




Personnage

Age : 15 ans
Métier/Titre : Fils bâtard de Lord Desdaings
Situation familiale : Célibataire
Famille : Lord Desdaings, son père
Alessander Desdaings, son demi-frère
Alyssa Desdaings, sa demi-sœur
Autre : X
Avatar : Hayden Christensen
Avatar Négociable : [X] Oui [] Non

Personnalité

Timide, tendre, doux, têtue, fonceur

Physique

Blond, les yeux bleus, grand pour son âge, plutôt beau garçon

Histoire

Né en l’an 283, Isendre ne pensait pas un jour obtenir le titre de Rivers. Il n’a jamais connu sa mère, cette dernière étant morte bien avant qu’il ne puisse en garder le moindre souvenir. Il ne sait rien d’elle et ne cherche pas à connaitre ses origines. Elle n’était surement qu’une femme comme il y en a tellement, même si son père lui a souvent décrit comme une femme exceptionnelle comme il ne s’en fait que très peu.

Isendre a donc été élevé à Beaumarché, où il assistait aux brimades de la femme de son père, aux différences évidentes qu’elle faisait entre lui et les membres purs de sa famille. Elle le rabaissai en permanence, mais le petit garçon pouvait compter sur l’amour de son père, qui avait juré de le protéger et le ferait jusqu’à sa mort. Il fut donc initié aux maniements des armes, il apprit tout ce qu’un jeune noble se devait de savoir. Intelligent, l’enfant apprenait vite au bonheur de son père. Mais il restait timide et ne parlait que très peu, craignant les colères légendaires de la maitresse des lieux qui ne se privait pas pour faire de sa vie un enfer. Elle le haïssait, et cela n’était un secret pour personne. Lors des départs de son père, Isendre était relégué dans les cuisines, Cerrena estimant qu’il ne méritait pas l’honneur de manger à la tête des vrais Desdaings. Pourtant, le petit garçon s’entendait à merveille avec les cuisinières, surtout avec la fille de l’une d’elle, d’une année seulement sa cadette, au visage poupin et aux longs cheveux roux, toujours ramené en une tresse qui lui tombait tendrement sur l’épaule. Elle fut son premier amour.

Puis, il y avait Alyssa. Après le départ de son grand frère, Isendre se retrouvait le seul homme de la maison, sans compter son père. Il se lia d’une amitié profonde avec la jeune femme qui était loin de ressembler à sa mère et avait la douceur de leur père. Dans le plus grand secret, le jeune homme écoutait la jeune femme lui compter ses rêves tous plus fantastiques les uns que les autres et lui apprit à se battre comme un homme. A sa grande surprise, la jeune femme était douée. Les deux enfants partageaient tous, de leur jeu jusqu’à leur enseignement mais ils restaient discrets. Si Lady Desdaings apprenait que sa fille parlait de longues heures avec Isendre, elle verrait cela comme une trahison et le jeune homme aimait sa petite sœur de tout son cœur.

Malgré son statut de batard, Isendre vécu paisiblement son enfance. Son père lui fit même l’honneur de lui offre un poulain pour ses dix ans et il jura de s’en occuper lui-même, de le dresser et d’en faire un animal de monte qui pourrait briller si jamais son père lui faisait l’honneur de l’amener dans les tournois. Le jeune garçon était doux, sachant frapper lorsqu’il le fallait mais portant l’honneur comme la plus grande vertu d’un homme. Les yeux de la vipère étaient toujours fixés sur lui, cherchant la moindre faille mais le bâtard était irréprochable. Un rien coureur, comme tous les jeunes de son âge mais gardant sa dignité afin qu’aucun de ses gestes ne puissent lui porter préjudice.


Relations

Lady Cerrena Desdaings
Cette femme est son pire cauchemar. Il frissonne à chaque fois qu’il la croise dans un couloir. Elle est sa peur la plus profonde, elle qui n’a jamais cherché à l’aimer. Avec la candeur d’un enfant, il avait essayé. Il l’avait même appelé maman. Aujourd’hui, il garde un comportement neutre à son égard. Il ne la déteste pas, les paroles de la vipère lui ont bien fait comprendre que tout est uniquement de sa faute. Il en a peur et elle est loin d’être une proche ou même une relation neutre. C’est en partie à cause d’elle qu’Isendre est irréprochable. Pour qu’elle ne puisse rien dire sur son comportement.

Criston Desdaings
Criston est tout pour Isendre. Son père, son maître d’arme, son allié face à Cerrena. Il a la totale confiance du bâtard et ce dernier serait d’ailleurs capable de tout pour son père. Il l’aime de tout son cœur, lui qui a toujours été là pour lui, qu’importe le moment où il avait besoin de sa présence.

Alessander Desdaings
Alessander est pour Isendre le modèle du parfait chevalier. Beau, puissant sur son cheval, il est le héros de sa petite sœur et à énormément d’estime de la part du bâtard. Bien sûr, Alessander l’a toujours cordialement ignoré mais n’a jamais été particulièrement mauvais avec lui. Isendre ne sait pas que l’héritier est l’âme damnée de Cerrena et il le considère donc comme le parfait modèle de ce qu’il voudrait devenir plus tard. Un homme fort, beau, se fichant des rumeurs qui courent sur sa personne. Il l’épi dès qu’il voit sa chevelure brune franchir les portes de Beaumarché.

Alysssa Desdaings
Cette jeune femme est à la fois sa soeur et sa meilleure amie. Les deux jeunes gens sont comme des jumeaux. Ils n’ont pas besoin de paroles pour se comprendre, pas besoin de sourire pour s’entendre. Ils font les quatre cents coups ensemble et font tourner chèvre tout le personnel de leur famille. Alyssa est l’une des rares à ne pas voir son statut de bâtard et elle s’est trompée à de nombreuses reprises en l’appelant Desdaings. Ils aiment à partir tous les deux dans le plus grand secret, sur leur monture respectives. Dire qu’ils sont simplement amis serait mentir. Ils sont l’ensemble de deux moitiés et ne sont heureux que lorsqu’ils sont ensemble. Exactement comme les jumeaux qu’ils ne sont pas.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif




Dernière édition par Alessander Desdaings le 03.06.14 15:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Famille Desdaings [3/5] 02.06.14 14:46




Alyssa Desdaings

Prise




Personnage

Age : 14 ans
Métier/Titre : Dernière de la famille Desdainds
Situation familiale : Célibataire
Famille : Lord Desdaings, son père
Lady Desdaings, sa mère
Alessander Desdaings, son frère
Isendre Rivers, son demi frère
Autre : X
Avatar : Alexandra Daddario
Avatar Négociable : [X] Oui [] Non

Personnalité

Garçon manqué, Intelligente, Curieuse, Aime à se battre comme un homme, têtue

Physique

Brune, yeux bleus, particulièrement jolie

Histoire

Née en 284, la jeune femme était un beau bébé. Elle ne sait pas ce qui a entrainé sa venue au monde, elle ne sait rien du viol que son père a commis. Bébé elle se révéla une enfant pénible. Elle pleurait beaucoup, et personne n’arrivait à la calmer. Personne si ce n’est son grand frère. Alessander pouvait l’approcher et s’il la prenait dans ses bras, ses larmes se calmaient immédiatement.

En grandissant, Alyssa devient le sosie de sa mère au même âge. Si ce n’est que la manipulation n’était pas dans son cœur, elle avait hérité de son père sa droiture d’esprit et sa force de caractère. Elle refusait qu’on l’aide, voulant tout faire toute seule. Elle regardait pendant des heures son frère s’entrainer, se jurant qu’un jour, ce serait elle à sa place. Elle n’aimait pas écouter pendant des heures les leçons de morale de septon, apprendre par cœur ce qui ferait d’elle une parfaite épouse. Elle se voulait aussi libre que les étalons sauvages de Dorme, aussi fugace qu’une brise. Mais elle était née femme. Malgré le statut et la puissance qu’elle pourrait apporter à sa famille, sa mère ne s’intéressa que très peu à elle, gardant son amour pour son ainé.

En grandissant, devenant chaque jour un peu plus sauvage et libre, se fichant des convenances, de la perfection qu’on exigeait d’elle et de sa beauté comme de son premier repas, elle revenait crotter et sa mère était là uniquement pour lui dire que ses actions étaient mauvaises. Qu’elle devait devenir parfaite. Être la meilleure des femmes. Mais Alyssa n’en avait que faire. Elle voulait apprendre à se battre et troquait les robes pour des pantalons bien plus pratiques dès que sa mère avait le dos tourné.

Puis vient la pire des trahisons pour sa génitrice. Alyssa se lia très vite avec Isendre, trouvant en lui le grand frère qui lui manqua. Alessander était vers elle dès qu’il le pouvait. Le parfait chevalier, elle l’admirait de tout son cœur mais bien souvent, il partait loin d’eux. Elle ne savait ce qu’il fuyait, mais intelligente comme elle l’était, elle était persuadée que c’était leur mère. Curieuse, elle l’avait entendu lui souffler son poison. Elle savait tout, ses oreilles trainaient dans le moindre lieu. Isendre ne l’accompagnait pas dans ses moments là. Par contre, elle le supplia pendant longtemps pour qu’il lui apprenne à se battre comme un homme. Dans le plus grand secret ils jouaient ensemble, créant une amitié sans faille. Alyssa aurait rêvé être chevalier. Mais elle savait très bien que sa mère nourrissait pour elle d’obscurs projets.


Relations

Lady Cerrena Desdaings
Malgré ce qu’elle est et malgré ce qu’elle fait subit à Isendre, Alyssa aime sa mère. Elle lui voue un amour sans faille mais ne sera pas prête à faire n’importe quoi pour elle comme le fait son grand frère. Elle voit clair dans son jeu et à peur de ce qu’elle ferrait d’elle dans le futur. Elle fait mine de rien mais elle connait la cruauté de la Lady.

Criston Desdaings
Son père, l’homme de sa vie, le plus grand et le plus fort. Il est sur un piédestal pour la jeune fille et il est bien impossible de le faire descendre. Elle ne lui voit aucun défaut et est particulièrement complice avec lui, au grand désespoir de sa mère.

Alessander Desdaings
Son grand frère, elle tient à lui et on ne le touche pas lorsqu’elle est dans les parages. Elle l’idolatre, lui, si beau et si fort. Il est son héros et elle aimerait tellement, si elle était un homme, être comme lui. Mais d’un autre côté, elle est un peu jalouse. Parce que lui, il a l’amour de leur mère. Cette amour qu’elle n’aura jamais autant que lui.

Isendre Rivers
Isendre. Son jumeau, son meilleur ami, son frère. Il est un part d’elle-même et elle l’aime sans fin, d’un amour fraternel qu’elle ne trahira jamais. Qu’importe ce que sa mère lui ordonne de faire. Isendre est le seul qui compte à ses yeux. Ils font les 400 coups tous les deux. Des jumeaux non liés par le sang. Elle se fiche qu’il soit un bâtard. Elle l’aime pour ce qu’il est, pour sa force de caractère.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Alessander Desdaings le 05.08.14 14:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Famille Desdaings [3/5] 03.06.14 16:48




Larra

Libre




Personnage

Age : 21 ans
Métier/Titre : Prostituée
Situation familiale : Célibataire
Famille : Aucune ou alors elle ne les connait pas
Autre : X
Avatar : Zuleikha Robinson
Avatar Négociable : [] Oui [X] Non

Personnalité

Intelligente, discrète (quand elle veut l’être), rude, caractérielle, avide, charmeuse, féministe, fière

Physique

Brune, yeux aussi noirs que la nuit, sensuelle

Histoire

Une fleur du pavé comme il y en a tant. Abandonnée sur le parvis, puis recueillit par les prostituées du bordel le plus réputé de Beaumarché, elle fut nommée Larra en l’honneur d’une femme qui venait de les quitter. Elle vécue aussi heureuse que le peut l’être une orpheline comme elle. Pour elle, elle connaissait le bonheur. Elle ne voulait rien d’autre que ce qu’elle vivait et avec le sourire aux lèvres, elle regardait les femmes avec qui elle vivait faire leurs preuves. Toutes sous les ordres d’un homme puissant et dangereux, Larra avait peur de lui. Mais il comptait bien faire de la jeune fille une parfaite courtisane. Elle n’avait pas la peau si blanche des femmes qu’il employait mais son corps promettait de grande chose. Il se l’appropria une nuit, ne pouvait résister à la passion qu’elle faisait naitre en lui. Le lendemain, elle était au travail.

Sa simple situation aurait pu continuer pendant longtemps. Pourtant, la jeune femme en voulait plus que de simplement faire croire aux hommes qu’ils étaient les meilleurs, les plus doués et qu’ils l’amenaient à toucher les étoiles. Elle était douée dans l’art de mentir, d’apparaitre discrète lorsqu’un homme ne lui plaisait pas. C’est dans une ruelle qu’elle croisa la Dame des lieux. Cerenna n’était pas là par hasard. Elle fit d’elle son espionne, sa femme de main et ses yeux dans chaque recoin de BeauMarché. Larra accepta immédiatement l’offre, d’autant que l’argent que lui donnerait Lady Desdaings était sien. La Dame lui apprit à lire, lui souffla des mots tous plus empli de poisons les uns que les autres pour qu’elle soit digne de les répéter. Larra était une élève parfaite, qui apprenait vite. Son intelligence lui fut rapidement utile pour proférer ses mensonges et ne jamais se perdre dans leur nombre. Elle apprit à se défendre avec une dague, à devenir dangereuse, son corps rendu souple par la gymnastique que lui avait fait apprendre son maitre aussi puissant que celui d’une panthère.

Ce fut elle qui s’occupa de rendre l’héritier de la famille plus viril, de faire de lui un homme. Elle s’appliqua pour qu’il apprenne à aimer sa et leur première nuit ne fut pas la dernière. Elle mentait pourtant en permanence et bien qu’Alessander ne le sache pas, le moindre de ses gestes étaient répétés à sa mère.

Aujourd’hui, toujours courtisane et toujours sous les ordres de son « propriétaire », elle rêve de quitter Beaumarché. Toujours proche de Cerenna, elle se dit que la meilleure de stratégie serait de suivre son fils, gardant un œil sur lui tout en découvrant de nouveaux horizons.


Relations

Lady Cerrena Desdaings
La Lady est tout pour la jeune femme. Elle voit le pouvoir à travers elle et l’argent qu’elle lui apporte, elle le prend sans se soucier du mal que les paroles qu’elle rapporte peuvent faire. Elle est son espionne, ses fidèles prunelles. Elle ne la trahira pas car au délà l’argent, elle apprécie Cerenna. Elle comprend son vœu de pouvoir. Elle aime voir en elle une femme forte.


Alessander Desdaings
Elle fut sa première nuit, et certainement pas la dernière. Le jeune lord ne se méfie pas d’elle et elle en profite au maximum. Elle l’espionne pour le compte de sa mère et fait petit à petit de lui un puissant allié. Elle espère que si elle parvient réellement à le charmer, il l’emmènera avec elle, servant ses plans et ceux de Lady Desdaings..

Weese « le Chêne »
Son maître l’effraye toujours autant. Elle sait qu’elle lui plait et elle sait le danger qu’il représente. Il vient parfois la voir et sa violence est inégalable. Il est le seul capable de lui faire baisser la tête et ravaler sa fierté.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Famille Desdaings [3/5]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Famille Desdaings [3/5]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Zone Hors RPG :: Archives du forum :: Predef d'anciens membres-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.