AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 23.05.14 23:22


Danger en Haute Mer
Event
An 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5

La nuit était tombée depuis plusieurs heures et la mer était plus calme. Les deux galères de guerre arborant le pavillon rouge et or des Lannister fendaient lentement l’eau, les lumières des lanternes illuminant quelque peu les navires.

Cela faisait plusieurs années qu’elles sillonnaient ainsi les côtes des Terres de l’Ouest, faisant partie des patrouilles instaurées par Lord Tywin Lannister suite à l’attaque subie par Castral Roc en l’an 289. Si le Sire de Castral Roc était bien loin, s’affairant à quelque affaire dans la capitale, les hommes n’étaient pas trop relâchés pour autant, sachant qu’ils devraient rendre compte à Ser Kevan s’il arrivait quoi que ce soit pendant leur patrouille.

Les rameurs s’affairaient à faire avancer le navire tandis que les soldats s’étaient disposés en petits groupes, certains pour discuter et d’autres pour jouer aux dés. Si la plupart d’entre eux étaient sobres, au vu de la dose minimale réglementaire de bière à laquelle ils avaient droit à bord, les chopines à moitié remplies servaient parfois de monnaie d’échange avec les pièces de bronze et d’argent.

Un jeune matelot placé de garde dans la vigie rêvait de la fille de l’aubergiste, le regard perdu dans l’horizon. Il espérait que Rosalyne lui offre enfin sa virginité quand il reviendrait au port mais sa mère insistait pour que celui qui la prenne paie un dragon d’or… Il en était hélas bien loin, n’ayant économisé qu’une trentaine de cerfs d’argent. Fredonnant l’air des Pluies de Castamere, il retourna son regard vers l’horizon.


Résumé
Les deux petites galères de guerre des Lannister sont attaquées par quinze boutres des fer-nés.
Chaque galère possède 50 rameurs et 100 soldats.
Les boutres des fer-nés se répartissent en :
    - 1 boutre de petite taille contenant 25 rameurs et 25 guerriers
    - 9 boutres de la Flotte de Fer, contenant chacun 150 rameurs et 150 guerriers
    5 boutres "gros", contenant chacun 100 rameurs et 100 guerriers



© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 25.05.14 3:39

Lorsque les boutres Fer-Nés arrivèrent au large de Port Lannis, ils s’avancèrent dans la baie autant que le permettait la visibilité et attendirent la nuit en remplissant une majorité de bateaux avec des dizaines de seaux d’eau de mer. Ils avaient bien chantés les jours précédents, tant qu’ils étaient loin des côtes, mais à mesure qu’ils s’approchaient de leur destination, une étrange ambiance s’installait, il fallait devenir peu à peu plus discret, s’habituer au silence. Le temps semblait se ralentir, mais malgré l’allure morne des équipages, une lueur s’était allumée dans leurs yeux de guerriers, les rameurs ramaient avec volonté et même les voiles semblaient se gonfler de tout l’orgueil des Îles de Fer.

A la nuit tombée, la Fierté de Fer avança avec le Baiser du Kraken vers Port Lannis de manière à couper toute retraite et cinq autres boutres se déployèrent pour couvrir au maximum l’étroite baie et intercepter les navires de patrouille. Les huit boutres de guerre s’installèrent quant à eux aux endroits qu’ils considéraient comme les passages probables des galères de patrouille, abaissèrent les voiles et attendirent dans un silence de mort prêts à fondre sur l’ennemi le moment venu
La lune en était à son premier quartier, hélas ils n’avaient pu partir à temps pour arriver à la nouvelle lune et attendre était inenvisageable, Tywin risquait de revenir avant qu’ils ne se décident et il n’était pas question de laisser passer cette occasion. Enfin, cela leur avait au moins permis à l’écume sanglante d’accoster entre Belle Île et le continent au meilleur moment : dans la nuit la plus noire possible.

Sur le Fer Vainqueur, Glenhild avait revêtu son armure de cuir clouté et avait ses hachettes et son épée à la ceinture ainsi que sa dague à la cheville. Elle souriait de toutes ses dents dans la nuit et fixait l’horizon avec envie, qu’elle voit ou non, peu importait, elle sentait, elle entendait, elle savait et elle avait hâte. Hâte de se battre aux côtés de son amie Vigdys, de son inspirateur Victarion, de l’amusant Amiral des Corsaires et du Colosse d’Orkmont hâte de tester le gout du sang des manteaux rouges si réputés. Elle en salivait d’avance et si elle devait mourir, alors qu’elle meurt en combattant, comme une fière Fer-Né qu’elle était, et si possible le plus tard possible dans cette folle entreprise qu’elle avait instiguée. Pour sûr, elle irait festoyer avec le Dieu Noyé.



MÉTÉO:
 


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 11.06.14 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 25.05.14 3:39

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 6' : 3

--------------------------------

#2 'Dé 6' : 5

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 100
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 25.05.14 21:41

    Le temps était incertain. Un orage grondait tandis qu'une brise, légère heureusement, soufflait sur les vagues. La jeune femme tenait fermement son glaive, quitta le ciel des yeux et s'avança sur la Fierté de Fer, ses pas résonnant sur le ponton en bois. Elle passa devant Alyn Orkwood en évitant soigneusement le regard de ce géant qui la mettait toujours mal à l'aise. La jeune bâtarde s'arrêta aux côtés de sa respectée rivale et courageuse amie Glenhild Bonfrère. Elle lui sourit avec malice, peinant à contenir son excitation face aux événements qui se rapprochaient à grands pas.

    « ▬ Voyons laquelle de nous deux éliminera le plus d'ennemis. Tu ne me battras pas cette fois Glenhild. » lui lança-t-elle avec défi.

    Les deux jeunes femmes, aussi loin qu'elles se connaissaient, s'étaient toujours mesurées l'une à l'autre. Bien souvent Glenhild avait l'avantage sur Vigdys. La jeune Pyke, savait qu'il lui restait encore beaucoup à apprendre et, bien que l'envie de dépasser Glenhild la brûlait, elle avait la sagesse de l'observer afin d'en apprendre plus. Elle retirait un enseignement dans chacune de ses défaites, plus enrichissantes que ses victoires.

    « ▬ T'en fais pas je couvrirai ton joli petit cul Bonfrère ! »lui lança-t-elle en lui tendant sa main, qu'elle attendait que son amie empoigne.

    Un corbeau volait dans les cieux et son cri lui fit lever les yeux. La Fierté de Fer, un boutre de petite taille, les conduisait peu à peu vers leur destin. Un éclair fendit le ciel ce qui permettait à tous d'y voir plus clair l'espace d'un instant. Vigdys chercha d'autres compagnons du regard notamment Victarion, qu'elle soupçonnait déjà de la surveiller et Ragnar, qu'elle ne comptait pas lâcher du regard autant que faire ce peut, méfiante à l'idée qu'il ne parte à nouveau sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 26.05.14 0:38

Qu'Est-ce qu'il pouvait bien foutre sur un navire Greyjoy? C'était le genre de question que se poser surement Ragnar. Il était sur le même navire que Victarion Greyjoy, le frère de l'homme qu'il voulait tuer un jour. Voilà une situation qu'il n'aurait jamais crue possible il y a encore quelques temps. Pourtant il était là. L'appât du gain et des retrouvailles bien particulière l'avait amené à se battre sous la bannière de Victarion. Il ne connaissait pas tous les membres de l'équipage. Il en avait bien croisé certain à l'autre bout du monde, comme Glenhild par exemple et bien que leur rencontre ai été... mouvementer, ça avait été une rencontre très... intéressante!

Il y avait aussi ce monstre, Ragnar le connaissait seulement de par sa réputation. Le colosse, Lord Orkmont, enfin bref, un géant qui semblait surtout réfléchir avec ses poings... et il y avait bien évidemment, Vigdys Pyke. Ragnar ne pensait pas la revoir il y a encore peu de temps et pourtant... Une retrouvailles qui aurait pu être chaleureuse, mais qui c'était trouvé être très... tendu. Il avait visiblement perdu bien plus de choses qu'il ne pouvait l'imaginer. Sa fuite des îles de fer il y a de cela plusieurs années avait entrainé des choses qu'il n'avait pas prévu. Aveugler parsa haine, il en avait oublié des proches. Il était trop fier pour admettre certaine chose, pourtant, il restait persuader qu'il avait fait le bon choix. Les sacrifices enduraient n'étaient que le prix à payer, aussi douloureux soit il.

Quoiqu'il en soit, il était relativement impatient d'en découdre. Comme beaucoup à bord d'ailleurs. Au détail prêt qu'il était silencieux comme la mort. Son regard fixait l'horizon d'une volonté destructrice. Il jetait quelques regards méfiant à Victarion de temps en temps. Les deux hommes n'avaient jamais véritablement échangé. Il c'était retrouver sur le navire presque par hasard ou par des mots de Vigdys. Nul doute que la méfiance était un mur immense qui se dresser entre les deux hommes, mais Ragnar, pour une fois, ne cherchait pas les ennuis. Il cherchait surtout à comprendre, c'était si improbable qu'il soit là. Heureusement que Balon ne dirigeait pas lui-même l'offensive. Et puis les deux magnifiques blonde sur le pont offraient une vue splendide. Même s'il n'était pas vraiment capable de faire le premier vers Vigdys Pyke. Il sentait son regard sur sa nuque et il était incapable de dire si c'était bon ou mauvais pour lui. En revanche, Il était prêt, armer jusqu'aux dents, bouclier, hache, hachettes, épée et couteau... il voulait du sang et son regard confirmer bien sa volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 26.05.14 23:10

Les voix de la guerre et de la destruction sont impénétrables. Tuer des marchands, violer leur fille et piller leur bateau étaient des choses bien agréables, cela va de soit, mais faire la guerre était une chose beaucoup plus rare et beaucoup plus amusante. On y récoltait quelque chose de bien plus grand que de l'or ou des paires de cuisse, quelque chose pour laquelle mon cœur bat et mes poings frappent depuis tout jeune, LA GLOIRE!

RIEN n'était aussi important pour moi que la gloire. Je n'avais pas gagné le surnom de Colosse D'Orkmont parce que je dansais comme un ivrogne, mais parce que j'excellais dans un domaine, celui de faire couler le sang. Alors, bien évidemment, j'étais plus que ravi d'être convier à se bordel sans nom qu'allait être cette bataille. J'en avais même discuté avec Victarion Greyjoy et d'autre pour construire un plan. Ah cet homme, ce Victarion, un grand guerrier, je n'y trouvais rien à y redire. C'était même la raison pour laquelle j'aurais aimé faire un duel avec celui-ci. Il n'avait rien à m'envier en gloire et ça, je le respectais énormément. C'était un homme qui ne lâcher jamais l'affaire.

Et il y avait cette petite Vedeloyn, que j'avais tendance à considérer comme ma toute petite sœur. J'avais toujours eu du mal à la comprendre et je m'efforçais tant bien que mal à découvrir ce qu'il y avait dans sa petite tête. Bon dieu que les femmes sont compliqués, c'est plus facile de torturer un homme. Quoiqu'il en soit, j'étais très proche de sa famille et je respectais sa volonté d'être toujours meilleur, un caractère qu'elle semblait partager avec la Bonfrère, Glenhild. Il n'y avait apparemment que des gens qui méritaient le respect sur ce petit rafio, ou presque. Il y avait ce Ragnar.

Je ne savais pas grand-chose de lui, hormis le fait que beaucoup semblait se méfier de sa personne et qu'il était l'héritier des Noirmarées, mes voisins. Soucieux d'en apprendre plus je m'approchais de Victarion en jetant un léger regard à Vygdis Pyke qui passa devant moi à cet instant sans dire un mot et m'arrêta à côté du Greyjoy.

« Avec tout le respect que j'ai pour toi. J'ai un doute concernant le petit Noirmarées. » Dit-il en faisant un petit mouvement de tête, désignant celui qu'il venait de cité. Celui-ci était entrain de regarder l'océan, sans véritablement se soucier de ce qui se passer à bord. « Je ne sais presque rien sur lui, tu es sûr que c'est une bonne idée de l'avoir à bord? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 01.06.14 19:39

Un violent orage avait éclaté loin au large et on voyait de temps à autres le monde s’éclairer d’une vive lumière blanche avant que, environ deux minutes plus tard, le grondement furieux de la tempête n’arrive aux oreilles des marins. Mais pour l’instant, la mer restait calme et les vents étaient encore doux. Qu’en serait-il d’ici quelques heures ? Tout dépendait du sens et de la vitesse du vent…

Les deux petites galères de guerre voguaient doucement vers le port craignant de ne pas y arriver avant l’orage mais inconscientes d’un danger bien plus proche qui les attendait en silence sur les flots noirs. Leurs voiles écarlates brodées du lion d’or des Lannister se gonflaient d’orgueil sous la brise qui les menait doucement à bon port. Les hommes discutaient tranquillement, pensant en avoir fini avec leur patrouille maintenant qu’ils étaient entrés dans le long estuaire qui protégeait la ville. Ils faisaient juste assez de bruit pour que deux des boutres de la Flotte de Fer déployés dans la baie les repèrent et se portent à leur rencontre. Priant le Dieu Noyé de leur octroyer la victoire et en espérant que le Dieu des tempêtes ne ferait pas d’éclair avant qu’ils ne soient assez proches, les deux navires se rapprochèrent peu à peu tout en allant vers les bateaux de la Flotte du Lion. Ils n’avaient pas besoin de mots ni de signes pour s’entendre, les deux capitaines avaient fait ça un millier de fois auparavant et étaient rompus aux manœuvres coordonnées.

Une fois n’est pas coutume, les éléments furent du côté des Fer-Nés. Un puissant éclair déchira le ciel illuminant soudainement la baie. Les silhouettes terrifiantes du Fer-Vainqueur et du Vent de la Faucheuse fondant sur eux se révélèrent brusquement aux marins. La lueur étrange venue de l’orage leur donnait un aspect fantomatique qui leur rappellerait certainement leurs pires cauchemars.

Les deux boutres surplombaient légèrement leur propre galère et approchaient à bonne vitesse de manière à les prendre en tenaille. Par chance, le premier bateau avait une bonne chance de s’en sortir s’il augmentait assez sa vitesse pour fuir et tenter de prévenir Port-Lannis. Il pouvait aussi décider de venir en aide aux Manteaux Rouges qui seraient d’ici quelques minutes pris en tenaille entre deux boutres plus gros qu’eux. Pour le second bateau, les choses étaient nettement plus sombres, sa seule chance résidait dans une manœuvre aussi rapide qu’incertaine pour essayer de s’extirper du piège qui se refermait sur eux un peu plus à chaque seconde.

Le capitaine n’avait pas le choix il fallait tenter le coup, il fit baisser les voiles pour ordonner un demi-tour à la rame.


____________________________

Lancers de dés
  • 1er dé 100 : premier bateau > 80% de chance de réussir à s’enfuir (doit faire plus de 20)
  • 2e dé 100 : 2e bateau > de 1 à 10, les rameurs ne sont pas assez rapides, le bateau ne bouge pas. De 11 à 30, moins d'1/4 de tour à gauche, de 31 à 50, moins d'1/4 de tour à droite, de 51 à 60 1/4 de tour à gauche, de 61 à 70 1/4 de tour à droite, de 71 à 80, 1/3 de tour à gauche, de 81 à 90 1/3 de tour à droite, de 91 à 100 presque 1/2 de tour à gauche ou à droite
  • 3e dé : sens du vent
    Spoiler:
     
  • 4e dé : surprise !


Rappel : les PJ sont sur la Fierté de Fer, les Fer-Nés ne peuvent donc agir ici que via des PNJ (même non cités dans les inscriptions) et ce en fonction des dés tirés par le MJ. Les ouestiens peuvent agir eux aussi via des PNJ non cités dans les inscriptions depuis là où ils veulent tant que c’est cohérent (contacter le MJ en cas de doute).

armement:
 


© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 01.06.14 19:39

Le membre 'R'hllor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 76, 79, 46

--------------------------------

#2 'Dé 20' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 02.06.14 15:15

Hadrik détestait ces eaux. Il les haïssait de tout son être depuis maintenant neuf longues années, depuis que sa vie avait basculé d'un bonheur enfantin dans une obscurité qui puait la mort. Neuf ans de cela, ces eaux avaient charriées les enfers sur Port Lannis, la flotte des Fer-Nés - Que les dieux leur pissent au visage ! - qui avait pillé la cité. Son père était mort dans l'attaque, son frère aîné dans la contre attaque qui avait suivit. Lui s'était battu avec Stannis pour écraser les navires salés - Et salés ils l'étaient à présent, au fond de la mer - puis lors de l'assaut sur Pyke. Chaque coup de hache donné dans un de ces pillards avait été une joie et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il avait su fêté sa victoire. Sans doute avait il eu peu de soldats du bon Roi Robert qui avait autant brûlé de maisons et tué de vieillards et de femmes ce jour là.

A l'époque, la haine le menait, et parfois, Hadrik en éprouvait un début de remords et de culpabilité. Mais très vite, le souvenir de son père et de son frère mourant par la fourberie de ces ennemis le ramenait à la raison. Ce jour là, il n'avait fait que leur rendre ce qu'eux lui avait donné : la mort et la désolation. A présent, les pillards se tenaient plus tranquilles, à l'exception de quelques raids sur la côte. Mais l'officier continuait à haïr ces eaux et à s'en méfier comme de la peste. Car les Fer-Nés avaient sûrement raison sur un point : un dieu mauvais habitait ces flots et n'attendait qu'une occasion pour tous les noyer.

Tandis que les hommes du navire sur lequel il officiait se réjouissaient de rentrer au port par peur de l'orage, Hadrik lui s'en réjouissait pour une autre raison. Comme toujours depuis neuf ans, ses vieux démons s'amusaient à lui faire imaginer des formes de boutres Fer-Nés, sur l'eau, ce qui le maintenait dans un état d'inquiétude permanente. Ses souvenirs devaient être particulièrement prégnants aujourd'hui car il lui sembla en voir un certain nombre. Mais, habitué, il n'y accorda pas plus attention que d'ordinaire. Cependant, un mauvais sentiment lui étreignait les tripes. Il jeta un coup d'oeil vers le capitaine, un vétéran de la rébellion, également, qui remarqua son attitude et lui glissa avec un léger sourire moqueur,


« Alors, encore des fantômes ce soir ? »

Quand soudain, un éclair impressionnant déchira le ciel et éclaira brusquement les eaux... Où apparurent deux boutres Fer-Nés. Hadrik ouvrit de grands yeux sous la surprise, en même temps qu'une douleur sourde montait dans ses tripes. C'était de la peur mais surtout de la haine. Il fut le premier à réagir.

« AUX ARMES ! Tous prêts à vous défendre ! Deux boutres Fer-Nés proches, peut être plus ! Capitaine, le second navire va être piégé si on ne fait rien ! »

Hadrik brûlait d'une rage de se battre et l'idée d'abandonner des frères à ces chiens ne lui plaisait pas. Mais celle de faire demi tour plaisait encore moins au capitaine, qui avait normalement pour ordre d'aller alerter la cité. Après un instant d'hésitation, le capitaine répondit, d'une voix forte et autoritaire,

« Affaissez la voile, sortez les rames, on va les aider ! »

Hadrik descendit parmi les hommes pour maintenir leur moral et entretenir leur flamme. Il repéra alors un jeune rameur qui n'avait pas bien de force et ne survivrait pas deux secondes en combat. Il le fit se débarrasser de tout équipement encombrant et le chargea de rejoindre la côte à la nage et de prévenir le premier poste qu'il rencontrerait, voir la cité si il n'en trouvait pas. Les Terres de l'Ouest devaient être prévenus, et un nageur discret ne pourrait être repéré par les Fer Nés dans une obscurité pareille.
Tandis qu'il s'exécutait, Hadrik fit quelques moulinets de sa hache. Sans doute ne faudrait il pas avoir trop d'espoirs de l'emporter par les armes. Mais au moins allait il tuer des Fer-Nés. Rien d'autre n'importait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 03.06.14 0:36

Comme dit dans l'autre sujet :

Important
N'oubliez pas de tirer des dés lorsque vous faite une action susceptible d’entraîner des conséquences ! En l'occurrence, les accostages sont susceptibles d'être repérés, lancez un D100 et attendez mon verdict. Idem si vous êtes côté ouest vous pouvez lancer un D100 pour savoir si vous repérez quelque chose.

Exemple de l'usage des dés :
> D100 actions d'envergure
> D6 combat à 1 contre 1
Le Lancer de Dé

  • Lancer 1 : manœuvre pour rattraper les Fer-Nés
  • Lancer 2 : savoir si le gringalet sait nager (1 chance sur 3 > faire 5 ou 6)
  • Lancer 3 : savoir si un éventuel nageur pourrait arriver à la côte


Lenwyr : n'hésites pas à agir pour les hommes de l'autre bateau aussi, le MJ principale a fait jouer les galères Lannister parce que si non ils étaient perdus dès ce premier tour, mais à la base ça n'est pas son rôle, lui il arbitre juste en donnant les résultats des jets de dés et autre. Wink


© Belzébuth


Dernière édition par The Fate le 03.06.14 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 03.06.14 0:36

Le membre 'The Fate' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 57

--------------------------------

#2 'Dé 6' : 3

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 27
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 03.06.14 0:44

Alors que Vigdys se mit soudain à parler, Glen sourit du coin de la bouche et posa un doigt sur ses lèvres pour lui faire signe que désormais, il fallait observer le silence le plus complet. Se faire repérer maintenant serait idiot, surtout pour échanger des mots qui avaient déjà été maintes et maintes fois répétés. Bien sûr qu’elles veilleraient l’une sur l’autre, bien sûr qu’elles feraient les comptes une fois la bataille finie, et si elles devaient partir, elles partiraient avec honneur pour festoyer avec le Dieu Noyé.
Certes, s’ils n’avaient encore rien entendu à part les éclairs, c’était certainement parce que les bateaux n’étaient pas même encore arrivés au premier rideau formé par les huit boutres de la flotte de Fer en dehors du Baiser du Kraken qui surplombait la Fierté de toute sa hauteur. Vitesse et puissance. Deux atouts pour leur mission.

Mais même sur le fer Vainqueur, loin devant, il ne se passait rien et la blonde rongeait son frein tant elle avait hâte d’en découdre. Mais elle rongeait son frein en silence comme à son habitude, on ne peut pas dire qu’elle n’avait jamais été très loquace. En plus, là, elle n’avait aucun ordre à donner, espérant simplement que la Sirène de Fer réussisse son accostage de son côté.
Le gout du sang envahissant sa bouche, l’adrénaline prenant possession de tout son être, elle observait patiemment l’horizon aussi noir que l’encre d’une seiche et plissait les yeux à chaque éclair.

Jusqu'à ce qu'enfin, les galères en patrouille fassent leur apparition dans un éclair...

Le Fer Vainqueur et le Vent de la Faucheuse resserrèrent leur étreinte sur la galère de guerre à la voile d’écarlate et d’or. Hélas cette dernière avait réussi à bien entamer un demi-tour et elle n’était plus dans l’alignement des deux bateaux. Le capitaine du Vent de la Faucheuse qui venait par bâbord commanda à ses rameurs à tribord de redoubler d’effort pendant qu’à bâbord ils s’arrêtaient de ramer pendant quelques secondes en bloquant leurs rames dans l’eau pour éviter de percuter le bateau de toute sa masse. Mais encore fallait-il s’en approcher assez pour pouvoir l’aborder, contre le vent, aucun des trois bateau engagés dans al course ne pouvait compter sur la brise encore légère. Ils n’en étaient pas loin, assez proche pour la voir désormais, comme une chimère dans la pénombre, même quand un éclair n’illuminait pas le ciel et l’eau noire. Mais la manœuvre du Manteau Rouge avait retardé l’échéance. Les rameurs redoublèrent d’effort pour y parvenir pendant qu’un des guerriers posté à l’arrière crut percevoir, plus par l’ouïe que par la vue d’ailleurs, que l’autre galère faisait demi-tour. Il sourit et commença à frapper sur son boucler avec sa hache, geste repris par les cent-cinquante guerriers assoiffés de sang qui attendait ce moment depuis plus de dix jours.



Spoiler:
 


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 11.06.14 17:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 03.06.14 0:44

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 67

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 08.06.14 1:18

    Vigdys restait muette et calme, scrutant l'horizon. Sa vue n'avait que peu de portée, sauf quand un éclair lui permettait d'y voir plus loin. Elle profitait de chacun d'eux comme un cadeau du Dieu Noyé, afin de tenir leur cap bien en vue, et leurs ennemis aussi. Elle ne pouvait qu'imaginer la scène qui se déroulait plus au loin, animée par une soif de victoire, sanglante, mémorable.

    Si seulement elle pouvait voir par le regard de ce jeune rameur, qui mettait tant de vigueur à l'oeuvre, conscient que de bons rameurs pouvait faire leur effet dans la bataille. Ce jeune, mais solide rameur, enorgueillit par les ordres de son capitaine, donnait toute son énergie pour mener à bien le Vent de la Faucheuse. Il priait pour qu'une brise plus puissante se lève, autant pour rafraîchir ses muscles au travail que pour les aider dans leur effort. Un éclair brûla le ciel et lui permis d'apercevoir une petite silhouette ennemie qui nageait tant bien que mal pour alerter leurs ennemis. Il rêvaient désormais d'être un archer redoutable plus qu'un rameur, afin de pouvoir régler son compte à cet indésirable qui pourrait bien leur nuire. Pour autant, il ne lâcha rien dans sa vigueur et combattait avec sa rame comme un guerrier fer-né combattait avec son épée : avec rage.

    Il entendit alors des bruits mats et métalliques. Le bruit des haches appelant le sang. Le bruit des boucliers prêt à recevoir les hurlements. Ce bruit là, ô douce musique de guerre, transcenda le jeune rameur qui rama avec plus de vigueur encore. Ses muscles chauffés à blancs laissaient paraître ses veines tendues par l'effort. Elles serpentaient sur sa peau comme les rivières par delà les montagnes. Son sang y affluait au rythme des coups de haches sur les boucliers. Il tentait de ramer en rythme, comme ses compagnons eux aussi transportés, afin de fondre sur l'ennemi, tel la mort.

    Comme Vigdys aurait aimé se baigner de cette atmosphère là. Elle ne bougeait plus. Seul le vent, animant doucement ses cheveux, et son regard, plus perçant que jamais, laissaient comprendre qu'elle était bien en vie. Elle attendait son heure avec la patience d'une panthère prête à bondir sur sa proie. La Fierté de Fer aurait bientôt son tour et son équipage pourra prouver à tous ce qu'il vaut. Bâtard, sans noms, femmes,... Tous sans exception avaient été choisis sur leurs qualités et leurs expériences, uniquement. Qu'importe les préjugés, qu'importe les remarques. Aujourd'hui, ils exhiberont fièrement leur force. Et Vigdys, elle le savait, avait des fer-nés de choix comme compagnons d'aventure. Bien qu'elle soit consciente des risques, il lui semblait impossible qu'ils échouent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 09.06.14 1:20

Ah la mort... le combat... l'océan... enfaîte, ces choses toutes seul étaient terriblement emmerdante quand j'y pensais. Par contre, mélangeaient ces trois ingrédients et vous aurez l'une des plus belles fêtes de votre vie. C'était plus ou moins ce que cette journée promettait. Autant dire que de naviguer c'est bien... ou pas, taper sur des petits connards prétentieux sur l'océan c'était bien plus intéressant. Après la réponse du Greyjoy je l'avais quitté. Observant finalement, chacun des hommes sur se foutu rafiot ou plutôt, grand eu... bâtiment, terme nautique.


Il n'y avait pas vraiment grand monde à qui causer et ce n'était pas vraiment le moment de boire un coup. Qu'aurai-je pu donner pour une franche rigolade autour d'une magnifique bière et d'une bonne femme... à moins que ça soit l'inverse. L'attente du combat était trop longue pour moi et j'avais surtout envie de me faire cuir une bonne pièce de viande. Ce que je me retins de faire bien entendu. J'étais joueur, drôle et bon vivant, mais pas kamikaze!


Le ciel avait commencé à s'assombrir. Le ciel semblait en colère et déchirer le ciel de temps à autre. La nature était d'une puissance tellement grande... ça en laissait songeur. Que ferait un homme s'il avait le pouvoir de contrôler la nature. Quel cataclysme pourrait il abattre sur ses ennemis... sa laisser rêveur. J'imaginais sans mal une inscription sur tous les temples du monde entier. « Alyn Orkwood, le roi de tous les rois, le dieu de tous les dieux! » Un raisonnement très enfantin que je ferais mieux de tenir dans ma caboche avec tout les fanatiques du dieu noyé que pouvaient contenir ce navire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 09.06.14 23:31

Grace à l’effort soutenu des rameurs aguerris des Îles, le Vent de la Faucheuse rattrapa la galère qui avait quasiment terminé son demi-tour mais n’avait pas eue le temps de repartir et vint se poser avec douceur sur son flanc la dominant de toute sa hauteur mais surtout de la sauvagerie des guerriers Fer-Nés. Par dizaine ils sautèrent sur le pont et commencèrent le massacre à 150 contre 100. Dotés de d’avantage d’archers que les Fer-Nés, les ouestiens purent lancer une première salve pour éliminer un maximum d’ennemis et les lanciers firent de même (1 et 2). Cependant, certains réussirent à passer entre les flèches et les Manteaux Rouges furent rapidement contraints de se battre au corps à corps (3).

Pendant ce temps, le Fer Vainqueur dont Victarion avait laissé le commandement à son second avait viré de bord pour fondre sur le second bateau. Il ne suivait finalement pas la galère qu’ils comptaient à l’origine coincer à deux, préférant se battre contre ceux qui avaient décidé de ne pas fuir. C’était un honneur qu’ils leur faisaient là, venir se battre face à face, quel bonheur ! Pour sûr la victoire aurait été plus facile à trois contre un, mais pour un Fer-Né, plus l’ennemi était courageux et voulait en découdre, plus le combat était agréable et plus le Dieu Noyé avait de chance de l’accueillir parmi ses convives. Les guerriers étaient donc tout aussi excités sur le navire amiral que sur l’autre et si les rameurs réussissaient la manœuvre d’abordage avant que le bâtiment de la Flotte du Lion ne parvienne à virer de bord (4), ils seraient eux aussi ravis de partir à l’assaut…

Pendant ce temps, tout doucement, la mer grossissait et les vents se faisaient plus furieux, l’orage approchait, il ne serait pas là tout de suite, mais il menaçait la bataille de ses gros nuages sombres et de ses éclairs aveuglants qui déchiraient le ciel.

Armement sur les bateaux :
Armes
rameurs/guerriers
Flotte de Fer (pour un boutre)
150/150
Galères Ouestiennes (pour un bâtiment)
50/100
Arcs
0/10
0/15
Lance
0/15
0/10
Gourdin
75/0
0/10
Fléau
15/10
0/0
Marteau
15/30
0/10
Masse
25/20
0/10
Épée
0/30
0/30
Hache
20/35
0/15

50% des guerriers Fer-Nés ont des boucliers ronds type vikings
25% des ouestiens ont des petits boucliers



© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 09.06.14 23:31

Le membre 'R'hllor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 27, 27

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 29

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 35
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 11.06.14 14:15

Bientôt il faudrait faire le silence le plus absolu afin de ne pas dénoncer bêtement sa présence. Les boutres étaient des vaisseaux plutôt léger et maniable. Mais son Fer Vainqueur était une légende. Un gros et grand boutre, rapide et léger malgré sa masse, puissant et souple au pilotage, un véritable bonheur sur mer qui faisait la fierté de Victarion ! Le Lord Commandant sentit quelqu’un approcher de lui et se poster à ses côtés sans un mot. Le pont craqua doucement sous son poids. *Orkwood, reconnut-il immédiatement. Seul le Colosse d’Orkmont pouvait se targuer d’une carrure aussi impressionnante que celle du Greyjoy. Et seul lui et sa masse pouvait faire grincer le bois de la sorte. Tous deux observèrent l’équipage œuvrer en silence. Les hommes du Fer Vainqueur étaient tous à l’image de l’homme auquel ils obéissaient. Besogneux et travailleurs, vaillants, courageux, organisés, disciplinés. Parmi tous ceux qui rêvaient de voguer sur le boutre du Lord Commandant de la Flotte de Fer et qui prétendaient à l’honneur de servir sur son pont, le Greyjoy n’avait retenu que les tout meilleurs. Il disposait d’un équipage des plus performants dont il était assez fier bien qu’il n’en montrait jamais rien.

Ragnar Noirmarées passa sous leurs yeux. Ce qui amena le Lord d’Orkmont à verbaliser les doutes qu’il pouvait avoir à son sujet. Victarion se tint muet quelques secondes avant de répondre. – Je n’ai pas pour habitude de laisser monter à bord du Fer Vainqueur des hommes dont je ne reconnais pas la valeur, commença-t-il. – Mais c’est vrai que mis à part ses qualités martiales et de marin, j’en sais peu sur lui… L’idée d’accepter le corsaire à bord n’était pas la sienne… Mais une nouvelle fois Vigdys avait réussi à obtenir de lui ce qu’elle souhaitait. Il adorait cette gosse… Et la petite avait insisté pour qu’il soit des leurs, arguant qu’elle ne monterait à bord du Fer Vainqueur que si le Noirmarées s’y trouvait aussi… Le plan initial ayant dû être revu à la baisse en raison du manque de temps, ils avaient été incapables de regrouper tous les boutres que Victarion aurait souhaités. Et avaient dû se résoudre à réagencer les équipages de telle façon que tous puissent prendre place à bord des navires disponibles sans que les habitudes de nages en soient trop affectées. Ainsi Victarion qui se méfiait du jeune Noirmarées avait tenu à ce qu’il ne soit pas seul aux commandes de l’un de ses propres navires mais qu’il dépende plutôt de l’un des siens. Et lorsqu’il avait évoqué l’idée que l’héritier Noirmarées appareille à bord du Noir Levant sous les ordres de Harras Harloi, Vigdys avait fait des pieds et des mains afin qu’il n’en soit rien et que le corsaire vienne avec eux.
Victation voulait garder près de lui sa petite protégée et avait fini par accepter l’idée de voir le jeune guerrier monter à bord. Depuis lors, il ne le lâchait pas des yeux. Et le fait que le grand Alyn le surveille lui aussi n’était pas pour lui déplaire.

– S’il fait un pas de travers je lui dévisse la tête !, avertit le Greyjoy avec un léger sourire pour le Colosse d’Orkmont. – Et si je n’y suis pas je te charge de le faire pour moi ! Tu devrais aimer ça…

Il croyait au fond de lui que le Noirmarées pouvait leur être utile… A entendre Vigdys, on pouvait lui faire confiance. Et s’il n’avait pas confiance en lui, la blondinette avait, elle, confiance en ce gars-là. Le Greyjoy savait qu’il serait rapidement fixé sur cette question-là.
Victarion se tourna complètement vers le capitaine de la Flamme de Sang.
– Surveille-là elle aussi si je ne peux !, recommanda-t-il en désignant la Vendeloyn. – Mais pas touche, compris !? Victarion savait bien qu’un jour la blondinette le laisserait pour un autre… Mais il détestait ne serait-ce que l’idée même. Aussi préférait-il faire comme si elle serait toujours là pour son protecteur… Et lui pour elle.

Son regard se posa ensuite sur Glenhild. Le hasard avait mis la Bonfrère sur sa route et le foutu caractère de la blonde avait fini par pousser celle-ci sur le Fer Vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 11.06.14 17:41

Franchement, se tuer les uns les autres alors qu’on pouvait, qu’on était à deux doigts de tuer des hommes des contrées vertes, se serait bien dommage ! Glenhild connaissait Ragnar pour l’avoir croisé plusieurs mois auparavant et elle l’appréciait, comme une guerrière apprécie un frère d’arme, le reste importait peu en cette heure de gloire potentielle ou de mort probable. Elle avait confiance, plus que la confiance qu’une femme puisse avoir en un homme qu’elle avait vu une fois, parce qu’ils étaient pareils, parce qu’ils étaient faits du même bois au fond. Elle le savait, elle en était en tout cas persuadé, lui comme elle se battrait jusqu’au bout pour cette cause en laquelle ils croyaient l’un autant que l’autre. Et alors qu’elle humait l’air marin les yeux rivés sur l’horizon noir entrecoupé d’éclairs, elle eut un sourire à cette pensée, celle qui la mènerait au fond de l’océan au grand festin du Dieu Noyé. Un jour. Peut-être cette nuit même, ou le lendemain, ou le surlendemain. Mais elle n’avait pas envie de mourir tout de suite. Elle voulait voir son plan s’exécuter avant d’y rester, elle voulait voir si elle avait eu raison ou tort de convaincre Victarion de profiter de la faiblesse toute relative de Port-Lannis. Elle voulait voir si ses espoirs étaient fondés tout en sachant que peut-être, ça ne serait pas possible.

C’est alors qu’elle croisa le regard de Victarion. Un frisson lui parcourut l’échine de bas en haut. Putain de merde, je vais pas crever aujourd’hui, hors de question ! Elle se leva et s’approcha de lui d’un pas décidé avant de le saisir par le col de son armure en se hissant sur la pointe des pieds. Elle l’attira à lui sans lui laisser le temps de réagir et l’embrassa avec ardeur avant de lui murmurer :

__ Si tu crèves, je te tue. »

C’est alors que la vigie se laissa glisser sur le mat pour avertir son capitaine que deux bateaux étaient en vue à voix basse… La grande blonde sourit au Lord Commandant de la Flotte de Fer, sortit ces deux hachettes et fit demi-tour sur ses talons pour aller d’un pas rapide jusqu’à la proue, avide du sang ennemi et brûlante de désir, celui de tuer, et celui de se donner à Victarion avant de mourir, si possible…

La manœuvre d’approche ne se déroula pas tout à fait comme prévu, mais le boutre de guerre approchait à grande vitesse de la petite galère et la jeune femme attendait le bon moment pour sauter sur le pont du navire à aborder. Elle avait changé de place pour se trouver pile au bon endroit pour l’assaut, elle était surexcitée, mais aussi très concentrée, comme à son habitude, observant les moindres mouvements de l’ennemi, essayant de prévoir sa prochaine action et de trouver un moyen de les contrecarrer. Mais elle était consciente qu’elle n’avait pas l’habitude de manœuvrer un si gros bâtiment et qu’elle n’aiderait pas Victarion, pas pour l’instant en tout cas. Le Fer Vainqueur rattraperait-il la galère de l‘ouest ? (dé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 11.06.14 17:41

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 40
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 13.06.14 15:48

Ragnar sentait le regard des deux colosses sur sa nuque. Si beaucoup avaient été inquiéter par cette délicate attention, lui en revanche, serait surtout amusé. Le moins pire des Greyjoy et certainement l'une des pires, mais aussi l'une des plus grandes brute épaisse à avoir foulé les îles de fer parlaient de lui. Ça l'amusait d'attirer l'esprit de ses deux hommes important. Pourtant, s'il était là, c'était pour son peuple. Rien que cela aurait du déjà calmer un peu plus les ardeurs de ces deux là. Habituellement, il aurait prit un malin plaisir à affronter l'un de ces deux bougres, mais aujourd'hui, il n'y avait pas de place pour la rancune.


D'autant plus que, contrairement à Balon Greyjoy, Ragnar éprouvait un certain respect pour Victarion. Il était digne de cela, contrairement à Balon et il pensait au plus profond de lui que son frère et l'homme qui le surveillait n'était pas fait dans le même bois. Pourtant, Ragnar ne pouvait s'empêcher d'avoir de la haine à son égard. C'était un Greyjoy bon sang! Et puis, il avait pris soins de Vigdys en son absence et cela méritait également des remerciements.... Mais qu'Est-ce qu'il pouvait haïr sa famille! Il était tiraillé par des émotions contradictoires. Comme quoi, peut-être qu'on pouvait respecter un ennemi tout en le détestant, mais aujourd'hui ils étaient dans le même camp. Alors autant être fiable, mais il ne put s'empêcher une petite provocation silencieuse en sachant pertinemment que les deux hommes étaient entrain de parler de lui.

Spoiler:
 
C'était un tout petit pied de nez, une manière de dire « hé! Je vous entends les guignols », mais c'était plus enfantin qu'autre chose pour l'instant. Puis il vit Glenhild rouler une ENORME galoche à Victarion Greyjoy. Il avait les yeux grands ouvert de surprise. Cette femme lui ferai toujours taper de grandes barres ne serait ce que par son imprévisibilité. Ils se ressemblaient beaucoup de part leurs côtés provocateurs et je fais ce que je veux, quand je veux, ou je veux, mais ça! Il n'aurait jamais parié dessus. Il se contenta de laisser échapper un grand sourire, de faire un clin d'œil et de lever son pouce en direction de Victarion Greyjoy. Du genre « oh petit coquin! champion! » Oui Ragnar était un gamin et il était moqueur quand il n'était pas entrain de se battre, mais la situation était particulièrement drôle. Comment aurait il pu s'en empêcher. Au pire Victarion viendrait le sermonner et ça... mais qu'Est-ce que Ragnar s'en foutait, mais d'une force!

Et puis le combat allait peut-être commençait. Il cessa brutalement ses enfantillages et pris son armement. Son sérieux était glacial, son regard était destructeur, on aurait dit qu'il s'agissait la d'une personne complètement différente. Concentrer de manière presque divine, comme s'il n'y avait rien d'autre qui compter. Il jeta pourtant un regard à Vigdys Pyke. Puis regarda de nouveau leur proie. Il était concentré pour sa propre vie, mais aussi celle de Vigdys. Il ne l'avait pas retrouvé depuis peu pour la reperdre à nouveau. Pour une fois, l'amiral des corsaires avait un certain stress en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 14.06.14 9:41

Victarion avait besoin de commander et coordonner les attaques fer-nées. Pour ce faire et en l’absence de Harras Harloi, à qui il avait confié le Noir Levant, il avait choisi de laisser les manœuvres du Fer Vainqueur à Glenhild Bonfrère. La fougueuse blonde et lui avait fait connaissance de façon si particulièrement négative qu’il avait été long à se faire d’elle une opinion autre que la première impression qu’elle lui avait laissée. Celle d’une jeune guerrière certes douée et bagarreuse mais aussi celle d’une traîtresse prompte à aider Euron afin qu’il échappe aux foudres vengeresses de Victarion. Ainsi, le Lord Capitaine de la Flotte de Fer avait passé plusieurs semaines à la tenir à l’œil et à l’observer avec méfiance. On n’obtenait pas facilement la confiance du Greyjoy, mais la gagner après avoir trahi, là était une toute autre histoire ! Et la rancune de Victarion était connue dans toutes les Îles de Fer. Il suffisait de s’en référer à la rivalité qui l’opposait au Choucas !

La blonde avait pourtant été exemplaire, sur les semaines qui avaient suivi leur tonitruante rencontre et les deux nuits enchaînée à fond de cale dans les entrailles du Fer Vainqueur. Elle avait œuvré à bord du grand boutre du Greyjoy avec enthousiasme, application et rigueur et avait été l’instigatrice du plan qui visait aujourd’hui Port Lannis. C’était d’elle qu’étaient venues les informations donnant Tywin partant du Roc, c’était de son esprit rusé qu’était né l’ambitieux projet d’attaque surprise et c’était aussi d’elle qu’étaient venues les principales options stratégiques choisies pour ce faire…

Ainsi la Bonfrère était donc aujourd’hui à bord du Fer Vainqueur, à barrer le grand boutre et à œuvrer aux manœuvres les plus délicates. Victarion commençait à lui concéder enfin un peu de confiance tout en la surveillant toutefois encore.

Il ne la vit pourtant pas s’approcher de lui silencieusement et l’agripper pour l’attirer soudainement à lui afin de l’embrasser et de le mettre en garde pour les combats à venir…

Crever ? Moi ? Le Greyjoy fut presque plus surpris par l’évocation de cette hypothèse que par le baiser ardent que la volcanique blonde venait de lui offrir. En orgueilleux fer-né qu’il était, il s’empressa de réagir. Il l’attrapa par le bras et la retint pour la ramener avec force jusqu’à lui. Ses yeux gris plongèrent dans l’azur de ceux de la blonde.

– Ne me confonds pas avec le Choucas, Glen ! Cet idiot serait capable de se faire tuer… Nous ne sommes pas forgés dans le même métal, crois-moi !

Il l’embrassa avec vigueur, la soulevant du sol à la seule force de son bras gauche.

– Et depuis quand la Bonfrère se préoccupe-t-elle de son Lord Capitaine ?

Leur étreinte fut interrompue par la vigie signalant deux bateaux ennemis. Tout commençait là. Les ordres furent dispensés, la course poursuite s’engagea…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 15.06.14 20:14

La barre du Fer Vainqueur… un honneur, même si Glen aurait préféré pouvoir quitter le bord pour aller dézinguer du Lannister. Elle se devait donc de rester sur le puissant boutre de guerre de Victarion. Putain de merde, tenir cette barre c’était presque aussi exaltant que de tenir sa queue. Bon en soi elle n’en savait rien vu qu’elle ne l’avait jamais tenue, mais après quelques semaines en mer à ses côtés, elle en était venue à la conclusion qu’elle avait envie de lui. Il était un mentor lointain jusqu’ici, mais servir sous ses ordres chaque jours c’était, pour elle, pas loin de servir le Dieu Noyé lui-même. Quand il marchait sur le pont, il dégageait quelque chose d’incroyablement fort, et la jeune femme avait toujours été sensible à ce genre de chose. Quand il donnait des ordres, on ne pouvait que lui obéir, et ça aussi ça l’excitait au plus haut point. Il faut dire qu’avec le caractère qu’elle avait et l’habitude qu’on lui obéisse sur son boutre, il fallait des couilles en acier Valyrien au moins pour parvenir à l’apprivoiser, voir à la dominer. Lui seul y arrivait.

C’est donc avec son éternelle audace que la grande blonde vint lui révéler qu’au fil du temps, il était devenu plus que son capitaine, plus même que le Lord Commandant de la Flotte de Fer. Le respect et l’admiration s’étaient mus en un sentiment bien plus fort. Le désir oui, mais il n’était pas le premier qu’elle désirait avec ardeur, seulement il y avait autre chose… C’est avec un sourire qu’elle se laissa rattraper et qu’elle le scruta alors qu’il lui répondait en la soulevant du sol par un baiser encore plus sauvage que celui qu’elle lui avait donné.

Elle passa doucement une main sur ses bijoux de famille et dit :

__ Depuis que la Bonfrère veut que son Lord Commandant devienne son amant Capitaine Victarion Greyjoy. »

Alors que la vigie venait d’annoncer l’arrivée des galères ouestiennes, elle ajouta :

__ Euron, c’est du passé, tu n’as aucun besoin de te mesurer à lui pour m’avoir. Gagne cette bataille et celles à venir et si nous sommes toujours vivants tous deux d’ici la fin de ce raid, Tywin entendra mes cris jusqu’à Port-Real, et alors il saura qu’il a tout perdu… »

Glenhild retourna à sa place, à la barre du fer Vainqueur, elle avait eu dix jours pour s’entrainer à barrer cet énorme boutre, cela suffirait, et personne ne sentait l’océan mieux qu’elle, personne. Elle donna l’ordre de se rapprocher du second bateau en parallèle avec le Vent de la Faucheuse, mais comme le premier navire fit demi-tour pour venir aider l’autre qui serait bientôt pris au piège, elle décida de le combattre. Le temps de la parlotte était terminé, désormais il fallait agir et couper la route aux ouestiens pour les empêcher de prendre le Vent de la Faucheuse en tenaille.

__ A bâbord toute ! Souquez ferme ! »

Le boutre mit un certain temps, mais il finit par rattraper la galère. Il vint se glisser sur l’avant du flanc tribord pour couper sa route et le faire dévier légèrement tout en donnant l’occasion aux premiers hommes d’attaquer (1). La manœuvre réussit et c’est avec un sourire carnassier qu’elle donna l’ordre suivant.

__ Grappins, amarres, tenez le ferme ! »

Pendant que les hommes lançaient les grappins, certains guerriers s'encordaient les amarres pour attacher le bateau lorsqu'ils seraient dessus. (2)

__ Guerriers aux armes ! A l’abordage ! » (3)

Sur le Vent de la Faucheuse qui avait enfin réussit à rattraper l’autre boutre les guerriers passait à l’assaut de la même manière que les ceux du Fer Vainqueur se préparaient à le faire, mais d’abord il fallait que les guerriers équipés d’un bouclier passent devant pour protéger tout le monde de la salve de flèches (4) et de la vague de lances (5). Ils lancèrent des grappins (6) puis sautèrent ensuite sur le boutre avec certains guerriers encordés qui iraient amarrer les deux bateaux (7) pendant que les autres feraient un massacre parmi les ouestiens (8 ).


Spoiler:
 


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 15.06.14 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 15.06.14 20:14

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 88

--------------------------------

#2 'Dé 20' : 8

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 54

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 22

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 31

--------------------------------

#6 'Dé 20' : 1

--------------------------------

#7 'Dé 100' : 88

--------------------------------

#8 'Dé 100' : 54
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS 15.06.14 23:00

Fer Vainqueur VS galère 1

La course en mer était lancée, les hommes de la première galère observent le Fer Vainqueur, la peur au ventre tout en s’activant et se préparant au pire. Ils savent qu’ils ne pourront pas leur échapper, voyant le bateau fer-né fondre vers eux. Certains hommes ne peuvent pas s’empêcher d’être impressionnés en voyant le bateau fer-né si proche, dans une manœuvre risquée mais réussie, le Fer Vainqueur arrive à dévier la trajectoire de la galère pour que leur flanc se retrouve proche de leur bateau.

Des grappins fendent l’air, huit d’entre eux parviennent s’agripper un à un dans le bois de la galère alors que des ouestiens tentent de directement les détacher ( 1=D6 ), une première partie des hommes sautent sur le bateau, en un rien de temps, ce sont huit amarres qui maintiennent la galère contre la boutre et 54 guerriers fer-nés qui s’élancent sur le bateau ouestien, le véritable combat commence alors entre fer-nés et ouestiens ( 2=D100 ).

Se préparant à d'autres manoeuvres et attaques, les ouestiens tentent de reprendre le dessus ( 3=D100 ).

***

Vent de la Faucheuse VS galère 2

Les archers de la seconde galère décochent une première nuée de flèches dans l’espoir d’amoindrir les rangs Fer-nés. Cinq flèches feront mouche, tuant trois fer-nés sur le coup et blessant grièvement deux autres d’entre eux. Laissant alors la place pour les lanciers, une seconde vague de piques meurtrières se dirigeant droit vers les Fer-nés qui ont, entre temps, sorti les boucliers. Cette protection pourtant ne sera pas assez pour l’un d’entre eux qui aura à peine le temps de comprendre qu’une lance a traversé son bouclier, tuant le guerrier rapidement.

Les grappins sont lancés mais dans la précipitation seul un grappin atteindra la galère mais cela ne semble pas pour autant arrêter huit fer-nés qui s’élancent, encordés, vers la galère, amarrant rapidement le bateau de l’ouest.

Les ouestiens ont à peine le temps de comprendre que déjà 54 guerriers, hurlant à la mort, fondent droit sur eux, massacrant les hommes, c’est une véritable boucherie sur la galère, cris d’horreur et hurlements fiers se mélangent dans une macabre mélodie. Deux ouestiens meurent sur le coup et un autre est gravement blessé.

Mais les ouestiens ne sont pas encore prêts à lâcher prise et se préparent au pire ( 4=100 ).



© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 5 - PORT LANNIS

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» 298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 7 - PORT REAL
» 298 - Lune 12 - Semaine 3 - Jour 3 - PORT REAL
» Le site officiel de Pokémon Soleil & Lune mis à jour !
» 299 - Lune 7 - Semaine 4 - Jour 5 - PORT REAL
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Intrigues Terminées-