AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 28.07.14 0:13


La Peau du Lion
Event
An 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6

La tempête et la nuit laissèrent place à une belle journée ensoleillée sur l'ouest, le vent du large apportant quelques petits nuages blancs qui parsemaient le ciel bleu. Les Ouestiens ignoraient tout de ce qui se tramait, la vie battait son plein dans les rues et sur le port, les marchands marchandaient et les clients affluaient, les échoppes s'animaient tandis que les docker chargeaient et déchargeaient les nombreux navires qui arrivaient. Les hommes de Castral Roc et de Port-Lannis ne se doutaient de rien, et quant aux absents, ils ont toujours tort après tout...


Résumé
Cent-quatre-vingt-dix-huit Fer-Nés sont entrés incognito dans Port-Lannis, et l'un d'entre eux, Qarl la Pucelle, est détenu par des Septons qui le pensent être une brebis galeuse de leur ordre. Des Manteaux Rouges du Guet patrouillent dans les rues de la ville et deux galères de guerre mouillent dans le port.

Important
N'oubliez pas de tirer des dés lorsque vous faites une action susceptible d’entraîner des conséquences !




© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Falko Vendeloyn
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 02.08.14 7:53

Au sud, le soleil enflammait les murs de la cité. Dans ses ruelles, les hommes vaquent à leurs occupations, les femmes font de même. Et parmi eux, certains fer-nés, sous le couvert d'une tenue volée, cherchent à passer la journée sans encombres. Parmi eux se trouvent notement Falko et Asbjörn Vendeloyn. Les deux frères, accompagnés d'une poignée de leurs compagnons, s'étaient activés à découvrir ce que leur petit lord venait faire à Port Lanis.

Pour y parvenir, ils avaient tout d'abord cherché un endroit tranquille où arrêter leur carrosse. Ensuite, pendant que Sunniva discutait avec la servante, son amant s'était activé à fouiller leur véhicule à la recherche d'indices. En croisant leurs informations, ils parviendraient certainement à un résultat satisfaisant. Ils décideraient ensuite de ce qu'ils en feraient. Peut-être pourraient-ils en tirer un avantage d'une manière ou d'une autre, allez savoir.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 02.08.14 7:53

Le membre 'Falko Vendeloyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 46
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Victarion Greyjoy
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 02.08.14 16:24

Un nouveau jour s'était levé sur le littoral ouestrien et les habitants des Terres de l'Ouest étaient loin de pouvoir s'imaginer ce qui les attendait en cette belle journée ensoleillée…

Au large des côtes, les deux galères de patrouilles avaient été arraisonnées et leur équipage vaincu et les morts avaient été rejoindre les profondeurs de l'océan pour être servis en pâture au Dieu Noyé.

La Fierté de Fer avait quant à elle approché les rades de Port Lannis avec un chargement de denrées, de sel, et de graisse de cétacés destiné à faire croire aux ouestriens que les fer-nés à son bord venaient faire commerce de leur productions diverses…
Depuis la défaite de Lord Balon qui avait mis un terme à la Rébellion Greyjoy, il était en effet assez fréquent que des îliens désabusés délaissent les préceptes de l'Antique Voie et les prêches acérés des prêtres du Dieu Noyé pour s'adonner à un commerce, certes mal vu sur les Îles de Fer, mais particulièrement lucratif. Et les ouestriens jouaient avidement le jeu de ces dévoyés avec la secrète espérance qu'ils parviendraient ainsi petit à petit à les détourner complètement de leurs ancestrales et brutales coutumes pour les convertir en hommes raisonnables et mesurés plus proches des placides marins marchands qu'ils commençaient à devenir que des sanguinaires guerriers des mers qu'ils avaient jadis été.

Après un appontement en douceur le long de la rade marchande du port de commerce, les fer-nés, avec à leur tête le massif Tod « Gueule-en-grouin » Morru. Le cambusier du Fer Vainqueur avait été chargé par Victarion de se faire passer pour le capitaine du bateau marchand qu'il était censé barrer afin de permettre à son Lord Capitaine de ne pas trop se montrer non grimé sur les quais et dans les environs du port pour ne pas risquer d'être reconnu.

– Allons, allons, vous autres ! Bougez vos gros culs pour décharger avant la mi-journée ! On n'a pas que ça à faire, bande de mollusques !, hurlait-il à la volée pour accréditer le rôle qu'il s'était vu confier. [Lancé de dé n°1 - Dé 100]

Et pendant que certains œuvraient sur le pont et les quais pour décharger le contenu des cales de la Fierté de Fer sur la terre ferme, plusieurs fer-nés grimés en marins commerçants descendaient aussi pour aller boire des litres de bière dans les troquets du bord de mer.
Parmi eux, Victarion Greyjoy, le terrible et redouté Lord Capitaine de la Flotte de Fer, affublé d'une perruque de poils de chèvres angoras en guise de tignasse cachée sous une large capuche de cuir, entrait à son tour dans une petite auberge des environs, accompagné de son ami Harras Harloi, de son jeune protégé Rolf Forgefer et de la blonde Glenhild Bonfrère.
Rolf passa pour tous les trois une large commande de plusieurs tonnelets de bière de blé noir comme il s'en buvait beaucoup dans les environs de Pyk.

– Essaye aussi de demander une chambre pour Glen et moi !, précisa le Greyjoy au jeune Rolf avec un sourire carnassier vers la Bonfrère. Victarion n'avait pas oublié les avances faites par Glenhild sur le pont du Fer Vainqueur avant l'assaut sur les deux galères ouestriennes. Et les combats et le sang avaient décuplé son envie de baiser avec la guerrière blonde...
[Lancé de dé n°2 - Dé 100]

Lancers de dés:
 


Dernière édition par Victarion Greyjoy le 02.08.14 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 02.08.14 16:24

Le membre 'Victarion Greyjoy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 3

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Sunniva
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 03.08.14 17:10

[EVENT] Baiser du Kraken
La Peau Du Lion
La servante semblait s’être un peu enticher de Sunniva. Seule rempart entre elle et les bruts de fer-né, c’était ce qu’elle devait se dire. Après tout, la soigneuse lui souriait, lui parlait gentiment, il y avait de quoi lui faire confiance. Tout au long du voyage, la jeune femme avait tenté de faire oublier la dangerosité de la situation à cette servante plus elle se sentirait en confiance et plus elle pourrait se joindre à eux, voir ce que Sunniva elle-même pouvait voir. Si elle n’avait rien d’une femme guerrière, elle savait que certaine chose ne pouvait s’obtenir sans violence mais à l’inverse, elle savait aussi que d’autre chose s’obtenait sans arme, seulement avec un sourire ou quelques mots bien placés, un geste ou de l’attention. Elle comprenait surtout la vie qu’avait pu mener cette jeune fille, elle-même avait servi des familles, et si les Vendeloyn s’étaient toujours montrer bon avec elle, d’autre lui cracherait sans hésitation aux visages.

« Tu vas bien ? »

S’enquérait-elle en s’approchant de la jeune fille. Lui tendant une gourde d’eau, ils étaient au cœur de Port Lannis. Elle observa son amant fouiller les affaires de la charrette cherchant quelque chose d’intéressant, des informations, un indice, un éclair de géni peut-être. Avec Falko, elle s’attendait à presque tout, et au final même en s’y préparant, il arrivait toujours à la surprendre. Reposant son regard sur la servante, elle lui sourit.

« Vous deviez voir quelqu’un ? »

La question était posé de façon complètement anodine, comme une conversation courtoise, elle espérait que la réponse serait moins anodine par contre et qu’ils pourraient se servir de cette réponse. (1)
code by Silver Lungs


(1) D100 pour savoir s’ils venaient voir quelqu’un d’importance ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 03.08.14 17:10

Le membre 'Sunniva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 69
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Vigdys Pyke
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 06.08.14 1:05

    Les Vendeloyn marchaient sur Port Lannis, avec la ferme intention de graver leur nom dans les mémoires en la quittant.

    D'un côté Asbjörn, suivant sagement les pas de son frère. Il tentait de passer inaperçu et de suivre le plan à la lettre. Il leur fallait désormais recueillir des informations importantes pour que leur plan reste solide, tout en veillant à ne pas attirer l'attention. Absjörn se mit à fouiller le carrosse avec son aîné, espérant trouver quelques indices précieux qui pourraient échapper à son frère mais que celui-ci saurait mieux décrypter. (dé de 100).

    De l'autre côté, Vigdys entrait dans une taverne en compagnie de ses compagnons d'armes. Elle se débarrassa des habits d'homme qu'elle portait pour passer inaperçue, laissant sa chevelure blonde tomber en cascade sur ses épaules. L'odeur du sang et de la mer afflua à ses narines et elle soupira d'exaltation, bien consciente qu'ils avaient survécu à un rude combat avec un honorable succès. Ce soir, elle prendrait un bain pour relaxer ses muscles. Elle passa près d'Alyn Orkwood toujours en l'ignorant, tout en ne pouvant réprouver un inexplicable frisson. Tentant de l'ignorer, elle s'approcha en douceur de son mentor, tel un chat sur sa proie.

    "Nous nous sommes bien battu. Et tu m'as été d'un grand soutien lors de cette bataille. Je sais que je pourrais toujours compter sur toi Victarion." Elle posa son regard dans le sien avec reconnaissance, fierté et l'amour que porterait une fille à son père. Elle ne pouvait encore poser des mots sur ses sentiments, mais chaque fois qu'elle était auprès du Commandant du Fer Vainqueur, elle se sentait à la fois forte et protégée. Elle lança un regard malicieux en direction de Glenhild. Ces deux là passeraient une bonne nuit.

    Son regard tomba alors sur Ragnar. Il était en vie et elle en était soulagée. Etait-ce par réelle affection en souvenir de son enfance ou par envie de vengeance envers sa trahison, elle n'avait pas encore choisit. Mais elle en était reconnaissante au Dieu Noyé. "Je sais que tu ne lui fais pas confiance," glissa-t-elle a Vic, "mais tâche de le garder en vie. J'en ai encore besoin." acheva-t-elle sans être elle même sûre de la réelle signification de sa phrase.

    Enfin ils pourraient prendre un peu de repos après leur dure bataille de la veille. Demain sera un autre jour, peut être plus rude encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 06.08.14 1:05

Le membre 'Vigdys Pyke' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 82
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 10.08.14 13:09


Falko et Asbjörn Vendeloyn avaient passé un certain temps à fouiller les affaires du défunt seigneur qu’ils avaient dépouillé. Si l’aîné ne trouva pas grand-chose d’intéressant, la plupart des documents n’étant que des transcrits de transactions diverses, le cadet fut plus chanceux. Parmi les parchemins rendus pour la plupart illisibles par la boue, Asbjörn trouva une lettre relativement intacte, portant le sceau caractéristique de la Maison Lannister.

Au cours de sa discussion avec la jeune servante qu’ils avaient emmenée avec eux, Sunniva fit elle aussi une découverte intéressante. La jeune fille lui confia avoir surpris une conversation de son maître quelques jours plus tôt, dans laquelle celui-ci expliquait à l’un de ses gardes qu’ils devraient voir Ser Stafford Lannister au sujet d’un emprunt à rembourser auprès du Lion.

Du côté du port, le déchargement supervisé par Tod Morru n’était hélas pas passé inaperçu. Plusieurs Manteaux Rouges s’étaient approchés pour voir d’où venait ce raffut et ils restèrent un petit moment à les surveiller pour vérifier que rien de louche n’aurait lieu près du navire fer-né.

Dans la taverne où se trouvaient Victarion Greyjoy, Glenhild Bonfrère, Vidgys Pyke et d’autres Fer-Nés, Rolf eut le regret d’annoncer au capitaine de la flotte de fer qu’il n’y avait malheureusement aucune chambre de libre dans cet établissement. En revanche, une des servantes lui avait laissé entendre que l’établissement d’à côté, aux tarifs un peu plus élevés, avait plusieurs chambres de libres.


© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 12.08.14 13:56

A l’accostage de la Fierté de Fer, Glenhild sauta à terre pour amarrer le boutre, le quai était déjà bondé et le déchargement commença alors qu’elle s’éloignait pour aller boire un coup dans une auberge. Elle portait une chemise et des braies, son armure, son épée et ses hachettes étaient restées sur le bateau et elle se sentait nue, elle n’avait que sa dague bien cachée dans sa botte. Elle n’était pas déguisée en homme et portait fièrement sa longue crinière tressée, les femmes étaient rarissimes sur les bateaux, mais il y en avait tout de même parfois après tout. Sa jolie poitrine arrondie par le maniement de l’épée dont on apercevait les tétons roses et fermes à travers le lin collé contre elle par la brise, sa démarche féline et chaloupée ne passèrent d’ailleurs pas inaperçues. Elle ignora les hommes qui la sifflaient et se contenta de marcher à côté de Victarion pour faire taire tout velléité de leur part, son allure imposante, même sans armure était plutôt dissuasive.

A la taverne, la grande blonde rendit son regard avec un sourire en coin à Vigdys tout en mettant un doigt sur sa bouche pour lui signifier de prendre garde à ce qu’elle disait. Les clients buvaient et riaient fort, ils n’écoutaient probablement pas, mais il valait mieux être prudent (1). Elle un peu gênée que Victarion demande une chambre pour eux devant tout le monde, elle rougit en soutenant malgré tout son regard, mais oui, elle en avait très envie. Le Capitaine de la Flotte de Fer a vraiment envie de moi ? Putain de merde, va falloir que j’assure comme jamais ! Elle lui mit un coup de pied sous la table histoire de jouer les dur et aussi pour calmer son angoisse naissante, mais se fut Alyn qui le reçu et se leva en beuglant. Elle se mit à rire en s’excusant ce qui la détendit. Apprenant qu’il y avait bien des chambres, mais dans l’auberge d’à côté, elle se leva immédiatement et s’y dirigea sans hésiter.

Mais ce qui se passe à Port-Lannis, reste à Port-Lannis. Bien heureusement que la plupart des autres clients de l’hôtel ne comptaient pas dormir durant cette journée. Glenhild n’avait pas pour habitude de se donner sans résister et la discrétion n’était pas franchement son point fort, autant dire que lorsqu’ils s’endormirent enfin pour prendre quelques heures de repos avant la nuit, la chambre était dans un état apocalyptique (2)…
Le soleil se couchant sur la baie, Rolf vint les chercher, il posa le regard sur une blonde endormie sur le ventre dont un drap froissé et enroulé autour d’une de ses jambes dissimulait les fesses. Il la regarda une seconde la bouche ouverte avant de se ressaisir et de détourner les yeux de la maîtresse de son capitaine. C’est alors qu’il découvrit une chaise cassée, une table renversée, un rideau arraché et qui avait dû servir à autre chose par la suite, une couverture jetée en boule loin du lit et les vêtements des deux amants éparpillés dans toute la pièce.

La guerrière s’éveilla en gémissant et remonta le drap sur sa poitrine, bien consciente qu’ils n’étaient plus seuls, elle se leva et posa un regard froid sur le protégé de Victarion avec un léger sourire satisfait. Elle regarda ensuite le Capitaine en soupirant de désir avec des frissons qui remontaient le long de son dos. Le temps de récupérer sa chemise, de l’enfiler puis de remettre ses braies, elle ne le quitta pas des yeux et se faisait violence pour ne pas enlever à nouveau ses vêtements. Elle se rendit alors compte que sa chemise était largement déchirée, elle avait oublié ce détail de leurs ébats mouvementés. Elle regarda Victarion avec un sourire et un regard qui en disait long sur ce qu’elle pensait : dès que la bataille est finie on remet ça !

Elle passa à côté de lui en le frôlant, respirant son odeur avec délectation, et se baissa pour récupérer le rideau dans lequel elle fit un trou grossier pour la tête à l’aide de sa dague et qu’elle enfila par-dessus sa chemise. Cela cacherait ce qui devait l’être le temps de rejoindre les autres dehors…


Spoiler:
 


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 12.08.14 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 12.08.14 13:56

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 75

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Falko Vendeloyn
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 18.08.14 9:25

Se servir du carrosse comme couverture avait été une possibilité que Falko avait considérée dès l'instant où les fers-nés avaient mis la main dessus. Cependant, s'en servir contre Ser Strafford Lannister, sans plus de temps de préparation, lui semblait maintenant trop dangereux. Il ordonna à ses hommes d'arracher les armoiries de son ancien propriétaire. Il comptait tout de même le garder pour se déplacer dans la ville. Il pris lui-même les rennes, laissant les demoiselles tranquilles à l'intérieur. Il fit signe à ses hommes de se disperser après avoir convenu un lieu où ils se retrouveraient à la tombée de la nuit.

Asbjörn pris la tête des hommes déguisés en manteaux rouges avec l'ordre de patrouiller les rues. Il ne devait pas attirer l'attention, et après avoir vérifié son assurance quant à sa couverture, Falko le laissa partir. Avec les autres 'gardes' et le carrosse, il se mit lui-même à arpenter les rues, se dirigeant vers les plus mal famées. Là, il se décida à mettre la servante à l'épreuve. Sa tâche était simple: attirer des hommes, si possible armés, et pourquoi pas des garde de la ville, dans une ruelle sombre, leur promettant ses délices charnels. Une fois appâtés, ils n'auraient pas le temps de la toucher avant que les fer-nés ne leur tombent dessus. Ainsi, Falko espérait récupérer un arsenal décent qu'il chargerait dans le carrosse. Il pourrait ainsi armer n'importe quel fer-né qu'il croiserait.

Le plan était simple et efficace. Ils pourraient même le répéter à plusieurs reprises durant la journée.

À condition que le servante ne les trahisse pas (1), auquel cas il lui faudrait la tuer.

Et si cela devait arriver, Sunniva devrait prendre sa place. Cela n'enchanterait guère Falko, soucieux de la sécurité de son aimée.

Lorsque la journée arriva à son terme, les fers-nés chargèrent leur butin (2) et se dirigèrent vers le lieu de rendez-vous qu'ils avaient convenu. Ils passeraient bientôt à l'action. Cachés, attentifs, les fers-nés étaient impatients de voir si leur plan tiendrait la route.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 18.08.14 9:25

Le membre 'Falko Vendeloyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 6' : 3

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 70
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Éternel.
Surnom: Maitre de la lumière.
Métier/Titre(s): Divinité.

« Maitre de la lumière »

Copyright : jjfwh - Deviant Art / Kashina pour le gif
Citation : « For the night is dark and full of terrors. »
Corbeaux : 235
à Westeros depuis : 26/06/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 01.09.14 23:47

Tandis qu’Asbjörn Vendeloyn patrouillait les rues de Port-Lannis en compagnie de ses hommes, déguisés en manteaux rouges, Falko mettait son propre plan à exécution. La servante, bien que ne désirant visiblement pas trahir les Fer-Nés, peinait à se montrer convaincante en prostituée. C’est pourquoi Sunniva prit rapidement le relai, et se montra beaucoup plus adepte à attirer des hommes dans la ruelle.

Du côté de Victarion Greyjoy et de ses hommes, les paroles de Vidgys concernant la bataille et le prénom du Capitaine de la Flotte de Fer passèrent heureusement inaperçues. Après avoir passé la journée dans l’auberge, les Fer-Nés quittèrent celle-ci sans que le personnel ne remarque l’état dans lequel Greyjoy et Glenhild Bonfrère avaient laissé leur chambre.

Une fois la nuit tombée sur Port-Lannis, les auberges et tavernes se remplissaient des badauds venus faire la fête tandis que les rues se vidaient progressivement. On pouvait toutefois apercevoir de petits groupes d’hommes, parfois accompagnés de quelques femmes, quitter l’une de ces tavernes et se fondre dans les ruelles sombres.

Des manteaux rouges patrouillaient de temps à autres dans les rues plus larges et éclaircies, en cohortes serrées et ordonnées.

Grâce à ses talents d’actrice et à l’astuce de Falko, ils rassemblèrent plus d’une dizaine de dagues et poignards, deux haches et cinq d’épées mais aussi et surtout les uniformes de six manteaux rouges.

Sur mer, les boutres de taille moyenne procédèrent au transfert de rameurs à bord des deux galères ouestiennes dont les Fer-Nés s’étaient emparés, ainsi que d’autres rameurs et de guerriers parmi la flotte de Fer, qui récupéra ainsi une bonne partie de ses effectifs d’origine.


© Belzébuth



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Vigdys Pyke
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 04.09.14 0:13

    Absjörn patrouillait avec un groupe d'hommes après avoir assuré à son frère qu'il saurait tenir son rôle. La nervosité d'un échec avait fait place à l'assurance et l'excitation d'un jeune homme en soif de conquête. Il tenait son groupe avec une main de fer, jouant son rôle avec justesse. Les rues étaient relativement calme hormis quelques autres patrouilleurs qui semblaient ne pas leur prêter attention. Asbjörn se mit en tête de mémoriser leur nombre et position au détour des ruelles afin d'être préparé en cas de confrontation. Il avait appris que connaître les forces de son ennemi permettait de mieux le déjouer et il était plus concentré que jamais dans sa mémorisation.

    De son côté Vigdys était devenu bien silencieuse. Elle s'était réveillée après un sommeil réparateur, recouvrant ses forces de la veille. La jeune guerrière était plus concentrée que jamais, décidée à appliquer le plan à la lettre et à le mener à bien. Elle lança un vif regard à ses compagnons, s'amusant de l'ambiance qui régnait entre Glenhild et Victarion. Jusqu'ici ils n'avaient absolument pas été repérés, au grand soulagement de Vigdys qui n'avait pas tenu sa langue la veille. Elle savait désormais que le Dieu Noyé leur avait été pleinement favorable et elle gardait le fervent espoir qu'il le resterait. Elle questionna son capitaine et mentor du regard, attendant la suite des ordres pour lancer la phase suivante de leur plan. Elle se sentait l'âme d'une guerrière et d'une conquérante, l'âme d'une shieldmaiden, l'âme d'une femme que rien ne pouvait arrêter. Et elle savait que ses compagnons avaient tout autant foi en leurs desseins. Rien ne semblait pouvoir stopper la vague fer-née qui déferlait silencieusement, pour l'heure, sur Port Lannis. Comme elle aimerait voir le visage plein de rage de Tywin Lannister s'ils parvenaient vraiment à mettre à sac sa précieuse ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Sunniva
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 13.09.14 10:46

[EVENT] Baiser du Kraken
La Peau Du Lion
Son cœur battait la chamade au creux de sa poitrine, Sunniva avait pour habitude d’avoir une vie relativement calme, les seules aventures qu’elle avait vécu n’était autre que les histoires et les jeux imaginaires qu’elles avaient partagé avec son Falko. Elle posa un regard vers celui-ci alors que la charrette les emmenait dans les rues les moins sûrs de la ville. Elle était nerveuse mais elle savait qu’il ne laisserait jamais rien de mal lui arriver, c’était bien pour ça qu’elle était capable de le suivre n’importe où. Posant une main rassurante sur celle de la servante, elle pouvait sentir au creux de ses paumes les doigts de la jeune femme tremblée. Elle semblait beaucoup plus inquiète pour son sort et cela n’allait pas en s’arrangeant lorsqu’elle apprit qu’elle était au cœur du plan de Falko.

Sunniva observait la scène de loin, capable de ressentir la peur qui rongeait cette demoiselle et qui n’avait donc rien de particulièrement attrayant pour les hommes, elle quitta sa charrette, récupérant la jeune fille et la ramenant en lieu sûr. Elle observa une seconde à peine Falko, sachant pertinemment qu’il ne serait peut-être pas forcément d’accord avec ce qu’elle comptait faire mais il était trop tard, elle avait pris sa décision. Déchirant une partie de sa robe pour offrir un décolleté un peu plus plongeant et dénudée une épaule, elle arpenta à son tour les ruelles.
Cherchant une cible bien particulière, des gardes, il ne lui fallut que quelques minutes pour en trouver au détour d’une rue, les coins malfamés offraient à ces nombreux hommes de quoi s’occuper. Ils étaient deux, l’un semblait plus éméchés que l’autre, elle inspira profondément avant de se mettre courir.


« Scusez-moi, messires ! »

Attirant leur attention, elle cessa de courir quand ils s’étaient retournés vers elle, s’approchant rapidement d’eux. Elle les observa, gratifiant d’un sourire le seul qui parcouru du regard son visage avant d’observer une autre partie de son anatomie.

« J’ai passé une mauvaise soirée, et j’ai un peu peur toute seule, vous pourriez…M’accompagner jusque chez moi ? »

La dernière phrase laissait sous-entendre quelque chose, observant le plus clair d’esprit des deux, elle joua un instant avec le bord de son décolleté, découvrant un peu plus celui-ci sans trop en dévoiler non plus.

« J’sais que vous avez mieux à faire mais je serai tellement reconnaissante… »(1)

code by Silver Lungs


(1) D100 pour savoir si les gardes suivent Sunniva.


Dernière édition par Sunniva le 13.09.14 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 13.09.14 10:46

Le membre 'Sunniva' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 95
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 23.09.14 21:54

Les petits groupes de Fer-Nés issus de l’équipage de la Fierté de Fer se fondaient dans la masse des badauds de la nuit, clients des tavernes et des bordels avant de disparaître dans une ruelle sombre, pour le moment, épargnées par les patrouilles. Un groupe était dirigé par Ragnar et resterait dans le secteur du port, un autre par Alyn qui irait vers le sud, mais le Lord Commandant de la Flotte de Fer avait tenu à garder un œil sur les femmes et irait vers le nord pour se rapprocher de Castral Roc. Il y avait d’autres groupes qui couvraient l’ensemble de la ville, mobiles et discrets. Alors que les premières fumerolles allumées par deux groupes de la ville basse (1 et 2) commençaient à s’échapper d’un toit en contrebas, Glenhild fit signe à Victarion et Vigdys qu’une petite passe idéale se trouvait sur leur droite. Elle y attendit ses compagnons avant d’entrer dans une maison en lançant ses hachettes sur les deux premières personnes qu’elle apercevait (3 et 4) avant de tirer son épée et sa dague au clair. Objectif, tuer vite, mettre le feu à la maison puis s’enfuir avant de se faire repérer, (5, 6 et 7) les enfants paniquaient, mais la silhouette de Victarion dans l’encablure de la porte empêchait toute fuite pendant que Glenhild, concentrée sur la mission tuait sans se poser de questions.

Ragnar quand à lui, une fois caché avec les siens au coin d’une ruelle, enflamma discrètement la flèche de l’archer qui les avaient accompagnés avant qu’il ne tire sur un toit de chaume (8 ). Le groupe s’enfuit rapidement de l’autre côté de la ruelle pour reprendre leur route comme n’importe quel autre soudard des environs du, armes cachées sous de longs manteaux (9). Alyn quand à lui était accompagné de la vigie, un gamin très agile qui put grimper sur le toit et y verser un peu d’huile pour l’embraser rapidement avant de s’enfuir, lui en haut et les autres en bas vers une autre cible (10). Au fur et à mesure, d’autres fumerolles s’élevaient les unes après les autres, mais cela allait–il suffire à désorganiser le guet ? (11)


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 23.09.14 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 23.09.14 21:54

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 54

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 41

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 3

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 71

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 99

--------------------------------

#6 'Dé 100' : 7

--------------------------------

#7 'Dé 100' : 87

--------------------------------

#8 'Dé 100' : 65

--------------------------------

#9 'Dé 100' : 46

--------------------------------

#10 'Dé 100' : 1

--------------------------------

#11 'Dé 100' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Citation : I'm an omen, a new beginning.
Corbeaux : 306
à Westeros depuis : 04/05/2014
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 30.09.14 13:30



Ce soir, Migel était content.
Sa femme attendait son cinquième enfant, cette fois-ci la rebouteuse en était convaincue, ce sera un garçon. Enfin, après 4 filles. Dans son « malheur », celles-ci sont quand même de solides constitutions et toujours en vie. Il se disait être l’homme le plus heureux de Port-Lannis. Et ce malgré une abstinence qui commençait à lui peser. Sa femme ne s’était pas montrée des plus ouverte depuis quelque temps maintenant.
Ce soir, avec son acolyte, il s’était autorisé un moment de relâche. Plus que de raison, ils avaient bu. Bu à son fils, bu à leurs femmes et bu à tout un tas de causes qu’ils jugeaient sur l’instant valoir que l’on trinque pour elles.
Dans sa fougue à vouloir remercier les Sept de ce qu’était sa vie, il arrêta subitement la bouteille à quelques pouces de sa bouche… bée maintenant devant ce qui leur arrivait droit dessus.
Dotée d’un déhanché à donner le roulis à un fer-né. Il lâcha la bouteille à son compagnon, ne pouvant plus la tenir. Ses mains s’ouvraient et se fermaient sans qu’il y puisse quoi que ce soit, voulant sur l’instant se refermer sur cette croupe.
Son regard n’alla pas plus haut que le décolleté qu’elle leur offrait. Quoiqu’il y ait au-dessus, il n’en avait cure. Tout ce qui est en dessous conforterait le plus exigeant des hommes.
Il faut parfois saisir ce que la vie vous envoie comme cadeau à bras le corps. Ce qu’il s’appliqua littéralement à faire, passant un bras autour de la taille cette jeune fille qui semblait si en détresse. Comment ne pouvait-il pas se montrer un minimum professionnel ? Et la raccompagner chez elle paraissait être une chose juste, vraiment.
Peut-être devrait-il aussi rentrer à l’intérieur de sa demeure, juste pour s’assurer que l’endroit est sûr pour une jeune fille comme elle ? Oui, bien entendu, tout ceci par pur acquis de conscience !
Il était un garde de cette ville et avait des devoirs envers ses habitants. Et ce soir il se sentait tout à fait prêt à servir son prochain. Du moins sa prochaine.
D’un signe, il fit signe à son auxiliaire de les suivre. Il se sentait ce soir d’humeur à partager son pain.
Avec sa main libre, il indiqua la sortie de la ruelle, laissant la mignonne tant le guider que le soutenir dans sa démarche éthyliquement hasardeuse.
*****


Le vieux bois qui formait la base des constructions de la ville basse était vieux. Il mit quelques instants avant que les premières fumées deviennent flammes, mais une fois celles-ci parti, le feu s’invita dans les maisons contiguës.
*****


Pour Anlin ce soir, ce serait un soir comme les autres. Son mari, Migel, était en train de patrouiller, bien qu’elle fût prête à parier sur l’état de son haleine à son retour. Mais c’était un bon époux. Son frère était passé pour l’aider, ne pouvant plus faire certaines choses par elle-même, il s’était proposé de passer ce soir. Cela lui servait aussi d’excuse pour voir ses nièces. Il avait beau faire l’homme bourru devant tout le monde, il était comme leur père. Il était aux petits soins avec les filles.
Elle se tenait assise près de l’âtre où du linge était en train de bouillir dans une marmité accrochée à la crémaillère et son frère, attablé, se servait une goutte de gnôle pour faire passer son repas toujours un peu trop riche.
Elle venait de coucher les filles quand la porte s’ouvrit avec grand fracas. Elle se retourna d’un sursaut, voyant une femme pénétrer, une arme dans chaque main. Des hachettes fusèrent, l’une ricocha sur le sol à un pied d’elle quand l’autre alla finir sa course dans la poitrine de son frère.
Une seconde femme entra dans la maison et saisie le manche de la hachette profondément plantée pour le tirer à elle tout en avançant une dague dans sa gorge.
Anlin se leva pour courir vers la chambre, là où se dormaient ses filles, mais trop brusquement. Elle fut prise d’un vertige et s’affala contre la marmite qui déversa son contenu bouillant sur le haut de son corps et le foyer.
La pièce n’était maintenant plus éclairée que par deux bougies posées sur la table.
Alors qu’elle se commençait à se mettait sur ses genoux et mains pour se redresser, elle sentit quelque chose de froid se frayer un chemin dans son dos. Elle eut un gout métallique dans sa bouche quand elle se rempli de sang, l’empêchant de hurler. Elle retomba sur son ventre rebondi, apercevant la lanceuse de haches l’enjamber et se diriger vers la chambre, l’épée couverte de son sang, avant de sombrer dans les ténèbres.
Lorsque le calme revint dans la maison et qu’il fut question de l’incendier, il ne restait là que les dux bougies vacillantes sur la table. Au pied de l’âtre se répandait une flaque d’eau, de sang et de cendres mêlés. Amassant ce qu’ils purent comme linges, bois et tout autre combustible, le feu mettrait quand même beaucoup de temps à partir. Du moins beaucoup trop de temps pour s’en assurer sans prendre le risque de se faire surprendre par un quelconque riverain.
Quittant discrètement la demeure, les trois compagnons se fondirent dans les ténèbres, passant inaperçu au nez de la populace prête à s’endormir paisiblement.
*****


Ailleurs dans Port-Lannis, une flèche décrivit une trajectoire flamboyante presque parfaite, se plantant dans un toit de chaume. Les flammes trouvèrent là un foyer où se répandre à leur guise et commencérent à explorer pleinement cet espace avant de le trouver trop étroit pour leur appétit. Elles s’invitèrent plus tard chez les voisins, ne cessant de croitre à chaque toit conquit.
L’archer retira en hâte la corde de son arc avant de le glisser sous un long manteau. Il rejoignit ses complices, trainant et titubant, commençant à fredonner une quelconque chanson de soudard. Cette bande de joyeux compagnons en goguette laissa derrière elle ce chaleureux quartier pour continuer à propager la lumière vers d’autres lieux.
*****


La jeune vigie, trop excitée par le feu de l’action, ne prêtait pas attention aux craquements de la charpente. Sitôt sans forfait accomplit, il se dirigea précipitamment vers le bord du toit, prêt à passer ainsi de maison en maison, caché à la vue de tous.
Une traverse plus que vermoulue céda sous ses pieds. Il n’eut pas le temps de se rattraper et tomba au travers. Sa chute ne fut pas longue mais la réception douloureuse. Sa cheville droite se tordit en un angle relativement fantaisiste. Il était maintenant étendu sur le sol, ses mains enserrant sa blessure. Il put un instant reprendre ses esprits pour apercevoir à ses côtés l’outre à huile éventrée dans sa chute par la charpente brisée. Il se sentait poisseux et avait les narines emplis de son odeur. Au-dessus de lui, le trou dans le toit commençait à laisser tomber des morceaux de chaumes embrasés.
*****


Dans le quartier nord-ouest, un gradé semblait faire preuve d’assez de sang froid pour prendre en charge une partie des gardes et essayer de les organiser. Il commença à parcourir le secteur, haranguant autant la milice que les habitants. Il envoya le plus rapide de sa troupe vers le belvédère, lui ordonnant de faire sonner la cloche.






© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 06.10.14 18:33

Les deux groupes de la ville basse utilisaient tous les moyens à leur disposition pour allumer un maximum de feux, entrer dans certaines maisons qui leur paressait inoccupées, enflammer les toits avec des flèches ou en grimpant dessus, utiliser de l’huile pour faire prendre un vantaux bien sec (1 et 2)… Ragnar et ses hommes entra dans une maison qui lui semblait vide pour y mettre le feu et en ressorti rapidement comme si de rien n’était, avec l’huile qu’il utilisait aussi pour les flèches, les incendies prenaient plus facilement et il put en un rien de temps mettre un joyeux bordel dans le quartier du port (3). La vigie tombée du toit, Alyn retint un de ces hommes qui voulait aller le secourir, en faisant non de la tête. Trop tard, le toit brulait, les habitants allaient bientôt sortir en paniquant du petit immeuble, le gamin était certainement blessé, aller le chercher serait trop risqué pour la mission. Ils continuèrent donc leur chemin le plus discrètement du monde et, ayant perdu leur réserve d’huile, ils durent désormais entrer dans les masures pour y tuer les occupants et mettre le feu (4). Cela prenait pus de temps et était plus risqué, mais s’avéra néanmoins efficace, un temps tout du moins…

Pendant ce temps, les deux femmes et le Lord commandant de la flotte continuaient leur sale besogne, tuer était leur passe-temps favoris, mais il fallait se rendre à l’évidence, c’était long de procéder ainsi à chaque fois, ils essayèrent donc de hâter le train pour allumer d’avantage de feux (5). Après quelques méfaits et assassinats, Glenhild avait profité d’une rue désertée pour escalader un mur et récupérer la réserve d’huile et le récipient de verre d’un lampadaire, Vigdys fit de même pendant que Victarion montait la garde et tuait deux hommes au détour d’une impasse dans laquelle il cacha leurs corps. Elles utilisèrent les chemises des cadavres comme mèche et lancèrent les deux bombes ainsi constituées sur les toits de deux immeubles avant de quitter les lieux en courant, se remettant à marcher l’air de rien dès que le coin de la rue fut passé (6). C’est alors que la blonde vit un Manteau Rouge passer, rapide, il courrait à toute jambes, mais seul… Elle fit signe à ses acolytes de le prendre en chasse et pendant que Victarion courait derrière lui (7), Vigdys le prenait à revers en passant par une autre rue (8 ). Elle grimpa sur le fait du toit le plus proche et avec une agilité digne d’une funambule de boutre fer-né elle le suivi discrètement pour lui tomber dessus dès que l’occasion se présenterait (9).

Les autres Fer-nés, toujours cachés, attendaient avec impatience le passage des Manteaux Rouges pour prendre leurs armes, leurs vies et leurs manteaux (10)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 06.10.14 18:33

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé 100' : 53

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 42

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 58

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 25

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 18

--------------------------------

#6 'Dé 100' : 53

--------------------------------

#7 'Dé 100' : 93

--------------------------------

#8 'Dé 100' : 2

--------------------------------

#9 'Dé 100' : 67

--------------------------------

#10 'Dé 100' : 81
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Falko Vendeloyn
« Invité »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 14.10.14 12:05

Ce soir, si Migel était content, c'est qu'il était insouciant. Et le Grand Noyé sait bien ce qu'il advient des insouciants. Ces gens s'engagent sur le chemin de la naïveté et tombent dans la déchéance sans s'en rendre compte. Ce soir, le sang de Migel allait couler, et avec le sien celui de son compagnon, trop ivre pour sentir le couteau glisser entre ses côtes.

Sunniva était très convaincante dans son rôle, et il ne fut pas difficile pour Falko de se glisser derrière sa belle et sa proie. Mettre une main sur la bouche du garde, planter sa lame dans le creux de cou et percer jusqu'au cœur. Il pensa à regarder le cadavre de l'acolyte tomber juste à côté, mais un autre détail attira son regard. Dans le ciel, une colonne de fumée s'élevait. Elle n'était pas très lointaine, et n'était pas la seule. Avec un sourire, il se retourna vers ses compatriotes. Il constata avec plaisir que son engouement était contagieux.

"Mes amis, c'en est fini d'attendre. Il est temps de noyer cette ville sous nos lames. Préparez vous: ce soir, Port Lannis tombera !"

Le cri de ses hommes le réjouit et son rire vint rejoindre leur engouement. Il se tourna vers sa belle et empoigna son visage de ses deux mains. Il l'embrassa, longuement, tant pour se donner du courage que pour la remercier d'être là. Pressant son front contre le sien, Falko chuchota ses pensées secrètes à son amour.

"Prends garde à nous. Je ne pourrais pas supporter qu'il t'arrive quelque chose. Restes cachée avec la servante, et surveilles moi. Je ne sais pas où ma folie va m'emmener ce soir...
"

Les armes au clair, les fer-nés prirent la direction de la colonne de fumée la plus proche. Ils ne savaient pas ce qu'ils y trouveraient: des amis, des ennemis, personne ? Falko, ayant revêtu l'uniforme du garde qu'il venait de tuer, espérait retrouver son frère rapidement. Ensembles, ils seraient sans pitié. Ensembles, ils déverseraient une rage à laquelle les Lannister ne voudraient jamais goûter.

Sur le chemin, ils croisèrent un homme en train de courir. C'était un garde, comme eux. Le Vendeloyn et un second Fer-né déguisé l’arrêtèrent pour lui demander ce qu'il savait sur la situation. Pressé, il expliqua qu'il devait aller faire sonner le belvédère afin d’alerter le reste du guet.

"Nous te suivons. Des ennemis se sont introduits dans la ville, il faut à tout prix donner l'alerte!"

Suivre le manteau rouge, trouver le belvédère et le saboter. C'était un bon plan. Mais pour cela, il fallait que le garde les guide. Si celui-ci se doutait qu'il se trouvait en présence des intrus, il faudrait le tuer et continuer vers le feu (1). Les autres Fer-nés n'étaient pas loin et pourraient facilement intervenir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS 14.10.14 12:05

Le membre 'Falko Vendeloyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 20' : 13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: 298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

298 - Lune 13 - Semaine 1 - Jour 6 – PORT LANNIS

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» 298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 7 - PORT REAL
» 298 - Lune 12 - Semaine 3 - Jour 3 - PORT REAL
» 299 - Lune 7 - Semaine 4 - Jour 5 - PORT REAL
» Le site officiel de Pokémon Soleil & Lune mis à jour !
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Intrigues Terminées-