AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

De colombe à corbeau (Silithia - Dale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 18 ans
Surnom: Silith / la Colombe / la Lionne / la demoiselle aux trois bateaux
Métier/Titre(s): Lady suzeraine de l'Ouest / Seconde héritière de la maison Farman

« Colombe tachée de noir »

Copyright : Insuline (Echo des Plaines)
Citation : La Houle nous emporte !
Corbeaux : 547
à Westeros depuis : 15/07/2014
MessageSujet: De colombe à corbeau (Silithia - Dale) 23.12.14 23:58

An 298 • Douzième lune • Semaine 2 • Jour 5.
21 jours de voyage nécessaires.
Envoyé depuis Port-Réal à Châteaunoir.

La journée était passée très lentement, s'avérant très ennuyante. En début de soirée, Silithia s'assit sur son lit et se mit à penser à ses excursions passées. Elle soupira, se remémorant tantôt Hautjardin, tantôt Vivesaigues... Un sourit naquit sur ses lèvres lorsqu'elle songea à cette ville. Le Conflans l'avait marquée pour les bonnes rencontres qu'y avait faites la belle colombe. Alessander, Patrek... Dale. Elle se souvenait bien du pauvre forgeron. Et elle l'avait laissé parler, cracher comme il le souhaitait sur l'horreur qu'était à ses yeux la noblesse. Son sourire s'agrandit.

Puis un nouveau souvenir lui vint. Elle se souvenait de ses paroles. « Je n'hésiterai pas à vous écrire », lui avait-elle dit lorsqu'il avait avoué regretter de ne pas avoir d'autres souvenirs de leur rencontre que quelques dragons d'or.
Elle prit un parchemin, une plume, et elle écrivit au forgeron.



Cher Dale,

Voilà bien longtemps que vous devez attendre ma lettre. Ou peut-être m'avez-vous, depuis ce temps, oubliée. J'espère que ce n'est pas le cas, car j'ai gardé le souvenir du petit village que vous habitez. Ce n'était pas la plus belle chose qui m'ait été donnée de voir, mais je sais que notre rencontre a été des plus intéressantes. Comme promis, je vous écris...

Je suis actuellement à Port-Réal. J'ai enfin pu réaliser ce rêve presque inespéré qu'était celui de me rendre à la capitale. Et m'y voilà, aujourd'hui, plus libre que jamais. Mais je dois me méfier, constamment. Les vipères rôdent, à chaque coin de rue et derrière chaque haie des magnifiques jardins. Partout, je me sens épiée. Comme tout le monde ici, je suppose.
J'ai déjà fait quelques rencontres intéressantes. Tout d'abord, un fort charmant chevalier qui semble connaître par cœur la définition de ce qu'est le sens de l'honneur. Ensuite, une lionne Lannister qui n'a rien de la dureté de son oncle Tywin. Et pour finir, j'y ai rencontré le Lutin de Castral-Roc. Tous trois ont constitué pour moi une bien agréable compagnie.

Avant mon départ pour la capitale, mon père m'a annoncée aux Sept Couronnes toute entières comme mariable... J'avoue appréhender quelque peu le jour de mon mariage. Quoi de plus effrayant pour une femme, que de savoir qu'elle sera peut-être mariée à un homme qu'elle n'affectionnera jamais ? J'espère que le destin jouera en ma faveur.

Mais assez parlé de moi ! J'espère que vous vous portez bien, Dale. Tenez-vous toujours votre forge, près de Vivesaigues ? Avez-vous donc rencontré la femme de votre vie, comme vous me disiez le souhaiter ? Je suis impatiente de tout savoir !

Amicalement,

Lady Silithia Farman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: De colombe à corbeau (Silithia - Dale) 27.12.14 22:11

An 298 • Treizième lune • Semaine 1 • Jour 7.
21 jours de voyage nécessaires.
Envoyé depuis Châteaunoir à Port Réal.


La journée avait commencé comme toutes les autres. Dale à son habitude s'était réveillé très tôt dans la matinée, quittant sa couchette lorsque le soleil venait tout juste de se lever. Il avait enfilé son manteau noir corbeau qui le préservait légèrement du froid constant du Mur, s'était dirigé vers la forge et avait commencé son travail. Travail qu'il ne stoppa que pour aller manger et se reposer dans la grande salle commune où la plupart des gardes se trouvaient.
Et c'est lorsque le forgeron discutait avec l'un des patrouilleurs qui revenait de sa première sortie et qui avait apparemment beaucoup de chose à raconter que l'assistant du vieux mestre entra. Sam se dirigea vers le forgeron et lui donna une lettre qui lui était destiné en disant qu'il ne savait pas qui l'avait envoyé, avant de s'en aller rejoindre Aemon. Dale arrêta la discussion, et rattrapa l'intendant qui avait déjà passé le seuil de la porte.

-Sam, attends, lança le forgeron.


Il s’arrêta et lui demanda ce qu'il voulait.

-Cette lettre, je suis incapable de la lire, alors est-ce que tu pourrais me rendre un service.


Sam lui demanda pourquoi, ce à quoi le forgeron lui répondit qu'il n'avait jamais apprit à lire ou à écrire. Dale lui tendit la lettre en lui demandant si il pouvait la lui lire. Il accepta, non sans un certain étonnement. Une fois qu'il eut fini de lire, l'intendant le laissa seule lui donnant le temps de méditer au contenu de la lettre. Ce qu'il ne put s’empêcher de faire pendant qu'il travaillait à la forge.

Le forgeron était déjà surpris de recevoir une lettre mais le fut encore plus lorsqu'il découvrit qui en était le destinateur. Silithia Farman. Il se rappelait évidemment encore d'elle vu qu'elle faisait partie des toutes dernières personnes à qui il avait forgé une épée avant de rejoindre la garde de nuit. Leur rencontre avait été brève mais non sans intérêt. Elle se trouvait dès à présent à Port Réal, la capitale des sept couronnes où les Targaryens avaient siégé des centaines d'années durant. La jeune lady disait se sentir épié de toutes parts et le forgeron ne put s’empêcher de se demander comment l'inverse aurait pu être possible. La capitale était le centre des intrigues de la couronne, et les jeunes nobles en recherche d'un mari ou tout simplement voulant augmenter son cercle de connaissance pour accroître la puissance et la renommé de leurs maison était chose courante.

Le soir venu, Dale alla revoir le jeune assistant et lui demanda si il pouvait écrire une réponse qu'il lui dicterait. C'était son boulot après tout. Comme le sien était de forger et de réparer les épées usés, lui devait écrire et transmettre les lettres ainsi que toutes les autres taches que lui donnait le vieux mestre. Sam prit une plume, un parchemin, et écrivit ce que le forgeron lui dictait.




Chère Silithia,

J'avoue que j'ai été très surpris de recevoir votre lettre, j'en avais oublié que vous aviez dit que vous alliez m'écrire. Mais je ne vous ais pas oublié pour autant, comment aurais-je pu oublier notre rencontre, ou bien votre cher frère qui, j'en suis sur dois-être en train d’exhiber l'épée que je vous avais forgé dans toutes les rues de la capitale.

J'ai pu voir que vous aviez rencontrés de nombreuses personnes à Port Réal, dont le Lutin et une autre Lannister. Sont-ils comme on les décrit ? Grand, blond et fier comme des lions ? J'ai entendu beaucoup d'histoire à leurs propos, et je ne peux que vous conseillez de faire d'eux vos amis. J'oublie beaucoup le nom des familles et leurs devises, mais pas la leurs. Ils paient toujours leurs dettes à ce qu'on dit. Faites en sorte que votre familles et eux aient de bonne relations, sinon nous entendront chanter dans quelques années dans les taverne la chanson « Les pluies de Belcastel ».

Vous voulez savoir ce que je deviens ? Je ne peux vous dire qu'une chose : beaucoup de choses ont changés depuis notre dernière rencontre. Je n'ai pas malheureusement pas trouver l'amour mais je dois vous avouer que cela va être plutôt difficile sachant où je suis. Je ne me trouve plus dans le petit village près de Vivesaigues où vous aviez fait escales mais dans un endroit un peu plus aux Nord. Après un enchaînement d’événement dont je vous épargnerais les détails, je me suis retrouvé, après une semaine ou plus de voyage, au Mur, à devoir réparer et forger les épées de ceux qui doivent défendre le royaume des Sept Couronnes.

Je ne vois pas trop ce que je pourrais vous dire de plus. Mis à part le fait que j'ai pu faire la connaissance de Jon Snow, le fils d'Eddard Stark, la main du roi que vous avez peut être rencontrés en arpentant les rues de la capitale et de plusieurs autres gardes venues des quatre coins du royaumes sous les ordres de notre lord commandant, Jeor Mormont, anciennement seigneur des îles aux Ours.

Être garde de nuit à beaucoup d'avantages vous savez, le toit et la nourriture gratuite, en plus d'être une assez bonne situation, si on enlève bien sur le fait qu'une armée sauvageonne nous menacent et se fait de plus en plus présente, et aussi le fait que notre forteresse tombe en morceau, et que nous ne sommes que très rarement mis au courant des affaires du royaume et ce avec un décalage de plusieurs semaines voire mois.

Et c'est pour ça que j'aimerais beaucoup que vous assouvissiez ma soif de curiosité et que vous me racontiez tous ce qui se passe actuellement que ce soit les affaires internes à ma capitale comme ce qui se passe au-delà si bien sur cela ne vous dérange pas. Et en échange, je vous donnerais des nouvelles en ce qui concerne ce qui se passe au-delà le Mur.

Amicalement,

Dale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

De colombe à corbeau (Silithia - Dale)

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aquilae, une colombe dans la plume, un corbeau dans les pensées.
» Inauguration [MJ Dédale]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Relations Épistolaires-