AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Une histoire de Loups [Eddard Stark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Robb Stark
« Invité »

MessageSujet: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 29.12.14 18:00

Donjon de Winterfell
An 298
11ème Lune
4ème semaine
3ème Jour
Tôt le matin

Robb venait de terminer la dernière lettre destiné aux différents lords suzerain du Royaume enfin, presque tous, Robb n'avait pas pris la peine d'écrire à Balon Greyjoy, se doutant fort bien qu'il ne recevrait pas de réponse, et il préféré ne pas laisser entendre aux Greyjoy que la maison Stark risquait d'envoyer son Ost au Nord. Catelyn, sa mère, l'avait de toutes manière très largement conseillé de ne pas tenir au courant Balon Greyjoy, elle ne faisait confiance à aucun Greyjoy et désapprouvé l'amitié de Robb envers Théon et Robb. Robb en avait donc finis avec les Lords suzerain, restait désormais à écrire la lettre destiné au Roi, ou plutôt à sa main, à Lord Eddard Stark, Sire de Winterfell, Gouverneur du Nord et main du Roi.

Robb savait que cette missive serait la plus importante et sans doutes la plus attentivement lut de toutes, son père connaissait le Nord, savait quel danger pesait sur le mur, connaissait la faiblesse de la garde de nuit. Cela dit, restait à convaincre Robert Baratheon, cet Homme là ne connaissait rien au Nord, encore moins le mur, avait il, ne serait-ce qu'une fois, posé les yeux sur l’édifice de glace ? Robb en doutait, mais Robb espérait que l'amitié que porté le Barathéon à Eddard Stark permettrait au lord Main de le convaincre de fournir de l'aide au mur. Robb n'aurait jamais crus que de tel responsabilité lui tomberait dessus si vite après le départ de son père, préparer la défense du Nord et des sept royaume moins de quelques semaines après avoir été fait "Stark de Winterfell", régent du Nord en l'absence du Lord suzerain en nom. Enfin, le jeune homme finis par prendre un parchemin et reprendre sa plume, la laissant en suspend quelques instants avant de la tremper dans l'encre et de la poser sur le parchemin...


A Lord Eddard Stark,
Seigneur de Winterfell et Gouverneur du Nord,
Main du Roi,


Père,

Je dois hélas vous annoncer des ces premières lignes que ce corbeau ne vous envois pas de bonne nouvelles. Plusieurs menace qui semblait impensable autrefois semble désormais peser sur le mur. La première viens des Sauvageons, déjà dangereux en temps normale pour les frères Noirs lorsqu'ils s'aventurent en patrouille au Nord du Mur, il semblerait qu'un ancien frère juré, Mance Rayder, soit en train d'unifier les tribus autour de lui, décrétant le Royaume de l'au delà du mur, et marchand sans doutes sur le dit mur et donc vers le Nord. Cette menace n'est pas encore quantifié, mais le simple fait que quelqu'un réussissent à unifier les sauvageons me fait froid dans le dos, n'ont ils pas pour habitude de s'entre tuer pour les terres et les ressources ?

Mais cette menace, père, n'est pas celle qui m'inquiète le plus, loin de là, les sauvageons ont déjà tenté à mainte reprise de prendre le mur et on toujours échoué. L'autre menace et beaucoup plus dangereuse, et à vrais dire, je n'aurais jamais crus, de mon vivant, voir une telle chose se produire. Jon et quelques frères noir sont actuellement à Winterfell, ce sont eux qui nous ont apporté les nouvelles que je vous envois aujourd'hui. Ils ne sont, hélas, pas venus seul, mais accompagné d'une main, coupé à un cadavre. Rien de bien extraordinaire jusque là, et cela serait restait sans effet si la dite main ne s'était pas mise à bouger seule comme ... vivante. Jon m'a expliqué que récemment, les frères jurés avaient perdus quelques frères en patrouille au delà du mur, qu'ils avaient été retrouvé mort et avaient été rapatrié à châteaunoir, l'un des deux mort c'est relevé pour agresser le Lord commandant Jeor Mormont, heureusement pour lui, Fantôme a sentis le danger et à réveillé Jon.

Heureusement, Jon a réussis à "tuer" l'agresseur surnaturel (par le feu, seul moyen de les tuer semble-t-il) seul subsistait donc de cet individu, cette main, la garde la conserve actuellement comme preuve du retour des marcheur blanc. J'ose espéré que cela suffira à convaincre les sept royaumes que ce n'est plus seulement le Nord qui est en danger, mais Westeros en entier. J'ai écris à tout les Lords suzerain, hors mis Balon Greyjoy, j'attendais votre avis pour savoir si il était utile de prévenir les Fer Nés, mère pensant qu'il était plus dangereux qu'utile de les prévenir. Aussi, si vous jugez que je dois les prévenir, je le ferais.


J'aurais aimé être porteur de bien meilleurs nouvelle venant de votre fief, mais ce n'est pas le cas, hélas. J'envisage de bientôt prendre la route du Mur, afin de me rendre compte par moi même de la situation de l'ordre et du mur, je compte également m'entretenir avec le Lord commandant, des idées ayant été soulevé lors de la rencontre entre Jon, les Frères l'accompagnant, mère et moi même.

Notamment l'idée d'une éventuelle alliance avec les Sauvageons, idée qui ne m'enchante pas réellement, mais qui semble nécessaire hélas. Je m'opposerais cependant à tout passage de sauvageons au Sud du Mur, je pensais plutôt les aider à établir des positions fortifier au Nord, positions gardé par les sauvageons, les Frères de la garde et les troupes de l'ost du Royaume (qui je l'espère ne se restreindra pas au seul Ost du Nord).


Dans mes missives, j'ai demandé aux Suzerain l'envois de prisonnier et de volontaires au mur, ainsi que l'envois d'émissaire pour une réunion au mur, afin de leur montrer la dur réalité du Nord, et leur faire voir cette main maléfique. Je vous fait donc la même demande, nous aurons besoin d'homme, combattants, artisans, commandants.

J'espère que vous saurez faire comprendre au Roi à quel point le mur a besoin du soutient Royal, aujourd'hui plus que jamais.

J'espère que je saurais me montrer digne de vos attente et de la tâche que vous m'avez confié.

Robb Stark,
Stark de Winterfell.


PS : J'espère que la vie loin de Winterfell vous sied, Bran et Rickon vous embrassent, vous leur manquez. Mère aussi, même si elle se montre forte pour nous.



[HJ : me suis permis de prendre en compte une réaction qui me semble logique de la part de Catelyn ==>Pas faire confiance aux Greyjoy ^^ mais comme elle est plus jouée et qu'elle a jamais rien exprimé réellement à ce sujet sur le fofo, si le Staff veux que je change ça, je le ferais ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Eddard Stark
« Invité »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 08.01.15 22:14

An 298
Lune 12
Semaine 2
Jour 5

Le corbeau était arrivé, Eddard avait lu le message immédiatement après. Il avait des remords d'avoir quitté le Nord pour Port-Réal, en laissant son fils inexpérimenté pour gérer les affaires de Winterfell. Pourtant, il avait été bien formé, et il avait des conseillers avisés et loyaux, mais un père voulait toujours protéger ses enfants.

Cela dit, il était fier de Robb. Celui-ci avait compris, lorsque le reste du royaume l'ignorait complètement, l'importance cruciale du Mur.

Il rédigea la réponse et l'expédia dans la journée.




Robb,

En réalité, les Sauvageons ont parfois réussi à franchir le Mur. Raymun Barbe-Rouge fut arrêté par les Stark et non par la Garde de Nuit. S'ils ont déjà passé le Mur, ils pourront le refaire. Mais je sais que, si cela se reproduisait, tu saurais les combattre.

Plus inquiétantes sont les nouvelles concernant les morts qui se relèvent. Cela fait écho à de très, très, anciennes histoires, dans lesquelles on n'aimerait pas vivre.

Mais je ne peux rien faire pour vous à la Cour dans l'immédiat. Personne ne prend, ne serait-ce que les Sauvageons et la Garde de Nuit, au sérieux. Dans le Sud, ils ont tout oublié. Je ne parle même pas des cadavres qui se relèvent. Si je vous crois, toi, Jon, et lord Mormont, je sais que ce ne sera pas le cas de ces nobles fleuris du Sud.

En revanche... si nous savons que le feu peut les tuer, j'ai une idée qui me vient. Elle me déplaît profondément, mais notre devoir est de faire ce qui est nécessaire pour défendre le Mur. Je t'en dirai plus quand j'aurai un peu plus de temps, mes journées sont extrêmement chargées.

Et je suis d'accord avec ta mère, ne préviens pas les Fers-Nés. Le Mur leur importe peu, mais ils penseraient immédiatement à des pillages lucratifs s'ils apprenaient que notre ost pourrait marcher vers le Mur.

Concernant les Sauvageons, la menace est-elle vraiment si grande qu'il faille envisager une alliance ? Le Mur est haut, et nous sommes prévenus. Je crains que les Sauvageons ne brandissent cette menace pour tenter de s'installer près du Mur. Même si tu ne les laisses pas s'installer au Sud, il serait facile pour eux, une fois installés tout contre l'édifice, de faire des reconnaissances, d'envoyer des éclaireurs, pour frapper plus efficacement. Qu'un Roi d'Au-Delà du Mur se lève et négocie une place tout contre le Mur me déplaît profondément.

Si vraiment vous pensez devoir le faire, prenez des otages.

Ned Stark








Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Robb Stark
« Invité »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 14.01.15 0:39

Donjon de Winterfell
An 298
12ème Lune
4ème semaine
7ème Jour
Tôt le matin

Robb avait reçu le corbeau très tôt le matin, Mestre Luwin avait alors réveillé aussitôt et le jeune suzerain intérimaire comme celui-ci lui avait demandé. Le jeune Loup sauta rapidement de son lit et pris la lettre, l'obscurité de la pièce était trop grande cependant pour qu'il puisse lire la lettre, il la posa donc sur son bureau et alluma des bougies avec celles du mestre. Il brisa le sceau de son père et commença la lecture de la lettre, la dévorant, ses yeux traçant lettre par lettre ce que son père lui avait écrit. Comme il s'en doutait, les seigneurs du sud à la cour se moquaient du mur, n'y comprenaient rien ! Fallait il leur envoyer un mort comme cadeau pour qu'ils comprennent ? Enfin, de toutes évidences, son père partageait son inquiétude concernant l'alliance avec les Sauvageons, il semblait être encore plus inquiet en fait et plus hostile que lui à cette éventualité. Mais avaient-ils vraiment le choix ? Pas vraiment à vrais dire, il valait mieux éviter la première Guerre pour gagner la seconde de son point de vue.

.


A Lord Eddard Stark,
Seigneur de Winterfell et Gouverneur du Nord,
Main du Roi,


Père,

Oui, ils ont réussi à franchir le mur, mais jamais de façons définitives, les Stark ont toujours sus les renvoyer au Nord du Mur. Mère a également vu la main, le témoignage d'une Fille de Suzerain du Conflans et femme du Suzerain du Nord pourrait peut être convaincre les seigneurs fleuris du Sud que ce ne sont pas des élucubration d'enfants et d'ivrogne non ?

De toutes évidences, ses créatures craignent le feu, j'attendrais donc que vous ayez le temps de me faire parvenir votre idée. Je dois avouer que cela m'intrigue, avez-vous une solution pour nous permettre d'embraser nos ennemis au Nord du mur ?

Je ne préviendrais donc pas Lord Greyjoy, Théon n'est pas non plus informé, même si je le considère comme un frère, je ne peux exclure qu'il prévienne son père, même sans intention néfaste.

Concernant la question d'une alliance ou non avec les sauvageons, je ne peux que comprendre votre inquiétude, je la partage. Mais je crains d'autant plus les êtres surnaturel maléfique qui semblent venir de l'extrême Nord, si le sud a oublié, le Nord se souvient, vous le savez mieux que quiconque. Notre devise elle-même sonne comme un avertissement "l'hiver vient", ces créatures-là sont bien plus dangereuses que les Sauvageons. Je pense qu'il est préférable de se préserver d'une guerre contre les Sauvageons si nous devons ensuite faire face aux monstres venus de l'extrême Nord, surtout si le seul Ost du Nord et les restes de la garde de nuit se dressent en rempart entre les royaumes et les marcheurs.

Bien entendus, aider les sauvageons à s'installer plus surement au Nord du mur leur permettrait d'avoir de meilleures positions contre nous à plus long terme, quand aux otages, je ne pense pas qu'il y ait besoin de beaucoup d'otages, Mance Rayder et ses hommes de confiances devraient suffire comme otage ne pensez-vous pas ? Bien entendus, il ne faudra pas parler clairement d'otage, cela les braqueraient et ils seraient alors plus enclins à attaquer.

Je compte de toutes manières m'entretenir de tout cela avec le Lord commandant de la garde de nuit, je pense que son expérience et sa sagesse pourrait m'être très utile associé à vos propres conseils.

En espérant que vous et mes soeurs vous plaisiez dans la capitale,

Robb Stark,
Stark de Winterfell.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Eddard Stark
« Invité »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 23.02.15 21:38

Tour de la Main
An 298
Lune de Thorrhent (13)
3ème semaine
Jour de Mérédi (2)
Fin de matinée

Eddard se jeta sur le parchemin presque avec voracité; dès que le procès lui laissa un instant de libre. Dans ces moments-là, il se rendait compte avec acuité qu'il n'était vraiment venu ici que par amitié pour Robert. Il appartenait bien plus au Nord qu'à cette ville puant la pisse qui était censée abriter le pouvoir suprême des Sept Couronnes.

Si cette bande de rats refuse d'écouter nos appels à l'aide concernant le Mur, j'irai trouver Robert et je lui dirai en substance "Envoie-nous des renforts si tu veux, mais moi, je vais au Mur, et je combattrai en première ligne". Il gueulera et m'enverra des trucs au visage, mais au bout du compte, il enverra des troupes. S'il faut me laisser casser le nez pour ça, j'y suis tout à fait prêt.

Il soupira. Robb ne comprenait rien à la politique de Port-Réal, et c'était tout à son honneur. Il pensait en digne lord suzerain, à des solutions intelligentes, pleines de bon sens, et à la protection de ses sujets. Comment lui faire comprendre que tous les gens influents, à Port-Réal, complotaient et jouaient à de petits jeux comme des enfants se lançant des boules de neige en ignorant l'avalanche qui allait leur tomber dessus ? C'était impossible sans l'avoir vu de ses yeux, et sincèrement, Eddard n'avait pas forcément envie de voir Robb comprendre cet aspect des choses. Chaque nouveaux compromis ou arrangement douteux fait écornait un peu plus son honneur. Que cela soit au moins épargné à son fils.




Robb,

A Robb Stark
Seigneur de Winterfell

Robb,

Oui, nous pouvons toujours solliciter l'appui des Tully, mais vu l'orientation que prend le procès de Lysa Arryn, je doute fort qu'ils soient bien disposés à notre égard. Les seigneurs du Conflans ont toujours été rancuniers. Sans rentrer dans les détails, je risque de devoir condamner à mort lady Lysa dans très peu de temps, et je doute que le Silure ou Edmure le prennent bien. Je suis bien conscient que c'est le pire moment pour s'aliéner les Tully, mais j'incarne maintenant la justice du Royaume. Il n'y a pas d'alternative.

Pour mon idée du feu, depuis ma dernière missive j'ai fait quelques démarches pour contacter les alchimistes qui fabriquent du feu grégeois. Je n'ai vraiment aucune sympathie pour eux, ils ont été les serviteurs zélés du Roi Fou à une époque pas si lointaine. Mais si l'ennemi d'au-delà du Mur vient en force, et qu'il craint le feu... Je pense envoyer des pyromants sur le Mur, où ils feront du feu grégeois en grande quantité. Des pots qui tomberaient du haut de la muraille auraient un effet dévastateur en cas d'attaque en masse. Si les morts se relèvent, nul ne sait combien ils seront. Mais je sais une chose : quelques archers et quelques flèches sont de bien peu d'utilité face à une foule déchaînée. C'est encore plus vrai si la foule se constitue de morts insensibles à la douleur comme à la peur. Le grégeois est la seule solution que je vois. Mais avant de donner les ordres, j'aimerais l'avis de lord Mormont. Je lui ai envoyé un corbeau en ce sens il y a trois jours, et j'attends sa réponse.

J'ai d'autres idées, concernant le verredragon ou les problèmes en effectifs de la Garde de Nuit, mais les problèmes s'accumulent à la capitale et je ne peux les ignorer.

Tu parleras avec le lord commandant de la Garde, mais les Sauvageons se constituent d'une multitude de clans. Si tu veux les tenir tranquilles, chaque chef de clan doit fournir un otage. Pour le reste, moins ils en apprendront sur le Mur et mieux nous nous en porteront. En revanche, rien n'empêche de les utiliser comme un "premier mur", avec des fortifications construites sur le même modèle que le notre, à savoir conçues pour protéger uniquement côté Nord. Le problème, c'est que je doute que les Sauvageons acceptent d'être utilisés comme boucliers humains. Sans compter que, s'ils meurent, ils risquent de se relever pour prendre les armes contre nous, autrement plus dangereux que s'ils étaient vivants.

Robb. Tu es le Stark de Winterfell. C'est à toi de prendre cette décision, toi et le lord commandant de la Garde, et les autres lords qui se préoccuperont du Mur autrement qu'avec de belles paroles. Je suis moi-même trop loin pour décider.

Mon opinion est qu'ils doivent fournir des otages, chaque clan d'un peu d'importance, et qu'il faut les tenir le plus loin possible du Mur, tout en leur prêtant éventuellement main-forte pour se fortifier, uniquement sur leur côté nord. Si je le pouvais, je te jure que je chevaucherais moi-même jusqu'au Mur pour me rendre compte de la situation et décider en connaissance de cause. Mais c'est impossible en l'état actuel des choses.

Tu as été bien formé et je n'ai aucun doute que tu sauras prendre les bonnes décisions. Prépare-toi, mon fils.

L'Hiver vient.


Ned Stark









Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Robb Stark
« Invité »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 31.05.15 23:22

Donjon de Winterfell
An 299
1ème Lune
1ème semaine
4ème Jour
Vers midi


Robb était en train de s’entraîner à l'escrime avec Ser Rodrik dans la cours de Winterfell lorsque Mestre Luwin lui apporta la lettre qu'il venait de recevoir de la main du Roi. Robb y jeta un oeil afin d'en prendre connaissance avant de demander au Mestre de la poser dans sa Chambre, il répondrait après l'entrainement. Mais la missive qui venait de lire le perturbait un peu, du Feu Grégeois manipulé par les frères Noirs ? Certes certains étaient des volontaires formé à l'usage des armes, mais une majorité venait des prisons des différentes régions suzeraines. Sa fonction de Stark de Winterfell l'ayant appelé à demander l'aide des sept couronnes il avait put voir que la premières "aide" que lui avait proposé les Lords suzerains étaient de lui envoyer des prisonniers.

Pauvre Jon qui s'était engagé chez les frères Noirs, Robb aurait tant aimé qu'il soit là pour le soutenir et l'épauler. Un coup de latte de bois vint frapper les côtes de Robb et le fit revenir à la réalité. Ser Roddrik lui demanda de se concentrer un peu tandis que Théon qui regardait la scène se foutait de lui. Bref, Robb perturbé par la missive de son père se concentra du mieux qu'il le pouvait pour ne pas se faire battre sans pitié par Roddrik. Enfin, une fois l'entrainement terminé il se dépêcha de rentrer dans sa chambre afin de se mettre à écrire.



A Lord Eddard Stark,
Seigneur de Winterfell et Gouverneur du Nord,
Main du Roi,


Père,

Pensez vous vraiment que les Tully pourrait remettre sur le Nord la décision de la Justice du Roi ? Peut être feront ils la différence entre le Lord Main, qui parle pour le Roi et le Lord Suzerain qui lui est de leur famille par mariage. Par ailleurs, si c'était Mère qui envoyait l'appel à l'aide à Lord Hoster Tully, peut être qu'ils seraient plus enclins à nous venir en aide, la justice du Roi se prononçant en faveur de la mort de Lady Lysa ou pas.

Concernant le feu Grégeois, cela peut peut être une bonne idée, cependant, il faudra alors entraîner très vites les frères noir à la manipulation de celui ci. Il serait dommage qu'en voulant défendre le Mur, les frères Noir ne mettent le feu à château-Noir par accident. Mais cela nous donnerait certainement un avantage certain sur les morts et les marcheurs blancs.


Le Verredragon, certaines légendes parlent de se matériaux comme étant efficace contre les marcheurs blancs, mais je ne sais pas si les légendes ont traversé les contrées du Nord, encore moins si elles sont vraies. On dit qu'on en trouve à Peyredragon, si les légendes sont vraies, cela pourrait également rendre un grand service à la garde de nuit.

J'essaierais de convaincre le Lord Commandant de ne pas laisser passer les sauvageons au Sud du Mur, mais nous n'avons théoriquement aucunes autorité sur lui et j'ai peur que si les sept couronnes ne font rien de mieux qu'envoyer leurs voleurs, violeurs et meurtrier en aide au mur, le Lord commandant ne décide de se passer de nos conseils. Je ferais cependant de mon mieux pour le convaincre.

Mon voyage au Mur est pour bientôt, je vous tiendrais au courant des décisions du Lord commandant aussi rapidement que possible.

Embrassez mes soeurs pour moi,

Robb Stark,
Stark de Winterfell.



arrivée de la missive le :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Eddard Stark
« Invité »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 12.09.15 14:49

[HRP : désolé pour le retard, dans un premier temps je n'avais pas le temps, et après, j'ai oublié...]


Tour de la Main
An 299
1ère lune (Aegonyr)
3ème semaine
Jour de Septian (7ème jour)
Tard dans la soirée

Eddard écrivait à la lumière d'une chandelle. Le corbeau était arrivé juste avant, une aile blessée. Probablement l'attaque d'un prédateur, ce genre de choses arrivait. Néanmoins, la lettre de Robb était arrivée.


Robb,

Quoiqu'ils en pensent dans le Sud, le Mur est prioritaire. C'est ici que se joue le sort du Royaume, mais nous sommes les seuls à le réaliser. Je te fais confiance pour gérer la situation dans le Nord.

Quand à moi, tout ce que je peux espérer faire est maintenir un royaume stable. Ce n'est pas tâche facile : Dorne est toujours hostile à la Couronne et se rappelle du temps de son indépendance, les Îles de Fer sont à nouveau en rébellion, l'Ouest est envahi... même à Port-Réal, il y a beaucoup plus de désordre que je ne le souhaiterais.

Si les Autres viennent, ils trouveront un royaume désuni et incapable de faire front commun contre eux, ainsi qu'une Garde de Nuit qui n'est plus que l'ombre de sa gloire passée. Il est probable que le Nord devra encaisser le choc seul, et je ne sais pas s'il en est capable...

Nous devons tout faire pour abattre ou circonvenir toute menace en attendant la déferlante. Actuellement, le plus grand problème est les Fers-Nés. Nous ne pouvons pas contrer à la fois des armées de cadavres au Nord et le Kraken à l'Ouest. Nous devons reprendre l'initiative et reconstruire une flotte. Une flotte puissante, comme du temps de Beron Stark. Une flotte qui nous permette de ne plus attendre passivement la prochaine attaque, mais de rendre coup pour coup aux Fers-Nés. Certes, le Nord manque de savoir-faire maritime, mais ce n'est pas le cas du Conflans. Il pourrait être utile de leur demander de l'aide...

Nous devons mettre fin à ces raids et ces pillages et faire rentrer ces Fers-Nés dans le rang aussi rapidement que possible. Je suis loin et ne peux rien organiser personnellement, mais je te fais confiance. Que penses-tu de cette idée ?

Ned Stark






Date d'arrivée du corbeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Robb Stark
« Invité »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark] 09.12.15 23:31

[HRP : désolé pour le retard U_U]


Donjon de Winterfell
An 299
2ème lune
2ème semaine
3ème Jour
Soir

Robb avait attendus la réponse plus tôt mais il semblerait que les corbeaux soient plus lent à atteindre Port réal que ce que le jeune Loup avait pensé, peut être était-ce le temps, qui commençait à se dégrader, qui retardé les messagers. Enfin, Robb put enfin voir la lettre de son père arriver de bon matin. Occupé à entendre doléance et à gérer les comptes du domaines, il n'avait put répondre que le soir.



Père,

Le Sud n'admettra jamais que le grand Nord est une priorité, c'est si loin et le Nord a toujours réussit à repousser les menaces, parfois à grand prix. Et le Nord risque cette fois, comme vous le dites, d'être incapable de supporter ce choc.

Le Mur n'est plus qu'un fantôme et même si le Lord commandant, comme il semble me l'avoir fait comprendre lors de ma visite au mur, réussit à obtenir le soutient des sauvageons, il n'est pas certains que cela ait une influence déterminante.

Malgrès les tensions et les rebellions présente dans le royaume, je pense qu'il faut que le roi Robert ait les yeux ouvert sur le danger du mur.

Le Kraken doit être maté dans les plus bref délais et une flotte nous sera plus que nécessaire. Je suis d'accord avec vous, peut être pourrions nous demander l'aide des seigneurs du Conflans, j'en parlerais au seigneur Suzerain afin de voir si il serait enclin à aider le Nord à se doter d'une puissance Navale.

Une fois le Kraken dominé, peut être pourriez vous convaincre le Roi Robert de venir au Mur et s'entretenir avec le lord commandant ? Vous le connaissez mieux que moi et je ne doute pas que vous sachiez comment le convaincre d'une telle entreprise. Peut être qu'en entendant le récit de la bouche du vieil ours, le Roi se rendra compte que ce ne sont pas des comtes ou des invention d'enfants.

Robb




Date d'arrivée du corbeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Une histoire de Loups [Eddard Stark]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Une histoire de Loups [Eddard Stark]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tel père, Tel fille (Arya Stark / Eddard Stark)
» Qui veut n'rp avec Sun, la louve à la queue de feu?
» Quand le vieux loup tombe sur l'ours dansant. ft. Eddard Stark
» L'histoire sans fin
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Relations Épistolaires-