AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Citation : Ce qui est mort ne saurait mourir
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 03/11/2014
MessageSujet: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 14.06.15 20:53


Conseil de guerre
Event

299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3
Pyk

Après les attaques des Fer-nés dans l'Ouest, l'accalmie qui a suivi leur défaite dans le Conflans, puis les affaires urgentes qui ont rappelé le Roi à la capitale ; tout ceci a permis aux leaders et aux capitaines Fer-nés de se remettre de leurs pertes, mais aussi de mettre entre parenthèses les combats pour soulever les questions importantes !

Quels seront les futurs projets pour le peuple fer-né ? Que faire des otages Lannister récupérés pendant le Sac de Port-Lannis et la prise de Castral Roc ? Trouveront-ils un moyen de tirer leur épingle du jeu ? Tant de questions auxquelles il est temps de répondre avant que les autres peuples du territoire Westerosi ne décident de contre-attaquer.

C'est dans le but de répondre à ces questions qu'une grande réunion est organisée avec les capitaines, les grands combattants et les seigneurs des Îles de Fer.
Autour d’un feu, d’une table, bière à une main, cuisseau dans l’autre…L’ambiance semble presque à la fête avant que les questions sérieuses ne soient mise sur la table.


© Belzébuth


NDA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 17.06.15 10:30

Le calme était revenu sur Westeros et encore, les tensions étaient toujours palpables. Le coup d’éclat des Fer-nés prenant Castral Roc raisonnait encore dans les esprits et il était temps d’analyser calmement les choses afin de se préparer à ce qui ne tarderait pas d’arriver. Il y avait peu de chance que le gros Roi Robert Barathéon laisse les Iles de Fer s’en sortir de la sorte. La convocation pour le Conseil de Guerre arriva à pic, Harras espérant bien savoir tout ce qu’il s’était passé aux quatre coins des Sept Couronnes durant son long voyage en Essos. Bien qu’il ait participé à la bataille des Degrés de Pierre en utilisant Alya Imeria comme monnaie d’échange avec les pirates pour qu’ils se battent à ses côtés, son retour à Grisjardin lui avait fait connaître la disparition de son cousin Rodrik Harloi. La querelle pour la succession fut assez brève mais bon, Harras était à présent le nouveau Lord des Iles d’Harloi et par conséquent, il se devait d’être plus conscient des éléments politiques entourant ces combats.

C’est donc habillé de sa tenue de cuir noir qu’il débarqua dans la salle du Conseil, deux de ses capitaines le suivant. Après quelques salutations viriles et parfois espiègles, il s’installa à une table avec ses deux hommes. Les bières ne tardèrent pas à arriver, ainsi qu’une jeune esclave que le grand brun prit sur ses genoux afin de se divertir un peu. Rigolant et parlant bruyamment, les trois hommes semblaient bien loin des considérations importantes qui pourraient être abordées lors de ce Conseil. Si sa nouvelle position lui donnait une tout autre importance, il ne semblait pas encore très conscient de ces nouvelles responsabilités, agissant toujours comme le gamin insolent et insouciant qu’il avait toujours été.

Même la défaite dans le Conflans n’avait pas miné son moral et pour cause, la mort de Jason Mallister suffisait largement à Harras pour afficher un large sourire, même s’il aurait préféré que cela soit son épée qui transperce cette vermine. Malheureusement, Glenhild ne semblait pas avoir survécu à cet assaut mais bon, elle était morte en véritable Fer-née, accomplissant le souhait de tous les hommes de Rodrik Greyjoy. A cette pensée, Harras salua d’un levé de choppe l’arrivée de Gorold Bonfrère. Ce dernier avait perdu une fille mais fort heureusement, il lui en restait beaucoup d’autres. D’ailleurs, le temps avançant, le Lord des Iles d’Harloi pensait doucement à trouver une femme-roc et vu le nombre de filles dont il disposait, c’était peut-être une solution, même si aucune ne remplacerait le cul serré de la Sirène Sanglante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Edryk Pyke
« Invité »

MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 23.06.15 22:38

Pyke, le Pyke, il est certain qu’après la traversée difficile des terres pour retrouver la mer de fer, pour ceux avec qui il avait semé les cadavres pour parvenir à survivre, il n’était plus le bâtard, mais Edryk. Une grande avancée qui n’empêchait pas une entrée dans le conseil d’un pas chancelant, un équipage reconstitué à sa quasi-totalité, une assurance mal maîtrisée, et une idée en tête qu’il s’efforcerait de défendre.

Une courte salutation à ceux présent, la plupart des têtes lui étaient connues, et quelques une lui rendaient le salut. S’installant, il finit par s’adosser à son fauteuil, s’étant servie de la boisson trainant sur la table, où il est seul, attendant les arrivées. Ainsi bien que prêt à affirmer ses idées, le voilà hésitant, mais les nuits à voir son peuple férir et à défaut périr, la haine s’évadant de son humeur, il finit par s’y convaincre, si les fer-né voulaient survivre, il leur faudrait savoir prendre pied à terre.

"Comme les ambitions anciennes de conquêtes s’y étaient prêtées. "

Voilà que je marmonne seul désormais, un rapide coup d’œil pour voir si l’on m’a surpris et me voilà me réservant de nouveau, cette fois-ci pour la forme. Je ne tiens pas à prêcher ivre, déjà que mes solutions n’auront que peu de crédit. Et ma voix sera unique, à regarder les quelques maisons venir à plusieurs capitaines, leur pouvoir décisionnel n’apparait que plus frappant. Le pouvoir est à celui qui amarre le plus de bougres sur un boutre. Je ne peux m’empêcher de ricaner, mais la vérité est là, peu importe la valeur du capitaine, sa voix compte.

Tapotant nerveusement cette table, à croire qu’elle cèdera à mes coups d’ongles dans le bois, je m’agace de voir les capitaines faire peu de cas de ce qui devrait être notre premier pas pour l’héritage de la voie antique. Certains s’amusent avec des garçonnets et je ne peux m’empêcher de jeter des yeux désapprobateurs, tout en guettant l’arrivée de Balon pour que ce simulacre de conseil finisse par commencer. Non pas que je sois pressé de voir mes propositions repoussés, mais que le sachant d’avance, je tiens à reprendre la mer dans les meilleurs délais, ne supportant pas les plans quelque peu trop iodés et court-termiste qui nous ont conduit à notre dernière défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Citation : Ce qui est mort ne saurait mourir
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 03/11/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 28.06.15 21:05


Balon Greyjoy



Balon Greyjoy attendit que tout le monde soit installé pour lui-même faire son entrée. En tant que Roi, il était de son devoir de faire attendre ses capitaines après tout. La porte grinça lorsqu'elle s'ouvrit lentement pour le laisser passer, et cela suffit à établir le début de silence dont il avait besoin pour asseoir son autorité. Il n'était plus le fringuant jeune homme qui avait lancé sa rébellion il y a quinze années de cela, mais il restait l'homme le plus puissant des Îles de Fer, aucun de ceux présents ici ne devaient l'oublier. Glenhild Bonfrère l'avait oublié et elle en avait payé le prix. Son frère s'en plaignait déjà bien assez comme ça.

- Silence ! Tonna-t-il, d'une voix qui résonna encore quelques instants.

Ses frères s'avancèrent derrière lui et l'encadrèrent pendant qu'il avançait vers son trône. Victarion n'avait posé pied à terre que ce matin même et il n'avait accepté de prendre part au conseil qu'avec répugnance. Aeron en revanche n'avait qu'été trop enthousiaste à l'idée de venir répandre la parole du dieu noyé. Leur aîné espérait qu'ils restent tous deux assez intelligents pour savoir quand se taire.

- Nous avons subi une défaite dans le Conflans. Nous ne sommes peut-être pas des lion d'or mais nous saurons rembourser cette dette à ceux qui sont responsables.


Enfin, il s'assit sur son trône de grès et invita la troisième ombre dans son dos à s'installer à sa droite. Asha était sa fille et sa dernière héritière. Theon avait probablement été tué par les Stark dès que Castral Roc était tombé. Il savait que tous les capitaines n'approuveraient pas de voir sa fille à cette place, mais aucun n'avait son mot à dire.

- Un fruit plus important réclame d'abord notre attention. Castral Roc est tombé une fois. Tywin Lannister est mort. Les lions n'ont plus personne à nous opposer. Le Cerf et le Loup seront trop occupés à gérer les plaies du Royaume pour lui prêter secours.

Son regard froid balaya toute la salle, avisant les plus grands capitaines des Îles de Fer. Les maisons les plus importants, Noirmarées, Bonfrère, même le nouveau Lord des Harloi était ici. Tous auraient un avis et il comptait bien l'écouter.

- Notre prochaine action doit être rapide et décisive. Le Royaume est handicapé de sa flotte, grâce au Capitaine de la Flotte de Fer.


Balon Greyjoy inclina respectueusement sa tête couronné en direction de son jeune frère.

- Il nous faut en profiter.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 13.07.15 6:29

Les festivités commençaient à s'animer et chaque vassal et capitaine semblait s'en donner à coeur joie. Finalement, alors qu'Harras s'amusait toujours avec la jeune esclave sensée servir la bière, Balon et ses deux frères firent leur entrée. Le nouveau lord des Iles d'Harloi ne manqua pas de saluer son vieil ami Victarion, levant sa chope à son retour. Il faut dire que cela faisait un certain temps qu'ils ne s'étaient plus vus. Quoiqu'il en soit, alors que le Roi des Iles de Fer demandait le silence, la salle devenait plus calme et la raison de leur présence ici sembla se révéler peu à peu. Le revers dans le Conflans avait coûté cher et si les fer-nés avaient su punir les Desdaings comme il le fallait pour cette traîtrise, la dette n'était certainement pas encore payée.

Lorsqu'il s'assit sur le trône, Asha fit son apparition pour se tenir à sa droite. Sa fille était un exemple pour les Fer-nées mais bon, comme toutes les femmes, la reconnaissance de ses talents n'était pas évident pour tout le monde. De son côté, Harras ne s'en offusqua pas le moins du monde vu les prouesses que la jeune femme avait déjà accompli. Malgré tout, il put facilement entendre derrière lui quelques remarques sur la présence de cette femelle dans la pièce, comme si son sang n'avait aucune importance. Balon reprit la parole pour expliquer la situation dans l'Ouest, précisant que cela pouvait être une opportunité. Le grand brun resta silencieux, éjectant sans ménagement la fille qui était assise bien malgré elle sur ses genoux. Ce n'est que lorsque son Roi eut fini qu'il se leva, attirant les regards vers lui. Il s'inclina légèrement face à Balon et ses frères, avant de prendre la parole.

« Mon Roi, tout le monde sait ici que je ne refuserai jamais un bain de sang. Cependant, notre prochaine action doit être réfléchie pour que le gros Robert ne vienne pas nous arracher des proches à nouveau. Si vous voulez conquérir des terres, dans le Conflans ou dans l'Ouest, il faut s'assurer de les garder et ça malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de le faire. Nous sommes des guerriers ! Des marins ! Des pirates ! Pas des marchands de bétail et des gardes de forteresses vides. Sans le soutien du Dieu Noyé et de la mer, nous essuierons un revers à nouveau. Il nous faut des otages de marque, des prisonniers qui bloqueront toute riposte du Trône de Fer ou de ses vassaux. Capturons leurs filles ou leurs fils et ils se montreront bien plus ouvert à la négociation ! »

Ses paroles pleines de bon sens pour une fois, sembla faire mouche chez plusieurs capitaines. Il faut dire que cela avait assez bien marché à l'encontre de Balon et de certains lords fer-nés lors de la rébellion. Levant sa chope en guise de conclusion, Harras la termina entièrement avant de se rasseoir sous les cris d'excitation de plusieurs fer-nés désireux d'infliger pareil supplice à leurs ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 13.07.15 18:56


Gorold Bonfrère




__ Une défaite ? Lord Balon dit défaite, je hurle trahison ! Nous serions victorieux et règnerions de nouveau sur le Conflans, si seulement ces fourbes de contrées vertes tenaient leur parole. Que cela nous serve de leçon et nous redonne le gout du sang. Ces couards de Desdaings méritent notre courroux ! »

Ainsi parla Gorold Bonfrère, bientôt soutenu par ses hommes, capitaines, marins et vassaux, frappant leurs boucliers tout en lançant de graves « ouh ! ouh ! » venus des profondeurs de leurs gorges, comme s’il s’agissait de l’océan. Il avait salué Harras et les nombreux autres capitaines présents, ainsi que ses autres connaissances.

__ Grace à Victatarion, mais aussi à ma fille, Glenhild Bonfrère, la Sirène Sanglante, tachez Lord Balon de ne pas oublier la contribution de Grand Wyk dans cette victoire ! »

Le sire de Cormatel ne comptait pas laisser Victarion passer à la postérité tout seul. Il avait eu vent, par les quelques hommes revenus entiers du Conflans, de son implication dans le plan qui avait fait trembler le royaume et si elle n’était plus là pour en tirer les lauriers, ses deux fils encore en vie pourraient bénéficier de cette gloire. Ça ne serait que justice vue les pertes essuyées, deux filles, un fils et de nombreux navires.

__ Profitons-en oui ! Profitons-en pour attaquer Salvemer et leur faire payer sa mort et celle des braves qui l’ont suivie pour renouveler l’exploit d’Harren Chenu. »

Des otages ils en avaient, qu’étaient devenus les Lannister de la branche cadette capturés à Castral Roc ? Si tant est que Robert en ait quoi que ce soit à faire…



CODE BY LUNA


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 26.02.16 16:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Edryk Pyke
« Invité »

MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 28.07.15 18:31

Il avait accompagné les quelques encouragements en tapant du plat de la main sur la table lorsque les propos parlaient de conquête et de maintien de celles-ci. Effectivement, nous ne sommes pas des fermiers, mais pour le bâtard, il n'était pas question de mettre les guerriers à la culture, les continentaux en avaient déjà bien assez sur leur terre. La main d'oeuvre existait déjà sur place, il fallait montrer la vaillance guerrière là où elle était recherchée, et se montrer le plus juste. Ainsi, il se leva à son tour, et prit la parole, après avoir respectueusement salué les précédents orateurs, dont son père, qui visiblement le considérait à hauteur de tout autre capitaine contrairement à sa demi-soeur, ce qui finalement lui valait bien mieux que le dédain dont il ait pu souffrir parfois.

Capitaines! Il ne faut pas mélanger conquêtes et pilages, l'installation durable et la vengeance ne vont pas de paire, et bien qu'affaibli, l'ennemi nous attend, et connait notre force qui est aussi notre faiblesse, à savoir notre sang chaud. Je suis le premier à vouloir foncer sur notre ennemi lorsque je le vois, surtout quand il mérite autant tel Desdaings.

Souriant il enchaine, rapidement.

Mais faisons un choix, continuons à les prendre de cours, tapons-là où ils ne s'attendent pas encore une fois et non pas là où ils s'attendent à ce que l'on vienne. Feintons pour qu'ils se terrent chez eux tandis que nous conquérions par ailleurs.

Pourquoi pas prendre Salvemer ou Beaumarché, tenter de forcir une présence sur place et de nous y faire accepter par les continentaux sur la base du retour de nos terres, et d'y asseoir une autorité qui sera plus apprécié d'eux mêmes, nous n'aurons aucun espoir de conquête durable si nous avons un beau jour des ennemis à l'intérieur et à l'extérieur des murailles. Et les paysans travailleront pour nous si nous gèrons bien à ce qu'il ne profite pas pour cacher leurs bénéfices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 31.07.15 6:23

Le Seigneur Des Iles d'Harloi se rassit dans le brouhaha ambiant, satisfait de son intervention et persuadé que c'était la meilleure chose à faire. Ses deux acolytes étaient déjà prêts à prendre la mer pour ramener du Tyrell, du Martell ou encore du Stark, quand Lord Bonfrère prit la parole à son tour. Evidemment, son ressentiment envers le Conflans était palpable et même une certaine rancoeur envers le Roi des Iles de Fer semblait difficilement dissimulable. Après avoir remis les honneurs à sa fille, il ne put que lancer sa soif de vengeance envers ceux qui la lui avaient pris. Attaquer Salvemer était une idée enthousiasmante car même si la jolie blonde était venue à bout de Jason Mallister, vengeant ainsi Rodrik, Harras comptait bien décimer toute cette famille maudite. Ecorché Patrek et violer chaque fille Mallister auraient été un jouissance divine pour le Fer-né. Il ne put donc que crier son approbation à l'idée de cette attaque, tout comme quelques capitaines désireux de venger les leurs.

C'est finalement le bâtard de Balon qui prit la parole à son tour, cherchant à montrer une once de stratégie. Le visage du grand brun commença à se fermer, comme s'il entendait une mauvaise histoire. Malgré sa totale opposition avec le plan d'Edryk, il le laissa terminer sa phrase avant de violement frapper sa chope sur la table et se relever, l'air agacé. D'un ton narquois et hostile, il ne manqua pas de donner son avis sur ce plan grotesque.

« Mais bien sûr ! Demandons simplement aux paysans du Conflans de cultiver pour nous. La moitié des bâtards du Conflans sont à moitié Fer-né tellement on a violé leurs femmes ! Pourquoi ne pas mendier auprès du gros Robert pour qu 'il nous accorde le droit de profiter de nos conquêtes aussi ! Nous sommes des guerriers ! Nous ne négocions pas, nous contraignons nos ennemis à courber l'échine ! »

Survolté, tout comme ses acolytes et d'autres capitaines peu enclin à devenir de bons lords appréciés de leurs sujets et protégeant les paysans des vilains pirates, Harras engloutit encore d'un trait une chope de bière, avant de reprendre son discours enflammé, ne voyant pas comment un Fer-né pouvait avoir une idée aussi molle qui impliquait de renier leur culture et leurs pulsions les plus élémentaires.

« Se faire aimer des paysans, c'est d'une bêtise sans nom ! Tout le monde ici sait très bien que cela n'arrivera jamais ! En tant que Fer-nés, nous prenons ce que nous voulons ! On peut détruire Salvemer, tout en évitant toute riposte en enlevant quelques personnalités de choix. Les Lannister prisonniers ne nous servent à rien vu la haine que tout le monde leur porte. Il nous faut des proches du pouvoir comme un enfant Stark. Gardez un fief en ayant le Trône de Fer et ses vassaux contre nous est illusoire. Les Iles de Fer sont fortes car justement, ils doivent venir sur notre domaine, la mer, pour nous affronter. Si nous allons sur le leur, il faut avoir de quoi rivaliser en force. Des otages ou des alliés puissants, voilà ce qu'il nous faut et certainement pas de bonnes relations avec des paysans ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 13.08.15 14:41


Gorold Bonfrère



Le capitaine de l’Écume Sanglante siffla et hurla des insultes inaudibles, bientôt suivi par d’autres frappant, riant et criant leur mécontentement.

__ Edryk ! Tu parles comme un de ses couillon des contrées verte ! »
__ On comprend qu’dal à ce que tu baragouine Pyke ! »
__ Si, j’crois qu’il a dans l’idée d’sucer les gens du Conflans pour s’y installer… »
__ J’suce personne moi ! »
__ C’était une des idées de Glen, se servir de la faiblesse des Tully pour prendre leur place et se faire accepter par la population et les autres Seigneurs. »
__ C’est pour ça qu’elle s’est alliée aux Desdaings. »
__ Enculeurs de mouches de traîtres de mes couilles ! »
__ Ouais, pi franchement, je doute fort que ces cons acceptent d’être à nouveau gouvernés par des Fer-Nés, on sait comment ça a fini pour Harren le Noir. »
__ Du coup j’comprends pas, il a raison du coup ou pas ? »
__ Ben, en un sens oui, c’est une bonne idée, mais les seigneurs et les paysans du Conflans nous détestent déjà et quoi qu’on fasse, ça changera pas, à moins qu’on leur apporte vraiment plus que ce qu’ils ont déjà. »
__ Mais du coup on pourra violer les fermières ? »
__ A priori, c’est pas dans l’idée. »
__ Putain c’est nul la conquête ! »
__ Ça implique quelques sacrifices, mais si c’est pour avoir à bouffer tout l’hiver, ça vaut peut-être le coup. »
__ Mais du coup on va manger là-bas ? »
__ Putain t’es chiant à jamais rien comprendre ! »
__ Je t’emmerde ! »


Les deux acolytes se mirent à se battre sans que personne ne cherche ni à les séparer ni à les faire taire, c’est ainsi que la conversation prit fin. Les hommes de Gorold Bonfrère avaient l’habitude, cela se terminait toujours comme ça entre les deux frères survivants de Glenhild, le troisième des triplés ayant trouvé la mort avec deux de ses sœurs, Gwin et Glen elle-même lors du retour de la Sirène Sanglante par les terres du Conflans.

__ Du coup, Beaumarché se serait mieux… Plus facile, déjà moitié cramé d’après les rescapés… »
__ Et comment tu prends une ville dans les terres toi ? »


Le capitaine de la Terreur Salée haussa les épaules sans rien oser ajouter, se rendant compte de sa méprise. Il finit par reprendre à l’intention de son Seigneur pour lui glisser quelque chose à l’oreille pendant qu’Harras Harloi parlait.

__ Salvemer est bien défendue… »
__ Castral Roc l’était aussi ! »
__ Je doute qu’on puisse leur faire le même coup deux fois, sans compter qu’on a plus l’effet de surprise. »
__ Ouais, mais ils ont tués Glenhild, Gwin et Gran, tous les hommes de la Sirène et des autres boutres qui avaient eus les couilles de la suivre. »
__ Une mort certaine, de faibles chances de survie, et bien qu’attendons-nous ! »
sourit-il.

Les grandes gueules à ceinture de chèvres de Grand Wyk acquiescèrent et hurlèrent leur approbation au Harloi en frappant choppes et boucliers. Sa fille avait voulu prendre le Conflans par les fleuves, mais elle était morte, elle valait bien, par son courage autant que par sa folie, qu’on sacrifie des vies pour brûler Salvemer, même si son plan avait échoué. Il n’empêche, son idée de foutre assez la merde dans le Conflans et dans les flottes des Sept Couronne pour obliger le Roi à accepter les Fer-Nés comme alliés et se faire accepter dans le Conflans était sacrément couillu. Gorold sourit à l’idée que sa fille ait été assez folle pour croire que c’était possible de faire plier le Royaume. Glen n’avait jamais voulu se plier aux règles, ni celle de l’antique voie, ni celles de Robert, ni celles de Cormartel d’ailleurs. Elle n’avait jamais voulu croire le peuple de ses îles adorées condamné à crever de faim sur leurs cailloux, méprisés par ceux qui les avaient écrasés lors de la dernière rébellion. Elle voulait retrouver la grandeur des marins et des guerriers, elle voulait un avenir pour les Îles de Fer, avenir assombrit par Balon lui-même.



CODE BY LUNA


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 26.02.16 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Citation : Ce qui est mort ne saurait mourir
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 03/11/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 23.08.15 20:00


Balon Greyjoy



De toutes les fonctions de Roi, la pire était sans nul doute de devoir écouter tous ces imbéciles qui s'imaginaient que crier donnait plus de validité à leur pathétiques arguments. Et qu'ils reprenaient le moindre de ses mots, et qu'ils tiraient de façon plus ou moins subtile la couverture à eux, à leur maison ou à leur île. Il n'avait été roi que quelques mois à chaque fois, mais Balon se lassait déjà de ses vassaux, comme c'était déjà arrivé. C'en était à se demander pourquoi il faisait cela. Par chance, la grandeur de l'Ancienne Voie dépassait celles de tous les hommes accumulés devant lui. Il les laissa épuiser leurs salives, si cela les amusait.

- Nous en revenons toujours au Conflans, déclara-t-il d'une voix assez forte pour faire taire toutes les autres.

Il se dressa sur son trône et toisa du regard tous les capitaines accumulés, autant de petits rois sur leurs navires, qui avaient perdus l'habitude de s'adresser à un véritable Roi du Sel et du Roc. C'est bien pour cela qu'il était de son devoir de reprendre encore cette Couronne, pour saisir sa liberté et pour leur rappeler ce qu'ils étaient réellement.

- Nous sommes les Fer-nés ! Nous avons déjà conquis toutes ces terres et nous recommencerons !

Les otages qui nous ont été pris n'ont empêché aucun d'entre-vous de prendre part à ces combats, mais les hommes de ces contrées n'ont pas notre force. Plus nous aurons des leurs à leur offrir, plus ils hésiteront à nous attaquer, surtout à présent que leurs forces ont été écrasées.


Il faisait référence à leurs forces navales, décimées les unes après les autres par les raids Fer-nés. Avec la défaire de Stannis Baratheon, les îles de Fer avaient perdu un ennemi de poids, ce qui faisait son bonheur.

- Ils sont affaiblis et n'attendent que le coup de grâce. Nous attaquons plus facilement sur des terres proches. Salvemer tombe et c'est le Conflans tout entier qui nous ouvre les bras.

Il frappa du poing sur la table puis se rassit et calma un peu sa verve.

- Si nous avons besoin de ressources, une autre pomme est tout indiquée. L'Ouest a subi la perte de Castral Roc puis le Roi et ses alliés ont attaqués le vieux lion. Il n'est pas de territoire plus désemparé. Nous pouvons envoyer nos boutres piller ces côtés pendant que notre véritable attaque se concentrera sur le Conflans.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 10.09.15 7:51

Tous les capitaines commençaient à donner leur avis, ne manquant pas de rabrouer ceux qui les contredisaient. Une véritable bagarre de taverne se déroulait en ce lieu et devant leur Roi. Les petites phrases assassinent ne manquèrent pas et pourtant, tous semblaient vouloir se venger des pertes infligées dans le Conflans. Alors que les hommes de la Maison Bonfrère et de la Maison Harloi soutenaient bruyamment la volonté du Seigneur des Iles d’Harloi, d’autres semblaient moins emballés par l’idée d’aller détruire une fois pour toute Salvemer, lieu de la chute de Rodrik Greyjoy et de Glenhild Bonfrère. Faire tomber cette forteresse sur laquelle s’était heurté à deux reprises l’armée fer-née était maintenant devenu un objectif presque impossible dans l’esprit de certains.

Finalement, Balon reprit la parole, faisant taire le bruit et les cris qui commençaient à devenir indiscernables. Tel un Roi, il motiva ses troupes par des phrases chocs auxquelles les véritables guerriers assoiffés de sang et de vengeance réagirent avec enthousiaste, frappant leur chope sur les tables pour marquer leur accord. Le sourire aux lèvres de voir enfin cette occasion de vengeance sur les Mallister finalement arriver, Harras resta debout, vidant d’un trait sa chope pour s’en refaire servir une autre sans attendre par la jeune esclave qu’il ne manqua pas de fesser violemment.

« Je vous suivrai en enfer mon Roi ! On brûlera Salvemer, on tuera jusqu’au dernier paysan et on violera chaque femme en votre nom !!!! Le Conflans doit souffrir et la Couronne doit payer !!! »

Les hommes du grand brun ne manquèrent pas de marquer leur accord également, criant et hurlant qu’ils allaient tuer tout être vivant de Salvemer et du Conflans. Après cette décision allant dans le sens du désir du Harloi, ses hommes étaient plus que motivés à croiser le fer et même rejoindre le Dien Noyé si tel était leur destin. La bière coulait à flot à la table du Capitaine de la Chanson de la Mort et même les esclaves avaient du mal à suivre, surtout que ses hommes et lui ne manquaient pas de les intercepter à chaque fois qu’elles passaient non loin d’eux. Finalement, Harras s’adressa à nouveau à Balon d’un ton bien plus solannel.

« Mon Roi ! Laissez-moi attaquer Salvemer ! Cela fait dix ans que j’en rêve chaque nuit ! »

Chacun présent dans cette salle savait très bien que la mort de son meilleur ami, Rodrik Greyjoy, avait été très dur à supporter pour cet homme habitué aux batailles depuis son plus jeune âge. Jamais il n’aurait pu l’imaginer un instant mourir lors de l’attaque de Salvemer en 289 et pourtant, il n’avait rien pu faire pour l’empêcher. Si Glenhild était parvenue à tuer Jason Mallister, Harras comptait bien tuer le reste de cette famille maudite.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 15.09.15 21:09


Gorold Bonfrère




La décision semblait se dessiner doucement et fut confirmée par le discours sans appel du nouveau Roi du sel et du Roc. Balon était emballé d’envoyer les Fer-Nés sur les murailles de Salvemer et, bien qu’une partie de l’assemblée, par des chuchotements, s’y oppose trop timidement pour se faire entendre, la plupart acquiescèrent à grand renfort de hurlements et de choppes frappées contre les tables ou d’armes frappées contre les boucliers. Gorold sourit, cela lui semblait être la meilleure façon de mourir, il renchérit donc à la promesse du Harloi :

__ Harras, les Bonfrères sont avec toi ! »

Tous les Bonfrères de Cormartel hurlèrent leur approbation en frappant tout ce qui pouvait l’être encore une fois. Ils furent bientôt suivis parleurs vassaux de Grand Wyk, les Bonfrères d’Orkmont et enfin par les maris des filles de Gorold, l’ensemble fit bientôt un boucan de tous les diables et on aurait dit être déjà sur le champ de bataille. Cela ne manqua pas d’arracher un nouveau sourire au Seigneur de Cormartel, néanmoins, l’un de ses fils resterait sur les Iles de Fer avec quelques boutres de réserve pour gouverner et prendre la relève de son père. Quant à son autre fils, il prendrait quelques navires pour piller les côtes et ramener un maximum de butin, cela pourrait servir à payer une éventuelle rançon ou à passer quelque accord avec la couronne.

Quant à savoir si détourner l’attention en pillant les cotes de l’ouest était une bonne idée, l’avenir le dirait, les chances de succès étaient minces, mais pas non plus inexistantes, après tout, en 289, les Fer-Nés n’étaient pas passés loin d’une victoire. Il semblait à Gorold que cela pourrait marcher, mais néanmoins, Salvemer n’était pas une ville facile à prendre et diviser les forces n’était peut-être pas si bien, car les attaques sur l’ouest ne rendraient pas les murailles plus friables. La stratégie de l’époque avait déjà été réutilisée par Genhild pour infiltrer Port Lannis et prendre Castral Roc.



CODE BY LUNA


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 26.02.16 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Citation : Ce qui est mort ne saurait mourir
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 03/11/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 08.11.15 15:21


Balon Greyjoy



Balon Greyjoy était resté d’un calme absolu, nulle expression ne transparaissait sur son visage, mais il avait envie de sourire de toutes ses dents. Cela faisait si longtemps que tant d’exclamations n’avaient pas retentis ici. Si longtemps que l’Antique Voie ne s’était pas exprimé avec tant de force. C’était ainsi qu’ils devaient vivre, personne ne pouvait le nier. Ils étaient nés ainsi et devaient vivre ainsi. Les Targaryen avaient bien tentés de leur faire oublier, mais les dragons étaient morts et il était à présent temps pour les Krakens de reprendre le contrôle de la mer.

L’ensemble des îles de Fer agréaient avec lui et comment pouvaient-ils faire autrement ? Ils avaient été trahis, battus, massacrés. Certains ici avaient perdus leurs frères, leurs pères, leurs amis, leurs fils… Mais ce qui était mort ne saurait mourir et se lève à nouveau, plus fort et plus vigoureux. Ils étaient ainsi, ils étaient Fer-nés.

Pendant de longues minutes, el Roi auto-proclamé des îles de Fer se laissa baigner dans les exclamations vigoureuses de ses compatriotes. Il savait à présent qu’il pourrait continuer, que la guerre ne finirait pas tant que le sang de toutes les familles de Westeros ou des Îles n’ait coulé. Balon finit tout de même par bondir sur ses jambes à nouveau, toisant l’assemblée de son regard froid. Il attendit que sa présence debout ne calme les guerriers et les capitaines, que le silence s’installe alors que chacun était suspendu à ses lèvres. Ses yeux se tournèrent naturellement vers Harras Harloi, le nouveau chef de la Faux, qui parlait si fort depuis le début de ce Conseil, puis vers les Bonfrère. Cette famille avait de quoi haïr Salvemer, probablement autant que lui, et il savait qu’Harras y avait perdu un ami, qui s’avérait aussi être son fils.

- Le chevalier Fer-né, Harras, de la famille Harloi.

Il s’interrompit, son regard fixé sur l’homme encore grand et vigoureux qui se proposait pour attaquer le Conflans. Ils avaient tous deux de bonnes raisons de vouloir détruire Salvemer pierre par pierre, mais Balon n’avait plus sa force d’antan et il savait le reconnaître.

- Tu n’es pas le seul à rêver de serrer entre ses doigts chaque gorge de Mallister, cependant… Je te confie la responsabilité de cet assaut. Tu mèneras l’attaque sur Salvemer et je veux que rien n’en réchappe. A toi de me dire ce dont tu auras besoin.

Balon évita de regarder sa fille, qui aurait probablement aimer mener cet assaut elle-même. Pour l’heure, il préférait placer cela entre des hommes d’expérience. Son frère ne lui en voudrait pas, lui, il obéirait.

- Que toutes les forces de Harloi se préparent. Et que les Bonfrère s’y ajoutent s’il le faut. Que brûle Salvemer ! Et le Conflans avec !

Le vieux Roi attrapa sa coupe et la leva haut devant lui, pour s’exclamer avec une vigueur retrouvée.

- Ce qui est mort ne saurait mourir !




CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK 12.11.15 6:06

L'assemblée était aussi agitée qu'excitée à l'annonce de la prochaine offensive fer-née sur Salvemer. Evidemment, beaucoup voyaient en cette future attaque un moyen de se venger de la défaite sanglante de leur précédente rébellion. C'était le cas de Harras qui ne manqua pas de se proposer énergiquement pour mener cette attaque et ainsi, honorer la mort de Rodrik et Glenhild comme il se devait. Lord Gorold Bonfrère ne manqua d'ailleurs pas d'aller dans son sens, souhaitant certainement venger sa fille tombée lors du dernier conflit. Si tout le monde était entousiaste, le Lord des Iles d'Harloi et ses hommes étaient survoltés à l'idée d'écraser les Mallister et le Conflans.

Soudain, Balon finit par se lever provoquant le calme dans la salle, même si certains semblaient toujours bien motivés la chope à la main. Alors que le silence commençait à se faire, le Roi des Iles de Fer s'adressa à Harras, partageant avec lui cette envie irrépressible de tuer jusqu'au dernier des Mallister. Savourant l'honneur qu'il lui était fait de se voir confier cette attaque et ainsi obtenir sa revanche qu'il désirait tant depuis neuf ans, Harras ne put contenir son sourire carnassier qui se dessinait sur son visage alors que ses hommes criaient leur approbation et leur motivation à l'entente des mots prononcés par leur Roi. Encouragé par ses hommes, le grand brun salua son Roi en levant sa chope, bien loin de l'idée qu'on se fait des manières d'un chevalier.

« Avec plaisir mon Roi ! J'éradiquerai jusqu'à la dernière trace des Mallister. »

Sous les acclamations des Capitaines bien remontés, Harras leva sa chope, tout comme ses hommes, à la suite de Balon, répétant cette phrase si motivante.

« Ce qui est mort ne saurait mourir ! »

Buvant sa bière d'un trait et bruyamment comme à son habitude, le nouveau Lord des Iles d'Harloi ne manqua pas d'ordonner à l'un de ses hommes de réunir toutes les forces disponibles des Harloi. Tous les vassaux et le moindre homme vaillant serait mis à contribution dans cette offensive qui s'annonçait sanglante. Harras s'approcha ensuite de Lord Gorold, posant virilement sa main sur son épaule.

« Lord Gorold, notre vengeance ne se terminera que par l'offrande du corps de nos ennemis au Dieu Noyé ! Pouvez-vous réunir votre ost et me retrouver à Dix-Tours ? Dans quatre jours, nous nous mettrons en route vers la gloire ! »

Tout sourire à l'idée dans découdre enfin avec les Mallister, Harras comptait bien exposer son plan à son Roi, mais certainement pas en présence de tout le monde. S'il avait bien appris une chose de ses voyages à Essos, c'est que plus le nombre de personnes au courant était important, au plus les informations filtraient. Dans le cas présent, il valait donc mieux s'entretenir en comité restreint, surtout vu la nature de son plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: 299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

299 - lune 7 - semaine 4 - jour 3 - PYK

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le site officiel de Pokémon Soleil & Lune mis à jour !
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» HOROSCOPES DU JOUR
» 298 - Lune 11 - Semaine 4 - Jour 3 - PORTES DE LA LUNE
» 298 - Lune 13 - Semaine 3 - Jour 1 - LYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Intrigues Terminées-