AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Directive royale à l'attention de Lady Clegane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Directive royale à l'attention de Lady Clegane 13.08.15 22:45

Lady Clegane,

C'est en retard mais avec grand regret que je vous fais parvenir, au nom de Sa Majesté et de son Conseil, nos condoléances pour la mort de Ser Gregor Clegane, votre frère aîné.

Selon toutes les lois de successions de nos contrées, votre autre frère, Sandor Clegane, devrait hériter des terres de votre aîné et des responsabilités qui y sont liés. Cependant, ce dernier ne souhaite pas s'acquitter de ce devoir et nous as clairement exprimé le souhait de s'en décharger. De ce fait, ce courrier vous informe officiellement des faits suivants :

Au nom de sa Majesté Robert, de la maison Baratheon, premier de son nom, Roi des Andals, des Rhoynars et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume, vous héritez du titre de Dame de la maison Clegane et des responsabilités qui en découlent.

Nous comprenons bien que votre situation actuelle ne représente pas l'idéal pour ces responsabilités, aussi vous pouvez présenter cette présente lettre au Prince Doran ou à toute autre autorité de Lancéhélion, afin qu'on vous fournisse escorte jusqu'à bon port.

Ades, de la maison Overton, Grand Argentier du Royaume, au nom de sa Majesté Robert, de la maison Baratheon, premier de son nom, Roi des Andals, des Rhoynars et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.

Envoyé : 299 - Lune 7 - Semaine 4 - Jour 2
Reçu : 299 - Lune 8 - Semaine 1 - Jour 5



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Directive royale à l'attention de Lady Clegane 14.08.15 16:47

299 – Lune 8 – Semaine 1 – Jour 5


A la lueur vacillante des bougies, Eleanor fixait du regard la missive qu’on lui avait transmise en fin d’après-midi. Elle avait encore beaucoup de mal à y croire, ses yeux gris parcourant les lignes encore et encore, sans plus vraiment les lire. Etait-ce une sorte de mauvaise blague qu’on lui faisait ? Une plaisanterie horrible et lugubre que le Royaume entier avait conspiré à créer ? Cela faisait des mois qu’on l’avait envoyé à Dorne, deux mois qu’elle avait appris la mort de son frère. Et maintenant, après tout ce temps, on lui demandait de repartir ? On lui demandait de prendre la succession ? Cela ne pouvait être qu’une plaisanterie, un mauvais canular.

Le regard épuisé par le chagrin et la colère, elle froissa une première fois la lettre, puis la déplia pour en observer de nouveau le sceau. Il était réel et le sceau royal avait également été ajouté pour confirmer l’ordre de la missive. C’était une insulte, mais une insulte royale.
Rejetant la lettre sur le côté, Eleanor se saisit d’une plume et d’un parchemin. Il serait bien mal vu de laisser un courrier royal sans répondre.


Lord Overton,

La directive de Sa Majesté le Roi a bien été réceptionnée et je vais mettre tout en œuvre pour rejoindre le domaine Clegane dans les plus brefs délais. Je vous remercie de m’avoir informé de cette décision et de celle de mon frère.

Cordialement, Lady Eleanor de la maison Clegane.

Envoyée : 299 - Lune 8 - Semaine 1 - Jour 6
Reçue : 299 - Lune 8 - Semaine 3 - Jour 2


Elle relu le texte pendant quelques secondes, devait-elle rajouter quelque chose ? Cela semblait si inutile. Demain, elle demanderait au mestre de Lancéhélion d’y apposer un sceau vide, car il était peu probable qu’il dispose de celui aux trois chiens.

La jeune femme soupira bruyamment, dans l’intimité de sa petite chambre. Elle se rendit compte que son esprit n’avait pas hésité un seul instant, elle savait ce qu’était son devoir. La décision de Sandor ne la surprenait pas plus que cela, du peu qu’elle savait de son grand frère. Il fallait quelqu’un pour gérer ce qui restait de la maison Clegane et, soudainement, elle prit conscience que cela faisait plus de dix ans qu’elle ne s’en était pas soucié. Quelle idiote. Même quand on lui apprenait la dévastation causée par les Fer-nés, elle ne s’était souciée que de ses frères, ignorant qu’elle aurait aussi à s’occuper du reste de la maisonnée. Maintenant, voilà qu’elle héritait d’un manoir qu’elle n’avait pas vu depuis plus de quinze ans.
Elle devait partir, pourtant. Ce n’était pas la question de connaître l’endroit ou d’y avoir vécu, d’y avoir grandi. C’était chez elle, quoiqu’elle en pense à présent, et elle devait en prendre soin. Eleanor attrapa un autre parchemin, un peu plus long, et la même plume.

Alors qu’elle se mettait à écrire, des pensées de plus en plus tristes lui serraient le cœur. Myrielle se mariait dans quelques semaines mais elle ne pourrait pas être là pour la soutenir dans ce moment. Ce devait être le plus beau jour de sa vie, elle n’aurait sûrement plus besoin d’elle, n’est-ce pas ? Maintenant qu’elle avait son mari. Les Jumelles allaient lui en vouloir aussi, elle le savait, peut-être réussirait-elle à leur soutirer une étreinte avant son départ, ou quelques-unes. Elle leur écrirait, se promit-elle. A toutes. Myrielle, Jeyne, Jennelyn, tous ceux qui comptaient.
Et Sandor.



Cher Mestre,

Je suis profondément désolée et honteuse de ne point avoir accolé votre nom au début de cette missive. Mes souvenirs de petite fille ne me permettait plus de le retrouver et j’ignorais si le même mestre officiait toujours au Manoir.

Je suis au regret de vous informer que, suite au décès de mon cher frère, Gregor, Sandor a semble-t-il refusé d’hériter des responsabilités liées à notre domaine. De ce fait, par directive royale, moi, Eleanor Clegane, suis héritière du manoir et de tous les domaines alentours, ainsi que des responsabilités associés. Afin que nul doute ne subsiste, je vous ferais parvenir avec ce courrier celui envoyé par le Grand Argentier, au nom du Roi Robert.

Si ce courrier est parti de Lancéhélion, je vous informe qu’à l’heure où vous le recevrez, je serais déjà partie pour rejoindre au plus tôt les Terres de l’Ouest, en espérant vous trouvez à mon arrivée. Nous avons fort à faire. Pour cela, je ne prendrais pas le risque de débarquer à Port-Lannis, mais je prendrais le bateau jusqu’à Vieilleville, d’où je remonterais jusqu’à nos terres.
Si cela vous est possible, j’aimerais que vous fassiez parvenir à Hautjardin, où je ferais une halte, une missive contenant l’annonce de mon passage ainsi qu’une description complète et exhaustive de l’état du manoir et de nos terres à l’instant où vous écrirez ces lignes. J’aimerais également ce qu’il en est des propriétés de Gregor, ses chevaux, ses armes et ses armes, ainsi que le nombre de survivants de l’assaut sur Castral Roc. Si certains de ses détails vous semble ne pas convenir à la lecture par un mestre de Hautjardin ou d’ailleurs, vous les passerez bien sûr sous silence et me les communiquerez à mon arrivée.

Je me dois d’imaginer qu’avec la mort de notre bon Gregor, le manoir doit paraître bien vide et triste. J’imagine aussi qu’avec les agissements, entre autre, des Fer-nés sur les Terres de l’Ouest, nombre de gens sont actuellement sur les routes, perdus ou en fuite. Mon devoir en tant que Lady de l’Ouest est d’atténuer autant que possible ces deux problèmes.
Aussi, ma première commande sera de vous faire ouvrir nos réserves pour l’hiver – dont vous me ferez également parvenir une description exhaustive – afin de nourrir ces gens. Vous leur offrirez toute la place qu’il nous est possible de leur donner. Notre Grand Hall, notre Septuaire, nos écuries si le besoin s’en fait sentir, en donnant la priorité aux enfants et jeunes adultes. Vous les nourrirez de votre mieux. Nous discuterons plus en détail à mon retour.

Je souhaite aussi m’enquérir de la santé de chaque membre de la maisonnée, y compris la vôtre. On ne m’a pas informé d’une attaque sur notre manoir, mais mon cœur de femme ne peut s’empêcher de s’en inquiéter. En espérant recevoir votre courrier dès mon passage à Hautjardin.

Bien Cordialement,

Lady Eleanor de la maison Clegane.

Envoyée : 299 - Lune 8 - Semaine 1 - Jour 6
Reçue : 299 - Lune 8 - Semaine 3 - Jour 7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: Directive royale à l'attention de Lady Clegane 14.08.15 21:08

Le membre 'Eleanor Clegane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 89
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Directive royale à l'attention de Lady Clegane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Directive royale à l'attention de Lady Clegane

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Message à l'attention de Lady Rowena, Lady Helga, Sir Salazar et Sir Godric
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..
» Single Lady - Timberlake Parody
» |G.Royale|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Relations Épistolaires-