AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Narya Valassar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« Princesse déchue »

Copyright : -
Corbeaux : 35
à Westeros depuis : 17/01/2016
MessageSujet: Narya Valassar 17.01.16 1:33


Narya Valassar


feat. Aishwarya Rai
« Voilà que m’attendent une vie d’exil et un destin inconnu. La seule chose que je sais, c’est que je vivrai toujours la tête haute. »






Personnage

Appartenance : Essos
Age : 17 ans
Métier/Titre : Princesse de Qohor
Situation familiale : Célibataire
Famille : Père : Abu Akim Valassar (Roi de Qohor) ; mère : Jaharta Valassar (décédée).
Allégeance : Aucune
Rang spécial : Princesse déchue

Histoire

Qohor, 299 - Lune 5 - Semaine 2 - Jour 1

Narya était assise sur le rebord de la fenêtre de sa chambre. Elle jetait un dernier regard sur la vue du paysage qu'offrait sa chambre : les toits des maisons de la cité de Qohor, le fleuve ainsi que la grande forêt de Qohor qui s’étendait jusqu’à perte de vue. La princesse avait le cœur lourd. Fille de son Altesse le roi Abu Akim, elle n’était vouée ici qu’à un destin tragique...

On entendit le bruit provoqué par quelqu'un qui tentait d’ouvrir la porte de sa chambre, la jeune femme ayant pris soin de la verrouiller. Un homme cria de l’autre côté de la porte :


Votre Altesse !


Narya resta sur le rebord, les pieds suspendus vingt mètres au-dessus du sol. Elle tourna légèrement la tête vers l’intérieur de sa chambre et vit la porte remuer énergiquement.

Ouvrez nous - ordre de votre père ! reprit l'homme.

On pouvait entendre le cliquetis des armes et des pas qui se précipitaient dans le couloir menant à sa chambre.


Ouvrez ! persista l’homme.

Narya n’en fit rien, elle savait pourquoi on la cherchait. Tout-à-coup, la porte fut rompue dans un grand fracas et des bouts de bois furent projetés jusqu’à l’autre bout de la chambre. Un soldat pénétra armé dans la chambre et, derrière lui, se trouvaient d’autres gardes encore. L’homme s’immobilisa toutefois lorsqu’il vit la princesse sur le rebord de la fenêtre de sa chambre La surprise faisant place à l'inquiétude, il leva la main vers elle et lui dit :

Votre Altesse, que faites-vous ? Venez à moi, votre père veut s’entretenir avec vous.

Le regard de la princesse était vide et ses yeux clairs en amande ne traduisaient aucune émotion. Elle entrouvrit seulement la bouche et, retournant sa tête vers l’extérieur et regardant la rue qui se trouvait juste en dessous, elle dit d’une voix basse, à peine audible :

Je n'écoute pas les ordres d'un fou.

Elle s’approcha davantage du bord et se pencha en avant.

Non ! s’écria le soldat en tentant d’accourir vers elle pour la retenir.

Mais la jeune femme se repoussa du bord à l’aide de ses jambes et de ses bras puis elle tomba, sous le regard horrifié du garde.


*********

Narya est la fille du roi de la Cité-État de Qohor Abu Akim Valassar et de la reine Jaharta Valassar. Narya fut l’unique enfant d’Abu Akim et ce dernier, qui avait voulu d’un fils, l’a toujours regretté. Pour cette raison, il ne s’occupa guère de sa fille. Cette dernière reçut toutefois une très bonne éducation de la part de sa mère aimante qui était en même temps une reine influente. Plus Narya grandit et plus une complicité forgea les liens entre elle et sa mère. A l’adolescence de sa fille, Jaharta commença à enseigner à Narya l’art de régner. Dans une Cité où la place des femmes n’était pas véritablement mise en valeur, Jaharta apprit notamment à sa fille comment diriger sans être au trône et comment s’imposer dans une société hostile. Il était vrai que Jaharta était connue pour tirer les ficelles du trône de son mari. D’ailleurs, les adorateurs de la Chèvre noire (une croyance occulte et fanatique dominante à Qohor) n’appréciaient guère la reine, notamment pour ses idées que l'on peut qualifier à présent de féministes. Jaharta se méfiait grandement de ce culte et elle essayait de le faire taire discrètement. Mais l'influence de cette croyance était bien trop importante dans la Cité-État. D’ailleurs, le roi lui-même y adhéra.

Lorsque Narya eut quinze ans, devant ses yeux, sa mère mourut empoisonnée tragiquement au cours d'un repas. Bien que l’identité du responsable de cet assassinat n’ait jamais été établie, Narya et d’autres se doutaient qu’il s’agissait là d’un coup des adeptes de la Chèvre noire. D’ailleurs, ces derniers se rapprochèrent considérablement du roi Abu Akim qui fut convaincu de leurs idées. Les temps changèrent pour la Cité-État : les taxes furent augmentées fortement et une grande partie du budget fut allouée au culte de la Chèvre noire. Des temples furent érigés, une milice de la Chèvre noire mise en place et la liberté de culte restreinte progressivement.

Narya dû très vite abandonner son grand chagrin pour faire honneur à la mémoire de sa défunte mère. Afin de rétablir un temps soit peu l’ordre dans la Cité-État, Narya empoisonna discrètement son père de façon à le mettre dans un état de paralysie partielle. La souffrance et l’immobilité de cette maladie soudaine et d'origine inconnue qui affecta le roi contraignirent ce dernier à déléguer une partie de son pouvoir à sa fille, tout en suivant le conseil de Radan Miselhys, qui avait été la main droite du roi et un vieil ami de Jaharta et qui s’était retiré de la politique à cause du danger qui planait sur lui, car lui aussi s’opposait secrètement aux adeptes de la Chèvre noire. Du temps de son règne, Narya bénéficia d’une grande popularité parmi les milieux hostiles aux fanatiques du culte de la Chèvre noire mais elle fut en même temps très détestée par ces derniers.

L’année 298 fut marquée à Qohor par de très grandes émeutes provoquées par les prêtres rouges qui s’opposaient au culte de la Chèvre noire. Les combats, les exécutions de rues et assassinats représentent la période la plus sombre de l’histoire de la Cité-État. Ces violences conduisirent le roi Abu Akim à confier l’entièreté de son pouvoir à Jakad Dumar, le maréchal de la ville, qui était un grand membre du culte de la Chèvre noire. Ce dernier instaura l’état de siège dans la cité, qui eut pour conséquence le massacre d’un grand nombre d’habitants. Il parvint à rétablir l’ordre dans la Cité. Le résultat fut qu’une grande partie des opposants du culte de la Chèvre noire furent éliminés et Dumar conserva les pleins-pouvoirs. Le culte obscur s’approcha davantage du roi et finit par lui demander d’écarter sa fille du pouvoir. Le roi obéit. Pendant ce temps, Narya s’entoura de personnes de confiance qui la soutenaient car elle savait que les choses allaient au plus mal. Peu de temps après, Jakad Dumar jura au roi qu’il pouvait récupérer sa santé en sacrifiant à la Chèvre noire la vie d’une personne qui partageait le même sang que lui : sa fille.

Suivant les conseils prodigués par sa mère, Narya s’était assurée quelques espions au sein des adeptes de la Chèvre noire et elle apprit la proposition qui avait été faite à son père puis… de l’accord du roi qui avait donné par la suite. La princesse regroupa ceux qui lui étaient fidèles, notamment Radan Miselhys. Ce dernier parvint à rassembler 247 cavaliers et quelques dirigeants militaires, qui désiraient suivre la princesse et organisa la fuite de cette dernière.


*********

Une sueur froide traversa le corps du soldat qui venait de voir la princesse sauter du haut de sa fenêtre. Il se précipita vers le rebord et pencha son buste en direction du sol. Avec stupeur, il ne vit aucune trace de la jeune femme par terre.

*********

Sa chute avait à peine commencé que Narya se retrouva dans les bras épais d’un homme qui la tenait fermement. Elle se trouvait à présent un étage en dessous, et l’homme costaud la posa à l’intérieur du palais. Ils se trouvaient désormais dans un long couloir. Sans étonnement, Narya reconnut l’homme en question, il s’agissait de Vikar, surnommé le « Géant », l’homme de main de Radan. Il mesurait près de deux mètres vingt et pesait plus de trois-cent livres.

Où sont les autres ? demanda Narya à l’homme robuste.

Ils nous attendent à la sortie de la ville avec des chevaux, votre Altesse. Monsieur Miselhys a tout prévu, répondit Vikar de sa voix rauque.

Vikar tendit à la jeune femme un tissu et une ceinture à laquelle était attachée une dague. Narya s’enveloppa du tissu pour cacher son visage ainsi que ses vêtements luxueux et elle s’équipa de l’arme.

Ils parvinrent tous deux à quitter le palais en évitant la garde. On pouvait entendre les ordres paniqués données par les supérieurs qui cherchaient à mettre la main sur la fuyarde. Narya et Vikar arrivèrent aux portes de la ville où les attendaient cinq cadavres de gardes allongés par terre. Radan Miselhys, suivit de sept autres guerriers, sortit de derrière la porte. Il fit un signe de la tête à la princesse et lui adressa un sourire complice, puis il conclut :


Allez, on s’en va.


Ils montèrent sur les chevaux qui attendaient juste à la sortie de la ville et partirent en galopant en direction de la forêt. Radan les conduisait dans la forêt de Qohor, là où les attendaient les cavaliers déserteurs.

*********

Voilà que m’attendent une vie d’exil et un destin inconnu. La seule chose que je sais, c’est que je vivrai toujours la tête haute.


Inventaire

Eko, son cheval ; une dague ; un sabre ; une tenue de noble ; des vêtements légers de cavalerie.

Compagnons

Une armée de 247 hommes ; Radan Miselhys (conseiller et ami de sa mère) ; Vikar le Géant (homme de main).

Personnalité

Narya est une jeune personne très dynamique et nourrissant des passions dans de nombreux domaines.

Tout d’abord, elle considère l’aptitude physique comme primordiale et c’est pour cette raison qu’elle a suivi des cours d’équitation et de nage dès son enfance. Sa mère a tenu également à ce que Narya sache manier les armes. D’ailleurs, la jeune femme a pris l’habitude d’avoir toujours une dague à proximité d’elle. A présent, alors qu’elle se trouve en exil avec sa petite armée, elle s’est habituée à l’inconfort et aux conditions de survie en pleine nature.

Par ailleurs, Narya a reçu une très bonne éducation et notamment musicale. Elle s’est rapidement fait connaître dans la région pour sa belle voix et ses talents au luth. L’art de la politique a aussi été enseigné par sa mère mais il s’agit là finalement de la discipline que Narya affecte le moins. La jeune femme se trouve trop « cruelle » lorsqu’elle dirige, suivant les méthodes machiavéliques que lui a apprises la reine Jaharta. Pour autant, lorsqu’elle a du diriger la Cité-Etat, elle l'a fait avec détermination et professionnalisme.

Narya se veut être une femme forte et ne laisse transparaître aucune crainte. Elle est aussi très fière et est prête à tout pour parvenir à ses fins. Au contraire, elle ne fléchira jamais devant ses principes et s’obstine à faire des choses qu’elle estime contraire à ses valeurs. Elle a appris à ne faire confiance qu’à soi-même, bien qu’elle accorde une certaine confiance à Radan qui est plus expérimenté qu’elle.

Narya nourrit une aversion envers toutes formes de croyances et elle refuse de croire en quelconque divinité à cause de son passé à Qohor.

Mais derrière ces traits de femme féroce, on peut aussi retrouver parfois une personne sincère et même joviale. Sa joie et ses passions ont, pour le moment, été mises de côté, dans cette situation difficile dans laquelle elle se trouve.


Physique

Narya est une jeune femme à la peau mate. Du temps où elle habitait à Qohor, elle marchait toujours vêtue de riches vêtements. Ses longs cheveux noirs étaient coiffés à chaque fois d'une façon différente. A présent, la jeune femme a ôté ses allures de princesse : elle ne porte que des tenues qui permettent de cavaler facilement, c’est-à-dire des pantalons et de légers vêtements et elle ne s'attache les cheveux qu'à l'aide d'un ruban.

Elle mesure environ 1 mètre 70, ce qui représente une taille moyenne pour une femme de Qohor. N’ayant pas pu bénéficier d'autant d’entraînements physiques qu’un homme, ses muscles ne sont pas trop visibles, bien qu’elle soit en mesure de supporter beaucoup d’efforts. Ayant pratiqué beaucoup d’équitation, elle peut chevaucher à longueur de journée sans éprouver de peine.

Elle marche toujours armée, la plupart du temps de sa dague qu’elle attache à sa ceinture.

Mais son charme n’est pas pour autant caché par son apparence guerrière et très certainement y jouent un rôle majeur ses yeux en amande hérités de sa mère qui sont d’un vert très pâle virant presque au gris.



Joueur

TC Hilda et Margy


Moi, Narya Valassar, je certifie sur l'honneur avoir plus de 16 ans et
avoir pris connaissance du règlement interne du forum.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Narya Valassar 17.01.16 22:48

Re-bienvenue avec ce nouveau personnage !

Je ne vais pas trop m'étendre puisqu'il n'y a pas vraiment de problème dans ta présentation en dehors d'un petit point laissé sans explication. Dans la description officielle de Qohor, il est signalé que la garde urbaine est exclusivement composée d'Immaculés. Après, il peut bien sûr y avoir d'autres types de soldat pour ce qui est des remparts, d'une armée ou même de la défense du palais. Du coup la question serait : comment est-ce que 247 soldats ont pu quitter la ville sans qu'aucun autre soldat ni Immaculé ne s'en rende compte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« Princesse déchue »

Copyright : -
Corbeaux : 35
à Westeros depuis : 17/01/2016
MessageSujet: Re: Narya Valassar 18.01.16 7:43

Coucou merci Smile.

Et bien il me semble que la disparition mystérieuse de ces 247 militaires fut constatée très vite. Elle eut lieu seulement quelques heures avant la fuite de Narya, ce qui ne permit pas aux dirigeants d'établir clairement la raison de cette disparition (désertion ou assassinat ?) et encore moins d'agir en conséquence. En tout état de cause, à Qohor, la disparition de la princesse sera vite liée avec celle des soldats et c'est pourquoi le roi cherchera à se mettre à la poursuite de tous ces exilés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Narya Valassar 18.01.16 12:40

Bon retour parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Narya Valassar 18.01.16 20:37

Ca me va comme explication ! Par contre je tiens à éclaircir quelques points sur la petite armée de Narya. Les 247 soldats me vont, par contre, la description officielle de Qohor stipule bien que la garde urbaine est composée exclusivement d'Immaculés (soit environ 3000 vu la taille de la ville), que la Chèvre noire possède une milice armée et qu'en plus, en cas de guerre (notamment contre les raids dothrakis), Qohor ne peut se défendre que grâce à ses Immaculés et à des compagnies mercenaires donc les soldats qui t'accompagnent sont des militaires avec une formation forcément moindres par rapport au reste de l'armée qohorienne. De plus, il doit s'agir de gardes des places fortes de la ville (remparts, palais royales, familles nobles de la ville etc...). Si tout ça est clair...

Félicitations, tu es VALIDÉE !

N'oublie pas de recenser ton avatar, tu pourras ensuite faire tes fiches de liens, RP, possessions, générer ta feuille perso et terminer de remplir ton profil avec les liens de tes fiches et bien sur commencer à jouer, à t’intégrer et t’amuser !

Un petit passage vers ce sondage serait apprécié.

Quelques conseils de lecture :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« Princesse déchue »

Copyright : -
Corbeaux : 35
à Westeros depuis : 17/01/2016
MessageSujet: Re: Narya Valassar 18.01.16 22:53

Merci Catelyn Wink. Gerion, cela me va, merci !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 32 ans
Surnom: La Danseuse sacrée
Métier/Titre(s): esclaves-concubine lysienne

« La danseuse sacrée »

Copyright : Avatar: by me
Citation : Demain sera un jour meilleur...
Pseudo : Luna
Corbeaux : 982
à Westeros depuis : 02/12/2012
MessageSujet: Re: Narya Valassar 18.01.16 23:29




TdO #2:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Narya Valassar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Narya Valassar

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Frodon Sacquet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Espace Réglementaire :: Présentations :: Fiches Validées :: Habitants d'Essos-