AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

[EVENT] Le Retour du Fer-Né

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 23.02.16 14:41


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 8 - Semaine 3 - Jour 6


Depuis deux jours, une pluie infernale s’abattait sur le Conflans et sur la Baie du Fer-Né faisant des marécages de Salvemer à Sorcefangier un véritable bourbier dont il était très pénible de s’extirper. Les charriots s’embourbaient jusqu’au moyeu, les bœufs et les chevaux marchaient tête basse et sans entrain, les hommes courbaient l’échine sous la pluie battante et rentrait dans leurs masures trempés jusqu’aux os. L’humidité ambiante alliée aux températures hivernales glaçait le sang de tous ceux qui osaient s’aventurer au dehors plus de quelques heures et le ciel était si bas que la nuit se confondait avec le jour. Le vent n’arrangeait rien à la sensation de froid, cependant, il était parfait pour naviguer. Assez fort pour gonfler les voiles et donner de la vitesse aux bateaux, quels qu’ils soient, mais pas trop pour qu’ils ne soient pas malmenés par une houle trop importante.

Il y avait des bruits qui courraient. On avait vu des boutres croiser au large. On savait aussi, sur les terres des Tully et des Mallister, que des milliers de soldats étaient prêts à les accueillir, les Fer-Nés. Que, si on les redoutait, ils n’auraient pas affaire à une forteresse vide comme à Castral Roc et qu’ils feraient moins les malins contre les hommes du Conflans. En effet, malgré une évidente volonté de discrétion, lever et réunir un ost aussi important ne pouvait pas passer inaperçu auprès des habitants. Beaucoup d’appelés, d’ailleurs, étaient très motivés pour calmer, une bonne fois pour toute, les ardeurs de ses barbares. Edmure n’avait eu aucun mal à lever des troupes et Patrek à les garder opérationnelles depuis le massacre des Fer-Nés à Vieille Pierre et la capture de Glenhild Bonfrère.

Evidemment, payer, nourrir et armer autant d’hommes pendant si longtemps coûtait cher, mais les greniers et les caisses étaient encore bien fournis en ce début d’automne, sans compter qu’ainsi, les bordels de la ville faisaient le plein tous les soirs. Etre sur le pied de guerre n’empêchait pas de prendre un peu de bon temps en attendant la bataille !


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 28.02.16 15:17

An 299 Lune 8 Semaine 3 Jour 6



Les préparatifs avaient été mis en route et rien ne semblait pouvoir arrêter la soif de sang d'Harras Harloi. Si le Conflans avait été longtemps la bête noire des Fer-nés, cela n'était plus de circonstance et aujourd'hui, il allait prouver que la confiance que son Roi avait placé en lui n'était pas vaine. Si ses projets étaient de raser la région dirigée par les Tully, il était primordial d'empêcher toute aide venant du Nord. Pour se faire, il n'eut aucun mal à convaincre ses vassaux et les Bonfrère de détruire les Jumeaux. Vu le nombre d'otages encore dans les geôles fer-nées de cette maison, la combativité serait certainement bien moindre qu'ailleurs ou en tout cas, c'est ce qu'espérait les capitaines qui mèneraient l'attaque sur le fief des Frey.

Regardant la vaste étendue d'eau devant lui, Harras se souvenait encore des mots prononcés par Lord Gorold Bonfrère avant son départ. Cette pensée restait bien ancrée en lui et pourtant, les otages de la Couronne n'allaient pas ralentir son offensive, quels qu'ils soient. Chaque capitaine de la flotte combinée des deux Seigneurs fer-nés avait eu pour mot d'ordre de montrer aux Frey et au Conflans la rage qui les habitait. Misant sur leur vitesse, les navires des Iles de Fer ne prirent pas trop la peine de dissimuler leurs progressions, bien conscient qu'ils serait devant les Jumeaux avant même qu'une lettre n'arrive. Chaque habitant du Conflans allait désormais vivre dans la peur et l'angoisse de connaître le froid de la lame d'un Fer-né. Pour ceux qui l'avaient déjà connu, entrevoir cette soif de sang que rien ne semble apaiser dans leurs regards était certainement un souvenir douloureux et pourtant, l'offensive sur les côtes des Jumeaux risquait d'être un souvenir encore plus douloureux pour les rares survivants.

En seulement trois jours sur les flots, les boutres arrivèrent au large d'un petit village à l'Ouest des Jumeaux. La nuit et la vitesse des embarcations des îliens transformèrent l'offensive en une attaque fulgurante. Chacun des guerriers était animé par une rage et une soif que seul le sang pourrait calmer. Pas loin de trois milles hommes se ruèrent sur les villageois, cherchant à décapiter les hommes et violer les femmes. Si l'obscurité était le témoin des cris liés au combat, les flammes s'emparant des habitations ne tardèrent pas à éclairer au grand jour la barbarie fer-née. L'attaque était en route et dans peu de temps, chaque paysan, chaque marchand, chaque noble de la Région du Conflans tremblerait devant une telle violence.

Il n'était plus question de montrer un semblant d'humanité car que cela soit les femmes, les enfants ou les vieux, tous ne manquerait pas de finir la tête coupée au bout d'une pique, cela n'était qu'une question de temps à n'en pas douter. En brûlant les maisons, les Fer-nés venaient d'annoncer leur arrivée en fanfare et ils étaient loin de s'arrêter en si bon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 02.03.16 16:36


Gorold Bonfrère



Lord Gorold avait longuement hésité avant de dire à Harras ce qui le travaillait depuis quelques semaines et qui lui faisait regretter sa décision de se joindre aux Harloi pour attaquer Salvemer. Mais il savait que le Seigneur de Gris Jardin connaissait bien sa fille et qu’il comprendrait et prendrait la décision qui s’imposait. Il lui avait donc avoué qu’il avait reçu les tresses de Glenhild et un mot de Patrek Mallister qui la détenait dans ses geôles. De là, attaquer la cité portuaire était exclu, mais, le Sire de Cormartel en était conscient en se confiant au chef de l’expédition, aucun Fer-Né ne renoncerait à un raid à cause d’un otage, plus maintenant. En tout cas, pas une femme telle que sa fille, une capitaine, une guerrière, pas une épouse, pas une héritière. Une femme qui n’aurait pas du tout apprécié que son père renonce à attaquer le Conflans sous prétexte qu’elle pouvait être tuée, une femme qui n’avait elle-même jamais reculé devant la mort et le combat.

Il savait tout ça, il savait que si elle avait été à sa place, elle n’aurait pas renoncé, au pire, elle aurait foncé dans le tas avec toute sa cruauté, au mieux, elle aurait simplement changé de plan. Il ferait de même, même si elle avait toujours été plus attachée à l’Antique Voie et plus impulsive que lui. Maintenant que, grâce à elle et à ses exploits, il était revenu dans le cercle fermé des Seigneurs respectés sur les Îles de Fer, il ne comptait pas tout foutre en l’air pour au final, être rejeté par les autres Seigneurs, ses capitaines et sa fille dès qu’elle apprendrait qu’il s’était chié dessus. Ainsi il accepta la décision prise par Harras d’attaquer finalement les Jumeaux sans sourciller et en gage de reconnaissance, il mit sous ses ordres plusieurs de ses capitaines et lui confia son fils, Gormund.

C’est ainsi, aussi motivés pour attaquer le pont qu’ils l’avaient été de faire brûler la ville des Mallister, que les hommes aux ceintures en peau de chèvre prirent la mer, prêts à en découdre. Sans savoir pourquoi, sans savoir que Glenhild était prisonnière à Salvemer et non pas morte en héroïne près de Vieilles-Pierres en essayant de réitérer l’exploit d’ Harwyn Chenu. Qu’importe, le sang coulerait dans les sillons des Terres fertiles du Conflans jusqu’à rougir les eaux de la Verfurque. Et si sa fille était tuée, il n’avait qu’un mot à dire à son fils, Greydon, resté sur Grand Wyk pour que les otages Frey et Lannister soient tués petits à petit et leurs morceaux envoyés à leurs proches. Ils étaient détenus par Victarion sur Pyk, mais Gorold avait eu vent du rapprochement entre lui et sa guerrière de fille, il était certain que le Capitaine de la Flotte de Fer n’hésiterait pas à envoyer un message fort aux habitants des Vertes Contrées. Une fois Glenhild morte, ils n’auraient plus personne à tuer pour faire plier les Fer-Nés, alors qu’eux avaient assez d’otages pour envoyer chaque jour un morceau de lion ou de Frey pendant une année entière.

Gormund fut ravi, en cette aube du troisième Jouvendi de Velenas, de gouter au sang des habitants du Conflans et à l’intimité d’une jeune fille d’à peu près son âge qui hurla longuement sa peur et sa douleur avant qu’il ne lui fiche son épée dans les entrailles pour conclure son affaire. Il regagna le bord de l’Écume Sanglante tout guilleret de sa première bataille.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 04.03.16 18:01


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 8 - Semaine 4 – Jour 1


Il faisait beau et le ciel était dégagé, ce qui, après les pluies diluviennes de ces derniers jours, redonnait un peu de baume au cœur aux soldats et à la population. Cependant, les températures étaient fraîches et un vent fort rendait la mer très agitée, pas de quoi faire peur à un Fer-Né digne de ce nom, mais tout de même assez pour qu’une manœuvre d’accostage mal préparée donne lieu à un naufrage.

La nouvelle de l’attaque du village au nord du Cap des Aigles n’avait pas encore eu le temps de se répandre à plus de quelques dizaines de miles du village où le massacre avait eu lieu. Les têtes pourrissaient sur les piques et les corbeaux avides tournoyaient autour du triste hameau peuplé uniquement de cadavres et de charognards. Juste de quoi attirer l’attention des voisins qui envoyèrent les plus curieux sur place. Ils découvrirent alors l’œuvre sanglante des Fer-Nés et la rapportèrent au sein de leur bourgade. De plus, les quelques personnes qui avaient réussi à fuir les Fer-Nés durant les attaques avaient pu trouver refuge dans d’autres villages et racontèrent ce qu’ils avaient vus, un véritable massacre, une attaque sanglante, des hommes égorgés, des femmes violées, des enfants au crâne éclaté. Cela ne laissa pas longtemps place au doute, c’étaient eux, ils recommençaient, semaient la terreur, les Îliens cruels et barbares sans foi ni loi étaient de retour dans le Conflans et ils tueraient, noieraient et violeraient tous ceux qui se trouvaient sur leur passage.

Les paysans envoyèrent dans un premier temps des messagers pour prévenir le seigneur le plus proche, qui lui-même envoyait un corbeau pour prévenir son suzerain, mais il encore quelques jours pour que la mauvaise nouvelle arrive au Jumeaux, à Salvemer ou à Vivesaigues, et probablement plusieurs semaines pour que des soldats viennent repousser ses sauvages hors du Conflans. Ainsi, en attendant, certains voulaient fuir, tout abandonner et aller trouver eux même refuges dans une des places fortes su citées. Mais d’autres voulaient organiser la défense, des tours de garde, s’armer de fourches et de tout autre outil à leur disposition pour tenter de se défendre. Le débat faisait rage au sein des villages, même dans les maisons, mais les plus hardis, déjà, s’organisaient pour se défendre comme ils pouvaient.


© Belzébuth


Spoiler:
 


Dernière édition par The Stranger le 04.03.16 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 04.03.16 18:01

Le membre 'The Stranger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 25
Surnom:
Métier/Titre(s): Héritier de Salvemer

« L'aigle de Salvemer »

Copyright : Reign
Corbeaux : 175
à Westeros depuis : 05/10/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 05.03.16 1:58



Tarek

An 299 – Lune 8 – Semaine 4 – Jour 1




Tarek avait la voix qui portait, et ça tombait bien. Au village, c'était l'affolement, depuis que deux paysans qui étaient parvenus à échapper aux lames des fer-nés avaient apporté la sombre nouvelle du retour des Îliens dans le Conflans.

- Bordel, mais fermez-là ! OH ! OH !!

A défaut d'avoir réussi à calmer les esprits et l'angoisse qui montait parmi les habitants de la bourgade, le maréchal-ferrant à la tignasse et aux yeux noirs était au moins parvenu à rétablir un semblant de calme. Habituellement, on l'écoutait volontiers mais là, c'était différent. Les hommes avaient peur. Alors, avant qu'un nouvel angoissé ne vienne exhorter les villageois à fuir, il monta sur une souche de bois posée là et il en profita pour continuer, d'une voix grave et forte :

- Que ceux qui veulent partir le fassent vite. Femmes, gamins, prenez la route. Les autres, son regard balaya l'assemblée – je parle de ceux qui en ont assez dans leurs braies pour défendre notre village – faut qu'on décide d'un plan. Et vite. Ces salopards s'arrêteront pas en si bon chemin.

- Un plan, c'est bien joli Tarek mais on n'est pas de taille. Y vont tous nous dépecer comme des foutus lapins.

- On t'retient pas, si tu veux aller avec les femmes et les gosses. Moi, je reste ici, avec les braves. C'est chez nous les gars, pas vrai ? On va leur faire voir à ces sauvages !

Le temps pressait aussi Tarek abrégea rapidement ce qui ressemblait assez finalement, à un conseil de guerre. Lui et les hommes qui avaient bien voulu rester pour défendre les terres sur lesquelles ils vivaient parfois depuis plusieurs générations ne se faisaient pas vraiment d'illusions. Ils allaient probablement crever là. Et salement. Mais on ne pourrait pas dire qu'ils étaient des lâches. Et tout n'était pas encore joué. Les Fer-nés ne s'attendraient sans doute pas à rencontrer de la résistance dans cette petite bourgade. Et peut-être, espéraient-ils, d'autres leur viendraient en aide.

Tarek avait envoyé Lothar, son plus fidèle ami monté sur sa vieille jument prévenir le village voisin. D'autres hommes les rejoindraient peut-être. Et si ce n'était pas le cas, eux auraient plus de temps pour se préparer à l'arrivée des Îliens. On avait vite décidé d'organiser des tours de garde. On avait aussi creusé des trous autour du village. Des petits trous bien sûr, on avait pas le temps de faire autre chose. Puis on les avait grossièrement dissimulés sous des feuilles ou des branches. Pas de quoi tuer un homme, c'était certain mais il y avait moyen que quelques fer-nés se tordent la cheville en se prenant le pied dans l'une de ces cavités. Et puis on les attendrait, armés de fourches et de faucilles.
Tarek lui-même disposait d'une vieille épée à la lame émoussée, héritage d'un grand-oncle chevalier en son temps. On avait aussi convenu de faire brûler les réserves de nourriture de la bourgade, lorsque l'on verrait les Fer-nés arriver. Hors de question de les engraisser. Le maréchal-ferrant avait dit à Lothar de s'assurer que l'on fasse de même dans les villages voisins. Les hommes du Greyjoy, c'était quelque chose, mais après tout, tentait de se rassurer Tarek, ce n'était que des hommes. Si les denrées venaient à manquer, ce serait juste des hommes affamés.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 08.03.16 9:20



Kross

An 299 – Lune 8 – Semaine 4 – Jour 2




La première attaque avait été un large succès et chaque Fer-né s’était ouvert l’appétit en vue du banquet final qui aurait lieu aux Jumeaux. Les nerfs à vif et le sang bouillonnant, le mince temps de voyage permettait de garder les guerriers en condition optimale pour la prochaine bataille, surtout que la rumeur s’était propagée vers les autres navires que le second d’Harras participerait à l’assaut cette fois. En dehors des hommes de la Chanson de la Mort, peu de Fer-nés avaient eu l’occasion de voir le géant d’ébène combattre. Il faut dire que le Seigneur des Iles d’Harloi appréciait généralement les effluves de sang et les plaisirs d’ôter la vie à ses ennemis. Pour cette fois, il avait confié la tâche de mener les hommes au combat à Kross, libérant ce monstre d’Essos de son apparent calme. C’est donc avec encore plus d’impatience que les guerriers fer-nés attendaient d’arriver au prochain village, se demandant toujours comment leur capitaine avait réussi à dompter cette bête sanguinaire.

Il faut dire que durant cinq longues années, Harras lui avait donné toute sa confiance et que jamais, il n’avait eu à le regretter. Evidemment, lorsqu’ils étaient à Essos, il pouvait laisser libre cours aux pulsions sanguinaires de Kross mais une fois de retour sur les Iles de Fer, ce n’était pas toujours bien vu qu’un étranger soit si bien considéré par un capitaine. Afin de ne pas vexer certains vassaux acquis à la mort de Rodrik, il avait durant un an relégué son second au poste de gardien du navire en son absence, laissant monter la rage dans le cœur de la bête qui aujourd’hui, allait tout laisser sortir. Quoiqu’il en soit, sa présence ne manqua pas de motiver encore plus les hommes d’Harras, ne souhaitant pas passer pour des enfants de cœur à côté de lui.

L’impatience de goûter au sang de leurs ennemis fit faire des folies aux capitaines fer-nés et alors que la mer était très agitée, ils décidèrent d’accoster quand même. La navigation n’était pas simple et les vagues poussèrent les navires les uns contre les autres. Si certains parvinrent à se frayer un passage jusqu’à la côte, ce ne fut pas le cas d’un grand boutre qui se retourna et alla s’écraser sur les rochers. Cet événement poussa les capitaines fer-nés à redoubler d’attention et bien que quelques mâts et rames furent brisés dans l’aventure, tous les autres navires arrivèrent à accoster. Le premier qui foula le pied sur la côte ne fut autre que Kross. Le géant d’ébène posa son énorme double hache sur son épaule et du haut de ses deux mètres, il inspecta l’horizon. Les villageois semblaient avoir fui comme des lapins et pourtant, les fer-nés espéraient bien trouver quelques femelles ou quelques fous pour satisfaire leurs besoins primaires de tuer et de baiser.

« Prudence ! Si vous en voyez un, massacrez-le ! »

La consigne simple de Kross força le hurlement des Fer-nés qui coururent droit vers le village, bien décidé à tomber les premiers sur une victime potentielle.



CODE BY LUNA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 08.03.16 9:20

Le membre 'Harras Harloi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100' : 61
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 09.03.16 11:27


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 8 - Semaine 4 – Jour 1


Tarek avait de quoi être fier en un sens, la plupart des hommes étaient restés pour défendre le village, sauf quelques couards. En revanche, les femmes et les enfants avaient décidé d’aller trouver refuge à Salvemer, préférant l’exil et la perte de tout ce qu’ils avaient au sort qui leur était réservé par les Fer-Nés. Les adieux furent déchirants, car, si les hommes, peut-être, n’en étaient pas encore conscients, les épouses, les mères et les sœurs, savaient, elles, qu’elles ne les reverraient jamais.

Les sentinelles eurent la satisfaction de voir, au loin, un boutre s’écraser sur les rochers et s’éparpiller en mille morceaux de bois, de chair et de fer, mais cette satisfaction fut de courte durée, car vingt navires accostèrent sur la petite plage en contrebas, des milliers de sauvages sanguinaires en descendirent et se dirigèrent vers le village défendu par moins de cent hommes, valeureux, courageux, loyaux, mais armés pour la plupart seulement d’outils agricoles en tout genre. Tous se posèrent alors la même question, ou plutôt, se firent la même réflexion : était-ce finalement une bonne idée de rester pour défendre leur terre ? Ils allaient mourir là, certes pour une cause juste, mais à quoi leur servirait leur courage une fois dans la tombe, dépecés par ses bêtes.

Un vieillard armé d’une faux qu’il avait manié toute sa vie pour les blés ferma un instant les yeux et se dit que vu son grand âge, il n’avait rien à perdre à tenter le tout pour le tout, en tuer un maximum et mourir. Il sourit à cette idée, mais en regardant les autres autour de lui, les adolescents, les jeunes pères, il constata avec tristesse qu’il aurait préféré qu’ils ne soient pas là, qu’ils ne meurent pas à ses côtés aujourd’hui tant il leur restait de choses à vivre.

« Fuyez pauvres fous. » leur dit-il en voyant des milliers de Fer-Nés déferler sur leur village, évitant les trous creusés pour les ralentir. Comme si cela ne suffisait pas, comme si les Dieux en plus des hommes les avaient tous abandonnés… Il répéta, plus fort, brandissant sa grande faux, prêt à en découdre jusqu’à ce que la mort l’emporte : « Fuyez pauvres fous. »


© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 09.03.16 23:50


Drake



Drake encocha calmement une flèche sur son arc. Il jeta un œil à Oliver. Ils se connaissaient très bien. Intimement, même. Ils étaient tous deux chasseurs, et partageaient la même maison, et le même chien. Une maison un peu à l'écart du village : il n'était pas bien vu d'avoir deux hommes sous le même toit. Ils disaient à tout le monde que c'était plus pratique de vivre ensemble pour chasser, et tout le monde préférait faire semblant de les croire, vu que c'était toujours utile d'avoir deux bons chasseurs et pisteurs dans le coin.

Mais ça, c'était avant. Drake eut un sourire sombre, avant de prendre la parole d'une voix puissante.

C'est trop tard, vieux fou. Ils sont sur nous. Ils nous encerclent déjà à moitié. Personne ne s'échappera. Il nous reste plus qu'à vendre chèrement notre peau.

Ceci étant dit, il s'écarta un peu du groupe, en réajustant sa hache à sa ceinture, s'assurant qu'elle glissait bien. Puis il planta quelques flèches dans le sol, devant lui. C'était plus pratique, et en plus, ça salissait les pointes. Avec un peu de chance, un de ses salopards mourrait après des fièvres abominables, dans des souffrances indicibles.

Il envisagea brièvement de fuir. En pleine nuit, par temps couvert... Drake connaissait le terrain. Il aurait pu harceler les envahisseurs, leur infliger des pertes, et disparaître dans les ombres. Mais là, il ne faisait aucune illusion. Il essaierait peut-être, si l'occasion se présentait. Mais elle ne se présenterait pas, il le savait déjà.

Lorsque les Fers-Nés firent leur apparition, il porta son attention sur un qui n'avait pas de bouclier, courant à toutes jambes, et brandissant en beuglant sa hache à deux mains.

Il jura à mi-voix. Foutus seigneurs. Il avait combattu lors de la dernière rébellion Greyjoy. Quand ils voulaient partir en guerre, ils vous enrôlaient sans scrupules, récoltes ou pas récoltes. Mais quand c'était le petit peuple qui était attaqué, il n'y avait plus personne. Au moins, s'il faisait quelques bons tirs, il aurait la satisfaction de savoir que quelques cons d'Îliens seraient morts des mains d'une tantouze.

Il encocha sa flèche. Tendit la corde. Suspendit sa respiration. Sa cible, un homme énorme à la chevelure noire en bataille, arma sa hache pour terminer sa charge. Il courait directement face à lui. Une cible mouvante, mais néanmoins facile. En théorie. Drake relâcha la flèche.





PS : j'ai supposé que le tir à l'arc répondait aux mêmes règles que le combat au corps-à-corps et tiré un D6. Je laisse les MJ décider des bonus.







CODE BY LUNA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 09.03.16 23:50

Le membre 'Andrik' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 10.03.16 22:26


Oliver





Oliver cligna des yeux, comme pour se réveiller. Avaient-ils fait le bon choix, lui et Drake ? Le chasseur regarda la masse que formé les hommes restés défendre le village, certains étaient très jeunes et allaient mourir sans connaitre les bras d'une femme ou d'un homme. Il jeta un coup d'oeil à Drake qui étaient assez calmes au vus de la situation. Il ferma les yeux et respira lentement, au moins ils mourraient ensemble et pour défendre leur bien.


Un vieillard, résolu à défendre le village coûte que coûte, conseillait aux plus jeunes de fuir, mais c'était trop tard, ils n'iraient pas loin et serait alors mort en lâche. Tous allaient devoir mourir dans le sang, autant emmener des fer nés avec eux, autant qu'ils le pourraient. Ils ne les arrêteraient pas, non, mais n'aurait pas donné à ses barbares la satisfaction d'avoir eu à faire à des moutons juste bon à être égorgé et/ou violés. Que n'avait il fuit avec Drake dans la nuit ...


Oliver s'éloigna de quelques pas du reste de la milice afin d'avoir de l'aisance pour tirer ses flèches. Imitant son amant il planta ses flèches dans la terre devant lui et en encocha une. Il jeta un oeil à son fendoir à bûche attaché à sa ceinture, sur la gauche, puis un à Drake avant de regarder la masse qui s'approchait d'eux. Il chercha dans la masse une cible parfaitement atteignable et n'ayant pas d'espoir de se défendre et banda la corde. Il bloqua sa respiration tendit qu'il visait ce barbare, priant les Dieux pour réussir à en abattre un maximum, pouvoir s'enfuir avec son amant pour survivre à cette boucherie. Il n'espérait en réalité de réponse à ses prières que pour la première, la seconde n'étant qu'un doux espoir pour se rassurer ...

Il relâcha la corde pour laisser partir sa flèche, mortelle espérons-le.





CODE BY LUNA


PS : même remarque que mon VDD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 10.03.16 22:26

Le membre 'Robb Stark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 11.03.16 20:50


Gormund Bonfrère



__ Il y a des trous les gars faites gaffes ! » Prévint un Fer-Né qui avait failli se fouler la cheville dans l’un des pièges creusés par les villageois, espérant que les autres passeraient le mot et ralentissant sa course pour éviter de s’en prendre un autre.

Gormund se précipita sur le village en hurlant et en soulevant sa hache à deux mains, son bouclier dans le dos, bien trop pressé de massacrer des villageois à priori sans défense pour s’en servir. Pour sûr, l’espèce de monstre tout noir qui courrait non loin de lui allait faire du dégât et il était hors de question qu’un Bonfrère se laisse distancer par un étranger aussi robuste et impressionnant soit-il. C’est alors qu’une flèche passa non loin de lui avant de se ficher dans le sol aux pieds d’un de ses compatriotes. Le jeune homme resta interdit quelques secondes, continuant à courir malgré tout, noyé dans la masse des attaquants. Puis il hurla :

__ AAAAAAARCHERS ! »

Il prit son bouclier à la main et courut devant pour former un mur de protection, ralentissant l’attaque, mais lui permettant, si les autres avaient entendus son appel et faisaient de même, d’avancer en relative sécurité.
De là où ils étaient, en contrebas, il était impossible de savoir combien d’hommes défendaient le village, combien d’archers étaient présents et même s’il ne s’agissait que de paysans ou de guerriers aguerris. Peut-être que ce raid ne serait-pas aussi facile que le premier, il fallait s’y attendre, les gens, même ceux des Contrées Vertes ne se laissaient pas massacrer sans réagir. Mais vu leur objectif, les Jumeaux, ça n’était pas un foutu village qui allait les arrêter, seulement il leur fallait garder assez d’hommes valides pour attaquer une forteresse.

Dans quelques minutes ils arriveraient en haut de la côte et alors ils sauraient précisément à qui ils avaient à faire. En attendant, sans manquer pour autant d’ardeur, Gormond avançait prudemment et sous couvert de son bouclier.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 25
Surnom:
Métier/Titre(s): Héritier de Salvemer

« L'aigle de Salvemer »

Copyright : Reign
Corbeaux : 175
à Westeros depuis : 05/10/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 12.03.16 17:21



Tarek



Tarek et les siens se tenaient prêts. Aussi, dès que la présence des Fer-Nés avait été confirmée non loin de leur village, le maréchal-ferrant avait terminé d'organiser les hommes du mieux possible.
Quatre d'entre eux étaient allés mettre le feu aux réserves du hameau tandis que les quelques uns qui savaient manier un arc s'étaient préparés à faire siffler leurs flèches. Ils étaient nombreux à être restés aux côtés du brun et ce dernier n'en était pas peu fier. Il adressa une courte prière silencieuse à l'attention du Guerrier avant de prendre une lente inspiration.
Lothar ne reviendrait probablement pas. Mais Tarek se consolait en se disant qu'au moins, les autres villages auraient plus de temps qu'eux pour se préparer à résister à l'invasion des sauvages de ce maudit Greyjoy.

La plupart des hommes se tenaient cachés, embusqués en attendant l'ennemi. Aux côtés du maréchal-ferrant, il y avait un gamin, d'à peine treize ans. Il ne tremblait pas mais dans son regard, on pouvait voir la peur monter. Alors Tarek lui souffla, en empoignant fermement sa vieille épée :

- Souviens-toi de ce que j'ai dit. Ceux qui trébuchent, tu leur mets un grand coup dans la gueule. Là. Il désigna son propre cou. Les autres, tu vises les jambes.

Le gosse hocha la tête. Ils feraient tous pareil, s'ils se souvenaient des conseils du maréchal-ferrant. Ils étaient clairement désavantagés alors, leur seule chance d'emmener avec eux un maximum de ces salopards, ce n'était certes pas en les affrontant directement au corps à corps. Ils attendaient donc, cachés, résolus à trancher un maximum de gorges et de jarrets, tandis que le lent crépitement des feux qui avaient été allumés s'intensifiait doucement.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 13.03.16 17:29


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 8 - Semaine 4 – Jour 1


Un Fer-Né se prit la flèche tirée par Oliver dans le cou, tomba et finit par mourir noyé dans son sang, mais cela ne stoppa en rien l’avancée des Îliens. Drake quant à lui manqua son coup, laissant à Gormund l’occasion de se rendre compte qu’il y avait des archers et de donner l’alerte. En un temps record, les Fer-Nés se regroupèrent derrière et sous les guerriers munis de boucliers, même Kross, qui devait se plier en deux pour être protégé se mit à l’abri. Ils avancèrent alors plus prudemment, plus lentement, mais sous couvert d’un mur de bouclier dont les hommes des Îles de Fer avaient le secret et qui semblait impénétrable.

En entrant au contact des paysans, toujours sous couvert du mur, ils laissèrent juste l’espace pour sortir les lames de leurs épées ou de leurs haches, coupant des membres, transperçant des corps, tranchant des gorges sans pour autant se découvrir et ce jusqu’à ce qu’il ne reste plus personne à tuer. Environs deux-mille Fer-Nés avaient déferlé tel un raz de marée sur le village et les quatre-vingt-quatre hommes restés pour le défendre, quand ils arrivèrent au bout, tous étaient déçus d’avoir finalement rencontré si peu de résistance et restaient sur leur faim quant au combat qu’ils attendaient. Pour autant, une sorte de respect s’instaura pour ses hommes restés pour se battre malgré l’inégalité des chances, peut-être avaient ils du sang Fer-Né en eux, probablement même, après tout le Conflans avait été peuplé d’Îliens pendant des siècles !
Enfin, qu’importe, tous avaient en tête le véritable objectif de ses raids : semer la terreur pour que les Frey chient dans le froc avant même de les avoir en vue. Saper le moral des troupes, des paysans, de tout le monde. Puis que la manière douce, la dernière fois, n’avait pas fonctionné et avait valu une trahison des Desdaings et bien des morts, alors il n’y aurait plus de manière douce…

Dès le départ, les paysans n’avaient aucune chance et, hélas, seul Oliver avait réussi à tuer un de ses sauvages, tous moururent avec la faible satisfaction d’avoir essayé. Essayé de défendre leurs terres, leurs biens, essayé d’être brave, essayé de tuer un maximum de Fer-Nés. Même les trous s’étaient avérés inutiles. Comme si un seul mort ferait la différence sous les remparts des Jumeaux, comme si ce sacrifice héroïque mais vain avait un sens alors que les Frey et les autres nobles se cachaient, eux, bien à l’abri derrière leurs murs. Il fallait être fou pour les affronter de front, à moins d’avoir une véritable armée…

Cette seconde attaque jeta encore des centaines de gens sur les routes, mais Salvemer ignorait toujours ce qui se tramait au nord du Cap des Aigles.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 16.03.16 8:50



Kross

An 299 – Lune 8 – Semaine 4 – Jour 2




Devant la bravoure des paysans abandonnés par leur seigneur, les Fer-nés ne purent qu'exulter de joie. Kross en tête, ils se ruèrent sur les pauvres malheureux qui avaient eu le courage de leur résister, leur offrant une mort digne des soldats du Conflans, la tête et les membres tranchés. La soif de sang des îliens ne semblait connaître aucune limite et les corps sans vie des villageois le démontraient à nouveau. L'énorme hache du géant d'ébène était totalement recouverte de sang et à ses pieds, gisaient les morceaux de plusieurs villageois qui avaient eu le malheur de croiser sa route. Les cris de douleur laissèrent bien vite place aux cris victorieux des Fer-nés qui en demandaient encore plus. Sous les consignes du Second de la Chanson de la Mort, les corps des villageois furent ramenés au centre du village. Il était clair que ceux-ci avaient tout fait pour s'assurer que les envahisseurs ne récoltent aucun bénéfice de cette attaque, ni de la nourriture, ni des femmes.

« Coupez les bras et les jambes ! On va les mettre à l'honneur sur la place ! »

Le sourire aux lèvres, les hommes du géant exécutèrent ses ordres, mutilant les corps des villageois pour finalement les planter sur des pieux. Le spectacle offert était absolument terrifiant, assurant d'apporter la peur dans le coeur des soldats et des villages avoisinant. Vu qu'il n'y avait rien à récupérer, les Fer-nés mirent le feu aux habitations, continuant leur vague de terreur dont ils comptaient bien tirer profit lors de leur arrivée aux Jumeaux. Avec les otages qu’ils possédaient et les massacres démonstratifs récents, l’armée du Conflans serait certainement moins vaillante que normalement, alors que tous les hommes présents ici, étaient prêts à donner leur vie pour semer le chaos et tuer tous leurs ennemis.

En moins de deux heures, le feu avait été mis, les corps des résistants avaient trouvé une place de choix sur la place du village et les Fer-nés remontaient dans leurs embarcations pour passer au prochain village. La vitesse des boutres était un avantage de taille face à l’armée du Conflans et ils comptaient bien l’utiliser totalement. Evidemment, la nouvelle devait désormais se propager dans le Conflans et les villages seraient bien vite désertés afin de ne pas subir le même sort mais bon, avec un peu de chance, les Fer-nés auraient droit à un dernier amuse-gueule avant d’attaquer les Jumeaux. C’est donc vers le dernier petit village côtier avant les Jumeaux qu’ils mirent le cap. Dans quelques heures, ils livreraient leur avant dernière bataille avant la consécration ultime et la mort de la Maison Frey.



CODE BY LUNA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 16.03.16 10:44


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 8 - Semaine 4 – Jour 4


Le témoignage poignant et accablant des survivants ainsi que de ceux qui s’étaient rendus sur place faisait son œuvre, la peur s’immisçait dans l’esprit de chacun. Les Fer-Nés étaient nombreux, trop nombreux, il faudrait une armée pour les repousser, et d’armée, il n’y avait pas. La panique gagna la population du Conflans et il y avait de quoi, les paysans effrayés, craignaient de se faire attaquer à leur tour. Ils ne dormaient plus, sursautaient et brandissaient leur fourche au moindre bruit, une femme tua même son époux d’un grand coup de poêle en pleine face. Il avait eut le malheur d’avoir une envie pressante au milieu de la nuit et lorsqu’il voulut regagner ses pénates, elle le prit pour un Fer-Né. Personne ne dénonça le crime, mais quelques jours plus tard, elle mit sur un chariot quelques affaires, l’attela à un bœuf et ordonna à ses marmots de rejoindre Salvemer. Elle leur dit qu’elle les rejoindrait bientôt, au lieu de ça, elle se pendit dans sa maison.

Les enfants de cette pauvre femme ne furent pas les derniers à prendre ce qu’ils pouvaient et à se mettre en route vers les places fortes les plus proches : Les Jumeaux et Salvemer. Il leur faudrait quelque temps, la plupart étaient à pied et voulaient sauver le peu qu’ils possédaient, mais durant leur marche, ils rependirent la terrible nouvelle qui prit de plus en plus d’ampleur, elle avait déjà atteint le fief des Frey, dans quelques jours, deux, trois tout au plus, elle gagnerait celui des Mallister et irait même jusqu’à Vivesaigues. Leur faux et leurs fourches ne feraient pas le poids, ils allaient tout perdre, tout serait brûlé ou volé, pillé, c’était une évidence. Mais peut-être pouvaient-ils encore sauver, leurs vies, leurs enfants, quelques bêtes et quelques objets auxquels ils tenaient ? Oui, il n’y avait pas d’autres solutions, il fallait partir. Des centaines, peut-être des milliers de gens se retrouvèrent sur les routes du Conflans, pour se réfugier, qui chez le Sire du Pont, qui dans la citadelle des aigles du Conflans…

Et dire que les pluies avaient repris de plus belle, qu’une épaisse chape de brouillard recouvrait la campagne et les côtes que l’absence de vent refusait catégoriquement de dissiper et que le froid humide rendait insupportable. Cela n’arrangeait rien à la misère de ses gens partis sur les routes pour essayer de survivre. Quelle catastrophe, le Conflans une fois de plus la cible de ses sauvages, seuls face à la déferlante Fer-Né, presque seuls, si seuls au fond, surtout le peuple, comme d’habitude, qui payait le prix fort dans ces guerres incessantes.
Une vieille femme qui avait vu trop de guerres déjà avait refusé de quitter ses terres, s’était assise en haut d’un monticule de terre, face à la mer, laissant le froid s’emparer de ses membres. Elle les attendait, sans arme, sans défense, elle attendait la mort en regardant la mer calme avec ces yeux calmes, comme si rien ne pouvait advenir. Ses vieux yeux qui ne voyaient plus très bien ne les virent que quand ils abordèrent la côte. Elle soupira, immobile comme un tas de chair déjà morte surmonté de cheveux blancs filasse sur sa petite butte dérisoire.

* Voila l’étranger *


© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 21.03.16 0:53


Lord Walder Frey



La cour intérieure du château résonnait du brouhaha incessant de la pluie et de l'élaboration des défenses face à ces vermines des Îles de Fer. Les forgerons s'activaient et l'on montait de quoi accueillir comme il se devait les hommes de ce mollusque de Greyjoy ; de quoi compléter le matériel déjà présent là-haut. Les descendants du Tardif en mesure de contribuer avaient également mis la main à la pâte, tandis que l'on avait envoyé des hommes ce matin pour recruter de nouvelles troupes dans les villages alentours. On pouvait espérer pour bientôt l'arrivée des petites gens, aussi bien combattants que simples réfugiés incapables de participer directement à la lutte qui se jouerait bientôt, mais pouvaient se révéler utiles pour d'autres tâches.

Lord Walder avait envoyé des corbeaux dès qu'il avait reçu la nouvelle de l'attaque au Cap des Aigles et se préparait à une attaque ; à ses vassaux, à Lord Mallister, aux Tully, ainsi qu'à d'autres maisons du Conflans. Le vieillard avait également expédié une missive à Winterfell et une autre à Port-Réal. Il avait envisagé un instant d'annoncer l'invasion au nouveau Lord Lannister, puisque leurs familles étaient liées par le mariage. Seulement, le nain n'avait sûrement plus beaucoup d'hommes à envoyer après l'attaque essuyée quelques mois plus tôt et utiliser un volatile pour avertir le petit lion qu'il ferait mieux de garder son or , plutôt que de tenter de négocier, équivaudrait à un gâchis. Ces scélérats semblaient se diriger vers le Pont ; voilà bien la preuve qu'ils se foutaient de savoir que les otages pouvaient leur rapporter gros. Même l'épouse du patriarche l'avait compris.

Installé sur son siège seigneurial, ce dernier écoutait l'un de ses descendants qui craignait que le moral des troupes fusse au plus bas pour la castagne et que celles-ci manquassent de hargne lorsque le tumulte s'abattrait sur eux.

Eh bien, si c'est le cas, dis-leur que s'ils croient que les Fer-Nés vont les épargner parce qu'ils se conchient, ils se mettent le doigts dans l'œil ! aboya le vieil homme. Qu'ils pensent donc à leurs familles et aux villageois qui ont déjà été massacrés ! Qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes pour protéger le Conflans et qu'il pissent sur ceux qui tuent leurs semblables !

Le désir de protéger les siens et la rage de la vengeance ; rien de tel pour pousser un homme à se battre ! Walder ne témoignait guère d'affection pour sa parentèle, mais il y attachait tout de même de l'importance. Il ne pardonnait pas que l'on s'en prenne à sa maison. Bien que la guerre ne l'amusait aucunement et faisait naître en lui l'appréhension que tout homme éprouve dans une telle situation, la rancœur l'emportait sur la crainte. Si les hardes du poulpe s'imaginaient qu'il les attendrait en tremblant comme un marmot effrayé, ils ne le connaissaient pas !

Il avait craché ses ordres, entre autres, pour répartir les hommes de la forteresse et les sentinelles avaient reçu pour consigne de scruter l'arrivée de l'ennemi nuit et jour. D'ici quelque temps, les portes des Jumeaux seraient closes et les Frey se montreraient dignes de leur devise en tenant le Pont.

Il y a sûrement eu d'autres batailles depuis le Cap des Aigles, reprit l'autre.

Des batailles ? répéta le vieillard d'un ton acerbe. Contre des gens du commun qui n'ont pas de quoi se défendre ? Si on appelle cela « une bataille », alors il faudrait adouber tous les bouchers et chasseurs ! Si les hommes du mollusque Greyjoy se galvanisent de victoires sans péril, ils vont comprendre que le Conflans n'est pas peuplé de moutons qu'ils peuvent égorger à leur guise.

Il ne possédait point la droiture d'un Stark ou d'un Tully. Cependant, il fallait être un imbécile pour ne pas distinguer un combat contre un adversaire digne de ce nom et le massacre d'un pauvre hère non initié au métier des armes et nullement équipé pour opposer de résistance.

Une seule chose attend ces marins crasseux qui se prennent pour des héros sous nos remparts : la noyade ; dans leur propre sang ou dans l'eau douce.

En attendant, pas un cor ne résonnait pour annoncer l'arrivée de ces scélérats.




CODE BY LUNA


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 23.03.16 15:28



Kross

An 299 – Lune 8 – Semaine 4 – Jour 4




Le moment de la grande offensive arrivait et tous les Fer-nés étaient prêts au combat. De nombreux villageois du Conflans étaient déjà morts sous leurs coups et d’autres suivraient bientôt. C’était maintenant l’ultime étape avant de foncer sur les Jumeaux et écraser les Frey de toutes leurs forces. Kross criait sur le pont en ordonnant de ramer plus fort afin de surprendre les pauvres villageois. Bien préparé grâce à leur Commandant Harras Harloi, tous n’avait qu’un objectif, venger les leurs et infliger douleur et terreur dans le cœur des habitants de Westeros. Sous les indications du géant d’ébène, c’est la Chanson de la Mort qui accosta en premier, suivit des autres boutres. Comme pour les raids précédents, les barbares des îles sautèrent hors de leurs embarcations pour se ruer sur toute proie disponible. Leurs cris de rage ressemblaient à des hurlements d’animaux compléments fous.

C’est pratiquement un ras-de-marré humain qui se profila à l’horizon du malheureux village, démontrant les moyens mis-en-œuvre par les Iles de Fer pour s’approprier cette vengeance bien méritée. Comme la dernière fois, Kross fit son apparition au côté de ses hommes, portant sa lourde double hache sur l’épaule. Si comme la dernière fois, les habitants cherchaient à se défendre, il ne comptait pas les épargner du tout. A dire vrai, il avait même donné comme consignes à ses hommes de se montrer particulièrement cruels et de ne pas tuer ces pauvres bougres trop vite, leur permettant ainsi d’apprécier leur mort à sa juste valeur. Ne voulant pas se faire surprendre par des archers amateurs, Kross ordonna de sa puissante voix de former un mur de boucliers. Il alla même jusqu’à en prendre un lui-même, ne voulant pas devoir se plier en deux comme la dernière fois.

Le bouclier levé, les Fer-nés coururent donc vers le village, bien décidés à tout brûler et préparer la route pour le fief des Frey.



CODE BY LUNA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 25.03.16 13:56


Gormund Bonfrère



Gormund avait été déçu par le dernier raid et il espérait bien se rattraper cette fois. Hélas, il semblait que, cette fois, de l'autre côté du mur de bouclier, il n'y ait personne pour essayer de les tuer. Quelle tristesse. Heureusement, attaquer les Jumeaux et prendre la forteresse des puissants Frey serait autrement plus ardu et dangereux que de s'attaquer à des pauvres paysans sans défense. Bientôt. Quelques jours de marche, il ne savait pas exactement combien, il s'en fichait pas mal à vrai dire, il avait juste hâte de se frotter à de vrais soldats, à des gens armés, à de hautes murailles. Voir ses frères d'arme tomber à ses côtés, risquer vraiment sa vie le galvaniserait forcément, il n'était né et n'avait vécu que pour cela.

Certes l'opposition offerte par les petites gens du Conflans avait été rafraîchissante, mais de trop courte durée. De plus, il n'avait rien dit, il comprenait en un sens, mais il n'avait guère apprécié que Kross et ses hommes leur manque de respect en les démembrant. Le jeune homme, comme sa sœur, comme les Bonfrère, avait du respect pour ceux qui risquaient leur vie pour se défendre, ceux qui n'hésitaient pas devant la bataille. Il aurait préféré que l'honneur leur soit fait d'être noyé plutôt que de les découper avant de les laisser pourrir sous la pluie. Mais il fallait effrayer la populace, saper leur moral, aussi laissa-t-il le massacre post-mortem se faire sans broncher. Le dessein final comptait plus que le sort de quelques paysans qui auraient mérité les honneurs du champ de bataille pour leur courage.

Alors que les autres avançaient vers le village, bien protégés sous le mur de bouclier, il aperçu une forme sur un monticule de terre. Il s'arrêta et, plissant les yeux pour mieux voir, il vit que c'était une vieille dame accroupie. Il avança prudemment à la rencontre de la mystérieuse femme.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 25
Surnom:
Métier/Titre(s): Héritier de Salvemer

« L'aigle de Salvemer »

Copyright : Reign
Corbeaux : 175
à Westeros depuis : 05/10/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 27.03.16 2:27



Rowena



La vieille femme s'appelait Rowena. Depuis quand était-elle assise là, son vieux visage face à la mer ? Un sacré moment. Elle les avait vus puis entendus partir. Quelques-uns avaient bien essayé de la convaincre de venir avec eux mais elle avait fermement refusé. A son âge, à quoi bon se battre encore ? Elle avait bien vécu, elle en avait presque assez. Alors cette attaque, c'était comme si les Sept lui faisaient signe. Il était temps.

Et du temps, elle en avait eu. Bien assez pour repenser à ce qu'avait été son existence. Elle ne partirait pas le cœur aussi léger qu'elle aurait pu le souhaiter. Mais elle avait eu une vie bien remplie.
Des enfants, tous partis maintenant. C'est à sa dernière-née qu'elle pensait avec le plus d'amertume. Elle se demandait où la pauvresse, qui avait eu le malheur de s'enticher bien des années plus tôt d'un Ser gredin pouvait bien être à présent. Au mieux, il l'avait engrossée et elle avait eu trop honte pour rentrer. C'est vrai que Rowena n'avait jamais eu la main légère ou tendre avec ses rejetons. Mais ça forgeait le caractère, aimait-elle encore à penser. Au pire, elle était morte. Tuée peut-être par la vile crapule avec laquelle elle s'était enfuie. De toute manière, elle le saurait bientôt.

La vieille femme soupira doucement, tandis qu'elle sentait, dans son dos, l'odeur de brûlé qui s'échappait de quelques masures où l'on avait entassé, à la va-vite, les réserves que les villageois ne pouvaient pas emmener avec eux. Il y avait un homme, d'un autre hameau, situé plus à l'ouest qui était venu les prévenir de l'arrivée des Îliens. Un certain Lothar.
Rowena hocha la tête : elle avait toujours bonne mémoire, malgré son âge avancé. Il avait exhorté les habitants à se battre mais il n'avait point rencontré le succès escompté. Alors il leur avait commandé de brûler tout ce qu'ils ne pourraient pas emporter avec eux. Après, elle avait arrêté de prêter attention à ce qui se faisait ou se disait. Elle s'était assise là et avait attendu, sur son petit monticule de terre.

Elle L'avait attendu. La vieille femme soupira une nouvelle fois. L’Étranger avait une belle gueule pensa-t-elle, en jetant un bref regard au fer-né qui s'approchait d'elle.
C'était encore un gamin. Le petit-fils d'une autre petite vieille comme moi, songea-t-elle avec une pointe d'ironie.
Rowena reposa ensuite son regard sur la mer, résignée. Elle avait toujours aimé cette vue alors si sa dernière heure était arrivée, elle espérait bien en profiter jusqu'au dernier de ses soupirs.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 30.03.16 22:57



Ser Waldon,

un officier des Frey





Le Vieux Frey avait été on ne peu plus clair avec ses troupes et ses fils. Il fallait pisser à la raie des Iliens et défendre les jumeaux coûte que coûte. Montrer à ses fils de catins que les habitants du Conflans pouvait les stopper lorsqu'ils s'osaient dans un combat plus ou moins loyal. Il n'aurait pas à faire à des paysans prit par surprise ici !

Waldon avait été nommé pour diriger un des groupes de paysans et de soldats dans la préparation du terrain pour accueillir comme il se doit ses barbares lâches et mutins. Il fallait faire vite et l'afflue de paysans permettait d'avoir un nombre acceptable de main d'oeuvre pour tout préparer.

Les officiers était tombé d'accord avec les Frey pour creuser des trou de loup dans le terrain alentour des jumeaux et les cacher par de la végétation. Les pieux étaient recouvert de différents agents infectieux (comprendre excrément et aliments en putréfaction) afin de favoriser l'apparition de maladie chez l'ennemis en cas de simple blessure. Cela devrait au moins suffire à arrêter quelques uns de ses chiens avant qu'ils n'arrivent aux portes de la citadelle.

Afin de s'assurer que les hommes qui creusaient ses faussées y mettaient tout leur coeur, il avait fait en sorte que de l'eau soit à disposition en quantité suffisante et il passait parmi les travailleurs afin de leur dire quelques mots comme :


"Dit toi que tu viens de tuer un de ses fumiers qui ravage nos terres actuellement", ou encore "Imagine que tu fracasse la tête d'un de ses fils de catin d'Ilien à chaque fois que tu met un coup de pelle !"

Il prenait par ailleurs lui même la pelle afin de montrer qu'il était avec eux, un Riverain, né et élevé ici ! prêt à mourir pour défendre l'honneur de cette contrée verdoyante ! Il se mettait même à chanter une chanson riveraine que sa mère lui chantait quand il était jeune afin de donner du baume aux coeur de ses camarades et s'encourager lui même ...

Des hommes étaient chargé de guider les nouveaux arrivant par un chemin sur pour éviter que les trou ne blesse troupes et paysans nouvellement arrivés dans la forteresse Frey. Des éclaireurs étaient envoyés pour s'assurer que tout le monde serait bien à l'abris lorsque les Fer nés arriveront.




CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 31.03.16 16:33


Gormund Bonfrère



Gormund avançait avec son bouclier en protection, pas qu’il craigne quoi que ce soit de cette vieille femme, mais il se disait qu’elle aurait aussi bien pu servir d’appât pour un idiot tel que lui. Idiot, il l’était parfois, on ne cessait de le lui rabâcher, mais sa sœur, Glenhild, lui avait dit maintes et maintes fois que, sur un champ de bataille, il fallait parfois être prudent. Pour survivre assez longtemps pour tuer le plus de gens possibles et mourir lors d'une bataille qui en valait la peine. Il écoutait les conseils de la Sirène Sanglante, pas toujours, mais le plus souvent, oui. Et il ne voulait pas mourir ici, lors de l'attaque d'un village de paysans ou de pêcheurs, face à une vieille femme. Il voulait mourir aux Jumeaux.

__ Femme ! Tu es trop vieille pour que je te viole. Vas-t-en ou meurs. » dit-il en arrivant à portée de voix de la sorcière.

Le jeune homme jeta un coup d’œil alentours, il vit les greniers fumants encore. Une fois de plus, les paysans avaient préféré brûler leurs réserves que de laisser quoi que ce soit aux Fer-Nés. C’était de bonne guerre, bien qu’un peu ennuyeux pour la suite. Il ne faudrait pas s’éterniser dans les terres sans vivres. L’attaque des Jumeaux devrait être rapide. A part ça, personne d’autre.

Pendant ce temps-là, les autres étaient arrivés au village, vide, personne pour lutter, personne pour les accueillir, aucun butin à piller et aucune femme à violer. Certains tempêtèrent devant si peu de résistance et d’amusement, d’autres ne s’offusquèrent pas que les paysans n’aient pas voulut mourir sans défense et se contentèrent de commencer à mettre le feu aux maisons. Tous avaient à l’esprit que la prochaine fois, ce qui se présenterait devant eux serait autrement plus difficile à prendre, autrement plus périlleux à aborder, bien mieux défendu. Les Jumeaux des Frey ne tomberaient pas comme ce village et les précédents étaient tombés, une charge ne suffirait pas pour venir à bout des puissantes murailles du pont, que tous connaissaient de nom et certains, rares cependant, un peu mieux pour y être passés en temps de paix.



CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 03.04.16 8:58


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 8 - Semaine 4 – Jour 4


Le troisième village, déserté, excepté par Rowena, fut balayé de la carte en quelques dizaines de minutes. Ne rencontrant aucune résistance, les Fer-Nés mirent le feu aux maisons. Les paysans ayant préféré brûler leurs récoltes que de fournir des vivres aux Îliens, il n’y avait pas grand-chose à récupérer, et ils risquaient fort de manquer de nourriture avant d’arriver sur la Vertfurque. Tous savaient que prendre les Jumeaux serait une autre paire de manche.

D’ailleurs, pendant ce temps au pont, la défense s’organisait sous la pluie battante et les ordres du Tardif et de ses fils, gendres et petits fils. Dès le premier jour, des centaines de flèches furent montées en haut de la tour ouest ainsi que du bois, des pierres et beaucoup d’eau. Les forgerons travaillaient jour et nuit pour fournir des armes à tous ceux qui se présenteraient aux portes de la puissante forteresse devant laquelle on avait commencé à creuser des trous.

Les premiers réfugiés arrivèrent ce même jour, parmi eux, beaucoup d’enfants et de femmes bien sûr, mais aussi une cinquantaine d’hommes entre 10 et 90 ans qui étaient prêts à se battre pour défendre la forteresse. Ils avaient dû abandonner leurs terres et presque tout ce qu’ils possédaient pour arriver là, sachant que le Tardif leur offrirait les remparts et les armes dont ils manquaient pour avoir une chance de survivre dans leurs villages .Ils se présentaient devant les portes, certains avec un simple baluchon, d’autres avec un chariot plein à craquer, des bœufs, des ânes, quelques chevaux, des moutons, des poules, leurs outils de ferme, bref, tout ce qu’ils avaient pu sauver et transporter jusqu’ici. Mais s’ils avaient fui leurs terres, ils n’étaient pas pour autant des lâches, ils ne voulaient simplement pas mourir bêtement pour rien et sans espoir de repousser les Fer-Nés. Là, aux Jumeaux, ils pouvaient se battre et être utiles, s’ils tombaient, il y en aurait d’autres pour se battre, ils auraient des armes et les Fer-Nés devraient passer les puissantes portes, les ponts levis, les herses, les douves, grimper les hauts remparts de la tour ouest. Ils ne se battraient pas à un contre cent avec une pauvre fourche en terrain dégagé, ils auraient une chance, une bonne chance même, de repousser les Fer-Nés ou au moins de les arrêter. Même les tout jeunes hommes et les vieillards étaient motivés pour aider, balancer des pierres, de l’eau, ils ne se laisseraient pas reléguer à l’arrière si facilement.


© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

[EVENT] Le Retour du Fer-Né

Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» EVENT - Le Retour du Roi
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Westeros :: Le Conflans-