AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

[EVENT] Le Retour du Fer-Né

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 10.10.16 18:59

Harras eut finalement la visite de deux soldats qui transpiraient la nervosité. Il faut dire que les cris et les bruits à l'extérieur n'étaient pas fait pour rassurer. Alors que le premier soldat restait à monter la garde à l'entrée de la cellule, le second osa une entrée, étalant tout son courage face à un homme attaché. Il était clair que le Fer-né devait détenir des informations précieuses vu que seulement quelques jours après sa capture, ses troupes débarquaient sur Salvemer telle la vermine sur un champ de bataille. Provocateur et toujours souriant, le grand brun s'adossa au mur de sa cellule afin de dévoiler juste le minimum nécessaire pour faire comprendre à ces deux gardes qu'il ne plaisantait pas.

« Je ne suis pas habitué à parler aux sous-fifres mais bon, si tu insistes. Je peux te dire que ceux qui ont débarqué dans le port ne sont pas tout seul. Si tu me conduits à ton Seigneur, je peux éviter qu'on se fasse tous tuer. C'est difficile à croire mais, je n'ai pas que des amis chez les miens et si je reste ici, je donne pas cher de ma peau. Autant parvenir un accord avec Patrek plutôt que de me faire trancher la tête par un autre fer-né, ne crois-tu pas mon ami ? »

Si les rivalités entre les Fer-nés étaient une chose commune, il était pourtant rare d'en voir un préférer s'associer avec un ennemi plutôt que d'affronter une mort inévitable. Il faut dire qu'Harras avait su au fil des années se forger une réputation de Fer-né assez particulier et c'était surtout son titre de Chevalier qui rendait tout cela bien plus crédible. La vérité était bien sûr tout autre mais bon, après des années passées à Essos, il avait bien compris que la ruse était un élément indissociable de la victoire car mourir pour rien n'était pas vraiment son truc. Evidemment, le Seigneur des Iles d'Harloi se demandait également ce qu'il advenait de Glenhild, celle-ci ne criant plus pour inviter des hommes à la baiser ou la tuer. Il fallait croire qu'elle avait eu l'un ou l'autre mais bon, avant de s'inquiéter pour elle, Harras devait sortir d'ici. Il continua donc sa tentative pour convaincre le garde.

« Plus tu attends, plus Salvemer risque de disparaître dans le feu et le sang. Tu vas pas me dire qu'à vous deux, vous n'arriveriez pas à maîtriser un homme affaibli par la faim et sans la moindre arme ? J'ai pas envie de crever dans une cellule de Salvemer donc prend une décision et vite ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 21.10.16 15:22


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 2


Hélas, les soldats de Salvemer ne s’étaient pas attendus à ce que les Fer-Nés parviennent à pénétrer dans la forteresse si rapidement, aussi, ils furent pris de cours lorsque les trois groupes de guerrier se ruèrent sur les remparts. Le premier écrasa littéralement les soldats et les archers postés sur le rempart à droite, 30 hommes tombèrent et aucun Fer-Né ne fut touché. Le deuxième groupe eut moins de succès, 3 Fer-Nés et 19 continentaux furent tués, mais ils parvinrent néanmoins à prendre place à gauche. Le troisième groupe en revanche, se heurta rapidement à la résistance des nombreux soldats présents sur le port qui avaient réussi, eux aussi à passer la porte, venus renforcer ceux déjà présents à la porte. 19 Fer-Nés moururent et les 13 restants se retrouvaient désormais au milieu de centaines d’hommes du Conflans en arme prêts à les massacrer, ne serait-ce que pour venger leurs amis déjà tués.

Cependant, les forces de Salvemer n’ayant toujours pas réussi à fermer la porte, d’autres Fer-Nés étaient rentrés à leur tour. Les Fer-Nés étaient morts en essayant de prendre possession de la mezzanine au-dessus de l’entrée mais cela avait retardé d’autant toute action de la part des archers postés à cet endroit et des hommes chargés de fermer la herse. Ainsi, alors que les Harloi avaient décidé d’attendre, ça n’était pas le cas des Bonfrère et, s’ils auraient pu se retrouver sous le feu ennemi, il n’en fut rien grâce à la manœuvre d’Uras et ses frères. Presque à effectifs égaux, seul comptait la hargne pour remporter la bataille qui faisait rage sous la porte et sous les remparts entre les forces du Conflans et les force de Grand Wyk et pour l’instant, cette hargne jouait en faveur des Fer-Nés.

Pendant ce temps, les hommes de Harloi plantaient des têtes sur des piques, mais il n’y avait que peu de gens du Conflans sur les remparts pour prendre peur, et de toute façon, cela n’eut aucune incidence sur le morale des troupes de Salvemer.

Dans les geôles, Glenhild attaque l’un des gardes et parvint à le toucher. Elle avait encore le bras engourdi, mais ça allait en s’améliorant, il lui fallait tenir, même si le premier garde qui l’avait attaqué commençait à émerger lui aussi. Du côté d’Harras, après un moment d’hésitation, le chef des geôles finit par accéder à la requête du Harloi, plus ou moins convaincu par son discours et se disant qu’il risquait fort d’avoir plus de problèmes en ne l’amenant pas auprès de Patrek qu’en le faisant. Il fit signe au garde de le tenir et, fers aux poings, le fit sortir de sa cellule pour l’emmener au Mallister après avoir demandé à un troisième garde d’aller querir le Sire de Salvemer et de le prévenir que le Fer-Nés voulait négocier. Après tout, s’il avait espéré pouvoir négocier avec la blonde, sans grand succès, il était vrai, peut-être pourrait-il obtenir bien plus du Chevalier de Gris Jardin !

Au niveau du hangar, alors que les derniers réfugiés se rendaient, une bousculade projeta une jeune femme et son couffin à genoux devant Quenton Mallister entouré de ses hommes, elle supplia :

« Pitié ! Pitié ! Mon enfant ! Arrêtez !!! »


© Belzébuth


IMPORTANT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 07.11.16 20:50



Uras Harloi




L'effet de surprise jouait en faveur de la horde de guerriers îliens qui s'était frayé un chemin dans la forteresse de Salvemer. Bien qu'en milieu ennemi, ils redoublèrent de hargne et de violence pour remporter chaque combat. Les trois frères ne montraient aucune pitié et démontrait à chaque adversaire croisé la dextérité de leur technique martiale complémentaire. Depuis leurs plus jeunes âges, ils s'étaient battus ensemble et connaissaient désormais les réactions de chacun, permettant des mouvements coordonnés à la perfection. C'est donc sans la moindre difficulté que leur groupe parvint à s'emparer du rempart de droite. Immédiatement, Uras guida ses troupes afin de pousser vers la mezzanine afin de conquérir ce point stratégique. Du côté gauche, l'autre groupe emmené par Jon Myrès, parvint plus difficilement à conquérir le rempart mais bon, il fallait admettre que ce dernier était nettement plus à l'aise en mer que sur terre. Le troisième groupe se heurta à des opposants de valeur et finalement, ils luttèrent chèrement pour leur vie, redoublant de hargne à l'idée de festoyer dans la mort au côté du Dieu Noyé. (1)

Si les infiltrés avaient raté leur coup, ce moment de flottement avait permis à d'autres guerriers de franchir la porte de la forteresse, fonçant avec brutalité et folie dans la bataille. A les voir assoiffés de sang, on aurait pu penser qu'il s'agissait d'animaux enragés.(2) En haut des remparts, les deux groupes se ruèrent sur la mezzanine, bien décidé à terminer le travail de leurs camarades. S'il parvenait à prendre cette place, les autres guerriers dans le port pourraient entrer également et à ce moment, la victoire serait presque assurée. Contrôlant l'impatience de ses hommes, Uras avança avec prudence en protégeant son flanc de portes bouclier. (3) Jon préféra adopter une approche plus agressive, laissant ses hommes courir comme des bêtes enragées sur les derniers soldats vivants de la mezzanine. (4)

A l'extérieur, Boremund ordonna à ses hommes de commencer l'ascension des remparts en voyant que les archers à gauche et à droite avaient été éliminés. C'est donc une centaine de Fer-nés de chaque côté qui s'approchèrent des remparts gauche et droit, lançant cinq grappins sur chaque mur de pierre. (5) Les autres espéraient éviter cet effort et rentrer en force par la grande porte afin de tuer le plus d'ennemis possibles.

Plusieurs fer-nés des groupes des remparts s'emparèrent des arcs ou des arbalètes des soldats morts de Salvemer et ne manquèrent pas de réduire la résistance adverse dans la cour. (6) Même si ce n'était qu'un peu, un adversaire de moins serait déjà un pas de plus vers la victoire finale.





CODE BY LUNA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 07.11.16 20:50

Le membre 'Harras Harloi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 100' : 100

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 54

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 22

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 78

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 84, 60, 80, 97, 95, 53, 55, 64, 48, 24

--------------------------------

#6 'Dé 100' : 75
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 07.11.16 21:29

Après de grands discours pour convaincre le soldat de l'intérêt à le laisser discuter à son seigneur, il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il céda et détacha ses chaînes du mur. Bien qu'encore attaché au niveau des poignets, cela lui laissait nettement plus de possibilité. Ne cherchant même pas à se débattre, il attendit calmement que tout se mette en place. Son geôlier ordonna à un autre garde d'avertir Patrek de sa demande d'entrevue. C'est donc encadré par le chef des geôliers et un autre soldat qu'il allait sortir de cette cellule minable. Malheureusement pour eux, tout ce beau discours n'était que baliverne et le Harloi attendit juste une ouverture, un simple regard distrait ou un bruit qui fit perdre l'espace d'une seconde l'attention du garde dans son dos. (1) Il ne lui fallait pas grand chose et sans doute que les bruits venant de la cellule de Glenhild serait suffisant pour lui apporter ce qu'il voulait afin de mettre son plan en action.

Dès qu'il sentit la concentration du garde, Harras sortit la lame que l'un de ses hommes lui avait donné pour porter un coup à la gorge du chef des geôliers. (2) Sans attendre de voir si cela l'avait tué ou même touché, il profita du moment de flottement pour lancer sa tête en arrière afin de donner un coup de boule dans le visage du garde posté derrière lui. (3) Si ses hommes pouvaient être de véritables animaux lorsqu'ils se lançaient dans la bataille, leur Capitaine se transformait en démon. Il utilisa la chaîne reliant ses poignets pour porter un second coup au garde (4), avant de retourner vers le chef des geôliers pour tenter de le poignarder à nouveau au visage. (5) Les coups s'enchaînèrent et le Suzerain des Iles d'Harloi n'y allait pas avec le dos de la culière, cherchant à littéralement massacrer ses geôliers et se moquant royalement des coups qu'il pouvait recevoir au passage. (6) et (7)

Pour peu qu'il parvienne à sortir de cette lutte, il lui faudrait encore trouver les clés de ces maudites chaînes et qui de mieux que le chef des geôliers pouvait en être en possession. Il était donc évident pour lui qu'il faudrait chercher sur son corps une fois qu'il lui aurait ôté la vie pour de bon. (Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 07.11.16 21:29

Le membre 'Harras Harloi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 100' : 47

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 83

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 29

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 85

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 74

--------------------------------

#6 'Dé 100' : 67

--------------------------------

#7 'Dé 100' : 24

--------------------------------

#8 'Dé 100' : 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 25
Surnom:
Métier/Titre(s): Héritier de Salvemer

« L'aigle de Salvemer »

Copyright : Reign
Corbeaux : 175
à Westeros depuis : 05/10/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 22.11.16 18:06

Quenton acquiesça lorsque les réfugiés déposèrent leurs armes. Lui et ses hommes avaient déjà perdu trop de temps ici, il leur fallait se mettre en route et aller sécuriser non seulement la demeure des Mallister mais surtout les portes de l'antique citadelle.
Une bousculade éclata alors, projetant à ses pieds une jeune femme et le couffin qu'elle portait. Le cousin de Patrek n'était pas dénué de cœur et il fit donc signe à ses hommes de s'écarter afin qu'elle puisse se relever. Il lui tendit une main ferme et entreprit de l'aider à se remettre sur pieds. Il espérait que l'enfant n'ait rien (1).
Il lança ensuite un regard entendu à ses compagnons. A présent, il leur fallait rejoindre le reste des hommes de Salvemer qui se battaient pour tenir la forteresse.

*

Patrek filait à travers les rues de la cité afin de rejoindre les hommes se battant déjà. Fort heureusement, le Lord des lieux en connaissait tous les recoins et les raccourcis, les pierres lisses et les irrégularités. Et il comptait bien en tirer avantage. En chemin, il tomberait sans doute (2) sur les hommes envoyés peu avant par Quenton pour aider à fermer la porte du port. Si tel était le cas, il prendrait leur tête en les exhortant (3) à tenir le passage, jusqu'à ce que l'entrée soit fermée. C'était le plus important. A partir de là, il faudrait éliminer (4) tous les fer-nés qui auraient certainement réussi à s'infiltrer.

*

Du côté de la demeure des Mallister, on tentait, vaille que vaille, de calmer les esprits (5). Le capitaine de la garde, après avoir vu de quoi étaient capables des réfugiés en proie à la panique avait décidé de ne pas aggraver d'avantage la situation en les laissant entrer dans la cour. Derrière eux, on irait fermer la porte et se préparer au pire. De toute manière, ici, on était encore trop peu nombreux pour tenter quoi que ce soit d'autre.
Un bruissement lui fit lever la tête. Plusieurs corbeaux (5, 6, 7, 8 ), certainement envoyés par le mestre prenaient leur envol. Il faisait sombre, cela leur éviterait peut-être d'être abattus par les fer-nés. Puis il lui sembla (9) voir du feu dans la tour sud.

*

La lutte faisait rage du côté de la porte du port. Les hommes du Conflans avaient entrepris de massacrer (10) les 13 malheureux fer-nés restés coincés au milieu avant qu'une nouvelle vague îlienne ne pénètre la citadelle.
Le commandant de la ville hurlait (11) des directives. A deux de ses subordonnés, il ordonna d'aller reprendre les remparts perdus contre l'ennemi. Ces deux là haranguèrent à leur tour plusieurs (12, 13) guerriers pour les y aider. Si le nombre était suffisant, ils iraient chacun essayer (14, 15) de déloger les fer-nés de leurs perchoirs. Sinon, ils se réuniraient en un seul groupe et commenceraient par aller se battre (16) pour le rempart situé à gauche de la porte.
La majeure partie du reste des riverains menés par le capitaine de la garde faisait front (17) contre les îliens tandis que les autres donnaient un coup de main (18) aux hommes qui s'affairaient à fermer les portes.

*

En voyant l'action héroïque de leurs compagnons qui s'étaient sacrifiés, plusieurs autres hommes du port s'étaient résolus à faire au moins aussi bien.
Certains gueulaient des paroles d'encouragements (19), d'autres des directives (20) pour coordonner le reste des hommes présents dans le port. Si cela fonctionnait, les plus proches se rendraient en direction de la porte pour faire barrage (21) et donner un peu plus de temps à leurs compagnons présents à l'intérieur pour fermer le fort. Certains (22) peut-être, parviendraient même à y entrer.
Ceux qui se trouvaient trop loin pour effectuer pareille manœuvre se jetteraient contre les flancs de l'armée ennemie (23) dans le but de ralentir sa progression. Quelque part, on hurla (24) à ceux qui possédaient des boucliers d'aller au contact, tandis qu'une seconde ligne armée de pointes, de piques ou d'épées essayait (25) de tailler l'ennemi là où il semblait le plus vulnérable.

*

Ailleurs dans la forteresse, les hommes s'affairaient à clore les autres portes (26, 27) de la citadelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 22.11.16 18:06

Le membre 'Patrek Mallister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 100' : 91

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 55

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 33

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 54

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 94

--------------------------------

#6 'Dé 100' : 32

--------------------------------

#7 'Dé 100' : 96

--------------------------------

#8 'Dé 100' : 52

--------------------------------

#9 'Dé 100' : 96

--------------------------------

#10 'Dé 100' : 18

--------------------------------

#11 'Dé 100' : 16

--------------------------------

#12 'Dé 100' : 21

--------------------------------

#13 'Dé 100' : 79

--------------------------------

#14 'Dé 100' : 94

--------------------------------

#15 'Dé 100' : 49

--------------------------------

#16 'Dé 100' : 7

--------------------------------

#17 'Dé 100' : 1

--------------------------------

#18 'Dé 100' : 1

--------------------------------

#19 'Dé 100' : 21

--------------------------------

#20 'Dé 100' : 18

--------------------------------

#21 'Dé 100' : 43

--------------------------------

#22 'Dé 100' : 93

--------------------------------

#23 'Dé 100' : 91

--------------------------------

#24 'Dé 100' : 13

--------------------------------

#25 'Dé 100' : 47

--------------------------------

#26 'Dé 100' : 77

--------------------------------

#27 'Dé 100' : 25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 14.01.17 22:13


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 2


Le tas de chiffons n’avait rien, mais Quenton n’eut même pas le temps de se rendre compte qu’il ne s’agissait en rien d’un bébé avant de sentir, stupéfait, qu’une lame venait de lui entailler la gorge. Il porta ses mains à son cou sans comprendre ce qui lui arrivait, tomba à genoux, puis mort, allongé sur le sol. Ses hommes qui avaient tôt fait de se rendre compte de la supercherie se ruèrent sur la femme et la tuèrent, les réfugiés prirent peur et s’enfuirent aux quatre coins de la ville, on déplora 9 morts de plus dans leurs rangs, Olivia compris.

Grâce aux Sept, les hommes qui tenaient la porte de la demeure des Mallister recouvrèrent leur calme avant que la situation ne tourne au drame, ils laissèrent les paysans se réfugier dans la cour et fermèrent la porte derrière eux tout en maintenant un semblant d’ordre. Trois corbeaux quittèrent alors la forteresse dans un bruissement d’ailes et le feu qui commença à consumer la bibliothèque de la citadelle fut bientôt visible à des milles à la ronde. Peu de temps après, le corps sans vie de Tristan Rykker fut retrouvé dans une chambre par des serviteurs qui avertirent le dernier Mallister présent : Leyton Mallister.

Les autres portes furent fermées et, ne sachant trop quoi faire d’autre, les gardes restèrent à leur poste et s’y barricadèrent solidement quand il virent des hordes de Fer-Nés enragés saccager la ville espérant ainsi échapper à leur fureur le temps que d’eventuels renforts arrivent.

Hélas le désordre qui régnait sur le port ne permit pas aux directives d’etre entendues et les hommes combattaient de manière plutôt anarchique. Néanmoins, ils parvinrent à ralentir la progression des fer nés et même à en tuer quelques uns, mais ils étaient trop nombreux pour que cela ait la moindre incidence sur l’issue du combat. Que ce soit parce que les Fer-nés étaient mûs par une motivation nouvelle, guidés par le Dieu Noyé, ou parce que les hommes de Mallister ne croyaient pas en les leurs, la porte ne tint pas longtemps. Le commandant hurlait, et gueulait, et hurlait encore et encore pour motiver ses troupes mais le coeur n’y était pas. Les hommes reculaient, et ceux qui devaient refermer les portes reculèrent brusquement. C’est à ce moment que les deux battants volèrent contre les murs de la ville, laissant des dizaines de guerriers Fer-nés pénétrer l’enceinte de la ville en quelques secondes.

Les troupes déjà présentes firent de leur mieux pour retenir les envahisseurs, mais la tâche était rendue à la limite de l’impossible par la présence de guerriers Fer-nés sur les remparts. Celui directement à gauche de la porte venait de tomber, les défenseurs reculant et tombant les uns sur les autres, laissant largement le temps aux attaquants de se mettre en place.

Patrek tomba effectivement sur le groupe de soldats envoyés par Quenton vers la porte du port qui avaient rejoint les patrouilleurs. L’arrivée de leur Seigneur leur donna un nouvel élan et ils se dirigèrent tous au pas de course vers la bataille. Mais lorsqu’ils arrivèrent sur les lieux, ce n’était que pour constater la débâcle totale qui avait envahi les lieux. Des cris retentirent, de tout côté, donnant tous les ordres possibles et existants. La vague Fer-née continuait d’avancer dans la ville et elle roula sans hésitation sur les 200 nouvelles têtes arrivées. Dans la confusion et le chaos de la bataille, les troupes de Salvemer perdirent de vue leur Lord, alors que les cadavres de soldats s’accumulaient le long des remparts tombés aux mains des Fer-nés. Évidemment, il y avait des pertes aussi du côté des Fer-Nés, mais rien qui puisse entraver leur avancée et ce malgré le fait que les habitants de la ville se défendaient à leur tour avec leurs faibles moyens.

Dans les profondeurs de la Citadelle, le chef des geôliers terminait de pousser son dernier souffle poignardé par le Fer-né. Harras Harloi réussi aussi à se débarrasser de l’autre homme. Mais le dernier garde ne s’était pas rendu sans combattre, un coup de poing violent, gantelé d’acier, l’avait cueilli au visage, lui laissant un bel hématome sur toute la joue gauche. Ce n’était rien en comparaison de la douleur lancinante qui provenait de sa jambe depuis que la pointe d’une pique y avait laissé sa marque.

Pire encore, en fouillant le corps du chef des geôlier, il ne trouva pas les clefs, nulle part. Et c’est ainsi, à genoux sur le sol de la prison, qu’il les aperçut enfin, tombées au sol beaucoup plus loin. Juste avant qu’une botte ne vienne se poser dessus. plusieurs dizaines de silhouettes en armure de garde se tenaient maintenant devant lui, celui qui avait marché sur les clefs tordit ses lèvres en une grimace de colère, les yeux fixés sur le corps de son chef.

« Qu’est-ce que tu fous, Fer-né ? »

Que Harras décide de se défendre ou non ne changerait pas grand chose, l’homme qui avait prit le commandement des geôliers le reprendrait sans mal. Rapidement informé de la situation à l'extérieur, il décida de monter les deux prisonniers pour négocier.


© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 25.02.17 22:44



Gorold Bonfrère et les 2000 hommes qui étaient venus avec lui se dirigèrent directement vers la demeure des Mallister. Ils n’étaient pas ici pour piller une énième cité côtière, mais pour libérer Glenhild, ils n’avaient aucune intention de massacrer les habitants ni de les voler, violer, ou toute autre atrocité qu’on pouvait, souvent, allouer aux Fer-Nés. D’ailleurs, les massacres et les pillages n’avaient jamais été l’objectif de Glenhild non plus, ils étaient la rançon de traditions dont elle ne pouvait pas se libérer si facilement, même si elles constituaient un sacré handicap pour arriver à ses fins. La grande blonde à la démarche chaloupée et au langage haut en couleur rêvait de rendre aux Fer-Nés leur gloire d’antan, leur fierté, et avec elles, les terres perdues lors de la conquête : le Conflans. Terres fertiles indispensables à la survie des Iles de Fer sur lesquelles on avait beau semer ce qu’on voulait, on ne récoltait que du fer, des chèvres, du sel et des tempêtes. Elle nourrissait cet espoir fou depuis qu’elle était venue au monde et plus encore depuis la rébellion avortée de 289. Son père avait des ambitions plus modestes, il possédait les terres les plus riches et les mines de Fer les plus généreuses, le commerce lui allait très bien. Néanmoins, il aimait sa fille, celle-là tout particulièrement. Elle avait été le fils qui ne voulait pas venir pendant quelques années avant que les triplés ne voient le jour, et même après cela, il admirait son courage et sa détermination, elle lui ressemblait, elle lui tenait tête. Sa folie, son rêve, c’était aussi son rêve d’enfant, rêve qu’il ne pouvait pas se permettre de réaliser en tant que Seigneur de Cormartel, mais qui le maintenait vivant, qui lui rappelait enfant qu’il avait été. Alors elle était devenue, au fil des années, son souffle de vie, son espoir renouvelé en un meilleur avenir pour les Fer-Nés, et à présent, il voulait la récupérer.

__ Rendez-moi ma fille et nous partirons sur le champ ! » Hurla-t-il en face du pont levis désormais relevé.

Les quelques Fer-Nés qui avaient investis la demeure des Mallister croisèrent les geôliers, ils étaient trop peu nombreux pour libérer les prisonniers, en face à face, alors, ils se joignirent à eux, espérant pouvoir agir plus tard. Glenhild, dont la chemise était largement déchirée devant, et qui donc avait les seins à l’air et une coupe de cheveux hirsute, avançait en riant telle une démente, poussée par un garde. Elle jeta un coup d’œil à Harras qui lui semblait bien concentré et se mit à rire de plus belle. Ils furent menés en haut des remparts, en contrebas, les douves qui débouchaient un peu plus loin sur la mer. Une solide grille en bloquait l’accès aux bateaux, mais pas aux poissons.

__ La voilà ta fille Fer-Né ! Partez et nous te la renverrons. Pilles la ville et tue ses habitants et nous te la renverrons… en morceaux. » Cria le geôlier qui avait pris la décision de mener les prisonniers en haut des remparts et qui tenait la jeune femme.

Il avait envoyé des hommes à la recherche de leur seigneur ou de tout autre capitaine plus gradé que lui, mais ils n’avaient trouvé personne pour le moment, alors il allait négocier pour les habitants de la ville, dont il faisait partie, ainsi que sa famille.

En voyant l’état de sa fille, à moitié nue, le visage en sang, Gorold craignait le pire et à vrai dire, son rire toujours plus dément n’avait rien de rassurant. Cependant, quoi qu’elle ait subi, elle était toujours en vie, et il n’était pas temps de chipoter pour des détails.

__ Je ne me contenterais pas de ta parole, tout Mallister sois-tu ! »
__ Je ne suis pas un Mallister, et si tu ne veux pas te contenter de ma parole, alors elle va mourir sous tes yeux, car je ne te donnerais rien d’autre tant que toi et tes hommes serez à Salvemer. »


Gorold se demandait comment sortir de cette impasse, moyennement enclin à partir sans garantie, d’autant que les hommes du Harloi, eux, ne partiraient pas si facilement et qu’ils continueraient certainement à piller et à tuer avant de quitter la ville, les cales pleines et les couilles vides. Glenhild avait cessé de rire. Elle fronçait les sourcils et fixait son père, trop occupé à trouver une solution pour voir le regard de sa fille se durcir tout à coup, son corps se raidir, son visage se figer et sa mâchoire se serrer. Ainsi, son père avait levé toute son armée, sorti tous ses bateaux, quitté Grand Wyk pour venir négocier sa vie contre la paix comme un vulgaire continental ? Elle savait que son géniteur appréciait la paix et l’aimait elle, mais n’avait-il donc rien compris pour faire d’elle la cause de la soumission des Iles de Fer ? Elle fit non de la tête. Non, elle n’était pas une monnaie d’échange. Et encore moins pour une paix qui condamnait une fois de plus le peuple des Iles de Fer à courber l’échine et à vivre dans la pauvreté. Elle était certes prisonnière, mais elle restait une femme libre.

__ Iles de Fer indépendantes ! »

Cria-t-elle en se retournant pour enlacer son geôlier avant de se jeter dans le vide de la douve avec ce dernier frappant de stupeur toute l’assemblée : gardes, Gorold, gens du Conflans, Fer-Nés…

En réalité, bien que l’entreprise soit périlleuse, un saut de plus de dix mètres, elle n’était pas nécessairement mortelle, même si en l’occurrence, le fait d’emporter son geôlier avec elle ne la mettait pas dans la meilleure position pour y survivre. Cependant, ceux qui la connaissaient sachant qu'elle ne savait pas nager se doutaient bien qu'elle n'avait pas sauté pour fuir, mais bien pour mourir et rester libre. Quoi qu’il en soit, passé le moment de stupeur, Gorold se mit à hurler et les Fer-Nés déguisés en hommes du guet de Salvemer qui s’étaient glissés parmi les gardes en profitèrent pour ouvrir le combat de manière à donner à Harras l’opportunité de fuir à son tour par le même chemin. Un des capitaines des troupes Bonfrère envoya quelques hommes sauter dans les douves pour récupérer Glenhild, morte ou vive et plaça les quelques archers dont il disposait de manière à ce qu’ils puissent faire le plus de dégâts possible si les gardes de la forteresse tentaient quoi que ce soit. D’autres archers Fer-Nés suivirent le mouvement pour couvrir la jeune femme et ses sauveurs pendant que les guerriers dotés de boucliers couvraient les archers. Les flèches encochées ne décolèrent pas, telle une menace prête à être exécutée, mais qui ne voulait pas envenimer les choses plus qu’il ne fallait.


Spoiler:
 


Dernière édition par Glenhild Bonfrère le 25.02.17 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 25.02.17 22:44

Le membre 'Glenhild Bonfrère' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100' : 79
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 35 ans
Surnom: Le Chevalier
Métier/Titre(s): Ser / Lord des îles d'Harloi

« Le Chevalier Fer-né »

Copyright : moi
Citation : Seuls ceux semant le chaos peuvent y survivre !
Corbeaux : 476
à Westeros depuis : 07/08/2014
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 21.03.17 20:04

La situation semblait particulièrement compliquée pour Harras et Glenhild mais bon, il en fallait un peu plus pour que le Fer-né s'inquiète de la suite, surtout que plusieurs de ses hommes accompagnaient les geôliers au sommet du donjon des Mallister. Il assista non sans un petit sourire à la tentative de négociation du chef avec Gorold, mais fut surpris de la facilité avec laquelle il envisagea le possible échange. Sa fille était bien trop précieuse à ses yeux et cela était sans nul doute sa faiblesse. Dans un moment pareil, il aurait dû comprendre que son sacrifice, comme le sien était un mal nécessaire et poursuivre leur vengeance sans se retourner.

Quoiqu'il en soit, c'est finalement Glenhild qui décida pour eux, fière comme une véritable fer-née en se jetant du haut du donjon à la mer, emportant le pauvre homme qui ne cherchait qu'à sauver sa misérable existence. Il n'y avait pas à dire, cette femme était vraiment impressionnante de par sa tête aussi dure qu'un rocher. Si son père pouvait être aussi borné qu'elle, les choses seraient bien différentes sur les Iles de Fer. Quoiqu'il en soit, il ne pouvait pas rester comme ça sans rien faire et c'est donc en profitant du flottement suite au saut de la blonde qu'il sauta à son tour afin de tenter de la repêcher. (dé 1)



Dans la ville, les Fer-nés se déplaçaient en groupe afin d'éliminer les dernières poches de résistance. Tout en se positionnant autour du donjon, les guerriers se préparèrent à profiter de la moindre brèche dans les défenses des Mallister et envahir la place. (dé 2)


lancé de dés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 21.03.17 20:04

Le membre 'Harras Harloi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 100' : 41

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 78
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« I am Death Your soul is Mine »
« kneel before dying »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 539
à Westeros depuis : 23/09/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 24.03.17 10:36


Le Retour du Fer-Né
299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 2


Glenhild Bonfrère n’était plus, mais elle avait choisi son destin, elle avait choisi de ne pas devenir une monnaie d’échange. Mourir noyé en emportant avec elle un garde, n’était-ce pas une belle fin pour la Sirène Sanglante ?
On ramena sur la rive son corps inerte et celui du Harloi qui, après avoir craché et vomit beaucoup d’eau se remettait doucement de sa chute sans encore pouvoir prendre part à la bataille qui s’annonçait (1). En effet, la fuite d’Harras avait sonné le glas de la trêve et les archers et arbalétriers Mallister avaient ouvert les hostilités par une salve de flèches. Les Fer-Nés n’avaient pas tardés à répondre avec leurs propres archers et en formant des murs de bouclier pour protéger tireurs et officiers, Harras compris. Après quelques minutes de stupeur, Lord Gorold, en voyant sa fille morte étendue sur le sol hurla, furieux :

« Tuez-les tous ! »

C’est alors que les Fer-Nés se ruèrent à l’assaut du pont levis et des remparts à l’aide de leurs grappins. Hélas, la douve était large et les remparts hauts si bien qu’aucun guerrier du Dieu Noyé ne parvint à grimper jusqu’en haut sans être tué ou rejeté à l’eau et les grappins étaient rapidement coupés. Les salves régulières de flèches entamaient dangereusement les rangs Fer-Nés pourtant bien décidés à massacrer les soldats du Conflans qui s’étaient lâchement réfugiés dans la citadelle (2).

Pendant ce temps en ville, des groupes de Fer-Nés s’écharnaient à reprendre les portes, ce qu’ils parvinrent à faire au prix de nombreuses vies (3). Mais ils purent ainsi tenir la ville depuis ses fortifications tandis que la population terrifiée se terrait où elle pouvait. C’est ainsi que lorsque les renforts stationnés à Sorcefangier arrivèrent, ils trouvèrent porte close, mais la citadelle était encore loin d’être tombée (4-5). Un espoir subsistait cependant dans ce bain de sang, les Fer-Nés infiltrés dans la demeure des Mallister tentèrent d’ouvrir le pont levis (6).


© Belzébuth


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« The Winds of Winter »

Copyright : jjfwh - Deviant Art
Corbeaux : 636
à Westeros depuis : 02/03/2013
MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né 24.03.17 10:36

Le membre 'The Stranger' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé 6' : 1

--------------------------------

#2 'Dé 100' : 89

--------------------------------

#3 'Dé 100' : 60

--------------------------------

#4 'Dé 100' : 72

--------------------------------

#5 'Dé 100' : 83

--------------------------------

#6 'Dé 100' : 68
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: [EVENT] Le Retour du Fer-Né

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

[EVENT] Le Retour du Fer-Né

Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Sujets similaires

-
» EVENT - Le Retour du Roi
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Westeros :: Le Conflans-