AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
« Invité »

MessageSujet: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 29.04.16 13:40


Lancel Falwell


feat. Jack Falahee
« Les victoires les plus fringantes se passent à l'arrière du champ de bataille. »








©

Personnage

Appartenance : Essos
Age : 18 ans
Métier/Titre : Patron de maison de plaisir, 2nd héritier de la maison Falwell
Situation familiale : Célibataire
Famille : Lord Cregan Falwell (père), Lady Sybelle Falwell, née Serrett (Mère), Philipp Falwell (oncle), Warrin Falwell (Grand frère, héritier Falwell),Lady Mylessa Celtigar, née Falwell(Grande Sœur),
Allégeance : Plus aucune
Rang spécial : /



Histoire

An 281 – Lune 4 – Semaine 1 -Jour 6
C’est à Draghenbam, fief de la Maison Falwell que naquit Lancel, troisième enfant de la famille. Une arrivée attendue par le patriarche Lord Cregan Falwell plus serein avec deux héritiers qu’avec un seul étant donné le vice de son frère Philipp. Warrin, lui aussi était heureux de cette nouvel arrivée, il pourrait le protéger, lui apprendre à se battre, une relation de frère à frère que personne d’autre ne pourrait comprendre. Toute la famille voyait déjà cet enfant comme la cerise sur le gâteau, comme le point sur le i, comme la touche finale à la famille parfaite. S’ils avaient su plus tôt comment ça se passerait, la déception aurait certainement été moins grande.

Dès le plus jeune âge, Lancel a côtoyé les Lannister, en effet, Cregan était un grand ami de Tywin. C’est simple, lorsque les Lannister optaient pour une décision, la Maison Falwell était toujours en accord, leur permettant ainsi de se garder une place bien au chaud. Le lord n’était pas du genre à prendre trop de risque, il voulait simplement garantir à sa famille un confort de vie exemplaire. Plus le petit garçon grandissait, plus il devenait proche de sa sœur Mylessa qui le protégeait souvent auprès de ses parents en dissimulant les preuves de ses bêtises ou en le défendant. Elle l’avait clairement mis sous sa protection au grand dam de son père qui espérait faire de lui un fier chevalier. Son frère ? N’en parlons pas, toutes les envies qu’il avait eues à la naissance de ce petit frère s’étaient envolés au fil du temps, jusqu’à en devenir presque intolérant envers lui. Pour Sybelle, la mère, il n’y avait rien d’affolant et la situation l’amusait plus qu’autre chose.

Cependant Cregan était décidé, il ferait de ses fils de fiers combattants qui porteraient le nom Falwell jusqu’en Essos, terre de légende. Il obligea donc Lancel à rejoindre les cours de maniement de l’épée, tir à l’arc, que pratiquaient déjà son frère. Cependant, il n’avait pas les même talents que Warrin, il était empoté et peureux, ce qui avait don d’amuser les autres, parents et enfants. Cregan riait également mais au fond la honte qui le traversait était grande et quelques mots de ce fier combattant suffisaient à faire taire les rires. Il aimait son fils et le protégerait avant tout mais il le trainait comme un boulet.

Puis Lancel grandit encore, suivant toujours les mêmes cours mais toujours aussi mauvais. Il se rendit compte qu’au fond, ce n’était pas les combats qui l’intéressaient mais bel et bien les beaux combattants. Le jeune homme avait grandi et était devenu très charmant attirant même bon nombre de filles malgré sa relative lâcheté. Il attirait également le regard de quelques hommes, le fils du pêcheur, le tisserand, même certains hommes mariés. Alors plutôt que de suivre ses cours, il s’enfuyait pour retrouver le lit d’un de ses nombreux partenaires. Il avait même fait succomber un écuyer qui était tombé complètement amoureux de Lancel. Ce dernier jouait beaucoup de la situation en lui promettant monts et merveilles. Cet écuyer n’était d’ailleurs pas le seul à croire qu’il avait une place privilégiée. Bien qu’il puisse s’agir d’un affront envers ses parents, il n’en était point, Lancel était juste friand de liberté et d’hommes… à en devenir presque une obsession. La seule à être au courant de son homosexualité était sa sœur Mylessa qui l’avait surpris un jour avec un homme de la cour. Bien entendu, elle gardait le secret de son frère qui aurait pu une fois de plus faire trembler et discréditer les Falwell.

Et puis, il y eut le bourreau, cet homme aux muscles saillants, aux cheveux longs et à la langue merveilleuse. L’amour sauvage qu’il faisait avec lui était le plus extraordinaire qu’il n’eut jamais fait. Il n’y avait pas meilleur amant que ce bourreau. Lancel était donc très très souvent en sa compagnie jusqu’à ce qu’un jour, un paysan ait tenté de dépouiller Lady Sybelle… Lord Cregan vint donc rencontrer lui-même le bourreau et surpris son fils en pleine action… Ce fut le coup de trop pour le lord qui fit passer le bourreau pour un complice du paysan en obligeant son plus jeune fils à les décapiter. Lancel, devant la foule resta impassible, fier en public mais au fond, il bouillonnait de rage et de tristesse, il décapita donc les deux hommes qui souffrirent énormément dut aux quelques loupés du jeune homme. Cependant Cregan avait réussi à enfin faire passer son fils pour quelqu’un de fort et préserver le renom de sa famille.

La relation entre Lancel et son père devint donc de plus en plus compliquée, tendue. Il en était de même avec son frère et sa mère qui n’avaient malgré les signes pas imaginés que leur fils était un sodomite, une honte pour la famille. Seule sa sœur Mylessa le soutenait réellement et continuait de l’aimer comme auparavant. Il se passa alors presque un an ou malgré cet épisode, Lancel continuait ses acrobaties nuptiales mais où la famille faisait comme si de rien était.

An 298 – Lune 4 – Semaine 2 – Jour 1
La maison Falwell s’était rendue à Port-Réal, avec quelques chevaliers et écuyers, pour le tournoi d’anniversaire du prince héritier Joffrey Baratheon, fils de Cersei Lannister. Cregan participa et obligea ses deux fils à faire de même espérant que Lancel aurait désormais un bon maniement de l’épée grâce à ses « cours ». Cependant le jeune homme savait pertinemment qu’il se ridiculiserait et qu’il y risquerait même la vie, capable de se trancher la gorge lui-même. Lancel avait la chance de ne pas être très repérable, très connu, la maison Falwell n’étant pas très réputée dans cette région de Westeros. Il échangea alors son armure avec les habits de l’écuyer fou amoureux qui les avait accompagnés. Ce dernier était prêt à tout pour le jeune Falwell. C’est donc lui qui entra dans l’arène à la place de Lancel.

Ce dernier sachant qu’il couvrirait une nouvelle fois de honte sa famille une fois le pot aux roses découvert et n’ayant pas oublié le sort du bourreau, s’enfuie et se dirigea instinctivement vers le port de la ville d’où partaient de nombreux bateaux de marchandises. Donnant une jolie bourse à l’un de ces marins, il put monter à bord de l’un d’eux, se dirigeant à Lys, en Essos. L’inconscience et la curiosité du jeune homme le firent donc partir avec ce bateau pour un voyage qui dura 23 jours durant lesquels Lancel dut travailler dur, ce qu’il n’avait pas prévu en offrant une bourse au début.

Il ne savait pas ce qu’il s’était passé au tournoi mais l’écuyer amoureux y avait rapidement laissé sa vie. Cregan avait accourut vers l’armure de son enfant et avait soulevé le clapet du heaume pour le voir une dernière fois… Il se rendit donc compte qu’il ne s’agissait pas là de son fils. Soulagé et perturbé à la fois, il avait rapidement caché le visage de l’écuyer avant de sourire à la foule et de s’écrier : « Il était bien trop innocent pour ce monde cruel. ». Lancel était donc passé pour mort, seul sa famille savait qu’il ne l’était peut-être pas.

Une fois arrivé à Lys, les marins à qui le jeune homme alors âgé de 17 ans n’aurait jamais dû faire confiance le dépouillèrent du reste de son argent et le laissèrent presque sans vie sur le port de Lys. Plus tard il fut alors recueilli et soigné par un vieil homme du nom de Grazhar réputé pour posséder la maison de plaisir « Aux épices douces ». Lancel devint alors prostitué, un métier qui lui allait totalement et qui lui fit gagner en renom auprès des sodomites de Lys. Cependant Grazhar était un patron féroce et maltraitait ses prostituées à coups de fouet pour les punir et abusait de Lancel qui ne pouvait alors rien faire. Le jeune prostitué ne détestait pas la vie à Lys, bien au contraire, seul son patron le répugnait. Là-bas Lancel appris à parler le bas Valyriens mais ne déclinait sa vraie identité à personne étant seulement connu sous le nom de « Galynor ».

Galynor était donc quelques peu bloqué dans sa situation jusqu’au jour où le destin lui offrit une opportunité et qu’il la saisit. En effet, Grazhar était un vieillard et sa maison de plaisir était renommée et attisait des convoitises, notamment celles de Sevrone, une riche veuve de banquier. Elle soutint auprès des dirigeants de Lys que Grazhar, trop vieux et n’ayant pas de descendance ne pouvait plus diriger une telle maison de plaisir. L’ex-mari de Sevrone ayant été réputé sur l’île, les dirigeants allaient plutôt dans le sens de la femme d’une quarantaine d’années. Le patron de « Aux épices douces n’eut d’autre choix que de montrer qu’il était épauler par son fils Galynor qu’il avait eu il y a 17 ans avec une voyageuse de Westeros. La parole du vieillard ne pouvant être remise en cause et confirmée par son « fils », il garda la maison de plaisir.

C’est donc là que Galynor s’entretint avec les autres prostituées et montèrent un stratagème pour en finir avec la dictature de Grazhar. Durant le repos du vieillard, Galynor se saisit d’une dague et lui asséna un coup dans le cœur. Il sortit ensuite dans la rue en criant à la mort de son père, qu’on l’avait assassiné. Il expliqua aux autorités n’avoir rien vu, ces dernières étant obligés de questionner les prostituées. L'une d'entre elle expliqua donc qu’une femme qu’elle avait déjà vue auparavant du nom de Sevrone l’avait payé pour ne pas dévoiler son passage mais qu’elle était venu quelques minutes plus tôt. Sevrone fut donc emprisonnée pour le meurtre de Grazhar, elle était le parfait coupable.

En tant que fils de Grazhar, Galynor reprit donc la maison de plaisir avec une toute autre approche que son « père ». Il chouchoute ses prostituées et les fait vivre confortablement tout en se mettant de l’argent dans les poches. Galynor est beaucoup plus populaire que l’ancien patron auprès de ses prostituées et continue d’ailleurs lui-même de s’adonner à cette pratique pour ne pas perdre sa clientèle sodomite. Grand sensible, il recueille même des filles à la rue pour leur offrir un toit et de la nourriture, révélant leur beauté en échange de leur prostitution. De plus, les prostituées de « Aux épices douces » sont dorénavant reconnaissables grâce à leur collier représentant un piment en or. Galynor est parfaitement heureux dans cette nouvelle vie mais sa soif de pouvoir et d’argent n’est jamais apaisée.





Inventaire

-Une maison de plaisance à Lys
-Assez d'argent pour vivre confortablement
-Un grand nombre de vêtements

Compagnons

7 esclaves femmes aux formes harmonieuses et parfaitement nourries et logées



Personnalité

La banalité ? La simplicité ? Ce sont des choses âpres et sans réelles saveurs pour Lancel. En effet, le jeune homme est un fervent défenseur de l’originalité et de l’inventivité. En règle générale, il déteste suivre les sentiers battus, la nature excitante et imprévisible est tellement plus belle. On peut rallier cette façon de penser à un caractère curieux, voir même rebel. Inutile donc de préciser que Lancel ne fait rien comme tout le monde, pour preuve, il n’aime pas les femmes, enfin il ne les aime pas comme un homme se devrait de les aimer. Les muscles saillants, la virilité, le mordant, voilà ce qui attire ce jeune révolutionnaire. Cependant, il sait bien que les us de l’époque ne lui permettent pas de vivre comme il l’entend alors il agit dans la plus grande discrétion.

Pourtant, ses conquêtes ne se comptent pas sur les doigts des deux mains. En effet, Lancel a un charme dont il adore jouer. De plus, il est littéralement avide de relations charnelles, il adore ça et ne peut clairement plus s’en passer. Il faut dire que les hommes de son genre sont beaucoup plus présents qu’il n’y paraît. Les femmes ? Non, il serait stupide pour lui de les délaisser, elles peuvent toujours être d’une grande utilité, Lancel aime les faire tomber dans les mailles de son filet mais il est rare qu’il aille plus loin, à moins qu’il y est un intérêt financier ou non…

Il est vrai que le jeune homme est capable de faire énormément de choses afin de servir ses propres intérêts. C’est un grand manipulateur et comédien qui manie l’hypocrisie avec habileté. Sa sociabilité facile est peut-être un atout dans ce domaine. Il aime à faire croire qu’il est l’ami de tout le monde, il est ainsi plus facile d’avoir une emprise sur eux. Et puis, il lui faut bien ça, puisque l’homme n’est pas du tout un bon combattant. Donnez-lui une épée, il est capable de se couper une jambe… Il a horreur des champs de bataille et tient bien trop à sa vie pour s’y risquer. « Pourquoi risquer d’abîmer un aussi beau visage que le mien ? » serait totalement une phrase qui pourrait sortir de sa bouche.

Enfin, même s’il ne combat pas, ses envies sont grandes. Le pouvoir, la richesse sont des choses qu’il désire. Lancel est un garçon ambitieux qui réfléchit beaucoup avant d’agir. Cependant, sa plus grande faiblesse dans sa quête de pouvoir est indéniablement sa sensibilité. Il aura beaucoup de mal à entacher la vie d’une personne simple, pauvre ou joyeuse et honnête. Il est au contraire très aidant à l’égard de ces gens-là.



Physique

Haut comme 45 pommes, ou 1m77 pour ceux qui n’ont pas envie de se mouiller, Lancel est un jeune homme de taille moyenne. On ne peut certainement pas le caractériser d’homme musclé ni d’homme svelte. Il ne possède pas de tablettes de chocolat et pourtant son corps est fait d’une telle façon qu’il en est attirant. Cependant ce n’est rien par rapport à son visage fin et harmonieux, ses cheveux bruns et ses yeux noisettes sont des plus communs mais lorsque le jeune homme sourit, lui résister devient compliquer. Son visage lui donne un air naturellement hautain et prétentieux car sûr de lui, ses yeux ne laissent rien transparaitre.

De plus, Lancel est passionné par les vêtements et les choisit donc avec goût et sans excentricité. Ses habits sont donc simples et élégants, souvent noirs, lui permettant ainsi de porter des bagues plus remarquables : quatre bagues, c’est un minimum. Pour lui, c’est grâce aux mains que l’on voit le raffinement d’une personne. L’or est forcément sa matière favorite pour ses dernières puisque cela va parfaitement avec sa peau Westerosienne bronzée par le soleil Lysene.



Joueur

Age : 18 ans
Localisation : Lyon
Comment nous avez-vous trouvé ? : Google
Pourquoi ce forum ? : Peu de forum GoT à vrai dire
Présence : Régulière
Autre :


Moi, Lancel Falwell, je certifie sur l'honneur avoir plus de 16 ans et
avoir pris connaissance du règlement interne du forum.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Inconnu ( visiblement entre 15 et 17 ans )
Surnom: La Louve
Métier/Titre(s): Chasseuse

« La louve »

Copyright : Avatar by me, Sign by Jimiliminibob ( code ) & me ( image )
Citation : For the direwolf, somebody like you and me.
Corbeaux : 4534
à Westeros depuis : 10/11/2012
MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 29.04.16 23:09

Coucou! Bienvenue par ici !

J'adorais avoir un lien entre ton perso et un des miens ( Kashina ) ^^

Je vais m'occuper de ta fiche mais pour le moment y a un point précis qui me gêne un tout petit peu, j'ai demandé un second avis dans le staff, je reviens très prochainement vers toi à ce sujet.



Yes I know I'm a wolf
 

       
       
       
     

(c)Smynter


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 30.04.16 13:49

Bienvenue sur le forum ! Smile

J'ai hâte de voir ce perso en jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 19 ans
Surnom: Le Faucon Blanc
Métier/Titre(s): Dame des Eyrié et de la Maison Arryn, Suzeraine et protectrice du Val d’Arryn

« Devoir, Force & Honneur »
« ! Pour le Val ! »

Copyright : EdP, tumblr, Jon snow
Citation : À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 8561
à Westeros depuis : 16/02/2013
MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 30.04.16 20:25

Bienvenue parmi nous. Il nous faudra un lien aussi avec un de mes DC : Lynce Hightower (désormais Feunoyr) ex de Tregar Omorlen qui a passé plusieurs années à Lys et jamais craché sur un peu de distraction.




   
   
   
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 30.04.16 21:14

Merci à tous !
Des liens ? Je prends ! On en reparle une fois validé ! Smile

J'attends la gêne, la main sur le clavier Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 16 ans
Surnom: Lord Snow
Métier/Titre(s): Frère de la Garde de Nuit

« Intendant du Lord Commandant »

Pseudo : Lord Snow
Corbeaux : 2887
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 01.05.16 19:25

Bonjour et bienvenue parmi nous, Lancel,

Voici mes commentaires concernant ta fiche :

Lancel a écrit:
Lord Cregan Falwell plus serein avec deux héritiers qu’avec un seul étant donné le vice de son frère Philipp
Quel vice en l’occurrence ?

Lancel a écrit:
Plus le petit garçon grandissait, plus il devenait proche de sa sœur Mylessa qui le protégeait souvent auprès de ses parents en dissimulant les preuves de ses bêtises ou en le défendant. Elle l’avait clairement mis sous sa protection au grand dam de son père qui espérait faire de lui un fier chevalier. Son frère ? N’en parlons pas, toutes les envies qu’il avait eues à la naissance de ce petit frère s’étaient envolés au fil du temps, jusqu’à en devenir presque intolérant envers lui. Pour Sybelle, la mère, il n’y avait rien d’affolant et la situation l’amusait plus qu’autre chose.

L’enfant fait des bêtises et donc le père et le grand frère sont déçus ? Je ne vois pas trop comment sa grande sœur pourrait le protéger de son père mais en admettant, quel était le problème ? Etait-ce parce qu’il ne voulait pas apprendre à combattre et préférait être dans les jupons de sa sœur ? Il faudrait préciser un peu cette partie.

Lancel a écrit:
Cependant Cregan était décidé, il ferait de ses fils de fiers combattants qui porteraient le nom Falwell jusqu’en Essos, terre de légende.

Valyria est une terre de légende, puisque personne n’y a mis les pieds depuis des siècles. Essos est un continent exotique mais on ne peut pas l’appeler « terre de légende » en sachant que Westeros fait beaucoup de commerce avec Essos.

Lancel a écrit:
Lancel était donc très très souvent en sa compagnie jusqu’à ce qu’un jour, un paysan ait tenté de dépouiller Lady Sybelle… Lord Cregan vint donc rencontrer lui-même le bourreau et surpris son fils en pleine action… Ce fut le coup de trop pour le lord qui fit passer le bourreau pour un complice du paysan en obligeant son plus jeune fils à les décapiter. Lancel, devant la foule resta impassible, fier en public mais au fond, il bouillonnait de rage et de tristesse, il décapita donc les deux hommes qui souffrirent énormément dut aux quelques loupés du jeune homme. Cependant Cregan avait réussi à enfin faire passer son fils pour quelqu’un de fort et préserver le renom de sa famille.

Je trouve le fait de les avoir surpris un peu bancal. Pourquoi va-t-il lui-même trouver le bourreau alors qu’il doit avoir des gens pour le faire à sa place ?
Je ne critiquerai pas la punition infligée à Lancel, même si c’est assez cruel. Au vu de l’affection que semblait lui porter son père un peu plus tôt dans la fiche, j’aurais pensé que le père aurait contraint le bourreau à rejoindre la Garde de Nuit pour faire cesser leurs ébats mais dans un accès de colère et de honte, faire tuer le bourreau est tout à fait possible aussi. Le faire faire de la propre main de son fils a quand même quelque chose de cruel je trouve mais j’imagine d’après la suite que c’est voulu pour envenimer les relations père-fils.

Lancel a écrit:
Il ne savait pas ce qu’il s’était passé au tournoi mais l’écuyer amoureux y avait rapidement laissé sa vie. Cregan avait accourut vers l’armure de son enfant et avait soulevé le clapet du heaume pour le voir une dernière fois… Il se rendit donc compte qu’il ne s’agissait pas là de son fils. Soulagé et perturbé à la fois, il avait rapidement caché le visage de l’écuyer avant de sourire à la foule et de s’écrier : « Il était bien trop innocent pour ce monde cruel. ». Lancel était donc passé pour mort, seul sa famille savait qu’il ne l’était peut-être pas.

Cela demande à ce que personne d’autre que la famille n’ait vu le corps pendant la veillée funéraire alors, puisque les sœurs du silence préparent le corps et une veillée est souvent organisée pour rendre hommage au défunt avant l’inhumation. Peut-être une petite précision à apporter à ce niveau, par exemple que le père a préféré rentrer directement pour enterrer son fils dans leur fief.

Lancel a écrit:
En effet, Grazhar était un vieillard et sa maison de plaisir était renommée et attisait des convoitises, notamment celles de Sevrone, une riche veuve de banquier. Elle soutint auprès des dirigeants de Lys que Grazhar, trop vieux et n’ayant pas de descendance ne pouvait plus diriger une telle maison de plaisir.

Je comprends le principe mais en quoi était-il trop vieux pour tenir la maison de plaisir ? Etait-il malade ? Ou bien commençait-il à être sénile ? Il faudrait donner des arguments pour expliquer un peu pourquoi Sevrone a été écoutée. J’aurais aussi tendance à dire que ça ne les regarde pas trop tant que Grazhar n’enfreignait pas la loi, point à creuser peut-être.

Lancel a écrit:
Le patron de « Aux épices douces n’eut d’autre choix que de montrer qu’il était épauler par son fils Galynor qu’il avait eu il y a 17 ans avec une voyageuse de Westeros. La parole du vieillard ne pouvant être remise en cause et confirmée par son « fils », il garda la maison de plaisir.

Je ne pense pas que le mensonge tiendrait debout. Tu dis un peu plus haut que Lancel/Galynor est clairement prostitué et même esclave si j’en crois les coups de fouets, et qu’il est même réputé sur l’île donc comment les gens pourraient-ils croire qu’il est le fils de Grazhar ?

Lancel a écrit:
C’est donc là que Galynor s’entretint avec les autres prostituées et montèrent un stratagème pour en finir avec la dictature de Grazhar. Durant le repos du vieillard, Galynor se saisit d’une dague et lui asséna un coup dans le cœur. Il sortit ensuite dans la rue en criant à la mort de son père, qu’on l’avait assassiné. Il expliqua aux autorités n’avoir rien vu, ces dernières étant obligés de questionner les prostituées.

Sans avoir besoin d’être un enquêteur chevronné, la première chose qu’on se demande face à un crime, c’est à qui il profite. Or ici, le crime profite clairement à Galynor donc en dépit des témoignages des prostituées, qui ne valent pas grand-chose comme ce sont des esclaves, il aurait clairement été inculpé.

Tu parles un peu plus tard du fait que Sevrone ait été accusée. Je pense au contraire que vu la fortune et l’influence qu’elle possède, il serait beaucoup plus logique que Sevrone ait fait accuser Galynor du meurtre et qu’elle ait ainsi récupéré sa maison de plaisir.

Je trouve aussi globalement que tout s’enchaîne beaucoup trop vite à partir de son arrivée à Lys. En l’espace d’un an, il passe de jeune homme dépouillé et à moitié mort à tenancier de sa propre maison de plaisir. Non seulement ça va trop vite pour ce changement d’état mais aussi et surtout par rapport à la rapidité pour se bâtir une réputation et pour gagner la confiance des autres prostituées de la maison. Cela prend plusieurs années pour se bâtir une telle réputation, surtout que Lys est réputée pour être le lieu de tous les plaisirs donc il va lui falloir du temps pour arriver à se démarquer de tous les autres jeunes éphèbes homosexuels ou bisexuels. Il faudrait d’ailleurs expliquer ce qui le fait se démarquer des autres. A ce sujet, je te recommande par exemple la fiche et les RP de Kashina, qui s’est bâtie une réputation.

Dans la partie caractère, tu dis :
Lancel a écrit:
Pourtant, ses conquêtes ne se comptent pas sur les doigts des deux mains. En effet, Lancel a un charme dont il adore jouer. De plus, il est littéralement avide de relations charnelles, il adore ça et ne peut clairement plus s’en passer. Il faut dire que les hommes de son genre sont beaucoup plus présents qu’il n’y paraît. Les femmes ? Non, il serait stupide pour lui de les délaisser, elles peuvent toujours être d’une grande utilité, Lancel aime les faire tomber dans les mailles de son filet mais il est rare qu’il aille plus loin, à moins qu’il y est un intérêt financier ou non…

Je voudrais éclaircir un détail : Lancel est attiré par les hommes et non par les femmes mais quand tu dis qu’il les fait tomber les mailles de son filet, est-ce que tu veux dire qu’il flirte avec elles ? Ou bien qu’il est prêt à aller jusqu’au bout si j’ose dire, et physiquement capable de le faire, quand il y a un intérêt pour lui ? Je demande ça pour savoir s’il peut effectivement être avec une femme ou s’il est trop révulsé pour que l’acte soit envisageable, à l’image par exemple de Renly vis-à-vis de Margaery.

Je te souhaite bon courage pour la suite de ta fiche Smile Préviens nous lorsqu'elle aura été modifiée.



I am the sword in the darkness.
The Watcher on the Wall:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 16 ans
Surnom: Lord Snow
Métier/Titre(s): Frère de la Garde de Nuit

« Intendant du Lord Commandant »

Pseudo : Lord Snow
Corbeaux : 2887
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir... 21.05.16 11:23

Cette fiche de présentation a été refusée pour dépassement du délai.



I am the sword in the darkness.
The Watcher on the Wall:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Lancel Falwell ~ Sexe, argent, pouvoir...

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'argent du Pouvoir
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Jude Celestin:Un pouvoir fasciste en gestation en Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Espace Réglementaire :: Présentations :: Fiches Refusées-