AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

[Port-Real] (Flashback) La Sangsue & l’Aiglon ~ Roose Bolton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




Invité
« Invité »

MessageSujet: [Port-Real] (Flashback) La Sangsue & l’Aiglon ~ Roose Bolton 19.06.16 1:25

An 289 – Lune 1 – Semaine 1 – Jour 5
Port-Réal



La récente rébellion de Robert Baratheon avait changé bien des choses à Westeros. La disparition de la tyrannie du roi fou en avait soulagé beaucoup, tandis que d'autres étaient surement, en secret, encore fidèles aux Targaryen.
Bien qu'ils n'aient que peu prit part à la bataille, Lord Regenard Estren n'avait pas réfléchit bien longtemps sur le camp auquel il devait se rallier. Il avait bien entendu, visiblement comme la plupart des seigneurs de l'Ouest, choisi de suivre Robert Baratheon. Alors que celui-ci était aujourd'hui bel et bien monté sur le trône, ceux qui l'avaient suivi pouvaient enfin se permettre d’affirmer qu'ils avaient surement fait un bon choix.
Cela faisait maintenant plusieurs années que Robert gouvernait. Après quelques rebellions rapidement matées, la situation à Westeros était de nouveau stable. Désireux de s'assurer de la fidélité des seigneurs de l'ensemble du continent, Robert les avait tous conviés à Port-Réal pour une cérémonie officielle à laquelle ils se rendraient avec leur famille pour lui jurer allégeance.
Alors que l'invitation était parvenue à Wyndhall, Lord Estren s'empressa de préparer son départ, en commençant par prévenir ses deux enfants.

Lorsqu'il lui apprit la nouvelle, Ellyn, alors âgée de 7 ans, ne pouvait s'empêcher de se réjouir. Pour une fois, elle allait enfin pouvoir quitter Wyndhall, et voir du pays, et qui plus est, la capitale. Bien qu'elle ne soit encore qu'une enfant, la fillette arborait déjà toute la coquetterie propre aux jeunes filles. Choisissant soigneusement la tenue qu'elle allait porter pour la cérémonie, Ellyn opta pour une robe rouge, couleur emblématique des Terres de l'Ouest mais rappelant également la teinte des aigles sur le blason de la Maison Estren.
La tenue de voyage de la petite fille s'avérait plus sobre et plus confortable. Laissant ses cheveux roux lâchés, attachant seulement quelques petites mèches se trouvant autour de son visage, Ellyn avait tout d'une petite princesse, de la longue cascade de cheveux bouclés à l'élégante robe à dentelles. Son nez aquilin contrastait quelque peu avec cette beauté juvénile la caractérisant, mais malgré tout, d'une certaine manière, il avait don de lui donner quelque chose en plus, contrant une beauté qui aurait pu s'avérer trop « banale ».
Tout d'une princesse... ou presque. Extérieurement, la petite fille semblait avoir oublié toutes les bonnes manières. Ne pouvant contenir son excitation de se rendre à Port-Réal, elle se montrait particulièrement dissipée avec Septa Bethany, qui ne manquait pas de la rappeler à l'ordre.

— Ellyn ! Arrête dont de chahuter ! Tu es une lady voyons... Pas une poule de basse-cour ! s'écriait Bethany avec autorité, alors que la petite fille se plaisait à sautiller dans les couloirs du château.

Alors que la famille était sur le départ et qu'Ellyn se révélait presque ingérable, la vue de son père la calma immédiatement. Lorsque celui-ci était dans les parages, Bethany pouvait enfin lâcher prise, car elle savait que jamais Ellyn n'oserait un écart de conduite en sa présence.
Embarquant l'ensemble des bagages à l'arrière d'un carrosse noir escorté par une dizaine d'hommes d'armes, les Estren purent enfin prendre la route. Seul Ellyn, son frère Arthur et Bethany firent le voyage à l'intérieur du carrosse, Lord Regenard Estren préférant de loin s'aérer et monter à cheval. Depuis la mort de son épouse en couches, il était rare de le voir quitter sa forteresse. Plongé dans une profonde mélancolie, ce dernier préférait se replier sur lui-même, à ruminer son chagrin toute la journée. De ce chagrin, Ellyn était la première à en faire les frais. La froideur de son père envers elle n'avait d'égal que la culpabilité dont il l'accablait, celle d'avoir tuer sa mère pour pouvoir naître.

Le voyage fit quelque peu oublié à la fillette ses problèmes familiaux. Observant le paysage, elle se délecta de tout ce qui l'entourait. Wyndhall lui était maintenant assez familière, et découvrir du pays l'enchantait plus que tout. Nulle miette du paysage ne lui échappait, Ellyn regardait tout dans les moindres détails, à travers ses yeux d'enfants, dans lesquels brillaient à la fois de l'innocence et de la malice.
La route vers Port-Réal, durant plus d'un mois, fut extrêmement éprouvante. C'était la première fois de sa vie qu'Ellyn devait subir un si long voyage. Bien qu'elle eut les paysages et la compagnie de Bethany et de son frère pour l'occuper, à certains moments, la petite fille ne pouvait s'empêcher de sombrer dans le sommeil, ses petites paupières se refermant sur ses yeux noisettes.

Alors que le convoi pénétrait dans Port-Réal, l'excitation de la petite fille se transformait peu à peu en crainte. Jamais elle n'avait vu autant de personnes autour d'elle, et surtout, des personnes aussi importantes. Effectivement, tous les notables de Westeros étaient présents. Tous la toiseraient, tous l'examineraient dans les moindres détails. Elle ne pouvait qu'espérer qu'ils soient plus indulgents que son père dans leur jugement. Ellyn savait très bien qu'à ses yeux, elle était loin d'être la petite fille parfaite. Du haut de ses sept ans et demi, elle l'avait déjà compris. Les regards noirs de son père ne trompaient pas... et les larmes montaient immédiatement aux yeux de la petite fille lorsqu'elle les croisait.
Très vite, les effets personnels des Estren furent prit en charge et la famille fut escortée jusqu'à la Grande Salle du trône, déjà pleine de monde. Le roi Robert n'était pas encore présent, mais tous les grands seigneurs l'étaient. Qu'ils viennent du Nord, du Bief, du Conflans où encore du Sud.. tous étaient là, rassemblés, Westeros semblait enfin uni autour d'une seule bannière.

Observant les alentours, Ellyn était captivée par ce qu'elle voyait. Les colonnes, les décorations. Tout cela était si beau, si plaisant à observer. A chaque portrait qu'elle remarquait, elle ne pouvait s'empêcher d'interpeller Septa Bethany afin que celle-ci la renseigne sur l'identité de la personne représentée, ou encore sur son histoire, quand celle-ci en était capable. Les antiquités qui intriguèrent le plus Ellyn furent certainement les crânes de dragons, tous de taille différente, disposées prêt du trône, parfaitement alignés. Il était certainement la dernière chose qui restait de l'ancien Westeros dans cette pièce, le dernier vestige que la famille Targaryen avait laissé derrière elle après que le Roi fou fut assassiné dans cette pièce même, de la main de Jaime Lannister.

— Bethany... Qu'est-ce que c'est ? demanda la petite fille en désignant les crânes de dragons.
— Ce sont des crânes de dragons Ellyn... ils sont ici depuis bien longtemps.. retraçant l'évolution de ces créatures, des plus grands au plus rachitiques d'entre eux, lui répondit Bethany, baissant la tête dans sa direction avec un petit sourire.
— Mais..., Ellyn se tut brusquement.

La petite fille n'eut pas le temps de formuler sa question que les trompettes royales résonnaient, annonçant l'arrivée de Robert dans la salle. Accompagné de quelques hommes de main, le roi fit son apparition. Il était très grand, très costaud, et très brun. Exactement l'image qu'Ellyn s'était faite de lui, les quelques fois où son frère lui avait décrit.
L'ensemble des invités s'inclinèrent devant la figure royale. Ellyn et Bethany firent de même, bien que la révérence de la petite fille fut quelque peu maladroite, celle-ci réussit tout de même à garder une posture correcte.
L'ensemble des familles s'alignèrent alors, attendant le discours du roi, et l'appel de celui-ci, pour s'approcher et venir le gratifier de leur serment de fidélité à la couronne.


Dernière édition par Ellyn Estren le 20.06.16 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 44 ans
Surnom: Le Seigneur Sangsue
Métier/Titre(s): Lord de la Maison Bolton, Seigneur de Fort-Terreur, Descendant des Rois Rouges.

« Le Seigneur Sangsue »

Copyright : Moi-même ^^
Corbeaux : 37
à Westeros depuis : 16/04/2016
MessageSujet: Re: [Port-Real] (Flashback) La Sangsue & l’Aiglon ~ Roose Bolton 20.06.16 15:24

*** An 289 – Lune 1 – Semaine 1 – Jour 5 ***
*** Port-Réal ***

- Lord Harbois de la Maison Stout, venu de Goldgrass et vassal de la Maison Dustin. S'écria l'annonceur dans la grande salle du trône tandis qu'un homme d'une cinquantaine d'années aux cheveux grisons et dissimulant un bras absent sous une épaisse cape aux couleurs de sa maison, à savoir marron et or, s'avance auprès du trône et de son actuel possesseur : Le Roi Robert Barathéon, premier du nom, roi des Andals et des Premiers Hommes...après la fin de sa révolte menée d'une main de maître par Ned Stark et la trahison des Lannister à son avantage. Quelques mètres derrière se trouvait les autres Seigneurs des grandes maisons du Nord, venus depuis leurs lointaines citadelles enneigées. Ned Stark était assis à la droite du Roi et à sa gauche, se trouvait le Seigneur du Val, Jon Arryn. Lord Stout eût grand mal à s'agenouiller, souffrant le martyr à chacun de ses mouvements, un homme dans la foule de nobles le voyait très clairement. Et cet homme était...

- Lord Bolton ? Demanda une voix située à la droite du Seigneur Sangsue, les gardes du corps de ce dernier se tournèrent vers l'origine de la voix qui se trouvait être le massif et bedonnant Lord Rickard Karstark.

- Désolé de vous déranger mais je me disais que vous pourriez passer après moi, étant donné la réputation de votre Maison...il serait peut-être préférable que vous passiez après une Maison plus honorable et plus proche des Stark que la vôtre...dit-il en fixant le trône, espérant que sa Maisonnée soit bien vue du Roi, comme étant membre de la famille Stark à l'origine.

Roose baissa le visage sans détourner le regard du Lord barbu, lui donnant un air de mépris.

- Excusez-moi, Lord Karstark, mais en tant que seigneur de la seconde Maison la plus puissante du Nord...Il me semble déplacée que votre maison, aussi " honorable " soit-elle, passe avant la mienne car si nous y pensons...Je ne vous ai pas souvent vu lors des batailles, mon ami...Où étiez-vous lorsque les Targaryen avaient envoyés leurs armées sur nous dans le Val ? Vous vous étiez caché au fond de vos latrines...Donc...Vous m'excuserez mais je préfère garder la place qui m'a été donnée...après que les Maisons vassales des plus importantes Maisons n'aient terminée de se présenter et de jurer fidélité à notre bon Roi...Dit-il avant de reprendre sa place et de regarder la cérémonie.

Lord Stout acheva de prêter serment d'allégence mais ne parvint pas à se relever, quelques rires moqueurs se firent dans la salle et deux manteaux d'or vinrent l'aider à se redresser avant de retourner dans la foule, visiblement contrarié de s'être couvert de ridicule devant les Lords et les Ladies de tout Westeros. L'annonceur s'écria à nouveau :

- Lord Ondrew de la Maison Locke, venu de Châteauvieux, vassal de la Maison Manderly.

Un sursaut de surprise parcourut Lord Bolton en voyant un vieux seigneur en fin de vie, escorté par trois septa qui l'aidait à marcher, portant les oripeaux blanc et violet de la maison aux clés croisées. Ondrew Locke était venu du Nord ? Il lui était à peine capable de venir à Winterfell...Comme quoi ce vieux débris sénile était encore capable...Il pouvait à peine parler, ce fût l'une des septa qui interprêta ses murmures et fit la déclaration à sa place. Des rires continuaient de s'élever des foules mais le moment où la salle entière éclata de rire fût lorsque Lord Locke se délaissa d'une flatulence fort déplaisante face au Roi, à sa Main et à ses plus proches lieutenants ainsi que devant toute la noblesse de Westeros...Quelle humiliation pour lui et pour la Maison Manderly...Roose lança un rapide regard vers Lord Wyman Manderly qui s'était caché le visage dans ses mains de honte tandis que la majeure partie des occupants de la salle se gaussaient de cette situation. Roose en profita pour s'adresser à lui.

- Ne pensez-vous pas que votre vassal n'est pas un peu trop vieux, mon cher Manderly ?

L'homme obèse redressa la tête et observa longuement le seigneur de Fort-Terreur avant de lui répondre de façon sèche.

- Gardez votre venin pour vous, Lord Bolton...

- Et gardez vos postillons pour vous, Lord Trop-Gras-Pour-Chevaucher...Acheva Roose en passant sa main sur son visage.

Lord Locke fût ramené dans la foule sous les éclats de rire, ce fut alors que l'annonceur reprit la parole malgré l'hilarité générale sous le regard circonspect de la famille royale et de leurs proches.

- Lord Roose de la Maison Bolton, venu de Fort-Terreur, premier vassal de la Maison Stark et second Seigneur du Nord...

Presque instantanément, l'hilarité laissa place à un lourd silence pesant, échos d'un profond malaise à l'évocation du nom de Bolton. Deux porte-étendards portant les bannières de la Maison Bolton vinrent se mettre de chaque côté du tapis d'accueil avant que Roose ne commence à arriver sur le tapis, un demi-sourire sur le visage. Tous les regards s'étaient posés sur lui, certains étaient des regards de profonde crainte, d'autres de respect pour ses faits d'armes et sa réputation, certains, de mépris pour ses pratiques inhumaines mais pourtant si efficaces. Lord Bolton ne bougea pas quelques instants, observant le regard de Ned Stark : un savant mélange de respect et d'inquiétudes, Ned et Roose se connaissaient depuis leur enfance mais ils n'avaient jamais été amis, à l'inverse de Brandon, Lyanna et Benjen qui avaient grandi avec lui alors que le Suzerain du Nord avait grandi avec Robert aux Eyrié...Roose n'appréciait pas l'empathie de Ned et regrettait amérement la mort de Brandon, lui qui faisait ce qui devait être fait pour venir à bout de l'ennemi peu importe le coût...Ned, de son côté, n'avait que mépris pour la soif de sang de Roose et sa tendence à l'écorchement héritée de sa Maison depuis des siècles...mais il se félicitait de l'avoir avec lui que contre lui...

Roose commença à approcher du trône avant de se mettre à genoux comme tous les autres Seigneurs et commença à réciter son serment d'allégence.

- Moi, Lord Roose Bolton, m'engage à servir à jamais la Couronne portée par Robert Baratheon, premier du nom, Roi des Andals et des Premiers Hommes. Je servirai loyalement et fidèlement, comme mon héritier servira et son héritier ainsi que son héritier....

Le Roi salua le serment, donnant sa bénédiction et le Seigneur Sangsue retourna dans la foule, soulagé que cette mascarade soit terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

[Port-Real] (Flashback) La Sangsue & l’Aiglon ~ Roose Bolton

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Péril à Port Réal - Aide memoire
» Event 1, sujet 2: Le siège de Port-Réal (libre)
» [Port-Real] Raisonner la Vipère (pv Oberyn Martell)
» [Port-Real] Repas de famille (pv Sansa)
» [Port-Real] Les chats ne mangent pas les colombes (pv Myrielle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Zone Hors RPG :: Archives du forum :: Rp abandonnés-