AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 23 Ans
Surnom: Ed'
Métier/Titre(s): Héritier de Salrivage

« Les Deux Epées de Dorne »

Copyright : X
Citation : Du Sel Viennent les Larmes
Pseudo : Shaakyo
Corbeaux : 30
à Westeros depuis : 21/07/2016
MessageSujet: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 21.07.16 19:42



Edmund Gargalen


feat. Jake Gyllenhaal
« Du sel viennent les larmes »






Personnage

Appartenance : Dorne
Age : 23 ans ( 276 )
Métier/Titre : Guerrier / Héritier de Salrivage
Situation familiale : Célibataire
Famille : Tremond Gargalen → Père
Hylde Gargalen → Mère
Damion Gargalen → Frère
Sara Gargalen → Sœur
Eréna Gargalen → Sœur
Myriah Farman → Tante ( Soeur de Tremond )
Allégeance : Martell
Rang spécial : Les Deux Epées de Dorne

Histoire


Salrivage | Edmynor 276

C’est dans l’une des chambres de Salrivage que le premier fils de Tremond Gargalen vint au monde. Tout en le tenant dans ses bras, ce dernier le prénomma Edmund en souvenir de l’un de ses ancêtres. Il voyait en lui son héritier, celui qui lui succéderait. Il était soulagé d’avoir au moins un garçon. Le Lord Gargalen avait déjà en tête tout ce qu’il ferait pour que son enfant soit parfait, pour qu’il fasse en sorte que leur nom n’en devienne que plus grand.

Très tôt, leur mestre commença ses enseignements. Lecture, écriture, calculs, Edmund n’était pas le meilleur élève qui soit. Il rêvait d’autres choses, sa seule hâte était de pouvoir sortir et passer le reste de sa journée à explorer et jouer aux guerriers avec ses amis. Utilisant des simples bouts de bois, ils s’amusaient à rejouer les plus grandes batailles dont ils avaient entendu parler.

La maison des Gargalen c’est construite au fil des siècles grace à l’exploitation du sel qui se trouve en abondance à Salrivage. La denrée une fois récoltée partait par bateau pour être vendue à Lancéhélion aux différentes compagnies marchandes. Et Tremond prenait beaucoup de plaisir à expliquer toutes les petites subtilités à son fils. Mais Edmund n’était pas très réceptif à cela, les seules questions qu’il posait relevaient du port de Lancehélion, de la provenance des bateaux et de leur destination. Il avoua à son père son envie de voyage, son envie d’être sur l’un de ces bateaux pour explorer de nouveaux horizons. Bien évidemment, cela ne lui a pas plu et une fois de plus il a eu le droit à un sermon sur qui il était et ce qu’il allait devoir faire.

Heureusement pour lui, son frère Damion de quatre ans de moins que lui avait de réelles prédispositions pour tout ça. Doucement, Tremond concentra ses efforts sur le cadet, ce qui permit à Edmund de se concentrer sur ce qu’il voulait réellement.

Salrivage | Orysen 282

Le dornien s’était levé très tôt ce jour-là. En vérité, il n’avait pas dormi beaucoup à cause de l’excitation. Un nouveau maître d’armes allait arriver à Salrivage et Edmund devait commencer son entraînement avec lui le jour même. Ce Ser Nylioth était connu pour son maniement de la lance, arme que voulait maîtriser le jeune Gargalen.

Depuis ce jour, les entraînements s’enchaînaient et Edmund était doué. Il n’avait plus à faire semblant avec les autres enfants, il se battait avec une vraie lance face à un chevalier. Et rien n’arrivait à le rendre plus heureux à cette époque. Et lorsqu’il ne combattait pas, il rejoignait les gardes et autres guerriers qu’il pouvait trouver pour écouter leurs histoires.

Dorne | Ronnelen 287

Les mêlées, depuis plusieurs années, étaient devenues le passe-temps préféré d’Edmund. Des combats organisés dans la région et presque sans dangers puisque le combat doit s’arrêter à la première effusion de sang. Et le jeune Gargalen en a perdu du sang ici. Plutôt jeune, il n’avait jamais le dessus sur son adversaire et lorsqu’il l’avait cela ne durait pas bien longtemps.

Mais il se rappellera toute sa vie de sa première victoire, il était tombé face à un autre garçon de quelques années son ainé. Il avait donc toutes ses chances. Lance contre épée, le combat était lancé. Se concentrant sur ce qu’il avait appris, il touchait son adversaire, mais sans réussir à le blesser. Profitant de l’omniprésence de la poussière qui volait autour d’eux, il lança sa lance pour obliger son adversaire de d’abaisser sa garde et de changer de position. Il utilisa ce laps pour sortir sa dague et se jeter sur son opposant. Avec son poids, ils tombèrent tous les deux aux sols et Edmund lui mit la dague sous la gorge en le coupant et ainsi mettre fin au combat.

Heureux de son exploit, il ne manqua pas de l’annoncer à l’ensemble des personnes qu’il pouvait croiser sur le retour ou dans le château. Beaucoup le félicitèrent, même son père. Ce qui eut pour effet de beaucoup l’étonner. Son frère, quant à lui, ne pouvait être plus indifférent à cette nouvelle. Leur relation devenait de plus en plus tendue.

Salrivage | Rhaenyr 291

Toujours à s’entraîner et à enchaîner les mêlées, les reproches de son père se faisaient de plus en plus fréquentes, et même Damion commençait à s’y mettre. Ce qui avait pour effet de mettre Edmund hors de lui. De plus, il refusait de devenir écuyer. Ce qui n’arrangeait rien du tout. Seule sa mère et ses deux sœurs ne lui disaient rien. C’est lors d’une ultime dispute entre les deux frères qu’il prit la meilleure décision de sa vie. Il partait.

Rentrant dans la taverne où la plupart des marins se retrouvaient, il en accosta certain qu’il savait originaire d’Essos. Après un échange de paroles et moyennant quelques pièces, Edmund embarquait pour sa nouvelle destination Braavos. Il laissa le nom Gargalen derrière lui.

Il profita du voyage en bateau pour se lier d’amitié avec certains marins, qui deviendront ses compagnons pour les quelques années à venir. L’un d’eux plutôt doué avec les lames lui apprendra le combat à deux épées qui deviendra son style de prédilection.

Essos | 291 à 294

Edmund accompagné par trois autres camarades sillonna le nouveau continent, explorant tour à tour chaque cité. Les histoires ne manquaient pas, il se rappelait de chaque instant. Des histoires qu’il ne racontera pas forcément à tout le monde.


Il ne racontera pas toutes les fois où il s’était battu dans les tavernes après avoir trop bu. Il avait donné des coups, mais il en avait reçu beaucoup aussi. Mais cela n’empêchait aucun d’eux pouvoir recommencer le lendemain.

Il ne racontera pas non plus les chasses au Hrakkar. Puisqu’il n’en avait jamais eu l’occasion d’en croiser un malgré toutes leurs journées passées dans la mer Dothak. Mais dans leur malheur, il avait quand même réussi à ne pas tomber sur un Khalasar, ce qui aura pu mal finir pour eux.

Mais leur activité principale restera quand même de jouer les chasseurs de prime. Edmund a perdu le compte du nombre de fugitifs qu’il avait tué. Mais il se persuadait que tout cela le rendrait plus fort, et c’était le cas. Le groupe commençait à être reconnu et avait une petite notoriété sur le continent. Mais tout s’arrêta du jour au lendemain, aucun d’entre eux n’était préparé à la mort d’un compagnon. Voir leur ami s’écrouler au sol tué par une cible bien plus compétente qu’eux, dégouta Edmund. Il voulait se battre avec ses amis, pas les voir mourir. Il motiva le groupe pour arrêter leurs aventures et retourner à Braavos.

Il commençait à penser à son retour à Westeros, mais il fit une dernière rencontre qui le retenait à Essos. Son nom était Liéna, une fille de marchant elle aussi. Il l’avait rencontré en s’invitant avec ses deux autres compagnons à une fête donnée par son père. Edmund ne l’oubliera jamais, comme personne n’oublie jamais son premier amour. Il ne compte plus le temps passé avec elle, à se balader, à partager un lit. Même s'ils avaient fait en sorte de rester discrets, il ignorait que c'était la dernière fois qu'il la voyait. Cette relation parvint aux oreilles de son père et visiblement, cela lui a déplu. Bien décidé à se débarrasser de celui qui séduisait sa fille, il engagea des mercenaires pour mettre fin aux jours des trois compagnons. Ils s'étaient battus vaillamment. Mais avec l’effet de surprise et le surnombre, seul Edmund s’en sorti vivant grâce à l’arrivée des gardes attirés par le bruit du combat. Ne pouvant savoir qui avait commencé les hostilités, tous les survivants furent jetés dans une cellule.

Bravoos | Daenysas 294

Les semaines et se ressemblaient toutes. Toujours blessé, il était recroquevillé dans un coin de son cachot. Pour la première fois de sa vie, il n'avait aucune idée de la manière dont se tirerai de ce mauvais pas.

Lorsqu’il entendit le garde crier le nom d'Edmund Gargalen, il releva la tête d’un seul coup. Il revit un blason qu’il n’avait pas vu depuis 4 ans, un cocatix rouge tenant un serpent noir dans son bec. Il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaitre son frère malgré qu’il ait beaucoup grandi. Mais Ed’ ne comprenait pas, comment avait-il pu savoir ? Les deux gardes l'accompagnant pénétrèrent dans la cellule et le saisirent. Damion avait l’air furieux, ce qui était parfaitement compréhensible. Il était parti sans prévenir, et n’a pas envoyé de nouvelle. Les deux frères ne parlèrent pas une seule fois sur le chemin du retour.

Edmund profita du voyage pour se soigner correctement, il était beaucoup mieux équipé ici que lorsque qu’il vagabondait à Essos. Plus il se rapprochait de Salrivage, plus il angoissait. Il redoutait la réaction de son père et par extension de toute sa famille. Les retrouvailles ne se passeront pas bien, mais celà ne lui enlevait rien de la joie de rentrer chez lui.

Une fois descendus du bateau, ils finirent à pied escorté par des gardes de leur maison. Edmund reconnaissait la majorité des visages qu’il croisait. Certains lui souriaient, d’autres avaient l’air surpris et certains ne devaient pas le reconnaitre. Cela faisait tout de même 4 ans qu’il n’avait pas parcouru ces rues.

Arrivé devant l’entrée du château de Lord Gargalen, Damion lui indiqua d’attendre à l’extérieur et qu’il allait chercher leur père. Quelques minutes après, il vit son père s’approcher lentement de lui. La première chose qu’il remarqua, c’est qu’il était dorénavant plus grand que lui, il le dépassait presque d’une demi-tête. Ce qui ne l’empêcha pas de lui envoyer la plus grande claque qu’Edmund avait reçue de sa vie. La force du coup le fit tourner la tête, il pouvait sentir l’endroit exact où les bagues l’avaient frappé.

- Ça s’est pour nous avoir abandonnés. Pour quoi au final ? Te retrouver dans un cachot ? Je ne sais pas ce que tu as fait là-bas. Mais tout ce que tu as fait là-bas n’a rien à faire ici. Il marque une pause. Et Edmund ne pu s'empêcher de repenser à Liéna. Tu as le choix. Soit tu restes l’homme que tu es et ta place n’est plus ici. Sois, tu décides de rester avec nous, mais tu deviens celui que tu dois être. Ton rôle est de protéger cette famille peu importe la manière.

Edmund ne savait pas quoi répondre, il ne trouvait aucune réponse qui ne pourrait être blessante. Il souhaite réellement revenir. Il voulait commencer à parler, mais Damion fut plus rapide.

- Mais ne rêve pas. Tu n’as aucun droit sur l’exploitation, j’en serai le prochain dirigeant. Je suis bien plus compétent que toi pour le commerce et je parie que tes années d’absences n’ont pas aidé.

Il n’avait pas tort. Et d’une certaine manière, cela ne déplaisait pas à Edmund. S'il ne devait pas apprendre à gérer la compagnie, cela lui enlevait une grosse épine du pied.

- Avec ton frère, vous êtes ma relève. Damion sera plus grand marchand de Westeros. Et toi Edmund, je veux que le nom Gargalen reste dans la légende. Trouve un moyen que les Dorniens chantent des chansons en notre nom. Je ne veux plus de l'enfant qui s'est enfui il y a quatre ans.

L’ainé des Gargalen était déboussolé. Il était partagé entre un sentiment de joie intense et d’inquiétude. Tout cela semblait irréel, mais à en juger par la tête de Damion, le Lord Gargalen était sincère. Regardant son père droit les yeux, il ne prononça que quelques mots.

- Du sel viennent les larmes.

Il s’agissait en réalité de la devise des Gargalen, elle suffisait pour montrer son approbation.

Il profita des semaines suivantes pour refaire la connaissance de ses sœurs, ce sont elles qui ont le plus changé. Sara avait tout d’une princesse, elle passait son temps à essayer de nouvelles robes et de nouvelles coiffures et quant à Eréna, Edmund avait l’impression de voir son double féminin. Sa relation avec cette dernière était particulière.

De retour chez lui, il pouvait reprendre certaines activités qu’il avait abandonnées comme les entraînements avec Ser Nylioth ou les mêlées. C’est d’ailleurs grâce à celles-ci qu’il obtint son surnom des Deux Epées de Dorne.

Il profite de la position de sa famille pour se rapprocher de la famille Martell et devient ami avec Oberyn, il en profite pour lui offrir ses services. Ses différents passages à Lancéhélion et aux Jardins Aquatiques lui ont permis de rencontrer les aspics.

Salrivage | Aenarys 296

C’est la fête à Salrivage. Lord Tremond a organisé un banquet pour ses futurs associés avec qui il doit signer un contrat important. Pour une fois, Edmund n’avait pas ses épées ni sa lance sur lui. Même s'il s’était habillé pour l’occasion, il gardait sa dague dans son dos. Impressionnée par le monde, Eréna préférait rester avec lui. Son père et son frère, les deux rois de la soirée, discutaient affaires très probablement. Et quant à Sara, elle était assise à côté de ses amies et gloussait tout en regardant tous les jeunes hommes présents. Edmund devait rester exemplaire ce soir et préféra ne pas toucher à l’alcool. Toujours suivi pas sa plus petite sœur, il se dirigea vers les jardins pour se détendre dans un endroit plus tranquille.

Eréna ramassa deux épées en bois et en jeta une à Edmund. Il avait commencé à l’entraîner. Elle était comme lui, elle ne voulait pas se contenter de vie de dame et Ed’ n’avait aucunement l’intention de l’y forcer. Lorsqu’elle en aura l’âge, il l’emmènera avec lui, mais pour le moment, elle doit rester à Salrivage. Mais il réfléchissait à quelque chose d’autre. Peut-être pourrait-il l’envoyer aux jardins aquatiques pour qu’elle côtoie Elia Sand, une des aspics qui lui avait pensé à Eréna le jour il l’avait rencontré.

Un cri fit sortir Edmund de ses pensées, il provenait du banquet. Il s’y rendit le plus rapidement possible et vit son père tremblant au sol. Il indiqua au garde le plus proche d’aller chercher le mestre. Aidé par son frère, ils allongèrent leur père sur un lit d’une pièce voisine pour permettre au mestre de travailler au calme. Il indiqua à Damion de renvoyer tous les invités chez eux. En repassant devant la table, il remarqua la carafe de vin posée à côté de la coupe de Lord Tremond. Il l’a saisi et renifla son contenu. Rien ne lui paraissait étrange, l’odeur du breuvage semblait normale. Peut-être s’agissait-il de poison, mais ses connaissance à ce sujet étaient très limitées .En revanche quelqu’un pouvait l’aider. Il était préférable qu’il garde la carafe pour le moment. Retournant au chevet de son père, il croisa le mestre.

-Comment va-t-il ? Qu’est-il arrivé ?

-Il est très faible pour le moment, mais grâce aux dieux il est encore en vie. Lord Tremond était pourtant en bonne santé. Je ne sais pas ce qui l’a frappé de la sorte. Mais très certainement que le temps nous le dira.

-Puis-je le voir ?

-Non, il est préférable pour lui de se reposer pour le moment. Je vous ferai savoir quand il aura repris des forces.

Edmund fit un signe de la tête en guise de réponse. Retournant sur ses pas, il prit la direction de la chambre de ses sœurs pour tenter de les rassurer.

Il ne pouvait pas rester très longtemps, il devait chevaucher jusqu’à Lancehélion pour voir Oberyn. Il était de loin la personne la plus compétente en poison qu’il connaissait. Il ne fallut pas longtemps pour le prince pour lui dire que le vin était effectivement empoisonné mais impossible de lui dire le poison exact, les traces étaient très faibles.

C’est avec une envie de vengeance qu’il retourna à Salrivage pour l’annoncer à sa mère et à son frère. C’était une atteinte à sa famille et comme l’avait dit son père, il en était le protecteur. Il était déterminé à trouver la personne responsable, mais cela ne sera pas facile vu le peu d’indices qu’il possédait. Mais il était déterminé à trouver le coupable.

Route Royale | Daenysas 299

Edmund faisait bien évidemment partie de l’ost Dornien, il était accompagné de plusieurs soldats Gargalen. Ils chevauchaient tous derrière le prince Martell pour rejoindre la capitale.

La traversée du Bief fut tendue à cause des relations entre les deux régions. Mais ce sentiment fut vite remplacé par de la joie une fois arrivé à Hautjardin. En effet, Tywin Lannister était mort et la nouvelle s’était répandue dans les rangs comme une trainée de poudre. De plus, cette nouvelle n’arrivait pas seule puisqu’une partie de l’ost retournera à Dorne. C’était le cas des soldats Gargalen mais, Edmund n’allait pas les suivre. En accord avec Oberyn, il l’accompagnerait jusqu’à Port-Réal.

Il avait traversé la mer, chassé les pires criminels, traversé la mer Dothak. Il s’était attiré les foudres d’un marchand d’esclaves. Et malgré cela, il ne pouvait s’empêcher de craindre la capitale.

Salrivage | Velenas 299

Edmund avait été missionné par le prince Obéryn pour raccompagner Arianne Martell ainsi que son fiancé. Le voyage fut relativement tendu à cause des gardes des différentes régions. Même si le Gargalen désapprouvait totalement la décision de son ami, il fit de son mieux pour calmer les esprits de ses camarades et éviter de trop gros incidents. Il fut soulagé lorsqu’il aperçut enfin au loin la capitale dornienne. Cela signifiait la fin de ce dangereux périple et son retour chez lui.

Mais il ne restera pas à Dorne très longtemps. Le lendemain matin après avoir passé la soirée à parler de son voyage avec les différents membres de sa famille. Le mestre était venu le réveiller un message portant le sceau des Lannister à la main ne sachant pas l’importance de son contenu. Encore dans son lit Edmund se redressa et se saisit du petit morceau de parchemin.

Il ne fut qu’à moitié surpris de découvrir qu’il s’agissait d’un mot de sa cousine Silithia. Elle l’invitait à Castral-Roc pour effectuer des retrouvailles dignes de ce nom. En effet, l’agitation à Port-Réal et son mariage n’avaient pas permis aux cousins de passer beaucoup de temps ensemble. Il remercia le mestre et le congédia. En enfilant quelques vêtements, il se dirigea vers son bureau et se saisit d’un bout de parchemin et de sa plume. Bien évidemment, il acceptait la requête de la Lannister et il lui indiqua qu’il sera déjà sur la route lorsqu’elle recevra ce message. Il roula le petit message et y appliqua le sceau de la maison Gargalen.

Sa petite sœur Eréna débarqua dans sa chambre soudainement. Elle n’avait pas oublié qu’Edmund lui avait promis de l’entraîner ce matin. Il glissa le papier dans une de ses poches en attendant un moment plus propice pour l’envoyer. Il ne partirait pour Castral-Roc que dans quelques jours. En attendant, il comptait bien profiter de ses journées à Salrivage.


Inventaire

Lance - Deux Epées - Dague - Tenue de combat - Tenue de fête - Etalon dornien

Compagnons

Edmund peut se faire accompagner par quelques garde de Salrivage ou de sa soeur Eréna.

Personnalité


Depuis qu’il est revenu d’Essos, Edmund a juré loyauté envers sa famille et Dorne. Au départ fragile, elle est désormais sans failles. De plus, il prend son rôle de protecteur très au sérieux.

Courageux, il ne recule pas devant le danger. Même s’il désire rester en vie le plus longtemps possible, il n’hésitera pas à jouer avec sa vie s’il estime que le jeu en vaut la chandelle.

Impulsif, il a tendance à répondre aux provocations et n’est pas particulièrement reconnu pour sa diplomatie. Si le combat n’est pas encore devenu physique, il lancera à son tour des piques et des insultes. Mais il ne sera pas malheureux lorsque l’histoire dérapera.

Lorsque sa famille est menacée, Edmund rentre immédiatement dans son rôle de protecteur et la il est trop tard pour les discutions. Et l'effet se fait plus ressentir lorsqu'il s'agit de sa petite sœur Eréna.

Suite à la mésaventure de son père, Edmund a beaucoup de mal à rester éloigné de Dorne pendant une longue période. Il entretient donc un contact régulier avec sa mère et sa petite sœur Eréna

Comme la majorité des Dorniens, Edmund est un bon vivant. Mais depuis sa relation avec Liéna son rapport avec les femmes ont changés. Il en est toujours amoureux et il ne pense plus pouvoir ressentir ça pour une autre.

Une autre particularité de l’ainée des Gargalen est qu’il n’est pas chevalier, puisqu’il n’a pas effectué sa formation étant plus jeune. Mais cela le fait sourire de reprendre la grande majorité des personnes qui l’appellent Ser Gargalen.


Physique


Edmund est un jeune homme de 23 ans. Il mesure 1 m 88 et pèse 81 kg, il est plutôt athlétique. Il doit sa carrure aux entraînements. Ses cicatrices, il les doit plutôt à ses aventures à Essos. Chacune possède son histoire.

Edmund n’est pas un homme déplaisant à regarder. Il a toujours eu les cheveux longs pour un homme, il déteste le visage qu'il a lorsque ses cheveux sont courts. Ses yeux sont de couleur noisette avec de petits motifs plus sombre sur son iris. Le plus souvent ses iris sont petits par habitude du soleil à Dorne. Dès qu'il n'est pas dans ses pensées, il garde toujours un léger sourire au coin ce qui lui donne un coté arrogant.

La majorité du temps, il est vêtu d’une chemise blanche, d’un pantalon noir et de bottes de cuir. Il porte en plus de cela une cuirasse et des brassards en cuir. Et par habitude, il se noue des écharpes à la taille généralement de couleur rouge et bleu. Il serait impensable pour lui de sortir sans ses armes, il les porte toutes attachées dans son dos. On y retrouve sa lance forgée dans l’esprit de l’emblème des Gargalen.


Shaakyo

Age : 19 ans
Localisation : Rouen
Comment nous avez-vous trouvé ? : Google
Pourquoi ce forum ? : Je ne me vois pas jouer sur un autre forum
Présence : Passage tous les jours / 1-2 réponse par semaine
Autre : Un petit mot quand même sur mon départ, je vous dois bien ça. Je suis parti à cause d’un mélange de manque d’inspiration et de stress au niveau de mes études et leur poursuite. J’ai eu l’école que je voulais et j’ai de nouvelles idées pour mon petit Edmund, donc me revoilà Very Happy

Moi, Shaakyo, je certifie sur l'honneur avoir plus de 16 ans et
avoir pris connaissance du règlement interne du forum.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif




Dernière édition par Edmund Gargalen le 01.08.16 12:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 18 ans
Surnom: Silith / la Colombe / la Lionne / la demoiselle aux trois bateaux
Métier/Titre(s): Lady suzeraine de l'Ouest / Seconde héritière de la maison Farman

« Colombe tachée de noir »

Copyright : Insuline (Echo des Plaines)
Citation : La Houle nous emporte !
Corbeaux : 548
à Westeros depuis : 15/07/2014
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 21.07.16 19:53

Re bienvenue cher cousin Razz



Silithia`Lannister
"Belle, comme un lever de soleil à l'aurore, Sur les monts enneigés de blanc, touchés par l'or Des rayons de cet astre, tel dans un trésor, Tu es la pierre qui luit, de l'ensemble ressort." - P. Andrée.
© Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 21.07.16 21:31

Re bienvenue parmi nous ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 19 ans
Surnom: Le Faucon Blanc
Métier/Titre(s): Dame des Eyrié et de la Maison Arryn, Suzeraine et protectrice du Val d’Arryn

« Devoir, Force & Honneur »
« ! Pour le Val ! »

Copyright : EdP, tumblr, Jon snow
Citation : À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 8559
à Westeros depuis : 16/02/2013
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 21.07.16 21:52

Re-bienvenue !

Citation :
Les combattants peuvent être des esclaves, ou des condamnés (qui sont relâchés s'ils survivent, car ils ont alors prouvé leur innocence)[8].
http://www.lagardedenuit.com/wiki/index.php?title=Ar%C3%A8nes_de_combat
Il n’y a donc pas d’hommes libres dans les arènes de combat de Meereen ni d’Essos en général.

J’ai aussi un souci avec la compagnie marchande. Le sel me semble une super idée, mais là tu en parles comme d’un truc énorme. Or, les seuls ports importants connus (donc où peuvent s’établir des compagnies marchandes) sont Port-Real, Lancehélion, Goeville, Blancport, Port-Lannis, Villevieille, éventuellement la Treille et Salvemer. On a peu d’informations sur Salrivage, mais il n’est même pas fait mention d’un port (cest loind ‘être exclu pour une ville côtière, mais entre quelques bateaux de pêches et des galères de commerce, il y a un gouffre). Du coup, je dois dire que ça me pose problème d’avoir un port important sorti de nulle part, c’est un peu trop.

Enfin, il est interdit de « tuer » un Seigneur existant dès la fiche de présentation. Tu peux éventuellement tirer un dé pour savoir s’il meurt (dans ses circonstances ou de vieillesse, voir en fonction de l’âge de la santé et le cas échant, d’un mobile valable). Si non, il te faudra faire de même (dé) en RP par la suite. Tu peux réessayer régulièrement si ton paternel a plus de 50 ans.

Il s’est passé deux trois trucs à la capitale pour Oberyn, et les Dorniens sont retourné chez eux, sans le Prince mais avec leur princesse… Je ne saurais que trop te conseiller de lire les RP de l’ancien Oberyn et de l’ancienne Arianne pour comprendre la situation (je crois qu'il y a entre autre un RP flash important). Wink

PS : félicitation pour ton école, ravie que tout roule pour toi !!




   
   
   
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 22.07.16 14:53

En voilà un personnage fort intéressant Smile Nous devrons RP ensemble jeune homme !

Pour l'heure, bienvenue sur le forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 22.07.16 16:20

Re bienvenue à toi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 23 Ans
Surnom: Ed'
Métier/Titre(s): Héritier de Salrivage

« Les Deux Epées de Dorne »

Copyright : X
Citation : Du Sel Viennent les Larmes
Pseudo : Shaakyo
Corbeaux : 30
à Westeros depuis : 21/07/2016
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 25.07.16 0:26

Merci à vous ! Very Happy

Ashara a écrit:
Il n’y a donc pas d’hommes libres dans les arènes de combat de Meereen ni d’Essos en général.

Rectifié et remplacé par les primes.

Ashara a écrit:
Du coup, je dois dire que ça me pose problème d’avoir un port important sorti de nulle part, c’est un peu trop.

Complètement d'accord. J'ai donc plus utilisé le mot "exploitation" que compagnie marchande. Et le bateaux ne sont plus que des navettes entre Salrivage et Lancehélion.

Ashara a écrit:
Enfin, il est interdit de « tuer » un Seigneur existant dès la fiche de présentation.

En fait, je ne l'ai pas tué. Mais puisqu'il y a eu confusion, j'ai récrit le passage en y rajoutant un dialogue pour le dire clairement.

Ashara a écrit:
Il s’est passé deux trois trucs à la capitale pour Oberyn, et les Dorniens sont retourné chez eux.

Merci de m'avoir prévenu en tout cas. ( J'aimerai bien revoir ma tête lorsque j'ai lu que Arianne allait être fiancée à Joffrey. ) J'ai donc intégré ca à mon histoire.

Je suis ouvert à toute nouvelles critiques.
Bises
Edmund

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« Dame de compagnie de Dame Ashara Arryn »

Copyright : Moi-même
Corbeaux : 28
à Westeros depuis : 10/06/2016
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 25.07.16 6:40

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 23 Ans
Surnom: Ed'
Métier/Titre(s): Héritier de Salrivage

« Les Deux Epées de Dorne »

Copyright : X
Citation : Du Sel Viennent les Larmes
Pseudo : Shaakyo
Corbeaux : 30
à Westeros depuis : 21/07/2016
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 01.08.16 12:20

Merci Nyella !Smile (Bon avec beaucoup de retard mais chuuut )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 22 ans
Surnom: La Sirène Sanglante
Métier/Titre(s): Capitaine sans navire et sans equipage

« ↯ Fière née ↯ »
« D'écume, de Sang & d'Acier »

Copyright : Jon & tumblr
Citation : « La liberté a parfois les mains rouges de sang. »
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 380
à Westeros depuis : 09/05/2013
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 03.08.16 8:37

Hum... Je crois qu'on t'a légèrement oublié. SORRY !

Note au Staff : FICHE VALIDABLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« Fille du brouillard »

Copyright : Avatar by me
Citation : Il y a pire que la mort, il y a la perte de l’espoir.
Corbeaux : 1259
à Westeros depuis : 07/08/2013
MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne 03.08.16 23:48

oula oui pardon, j'ai ma belle famille qui a débarqué cette semaine et j'ai eu d'autre soucis perso à gérer dans le même temps ce qui fait que j'ai pas été ultra présente...Je valide donc de suite, encore une fois merci Ash de me prêter main forte durant l'été.

Félicitation, tu es VALIDÉ !

N'oublie pas de recenser ton avatar, tu pourras ensuite faire tes fiches de liens, RP, possessions, générer ta feuille perso et terminer de remplir ton profil avec les liens de tes fiches et bien sur commencer à jouer, à t’intégrer et t’amuser !

Un petit passage vers ce sondage serait apprécié.

Tu as à présent accès à la section secrète concernant ta région.

Quelques conseils de lecture :




       
       
       
     


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Edmund Gargalen | Les Deux Epées de Dorne

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Espace Réglementaire :: Présentations :: Fiches Validées :: Habitants de Dorne-