AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

La culpabilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur



« Fille du brouillard »

Copyright : Avatar by me
Citation : Il y a pire que la mort, il y a la perte de l’espoir.
Corbeaux : 1243
à Westeros depuis : 07/08/2013
MessageSujet: La culpabilité 29.11.16 11:38



La culpabilitéAn 299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 1 ft Willem
Le traumatisme de cette dernière nuit à Port Réal était encore bien trop frais dans l’esprit de la jeune femme qui se murait alors dans le silence. Elle mangeait parce qu’on l’y forçait et parce qu’elle pouvait sentir en elle la vie qui continuait de grandir et de prendre de la place dans son ventre arrondit. Ses humeurs oscillaient, entre profonde dépression et rage, refusant de voir Raymar, elle ne supportait pas l’idée qu’il puisse poser un regard dégoutté sur elle tout comme elle ne supportait pas l’idée que pour la première fois de sa vie, elle avait hésité à se défendre parce que cela pourrait avoir des conséquences dans la vie d’un autre. Elle en était venue à préférer se laisser faire plutôt que de se battre de peur de perdre l’enfant ou de peur que tout ceci retombe sur son mari. Une position à laquelle elle n’était nullement habituée et avec ça, les sentiments…
Elle avait toujours eu beaucoup de mal à s’exprimer lorsqu’il s’agissait de sentiment, de ressenti, elle ne connaissait qu’une seule façon de le faire, la colère, la violence ou le sexe et lorsque rien de tout cela ne suffisait, l’alcool se chargeait de noyer assez son esprit pour éviter tout ce chaos mais là, elle n’était plus seule et s’enivrer jusqu’à la mort n’était plus possible et la violence en faisait partie alors que le sexe, à présent, l’horrifiait plus qu’autres choses et venait la ramener illico à cette nuit.

La culpabilité la rongeait, autant que sa colère très mal placé envers Raymar, elle avait besoin d’un coupable et bien qu’il aurait été logique de pointer Robert du doigt, elle avait la sensation d’avoir simplement jouer avec le feu et de s’être brûler cette fois. Que les choses ne se seraient pas passer ainsi si elle avait eu un comportement décent et respectable mais non, elle et sa soif d’authenticité, elle et son irrésistible envie de provoquer, d’être elle-même tout simplement…Voilà où cela l’avait mené et maintenant…Elle ne pouvait s’empêcher de remettre en doute bien des choses.

Aujourd’hui était l’un de ces jours où elle avait jeté son mari en dehors de leur cabine en hurlant à plein poumon mais elle savait qu’elle ne resterait pas seule bien longtemps, on finirait par lui apporter de quoi se nourrir pour elle et pour l’enfant qu’elle attendait. Posant une main sur son ventre, elle profita pourtant de la solitude, éclatant parfois en larmes et finissant souvent par s’endormir, exténuer d’autant retourner ces souvenirs dans sa tête pour chercher à comprendre. Jusqu’à ce qu’on frappe à sa porte.

« Entrez »

Répondit-elle sans savoir de qui il s’agissait. Elle semblait plus calme et une profonde tristesse émanait de sa voix. Recroqueviller dans le fond de ce lit, elle tournait le dos à la porte et à la personne qui était venu lui rendre visite.

© 2981 12289 0



       
       
       
     


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 38
Surnom: Will
Métier/Titre(s): Capitaine des gardes de Fort-Etoile

« Loyal Capitaine »

Copyright : Me + Tumblr + Candy Apple (sign)
Citation : La route est sombre et personne ne sait où elle nous mènera.
Corbeaux : 70
à Westeros depuis : 10/09/2015
MessageSujet: Re: La culpabilité 01.12.16 3:30

La Culpabilité
-
Aiyana Templeton ✧ Willem

Depuis leur départ précipité de Port Réal, la tension n’était pas retombée à bord du bateau, suivant les caprices du vent et de la mer à mesure que se creusait la distance entre le macabre et eux — et Aiyana.
La houle de son humeur annonçait plus de tempête à bord que les nuages à la proue ; le navire tremblait de ses hurlements de fureur, grinçait de chacun de ses sanglots… Willem l’avait entendue, sur le chemin de sa cabine — cabine dont il laissait l’usage à Raymar dans ces moments où la détresse de sa femme était la plus forte, et la poussait à le chasser de celle qu’ils partageaient.
Aujourd’hui, Willem avait croisé Raymar tandis qu’une nouvelle "dispute" l’avait contraint à quitter la pièce ; ils avaient un peu discuté de l’état de la jeune femme, Willem avait offert une écoute compatissante à tous les mots de rage ou de peine que son ami pourrait avoir besoin d’exprimer puis, celui-ci était allé opposer son visage blême et fatigué aux embruns, à tribord.
Lui-même en chemin pour la cambuse du navire, Willem y rassembla tout un généreux repas qu’il apporterait à Aiyana, encouragé par Raymar ; selon lui, elle ne mangeait pas assez et un peu de compagnie qui ne soit pas la sienne lui serait peut-être profitable. Alors, Willem frappa à la porte de la cabine.

"Entrez."

La voix était calme mais lasse, comme celle de quelqu’un qui a trop crié, et trop pleuré. Willem poussa la porte et entra dans la cabine assombrie. Mais Aiyana était là, couchée sur le côté, tenant son ventre avec la même tendresse que s’il s’agissait de son enfant né. Elle ne protesta pas contre sa visite, le laissant approcher et poser sa caisse de pommes réutilisée en plateau sur le lit.

"Comment tu te sens ?" s’enquit-il, à voix basse.

Il souligna sa question d’un sourire — pour l’apaiser, pour l’encourager aussi.

"T’as faim ? "

La question n’en était pas vraiment une ; il comptait bien qu’elle mange quelque chose. Plus encore, qu’elle boive ! De l’eau, bien sûr… De toute façon, il n’y avait pas grand-chose d’autre à boire sur ce bateau affrété à la hâte. Willem s’assit près d’Aiyana, mais pas trop près — la distance d’un bras tout au plus, de quoi respecter son confort en même temps que son malaise.

"T’as du ragoût et des œufs durs", énonça-t-il, en inspectant le contenu de la caisse. "Du pain un peu sec mais avec le jus de viande, ça devrait passer tout seul… et quelques pommes !"

Willem ramassa la cuillère et la lui tendit, en une invitation tacite à manger tant que c’était chaud. Ils n’étaient pas obligée de parler, si elle ne s’en sentait pas la force ou l’envie. Mais si elle en avait besoin, il l’écouterait, elle aussi.

mixage personnel de deux codages - copyright acidbrain and Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



« Fille du brouillard »

Copyright : Avatar by me
Citation : Il y a pire que la mort, il y a la perte de l’espoir.
Corbeaux : 1243
à Westeros depuis : 07/08/2013
MessageSujet: Re: La culpabilité 01.12.16 9:26



La culpabilitéAn 299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 1 ft Willem
Il était difficile d’être parfaitement conscient, de savoir exactement quel mal on faisait enduré à ses proches. Cela ne faisait qu’ajouter un peu plus de lourdeur au poids de sa culpabilité. Il y avait ce genre de moment, où elle se rendait bien compte qu’elle s’en prenait à la mauvaise personne, mais c’était déjà trop tard à ses yeux. Elle reconnue la voix de Willem là où elle pensait encore avoir à faire à son époux, se relevant légèrement pour s’asseoir à l’autre bout du lit, elle tenait d’elle-même à mettre une certaine distance entre son ami et elle.
Elle esquissa que l’ombre d’un sourire à sa question, comment se sentait-elle ? Misérable et fatiguée auraient été les premiers qu’elle aurait sortie si elle n’avait pas la gorge autant noué. Misérable et pitoyable plus exactement lorsqu’elle se penchait un peu plus sur cette question. A sa seconde question, elle fit simplement un signe négatif de la tête, elle n’avait pas faim et surtout elle ignorait si sa gorge accepterait de laisser passer quoi que ce soit de solide.

Mais Willem ne se démontait pas, détaillant ce qu’il avait rapporté jusqu’ici, l’odeur du ragout lui donna la nausée, était-ce sa grossesse ou son manque d’appétit qui la poussait à vouloir vomir ?
Il lui tendait déjà une cuillère, ne lui laissant pas vraiment le choix, elle la prit, s’efforçant de faire l’effort de manger un peu malgré tout mais sa première bouchée de ragout la crispa un peu plus. Elle mâcha, longuement et en silence, ayant beaucoup de mal à avaler ce premier morceau…Elle laissa tomber, reposant sa cuillère, elle n’osa même pas tenter l’expérience avec un œuf dur, se concentrant plutôt sur l’eau bien qu’elle aurait préféré de la bière. Le liquide passait déjà plus facilement.
Le silence était pesant, et commençait doucement à ranimer une certaine colère en elle lorsqu’elle se rendit compte à quel point elle faisait pitié et à quel point on la considérait à présent comme un être fragile qu’il fallait prendre avec des pincettes.

Commençant à connaître les symptômes de ces crises de nerfs, elle caressa simplement son ventre arrondit pour retrouver un peu de calme intérieurement.

« Comment va-t-il ? »

Finit-elle par demander, soucieuse malgré tout de l’homme qu’elle aimait. Un part d’elle n’était pas sans savoir que la situation était, certes différentes, mais pas plus facile pour lui. Elle releva les yeux vers Willem, en sachant très bien que la réponse ne serait pas positive mais elle avait besoin de savoir malgré tout.


© 2981 12289 0



       
       
       
     


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 38
Surnom: Will
Métier/Titre(s): Capitaine des gardes de Fort-Etoile

« Loyal Capitaine »

Copyright : Me + Tumblr + Candy Apple (sign)
Citation : La route est sombre et personne ne sait où elle nous mènera.
Corbeaux : 70
à Westeros depuis : 10/09/2015
MessageSujet: Re: La culpabilité 04.12.16 22:02

La Culpabilité
Aiyana Templeton ✧ Willem

W illem se doutait qu’elle n’aurait pas d’appétit. Ou du moins, qu’elle n’aurait pas conscience de sa faim mais le moindre aliment, la moindre bouchée serait au moins ça de pris. Il la couva du regard tandis qu’elle mâchonnait un bout de viande, considérait les autres plats, et les délaissait finalement pour un peu d’eau.
Avec du recul, Willem reconnaissait chez elle cet état, ce besoin de repli que tous les soldats blessés ou traumatisés partageaient, loin du champ de bataille. Et malgré cela, ces hommes s’étaient battus, avaient continué avec des trésors de force insoupçonnés. C’était la volonté de vivre et de survivre, de retrouver ces êtres chers, de les accompagner ou de les protéger qui les avait fait se remettre debout, bras et jambes percés… Howar, son père, avait été de ceux-là.
Et Aiyana aussi se battait. Là, assise sur le lit, son regard noir braqué dans le vide comme la pointe acérée d’une flèche attendant d’être décochée, elle se battait. Elle ne fuyait pas, ne tournait pas le dos face à l’ennemi qu’était devenue sa souffrance, vigilante contre le mal qui lui avait été infligé, pour sa survie et celle de son enfant.
Comme à ses chevaliers et ses soldats, Robert lui avait pris quelque chose à elle aussi ; il l’avait blessée aussi profondément que les hommes loyaux ou enrôlés qui avaient laissés ferme, femme et enfants pour mourir pour un homme qui voulait être roi…
Un peu d’amertume s’empara de Willem à cette pensée ; Raymar et lui s’étaient battus aux côtés de Robert, avaient tant sacrifié pour sa quête du trône, et préserver sa famille en la personne de Durran — et pour quelle récompense ? Pour quelle indignité ?!
La colère provoqua un frisson à Willem qui serra les mâchoires et les poings sur ses genoux.
L’alcool n’excusait pas tout. En fait, il n’excusait rien du tout.

Sa question rappela son attention sur elle, et le fit sourire.

"Il est très inquiet pour toi… ", avoua-t-il, tendrement. "Il aimerait pouvoir t’aider."

Ce n’était pas exactement les mots de Raymar ; il lui en apportait une "traduction".


mixage personnel de deux codages - copyright acidbrain and Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



« Fille du brouillard »

Copyright : Avatar by me
Citation : Il y a pire que la mort, il y a la perte de l’espoir.
Corbeaux : 1243
à Westeros depuis : 07/08/2013
MessageSujet: Re: La culpabilité 04.12.16 23:01



La culpabilitéAn 299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 1 ft Willem
« Personne ne le peut Willem »

Répondit-elle avec un ton un peu las. Tout du moins, elle savait qu’il n’y avait qu’elle pour pouvoir s’aider elle-même au fond. Mais elle redoutait de ne pas pouvoir y arriver, d’échouer en chemin. Elle but d’autre gorgée d’eau, lui servant d’excuse pour ne pas avoir à parler à défaut d’être capable de véritablement avaler quelque chose. Elle soupira doucement en sentant dans le fond de sa gorge les prémisses d’une nouvelle crise de larme qu’elle ravala avec ces nouvelles gorgées d’eau. Il s’inquiétait pour elle et elle le faisait souffrir. Elle baissa doucement les yeux, honteuse et fatiguée d’avoir à trop réfléchir.

« Tu aurais pu prendre du vin »


Accusa-t-elle, à moitié sérieuse, sachant qu’avec un enfant à naître il lui était impossible de noyer ses tourments dans l’alcool. Elle prit la miche de pain, ne cherchant pas vraiment à en manger mais surtout à occuper ses mains. Ses yeux fixaient un point dans le vide, ne sachant pas quoi dire pour rassurer son ami et qu’il puisse à son tour rassurer Raymar mais plus elle y réfléchissait et moins elle trouva quoi lui dire.
Ses mains tremblaient doucement et elle déchira miette après miette le pain alors que son cœur et son esprit ne cessaient d’être assaillit par des sentiments contradictoires. Une seconde le désir de paix, l’autre seconde une forte envie de violence.

« Lorsqu’il me regarde Willem, je n’arrive pas à voir autre chose que le dégout »


Expliquait-elle à celui-ci pour qu’il comprenne ce qui la poussait à se montrer aussi changeante et aussi violente.

« Je sais que c’est de ma faute… »



© 2981 12289 0



       
       
       
     


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 38
Surnom: Will
Métier/Titre(s): Capitaine des gardes de Fort-Etoile

« Loyal Capitaine »

Copyright : Me + Tumblr + Candy Apple (sign)
Citation : La route est sombre et personne ne sait où elle nous mènera.
Corbeaux : 70
à Westeros depuis : 10/09/2015
MessageSujet: Re: La culpabilité 06.12.16 1:41

La Culpabilité
Aiyana Templeton ✧ Willem

"Personne ne le peut". Willem n’était pas tout à fait d’accord mais il respecta son opinion. Et le silence qui suivit en même temps qu’elle buvait.

"Tu aurais pu prendre du vin", lui fit-elle alors remarquer sur un ton de reproche.

Une remarque à laquelle Willem rit franchement.

"J’irais fouiner du côté de la cabine du capitaine pour découvrir s’il a pas un flacon de quelque chose caché quelque part et qu’il pourrait partager avec toi. Promis."

Malheureusement, Willem ne garantissait pas la qualité de la gnôle en question. Mais ce petit moment de légèreté eut au moins le mérite de ramener un fugace éclat de vie sur le visage fatigué d’Aiyana. Cependant, il ne suffit pas à chasser la peine et le voile sombre qui s’étendit soudain sur elle tandis que son regard se perdait à nouveau dans le vide.

"Hey, à quoi tu penses ?" la rappela-t-il avec douceur.

Il le devinait, bien sûr. Il ne voulait simplement pas la laisser s’y noyer. Alors, elle lui parla de ses impressions, du dégoût qu’elle lisait dans le regard de Raymar… Elle se trompait, Willem le savait, et il se trouvait dans l’incapacité de lui prouver le contraire par ses seules paroles, même répétées de la bouche de son mari, pas plus tard que la demi-heure précédente.

"Je sais que c’est de ma faute…"


"De ta faute ?!" répéta Willem, abasourdi. "Qu’est-ce qui est de ta faute ?!"


mixage personnel de deux codages - copyright acidbrain and Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



« Fille du brouillard »

Copyright : Avatar by me
Citation : Il y a pire que la mort, il y a la perte de l’espoir.
Corbeaux : 1243
à Westeros depuis : 07/08/2013
MessageSujet: Re: La culpabilité 06.12.16 10:26



La culpabilitéAn 299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 1 ft Willem
Elle sentie sa gorge se serrer une nouvelle fois, incapable d’avaler quoi que ce soit, même de liquide. Elle se rejouait en boucle la scène pour et ses jours à Port Réal pour pouvoir comprendre ce qui s’était dérouler et pourquoi cela s’était dérouler ainsi et à chaque fois, elle en arrivait à la même conclusion, c’était elle…Elle avait ouvert la porte et Robert s’y était naturellement engouffré. Elle esquissa un l’ombre d’un sourire amer en écoutant la surprise de Willem qu’elle pensait feinte.

« Oh arrête Willem, vous m’énervez à faire comme si tout ça je ne l’avais pas cherché »

Soupira-t-elle en reposant ses yeux sur lui. Elle semblait presque remercier sa gentillesse à vouloir faire comme s’il ne comprenait pas où elle voulait en venir.

« Voyons les choses en face, si je n’avais pas dit ce que j’ai dit et fait ce que j’ai fait, ça ne se serait pas passer ainsi »

La culpabilité revenait doucement la prendre dans ses bras, la serrant jusqu’à l’étouffer. C’était ainsi, et elle le savait, le problème c’était elle et ça avait toujours été elle.

« Nous aurions jamais dû nous marier »

Sans cela, elle aurait pu se défendre, elle aurait pu tuer Robert sans aucun état d’âme, le buter et se barrer seule, fuir seule sans qu’il n’y ait aucune véritable conséquence sur Raymar, on l’aurait peut-être chargé de la retrouver et au pire terminé ce qu’il avait commencé il y a des années. Elle se souvint de cette promesse qu’il lui avait faite il y a des années, de ce Templeton qui avait décidé de lui montrer que la vie ne se résumait pas aux champs de batailles avec une promesse mortuaire s’il échouait. Elle baissa à nouveau les yeux vers le sol.

« Ca ne serait pas arrivé avec une véritable Lady »

Fit-elle remarquer en s’éloignant du plateau, ramenant ses genoux contre elle ou du moins, autant qu’elle le pouvait avec son ventre arrondit. Il y avait beaucoup de chose qui se passait dans sa tête, des moments de profondes dépressions, des moments de rage et des instants comme celle-ci, où elle estimait être le fond du problème.



© 2981 12289 0



       
       
       
     


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 38
Surnom: Will
Métier/Titre(s): Capitaine des gardes de Fort-Etoile

« Loyal Capitaine »

Copyright : Me + Tumblr + Candy Apple (sign)
Citation : La route est sombre et personne ne sait où elle nous mènera.
Corbeaux : 70
à Westeros depuis : 10/09/2015
MessageSujet: Re: La culpabilité 10.12.16 4:26

La Culpabilité
-
Aiyana Templeton ✧ Willem

Sa tirade finie, Willem garda une seconde de silence pensif.

"Pourquoi ? En quoi votre mariage change quelque chose ?"

Ceci dit, après avoir posé cette question, il devinait quel genre d’idées pouvait passer par la tête de la jeune femme ; elle avait alors beaucoup moins de scrupules quand sa vie n’était que la sienne sans partage.

"Tu es une véritable lady, Aiyana", rétorqua-t-il, sans brusquerie. "Qu’est-ce qui fait qu’une lady est une lady ?"

Et il ajouta aussitôt, sans lui laisser le temps de riposter :

"Son éducation ? L’éducation, ça s’apprend… Être une lady, ça n’est qu’un titre, Aiyana. Un concours de circonstance ! Ça ne s’obtient que par la naissance, ou par le mariage ! Et ceux et celles qui possèdent les titres de noblesses sont pas forcement toujours les plus nobles…"

Un peu de colère lui chauffa le sang — de la colère, mais pas contre elle.

"Avec un raisonnement comme celui-là, c'est comme si tu reconnaissais le droit à des sales bâtards comme Robert d’agir comme il l’a fait avec toi. Alors non, c’est pas ta faute."

Très vite, Willem apaisa son ton et posa un regard tendre sur Aiyana. Il aurait pu parler de Raymar, du respect qu’il lui témoignait, de son indifférence face à ses origines, que la seule chose qui comptait était la femme qu’elle était. Et n’avait pas cessé d’être. Mais Willem craignait que d’évoquer son mari ne fasse vibrer la mauvaise corde, et que celle-ci ne casse.
Pour l’instant, elle devait penser à elle pendant quelques heures au moins ; il lui fallait se retrouver dans tous les cris et la souffrance qui se fracassait contre sa coque.

"Et même le mariage n’en donne pas le droit. Peu importe ce qu’en disent tous ces nobles seigneurs titrés en mal de domination et autres esclavagistes du même cuir."

Willem lui sourit, l’air entendu, en prenant une des pommes et le couteau ; il en tailla une lamelle qu’il engloutit en quelques coups de mâchoires. Puis, il en coupa un autre qu’il tendit à Aiyana en la lui présentant tenue sur la lame.

"Qu’est-ce que tu aimerais faire, juste maintenant ?" s’enquit-il, d’un ton plus léger. "Malgré tout. Et malgré qu’on soit sur un bateau."


mixage personnel de deux codages - copyright acidbrain and Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



« Fille du brouillard »

Copyright : Avatar by me
Citation : Il y a pire que la mort, il y a la perte de l’espoir.
Corbeaux : 1243
à Westeros depuis : 07/08/2013
MessageSujet: Re: La culpabilité 11.01.17 17:48



La culpabilitéAn 299 - Lune 9 - Semaine 2 - Jour 1 ft Willem
[HJ : vraiment désolé pour l’attente d’un mois, avec les fêtes et une petite baisse de moral, j’était pas inspirée .___. ]

Elle s’apprêtait à répondre à sa première question…En quoi ne pas être marié aurait changé les choses ? En tout. Elle aurait beau donné naissance à un batard ou une batarde, cela aurait tout changé. Elle n’aurait pas eu à le prendre lui en considération, elle aurait juste pu régler ce problème à sa manière dès le départ et au lieu de cela…Elle avait simplement rendu les armes…Et c’était laisser prendre parce que, pour la première fois de sa vie, elle avait réellement eu peur pour quelqu’un d’autre qu’elle.
Mais Willem n’était pas décidé à lui laisser répondre, il enchaînait, sans s’arrêter, visiblement fatigué par l’attitude de son ami et cherchant désespérément à lui faire comprendre que tout ceci n’aurait strictement rien changé.

Bien qu’elle ne reconnût pas que Robert était dans ses droits, elle ne pouvait s’empêcher de culpabiliser, d’avoir la sensation que son attitude y avait grandement aidé et plus encore, elle ne pouvait s’empêcher de se dire que d’autres penseraient ainsi. Que c’était bien l’une des raisons qui les forçaient à fuir à présent. Beaucoup de monde s’imaginerait aisément qu’elle était unique responsable de cette situation. Les paroles de Willem ne trouverait pas le chemin dans la montagne de culpabilité qu’était le cœur d’Aiyana pour l’heure mais elle appréciait l’effort. Esquissant qu’un très maigre et très fatigué sourire, sa dernière question eut au moins l’avantage de faire bifurquer ses pensées sur autres choses.

Ce qu’elle aurait aimé faire là maintenant ?

« Monter »

Etre à cheval, c’était bien une chose qui lui manquait, sa grossesse le lui interdisait à présent mais elle aimait pourtant tellement cette sensation de liberté absolu qu’offrait ce noble animal en acceptant de l’avoir sur son dos. La vitesse, le vent dans ses cheveux, sentir chaque muscle de la bête se tendre sous elle et entendre le rythme de ses sabots frapper le sol. Oui, si elle le pouvait, c’était ce qu’elle ferait en cet instant, elle monterait sur le premier cheval et galoperait à travers la forêt, si vite, si loin.

Mais la réalité était là…

« Mais je suis enceinte et sur un bateau… »

Ajouta-t-elle avait un peu de dépit dans la voix.

© 2981 12289 0



       
       
       
     


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 38
Surnom: Will
Métier/Titre(s): Capitaine des gardes de Fort-Etoile

« Loyal Capitaine »

Copyright : Me + Tumblr + Candy Apple (sign)
Citation : La route est sombre et personne ne sait où elle nous mènera.
Corbeaux : 70
à Westeros depuis : 10/09/2015
MessageSujet: Re: La culpabilité 02.02.17 5:32

La Culpabilité
Aiyana Templeton ✧ Willem

Aiyana s’offrit le temps de la réflexion, semblant considérer sa question avec soin et Willem aurait pu jurer pouvoir suivre le fil de ses pensées, rien qu’à observer son visage ; de perplexe, son expression se fit vaguement rêveuse puis triste…

"Monter", dit-elle alors.

Willem contint une grimace ; il serait difficile de lui faire plaisir, compte tenu des circonstances. Elle le fit remarquer elle-même :

"Mais je suis enceinte et sur un bateau…"

S’il aurait d’abord sourit face au comique de la froide vérité de ce constat, Willem serra les dents ; ce n’était pas le cynisme habituelle d’Aiyana, c’était sa peine qui s’exprimait. Willem posa pomme et couteau avec le reste et tendit les mains à son amie, paumes vers le haut pour qu’elle y place les siennes, si elle en ressentait l’envie ou le besoin.

Lui-même se sentait révolté !
A en croire les femmes, attendre un enfant était un des plus beaux moments d’une vie, et ce moment, Robert le lui avait volé. A elle, ainsi qu’à Raymar… Ce n’était pas la définition que se faisait Willem de la gratitude à la loyauté d’un ami que de détruire sa vie, celle de ses proches, et risquer celle d’un enfant qui n’avait même pas encore vu le jour !

"Y’a les chevaux dans la calle", fit-il observer. "Ils ont pas encore été nourris, ni sortis sur le pont pour leur dégourdir les jambes…"

Il la considéra, attentif à la moindre réaction.

"Ça sera pas aussi bien que de monter mais… on peut aller les voir, si tu veux. Les faire trotter un peu…"

C’était une piètre alternative mais si elle acceptait, celle-ci la ferait sortir de cette prison qu’elle érigeait autour d’elle, lui dégourdirait les jambes à elle aussi, et pourquoi pas l’esprit avec elles ! Willem n’osait pas espérer jusque là, mais il espérait quand même. Il espérait qu’elle puisse refaire surface, à la force de sa seule volonté et que l’ombre des autres, quels que soient ces autres — amis ou ennemis — ne la retienne plus de rien. Et selon, il lui proposerait même pourquoi pas de ferrailler un peu sur le pont.
Si ça n’avait tenu qu’à lui, Willem n’aurait pas encouragé Aiyana à la violence mais, hélas, les choses ne tenaient pas qu’à lui et, la jeune femme avait peut-être besoin de ça, d’un exutoire, de quelque chose qui lui permette de se défaire des mains fantômes qui enserraient sa gorge… S’il devait parvenir à aider son amie, Willem n’avait pas le choix que de prendre en compte tout ce qui faisait son tempérament, ses habitudes, ce qui avait — et serait encore — son mode de vie.
Revenu au silence, il attendit sa décision.


mixage personnel de deux codages - copyright acidbrain and Starseed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: La culpabilité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

La culpabilité

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» WILLIAM ▲ La culpabilité est la pire des tortures
» La Culpabilité par la Peur [PV Milady ♥]
» « On est tous coupables, ne prends rien de plus que ta part de culpabilité. » * Philippe d'Artagnan
» culpabilité ▬ liam.
» Henley - La culpabilité, c'est pour les faibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Essos :: Les Cités Libres-