AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Rhae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 29 ans
Surnom: Passeur des Brumes
Métier/Titre(s): Passeur / Mercenaire

« Passeur des Brumes »

Copyright : Gritsou
Pseudo : Tiranis
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 15/04/2017
MessageSujet: Rhae 15.04.17 22:06


Rhae


feat. Clara Paget
« « Ne sous-estimez jamais le pouvoir de la stupidité humaine. Ça pourrait être votre pire erreur. »






© Gritsou

Personnage

Appartenance : Essos
Age : 29 ans
Métier/Titre : Elle s'est construite une réputation de passeur au fil des années, mais elle est aussi une criminelle et une mercenaire aux compétences multiples (vol, contrebande, quelque fois piraterie, prêteur sur gage, passeur)
Situation familiale : Célibataire
Famille : Son père, Garp. Mère décédée. Fille unique
Allégeance : Elle-même. Elle ne considère aucune forme d'allégeance envers ceux qui la paient.
Rang spécial : Passeur des Brumes

Histoire

D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours passé son enfance sur le navire de son père. Fille unique, née dans la cité libre de Myr, elle ne se souvient pas de sa mère. Elle a hérité de ses yeux azurés mais sans trop savoir pourquoi, elle a toujours été dubitative sur ce sujet. Comme si c’était juste un moyen de la relier à un fantôme du passé.

Sa mère, dont elle ne rappelle pas non plus du nom, est décédée lorsqu’elle avait trois, quatre ans – son père est incapable de s’en souvenir, il avait à ce moment-là décidé de noyer son chagrin dans ses affaires pour s’efforcer de penser à autre chose. La maladie avait eu raison d’elle, réduisant la petite famille. Lorsque ce tragique évènement est survenu, Rhae avait eu de la chance que son père soit présent et non en mer elle ne savait trop où. Il n’avait eu d’autre choix d’ailleurs que de l’emmener avec lui à bord de son navire, malgré le jeune âge de son enfant : il n’avait pu se résoudre à la laisser de côté.

Voilà pourquoi elle considère qu’elle a passé toute son enfance sur les océans, à arpenter le monde. Elle ne se souvient pas de Myr. Enfin, de la ville qu’elle a connue lorsque sa mère était encore en vie. Elle est souvent revenue en cette cité, la plupart du temps pour les affaires de son père, ou les siennes, maintenant qu’elle suit sa propre voie.

Son père, répondant au nom de Garp – une sonorité agressive, en accord parfait avec son caractère bourru – est de prime abord un marin, mais qui se révèle un peu crapuleux par la suite. Le terme de contrebandier lui conviendrait davantage, une fois qu’on le connaissait. Il vogue sur les mers, transgressant la loi sans ressentir la moindre honte et transportant des marchandises illicites. Et c’est sans le moindre scrupule qu’il a embarqué son unique fille dans cet univers.

Dès qu’elle a été en âge, il a fait en sorte qu’elle puisse l’aider dans ses projets : il lui a enseigné les bases du métier, la langue commune de Westeros et le valyrien pour qu’elle puisse communiquer avec à peu près tout le monde, l’art de la négociation – ce qu’elle n’a jamais aimé. Il lui a aussi expliqué ses plans, pour qu’elle comprenne la mécanique qui était à l’œuvre. Et après, il l’a envoyé sur le terrain, pour voir comment elle se débrouillait. Et à chaque fois elle se débrouillait merveilleusement bien. Combien de fois a-t-elle joué le rôle de la petite fille perdue cherchant ses parents auprès des gardes pour détourner leur attention ? Elle ne sait plus. Elle ne s’est jamais amusée à compter aussi.

Vers sa dizaine d’années, elle a demandé à son père de lui apprendre à se battre : elle en avait assez de se sentir sans défense et de devoir se reposer sur les autres. Elle a voulu pouvoir être indépendante, de ne plus être la « petite fille à protéger » de l’équipage, et à sa grande joie, Garp n’a pas refusé – il a même été enthousiasmé à cette idée. C’est ainsi en tout cas qu’elle a appris à manier la lame, puis à combattre avec deux épées simultanément. Elle a également appris à se défendre à mains perdues, car on n’est jamais à l’abri de se retrouver désarmé.

C’est aussi à cette même période qu’elle a commencé à vouloir s’imposer au sein de l’équipage pour se défaire définitivement de cette image de « petite fille » qui lui collait à la peau. Son attitude a beaucoup amusé son père, elle se souvient encore des piques qu’il lui lançait et de comment il la charriait à ce sujet. Néanmoins, il a pris en compte ses volontés et ne l’a jamais empêchée de quoi que ce soit.

Plus elle a grandi, et plus elle s’est imposée sur le navire, allant même jusqu’à établir des plans d’actions avec son père. Une complicité solide est à l’œuvre entre eux deux, il faudrait être aveugle pour ne pas la voir.

Lorsqu’elle a approché de sa quinzaine, Garp a enfin accepté de lui accorder un rôle nettement plus important et plus dangereux que celui de détourner l’attention des gardes. Elle a enfin pu se retrouver en première ligne, au cœur de l’action, et donc commettre concrètement son premier vol – et non pas seulement le prévoir dans les plans. C’est quelque chose dont elle se souviendrait toujours, ça avait eu lieu dans une riche villa de Tyrosh. Un coup risqué, beaucoup même, mais qui avait payé. C’est là qu’elle a d’ailleurs obtenu cette bague en argent qu’elle porte sans cesse. Son butin qu’elle avait récupéré. A leur retour, son père lui avait même offert une autre récompense, cette fois-ci plus symbolique mais ayant tout autant de valeur à ses yeux : il lui avait cédé son chapeau, qu’elle arbore encore aujourd’hui. Pour eux deux, c’est comme une « passation de pouvoir ».

Pendant encore quelques années ils ont continué ainsi, à faire leur contrebande dans les cités libres, préparant parfois quelques vols pour s’offrir de belles fins de mois. Rhae était respectée au sein de l’équipage, sans le moindre problème, mais vers sa vingtaine elle a décidé de tout arrêter. De quitter le navire paternel. Il ne s’était pas opposé non, il lui avait même souhaité bon vent. Il avait compris que sa fille avait besoin de se créer son propre chemin.

A sa vingtaine donc, la myrienne est partie seule sur les routes, réfléchissant à la vie qu’elle allait bien pouvoir mener. Réflexion qui n’a pas été très longue, quand elle y repense. Rapidement, son choix s’est fixé sur une existence de mercenaire un brin criminelle. Elle a continué de voler, s’introduisant toujours dans des maisons cossues, et en parallèle elle a offert ses services de combattantes. Elle savait se battre après tout, il aurait été idiot de ne pas en tirer profit.

Elle est aussi restée en contact avec son père, et parfois se retrouvent-ils pour mener un coup risqué ensemble. Cette adrénaline familiale, elle ne s’en passerait pour rien au monde. Même si elle ne l’accompagne plus dans ses voyages, elle attend toujours avec une certaine impatience sa prochaine missive lui demandant un coup de main.

Elle a beaucoup voyagé, visitant de fond en combles les cités libres, arpentant les routes et les chemins perdus d’Essos. De vastes régions qu’elle connait désormais sur le bout des doigts, bien qu’elle ait noté beaucoup de détails dans son carnet pour ne pas les oublier. Et c’est tout naturellement qu’elle a proposé un service plutôt particulier dans sa vie de mercenaire : celui de pouvoir guider toute personne prête à payer là où elle le souhaitait sans que nul n’en sache quelque chose, ou de pouvoir faire disparaître cette personne en la conduisant dans des recoins où elle pourrait vivre un temps à l’abri des regards. Une sorte de passeur au-delà des frontières en fait.

Petit à petit, elle s’est fait un nom dans ce secteur encore inexploité, aussi grâce à ses compétences. Ses connaissances des lieux l’avantagent après tout, et elle accorde également une grande importance à la réussite de ses contrats, se montrant donc très méticuleuse. Voilà comment elle s’est imposée en tant que passeur : si quelqu’un cherche à disparaître, à quitter une zone ou à en rejoindre une en toute discrétion, c’est à elle qu’il faut s’adresser. Et par conséquent, elle est aussi douée quand il s’agit de retrouver quelqu’un grâce aux amis et connaissances dont elle dispose à travers Essos.

En réalité, elle ignore la réputation qu’elle possède. Elle sait que ses clients sont tous satisfaits pour la plupart par son travail, à condition d’omettre son caractère parfois difficile à supporter ; il lui est certes déjà arrivé d’avoir quelques clients qui étaient venus vers elle sur recommandation d’un proche, mais c’est tout. A quel point est-elle reconnue en tant que passeur ? C’est une excellente question.
Si une chose est sûre, c’est qu’elle n’a pas étendu son secteur d’activité à Westeros. Elle se rend parfois sur ce continent pour quelques boulots, mais pas dans le cadre de son activité de passeur. Elle n’aime pas cette région il faut dire, alors elle n’a jamais tâché d’y passer plus de temps que nécessaire – même si elle admet bien aimer Dorne et ses environs, une zone qui s’approche davantage de ce qu’elle connait dans les cités libres.

Aux dernières nouvelles, Rhae se trouvait à Port-Réal : elle avait rejoint cette ville pour escorter un commerçant qui craignait de se faire attaquer en mer à cause des récentes révoltes des Fer-Nés. Une fois son travail terminé, elle a pris un bateau en plein milieu de la nuit pour rejoindre les cités libres.


Inventaire

- Deux cimeterres et un poignard, tous trois en bon acier
- Une dague
- Une tenue de cuir
- Une bague en argent sertie d’une émeraude
- Un carnet à la couverture en cuir, rempli d'annotations de sa main

Compagnons

- Préfère voyager seule même si elle a des contacts à travers le monde prêts à lui venir en aide si elle le demande
- Parfois rejoint-elle son père si celui-ci lui demande un coup de main pour un boulot.

Personnalité

A vivre au sein de l’équipage de son père, à être la plus jeune parmi tous – et la seule femme à bord –, Rhae a toujours cherché à s’imposer pour ne pas être laissée sur la touche. Elle déteste se sentir à l’écart et elle a donc démontré ses aptitudes dans les milieux qu’elle estimait pour qu’on la reconnaisse à ses compétences, et non pas à ce qu’elle semble être. A force, il s’en est dégagé un certain côté autoritaire très présent chez la myrienne qui en aucun cas ne se laissera marcher sur les pieds. Etre mercenaire ne signifie pas pour elle écouter sagement son employeur, au contraire : ce dernier l’a embauché pour un boulot qu’il ne peut techniquement pas faire, pour x ou y raisons, alors il convient de la laisser agir comme elle l’entend. Elle sait ce qu’elle fait – elle a confiance en ses propres capacités –, sans doute mieux que son client, et elle n’aimera pas l’entendre la contredire – sauf si elle considère qu’il puisse avoir des informations dont elle ne dispose pas, mais c’est un cas plutôt rare. Par la même occasion, elle déteste ces insupportables je-sais-tout qui prétendent avoir la science infuse, qu’elle a clairement envie d’envoyer nourrir les poissons.

Cette autorité dont elle fait preuve peut déjà être assez difficile à vivre, mais il faut également ajouter à cela sa franchise. Elle est trop franche : elle dit ce qu’elle pense, sans détour, sans penser un seul instant à ménager la personne avec qui elle parle. Rhae a toujours préféré la vérité au mensonge et cela ne risque pas de changer : les choses doivent être claires d’entrée de jeu, sinon la situation ne peut que s’envenimer. A cause de ça, il est plutôt recommandé d’avoir les nerfs bien accrochés lorsqu’on traite avec elle car si elle vous considère comme un crétin fini, elle ne gênera pas pour vous le dire. La vulgarité est au rendez-vous dans ses propos, sans nul doute – et elle admet prendre un malin plaisir à voir la mine déconfite des nobles qui requièrent ses services quand ils l’entendent parler ainsi.

La myrienne démontre aussi un certain cynisme qui peut en rebuter plus d’un : elle ne se voile pas d’illusions et elle accepte la société telle qu’elle est, sans chercher à la changer. Elle fait peu de cas de la hiérarchie sociale entre les individus – elle s’adresse aux nobles comme elle s’adresse aux esclaves, sur un pied d’égalité – et elle se moque éperdument du regard d’autrui à son encontre. Elle agit comme bon lui semble, transgressant la loi quand elle en ressent le besoin, faisant fi des préceptes moraux qui peuvent exister et ne supportant guère, par conséquent, les religieux. Peu de choses la dérangent, la choquent. Ce qui lui importe, c’est de vivre sans regret, elle assume ses choix, quels qu’ils soient, même s’ils techniquement étaient des erreurs.

Rhae suit donc une voie qui lui est propre, difficilement imitable on en conviendra. L’appât du gain ne l’intéresse pas, essayer de l’acheter avec quelques bourses bien remplies est une pure perte de temps. Personne ne connaît les critères sur lesquels elle choisit ses clients, beaucoup doutent désormais qu’il y en ait. Elle fait partie de ces gens qui n’ont pas de but logique, qui avancent simplement et mènent leur vie. Elle souhaite simplement voir le monde évoluer, brûler s’il le faut, elle s’en moque. Elle peut néanmoins se montrer butée dans ses actions : une fois qu’elle s’est mise quelque en chose en tête, impossible de l’en détourner, elle ira jusqu’au bout.

Malgré tout, il serait déplacé de considérer la myrienne comme médiocre dans sa branche. Elle est toujours très attentive à tout ce qu’il entoure, et plus particulièrement lorsqu’elle est en train de travailler, notamment lors de vols ou lorsqu’elle effectue son boulot de passeur (entendez passeur dans le sens où elle aide des personnes à rejoindre des cités sans se faire remarquer et à disparaître aux yeux de leurs poursuivants, puisqu’il n’existe pas de frontières à proprement parler). Elle fait toujours en sorte que personne ne puisse pister leurs traces, car elle se révèle être méticuleuse. Elle déteste bâcler son travail ou même voir un travail bâclé.

Enfin, il apparaît évident que Rhae n’est pas très diplomate, et ce pour de nombreuses raisons précédemment évoquées, ainsi qu’à cause d’un manque flagrant de patience lorsqu’elle traite d’affaires. Elle sait néanmoins négocier, c’est quelque chose qu’elle a appris auprès de son père, mais c’est loin d’être sa tasse de thé. Si elle arrive à obtenir ce qu’elle veut, c’est surtout dû à cette aura autoritaire qu’elle dégage et qui explique très rapidement qu’elle n’est pas le genre de femme à se laisser marcher sur les pieds.


Physique

Rhae s’est toujours trouvée petite avec ses un mètre soixante-neuf, elle n’aurait pas craché sur quelques centimètres de plus : cela lui aurait permis de pouvoir user de sa taille lors de négociations. Elle reconnait néanmoins que cela lui permet de se fondre dans la masse plus facilement, ce qui est loin d’être inutile quand on connait le genre de petits boulots qu’elle effectue. Par ailleurs, sa silhouette se révèle athlétique et élancée, une conséquence directe de son enfance passée sur le navire de son père et de ces dernières années écoulées à arpenter les vastes contrées d’Essos. Cependant, et à la grande déception des regards masculins qui peuvent la scruter, aucunes formes généreuses ne sont à noter sur sa personne, et même s’il y en avait, elles seraient dissimulées par son long manteau de cuir bleu foncé, délavé par endroits, qu’elle ne quitte jamais. A l’inverse de sa taille, c’est un point de son apparence dont elle se moque éperdument. Pour elle, le plus important est de disposer d’une forme physique adéquate à ses boulots, non pas des charmes pour ravir la gente masculine – elle s’est toujours refusée à utiliser ses attributs féminins lors de négociations.

En revanche, ses yeux lui permettent souvent d’obtenir quelques faveurs avec leur bleu azuré qui parfois hypnotisent ceux qui ont le malheur de s’y plonger. Selon son père, elle a hérité des prunelles de sa mère mais elle n’a aucun moyen de le prouver – et honnêtement, elle s’en moque. Le reste de son visage n’a rien de bien remarquable, une fois le regard écarté : un teint hâlé qui témoigne de ses aventures maritimes et terriennes à travers Essos, un air froid ancré sur ses traits, quoique parfois brisé pour laisser apparaître un sourire moqueur et sarcastique. Sa chevelure rousse assez abimée par le sel marin lui tombe jusqu’au niveau de la poitrine, certaines mèches sont d’ailleurs tressées et des perles y sont accrochées, mais personne ne sait s’il y a une raison à la présence de ces perles ou non. Elle porte également un bandana noir en toute circonstance, avec dessus un chapeau usé dont elle ne se déferait pour rien au monde.

De par sa nature de mercenaire, la myrienne n’hésite pas à arborer ses armes – ce qui lui évite aussi de se faire attaquer inutilement par certains qui pourraient la croire désarmée. Ses deux cimeterres ont chacun leur place à chacune de ses hanches, prêts à être tirés de leur fourreau en cas de besoin. Elle dissimule néanmoins un couteau dans sa botte pour faire face à de mauvaises situations, et un poignard se trouve aussi dans son dos, occulté par son manteau.

Un dernier petit élément qui peut attirer le regard, et qui revêt une symbolique particulière pour Rhae, c’est cette bague en argent sertie d’une émeraude qu’elle porte à son majeur droit, souvenir de son premier vol.


Joueur

Age : DC
Localisation : DC
Comment nous avez-vous trouvé ? : DC
Pourquoi ce forum ? : DC
Présence : DC
Autre : DC

Moi, Tiranis, je certifie sur l'honneur avoir plus de 16 ans et
avoir pris connaissance du règlement interne du forum.

GoT Chronicles soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 16 ans
Surnom: Lord Snow
Métier/Titre(s): Frère de la Garde de Nuit

« Intendant du Lord Commandant »

Pseudo : Lord Snow
Corbeaux : 2886
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: Rhae 16.04.17 9:19

Rebienvenue, Rhae ! Smile

Je vais lire ta fiche très prochainement et je reviendrai vers toi avec mes observations. Wink



I am the sword in the darkness.
The Watcher on the Wall:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 29 ans
Surnom: Passeur des Brumes
Métier/Titre(s): Passeur / Mercenaire

« Passeur des Brumes »

Copyright : Gritsou
Pseudo : Tiranis
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 15/04/2017
MessageSujet: Re: Rhae 16.04.17 12:54

Merci à toi !

J'attends donc ton retour Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: Inconnu ( visiblement entre 15 et 17 ans )
Surnom: La Louve
Métier/Titre(s): Chasseuse

« La louve »

Copyright : Avatar by me, Sign by Jimiliminibob ( code ) & me ( image )
Citation : For the direwolf, somebody like you and me.
Corbeaux : 4534
à Westeros depuis : 10/11/2012
MessageSujet: Re: Rhae 17.04.17 10:07

Bienvenue !

Perso, j'ai adoré ! Vraiment intéressant comme personnage.



Yes I know I'm a wolf
 

       
       
       
     

(c)Smynter


TdO #3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 29 ans
Surnom: Passeur des Brumes
Métier/Titre(s): Passeur / Mercenaire

« Passeur des Brumes »

Copyright : Gritsou
Pseudo : Tiranis
Corbeaux : 17
à Westeros depuis : 15/04/2017
MessageSujet: Re: Rhae 17.04.17 11:17

Oh, merci beaucoup !

Etant donné que Rhae sera la « guide » de Raymar et Aiyana en Essos, je suis ravie que ce personnage te plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 16 ans
Surnom: Lord Snow
Métier/Titre(s): Frère de la Garde de Nuit

« Intendant du Lord Commandant »

Pseudo : Lord Snow
Corbeaux : 2886
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: Rhae 17.04.17 23:01

J'ai bien aimé la fiche aussi ! Rien à redire Wink

Félicitation, tu es VALIDÉE !

N'oublie pas de recenser ton avatar, tu pourras ensuite faire tes fiches de liens, RP, possessions, générer ta feuille perso et terminer de remplir ton profil avec les liens de tes fiches et bien sur commencer à jouer, à t’intégrer et t’amuser !

Un petit passage vers ce sondage serait apprécié.

Tu as à présent accès à la section secrète concernant ta région.

Quelques conseils de lecture :



I am the sword in the darkness.
The Watcher on the Wall:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: Rhae

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Rhae

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Espace Réglementaire :: Présentations :: Fiches Validées :: Habitants d'Essos-