AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

Solidarité Nordienne - [Wylla Manderly - Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Solidarité Nordienne - [Wylla Manderly - Flashback] 07.06.17 21:53

299 - Lune 13 - Semaine 4 - Jour 1
Donjon Rouge - Bois Sacré

Il ne se souvenait pas que le bois sacré du Donjon Rouge fût à ce point fréquenté, mais à sa décharge il n’y était pas passé souvent. Ades l’avait visité une fois, il y a bien longtemps, et n’avait pas pu y revenir plus tôt. Peut-être que les choses avaient changées, ou peut-être que les circonstances particulières de ces derniers mois avait provoquées un nouvel afflux vers les endroits sacrés, y compris le bois ? Le jeune homme en doutait forcément. Personne à Port-Réal ne vénérait encore les anciens x, à part les nordiens de passage, dont il faisait partie. Plus qu’un bois, cet endroit était un jardin. Il était là pour détendre les gens et pour offrir de belles vues pendant qu’on le visitait. Il n’y avait même pas de barral, comme dans de nombreux bois sacrés à travers le Sud.

Quand il était plus jeune, Ades se souvenait qu’il prenait ce fait comme une insulte, comme si on avait cherché à effacer l’héritage des premiers hommes. Aujourd’hui, il préférait voir leurs bois ainsi. Même s’il n’avait de fait plus l’occasion de se recueillir devant un arbre sacré, au moins n’avait-il pas besoin d’imaginer un de ces pauvres barral, perdu dans des régions du Sud où plus personne ne connaissait leur importance. Ces bois étaient bien mieux ainsi.

L’été arrivait sur sa fin, mais l’endroit conservait des couleurs assez surnaturelles, en tout cas pour un bois sacré. Ceux de la grande majorité des châteaux du Nord n’avaient que deux couleurs, le vert profond des arbres divers, adaptés au climat particulier de la région, et le rouge presque flamboyant des feuilles de barral. Souvent, il perçait en plein cœur du bois, impossible à rater. Ici, les plantes étaient beaucoup plus diverses et variées, plus organisées aussi, même si les jardiniers de la capitale accomplissaient des miracles pour donner l’illusion du naturel. Il y avait là des fleurs et là des bosquets de ronces qui remontaient le long d’un portail de bois. Le rouge n’était pas absent évidemment, mais ce n’était pas celui d’un barral. Il n’y avait pas cette profondeur, qui donnait parfois l’impression du sang séché. Ici, tout brillait.

Même lui devait faire des efforts.


- Je pense être en sécurité ici, Vasgard. Et je doute que Lady Manderly tente de m’égorger sur place dès nos retrouvailles.

Contrairement à son patron, le grand garde du corps n’avait pas fait le moindre effort pour s’adapter aux lieux ou à la nouvelle fonction d’Ades. En soi, il n’avait pas eu beaucoup de temps. Le Fer-Né était simplement revêtu d’une lourde armure sombre, sans la moindre décoration, et sans chercher à ne serait-ce que dissimuler un peu la présence de son épée. A l’inverse, le nouvellement nommé Grand Argentier ce qu’il avait de mieux dans sa garde-robe, tout en gardant un style solidement nordien. Ensemble d’un gris léger, au tissu plus fin adapté au climat de la capitale, sans omettre des entrelacs au bout de ses manches, remontant le long de son bras jusqu’au coude, d’or à son bras gauche et d’argent à son bras droit. Le seul moyen de rappeler plus le blason de sa maison aurait été qu’il s’agisse d’un échiquier, mais l’artisan avait refusé d’appliquer un motif aussi anguleux.

- Ce n’est pas vous qui disiez qu’il faut toujours se méfier des Manderly ?

Ades ne put contenir un petit sourire. Il ne se rappelait pas avoir dit exactement ça, mais cela ressemblait bien à ce qu’il pouvait penser de la famille Manderly. Il n’était pas vraiment en conflit avec aucun de leur représentant, en fait il s’entendait plutôt bien avec les membres de la famille qu’il avait déjà eu l’occasion de rencontrer, y compris Lord Wyman qu’il respectait énormément. Mais en théorie, leurs maisons respectives n’étaient pas historiquement alliées, pour de multiples raisons, qu’Ades avait choisi d’attribuer à l’orgueil des générations d’Overton précédent. Wylla Manderly, le jeune homme l’avait déjà croisé de nombreuses fois et elle n’avait cessé de présenter un esprit aiguisé et une langue acérée.

- J’ai peut-être émis ce genre d’hypothèse, mais je t’assure que je n’aurais pas besoin de toi aujourd’hui. Tu peux aller visiter le château, si tu veux ?

Le jeune homme n’avait guère besoin d’insister plus pour que son compagnon comprenne. Le grand soldat inclina poliment la tête avant de s’éloigner, lâchant tout de même un dernier sourire à son protégé.

- Quand on vous retrouvera noyé à l’embouchure de la Néra, je dirais à votre père que je vous avais prévenu.

Ades ne répondit que par un sourire amusé, observant son garde du corps qui s’éloignait. Vasgard pouvait bien plaisanter, il savait aussi que le Fer-né s’était montré de plus en plus prudent depuis leurs dernières aventures à Port-Réal. En soit, il n’avait pas tort : ce n’était plus seulement l’héritier d’une petite maison du Nord qu’il protégeait, mais le nouveau Grand Argentier. De quoi avoir de bonnes raisons de se méfier de tout et de tout le monde.

Le jeune Overton savait tout de même qu’il n’avait que bien peu à craindre au cœur du bois sacré du Donjon Rouge. D’ailleurs, il n’eut guère longtemps à attendre avec de voir quelqu’un approcher. Son regard vairon se tourna bien vite vers Wylla, faisant apparaître un maigre sourire sur les lèves du jeune homme. Il se leva rapidement, se reposant un peu sur sa canne pour incliner poliment la tête.


- Wylla, c’est toujours un plaisir de te voir. Encore plus alors que nous sommes si loin de chez nous.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



« Sirène Vipérique »

Copyright : W.M
Corbeaux : 27
à Westeros depuis : 03/08/2016
MessageSujet: Re: Solidarité Nordienne - [Wylla Manderly - Flashback] 21.07.17 8:19



Sans être profondément pieuse en matière d'Anciens Dieux, Wylla éprouvait toujours un profond respect pour cette religion qu'elle côtoyait tout les jours dans le Nord, et la présence de ce Bois Sacré à la mode sudronne la réconfortait un peu. Mais malgré celle, elle ne pouvait pas s'empêcher de pratiquer une de ses activité favorite, l'espionnage. Depuis toute petite, elle se plaisait à prendre autrui en filature dans la plus grande des discrétion, amis comme ennemis. Il était donc tout naturel et acquis pour la jeune dame d'accorder à son ami nordien le même traitement, qui relevait dans ce cas, plus de la marque de sympathie, que de la réelle méfiance. De plus, Wylla n'appréciait guère le laquais du Grand Argentier, et ce simple fait, ajouté à la grande fonction de ce dernier, constituaient pour la Manderly deux raisons suffisantes pour "tâter du terrain de loin" comme elle aimait le dire.

Le Fer-Né se défiait d'elle, qu'à cela ne tienne, car c'est de tout son peuple que Wylla se gardait, et le simple fait de savoir que presque tout Westeros et Essos était de son avis, lui donnait une sorte de sentiment de supériorité accru fort agréable. Mais baste du mépris des autres, Ades au moins, avait à cet instant une garde rapprochée, même composée d'un seul membre, cela restait bien mieux que rien, et était pour Wylla un détail non négligeable. L'échange entre Vasgard et Lord Overton était plus amusant à écouter qu'intéressant, et ne lui apprit rien de plus qu'elle ne savait déjà. Elle attendit donc de s'assurer que la gêne crasseuses des Îles de Fer fut correctement éloignée, pour sortir de sa cachette, et reprendre sa marche naturelle, comme si de rien était, feignant d'arriver à l'instant sans se presser.

" - Wylla, c’est toujours un plaisir de te voir. Encore plus alors que nous sommes si loin de chez nous.

- Plaisir partagé, fort heureusement. Même si je dois avouer ne pas apprécier outre mesure qu'un petit voisin émette des hypothèses sur les méfiance à observer ou non à propos de ma maison.

Wylla avait comme à son habitude envoyé une petite pique provocatrice à son interlocuteur. Cela lui permettait d'observer les premières réactions des personnes à son encontre, pour pouvoir mieux aviser par la suite. De plus, celui lui permettait aussi de jouer franc-jeu avec Ades, lui dévoilant d'entrée que le concept de vie privée lui était étranger. En effet, Wylla préférait jouer carte sur table avec cette homme, elle trouvait cela plus sein comme relation.

- Enfin, si tout le monde devait prendre note de ce genre de futilités, je crois bien que l'ordre, la stabilité, et la bonne marche de Westeros deviendraient de maigres sujets de préoccupation pour notre Conseil Restreint, en comparaison des petits ragots encombrants. Mais n'est-ce pas déjà le cas?

Continuant de plus belle, Wylla ponctuât sa dernière phrase de ce regard appuyé, et de ce sourire narquois si caractéristiques de sa personne, preuve qu'elle appréciait vraiment ce canard boiteux.

- Mais aillez l'obligeance de me prouver que vous sortez du lot. Quelle sont vos opinions quand aux événements de ces dernières Lunes? Et puisque vous aimez les hypothèses, quelles sont les vôtres par rapport à cela?

C'est sans transition, qu'elle était passé aux sujets qui l’intéressaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Solidarité Nordienne - [Wylla Manderly - Flashback]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Equipe 4] Savoir, Sagesse, Solidarité
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» solidarité chiens belges
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Le délit-de-solidarité-qui n'existe-pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Westeros :: Les Terres de la Couronne :: Port-Réal-