AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

[Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 07.05.13 22:38

Fort-Terreur était une grande forteresse, sombre et imposante, conçue pour résister aux sièges. Compte tenu du fait que les Bolton s'étaient longuement dressés contre les Seigneurs du Nord, cela n'avait rien d'étonnant. Il avait fallut longtemps avant qu'ils ne plient enfin le genou devant les Stark. Aujourd'hui encore, ils faisaient partie des grandes familles du Nord, à la fois respectés et craints, une catégorie à laquelle les Overton avait appartenu autrefois. C'était donc tout naturellement vers eux que s'était tournée la famille Overton quand il s'était agi de forger de nouvelles alliances commerciales à l'intérieur de la région. Et ils avaient envoyés une petite délégation pour se faire, avec comme ambassadeur, le fils de Lord William Overton, actuel trésorier officieux du domaine de sa famille.

C'est pourquoi, les gardes de Fort-Terreur ne s'étonnèrent pas de voir arriver une petite troupe à cheval, présentant l'étendard Overton ; le champ noir orné d'un fasce échiqueté d'argent et d'or. A l'avant se tenait un immense chevalier, monté sur un étalon noir tout aussi impressionnant. Il n'était pas aussi grand qu'un certain Limier, mais son armure sombre orné de l'échiquier d'argent et d'or en imposait tout de même assez. De fait, le petit homme à ses côtés en était presque oubliable. Il était simplement revêtu d'une tunique blanche immaculée, un petit écusson précisant son allégeance, et d'une longue cape de fourrure.

Ils pénétrèrent dans l'enceinte du château sans problème, et s'arrêtèrent dans la cour. Là, au léger étonnement des gardes, c'est le petit homme qui descendit en premier. Il paraissait encore moins impressionnant maintenant qu'il se tenait debout devant eux, il devait à peine mesurer 5 pieds, et se tenait sur une canne. Il semblait extrêmement jeune, encore un enfant. C'est pourtant avec toute l'assurance du monde qu'il vient planter son regard dans les yeux d'un garde, annonçant qu'il était Ades Overton, et qu'il était attendu par Lord Bolton. Après une infime hésitation, ils lui ouvrirent les portes, et l'accompagnèrent dans la salle de réception. Derrière le petit homme, le géant suivait de près, il jouait apparemment le rôle de garde du corps, et n'avait même pas retiré son heaume. Lorsque les gardes s'arrêtèrent, le petit homme fit signe à son garde de faire de même.

- Restes ici Vasgard, je ne serais pas en danger à l'intérieur.

Il ouvrit doucement la porte, et fit un pas à l'intérieur, observant rapidement la salle. L'écorché Bolton trônait en bonne place, gigantesque étendard contre le mur d'en face. Roose Bolton était assis à sa table, il était tel qu'on le lui avait décrit. Aux traits lisses et fin, l'homme n'affichait pas vraiment son âge. Ses lèvres très fines se pincèrent à peine lorsqu'il demanda d'une voix douce, presque inaudible.

- Tu t'es perdu, garçon ?

Le jeune Ades lui répondit par un petit sourire. Il n'était pas vexé qu'on le confonde avec un enfant, après tout, il n'avait que treize ans et était plutôt petit pour son âge. Il se contenta donc de corriger en s'avançant doucement.

- En aucun cas, Messire. Je suis Ades Overton, il me semble que vous m'attendiez.

Ses pas étaient souples et très maîtrisés pour un boiteux, il vivait avec cette infirmité depuis assez longtemps pour la maîtriser parfaitement. Poliment, Roose Bolton se leva, le temps qu'Ades le rejoigne et fasse une petite révérence. Le visage du Sire de Fort-Terreur était resté sans expression.

- Amusant ... Asseyons-nous.

Même s'il avait attendu l'autorisation du maître des lieux pour prendre place, le garçon ne cacha pas son soulagement en s'asseyant. Il avait toujours du mal à rester debout très longtemps après une longue chevauchée. Et celle qui l'avait amenée ici était très longue. Il posa donc sa canne contre sa chaise, s'avançant un peu pour poser son regard vairon dans les yeux pâles de Lord Bolton.

- Et si vous me présentiez ce que vous envisagiez.

- Très certainement, Messire, répondit doucement le garçon.

Il ne semblait pas dérangé d'avoir à tendre l'oreille pour entendre ce que disait son interlocuteur. Lui-même s'exprimait extrêmement bien pour son âge, avec beaucoup de déférence. Il sortit doucement un rouleau de cuir de sa cape, et le déplia lentement sur la table. Il s'agissait d'une grande carte qui présentait les régions Bolton et Overton, et tout ce qui se trouvait entre elles.

- Je me suis permis d'apporter ceci, au cas où. Nous avions donc envisagé un accord commercial, qui concernerait en particulier les fournitures de Port-Glacé, ici. Que nous pourrions acheminer jusqu'à chez vous. Cela vous intéresse-t-il toujours ?

Sur la carte, il avait d'abord indiqué du doigt la position de son port, avant de lui faire parcourir la distance jusqu'à Fort-Terreur. Cela présentait un sacré chemin, et il y avait divers moyens de le faire, mais cela ferait sans aucun doute l'objet de discussions ultérieures. Pour l'heure, il fallait commencer calmement. C'est pourquoi, le jeune homme releva simplement les yeux vers Roose Bolton, l'interrogeant de son étrange regard bicolore.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 07.05.13 23:56

Lord Bolton prenait son traitement du jour quand on lui annonça la présence de cavaliers aux armes des Overton à une lieue de la forteresse. Au signal de son seigneur, le mestre retira avec précaution les sangsues dont le volume avait sensiblement augmenté depuis qu’elles avaient été apposées à même la peau du sire de Fort Terreur. Bethany était occupée à quelque broderies en ce moment, alors même que l’été semblait durer plus que de raisons le vent pouvait toujours lui apporter quelque mauvaises maladies ; mieux valait qu’elle demeure à l’intérieur.

Le seigneur du lieu se prépara donc pour son invité en revêtant sa tenue quotidienne ou figurait discrètement les armes de sa maison. Il rejoignit d’un pas lent la salle de réunion plus propice aux discussions qui était adjacente à la grande salle. Cette « petite salle » comme on l’appelait sans originalité était naguère le lieu des conseils de guerre ou siégeaient les écorchés et leurs vassaux ; elle avait l’avantage d’avoir trois ouvertures lui permettant d’être aérée régulièrement. Deux meurtrières étaient creusées dans le mur extérieur du second bastion du Fort permettant d’observer la campagne qui s’étendait au-delà de la grande porte. A l’opposé, une fenêtre plus conventionnelle donnait sur la cour intérieure.

Lorsque la petite escorte pénétra dans l’enceinte le seigneur pu ainsi l’observer en détail. Il remarqua le petit cavalier qui menait la troupe, un enfant de toute évidence qui devait être une sorte d’écuyer. Mais Roose Bolton ne parvenait pas identifier celui qui dirigeait la troupe et avec qui il était censé s’entretenir. Le garçon l’intriguait, boitant il ne pouvait être d’une utilité quelconque ; peut-être accompagnait-il son père. Ces réflexions finirent par l’ennuyer et il s’assit attendant son interlocuteur.

L’arrivée du jeune homme dans la salle le surprit. Il lui demanda ce qu’il faisait là et fut encore plus surpris d’apprendre qu’il s’agissait de son interlocuteur. « Amusant » fut le seul mot qui lui vint à l’esprit. L’avorton des Overton ; le constat ne manquait pas d’humour. Sa maison était peut être ancienne mais si elle était tombée aussi bas... Prenant sa réflexion au mot il invita le gamin à s’asseoir et à lui présenter ses idées. Il avait de l’assurance au moins.

Il déplia une carte que Roose Bolton regarda une fraction de seconde avant de continuer à dévisager celui qui lui faisait face. Il souhaitait acheminer des fournitures depuis son petit port sur la cote, rien de bien dérangeant au fond. Lord Bolton reprit la parole :

-Je suis certain que nous parviendrons à nous entendre sur ce point.

Il s’agissait là de soucis de boutiquiers. Reprenant son discours alors que son interlocuteur semblait satisfait d’entendre son agrément, il détailla plus avant ce qu’il souhaitait :

-Je ne souhaite pas voir dans les Overton quelques partenaires commerciaux mais des amis. Votre maison ne retrouvera pas le prestige de sa lignée seule et je pense que les seigneurs du nord auraient à redouter un rapprochement entre nous. Je veux avoir l’assurance que les Overton soutiendront nos positions face aux autres Lord du Nord, il va sans dire que nous saurons rendre ce qui est donné.

Regardant à nouveau la carte d’un air distant et froid, Roose Bolton reprit son propos :

-Pour être tour à fait clair sur ce que j’attends de votre famille, il faut regarder Blancport. Ces Manderly, il écorcha volontairement le nom, du Bief plus que du Nord, n’ont que trop tendance à regarder les cargaisons qui me sont parfois livrées. Si nous nous accordons, je souhaite que mes hommes puissent librement accéder aux quais sans être observés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 08.05.13 9:26

La réponse du Sire de Fort-Terreur ne se fit pas attendre, et elle fut aussi clair que possible. Manifestement, Lord Bolton ne l'avait pas fait venir uniquement pour parler boutique, ou il aurait négocié plus que cela. Il avait donc autres choses en tête, et il l'exposa aussitôt après. Ades s'enfonça doucement dans son siège, son regard vairon toujours braqué sur son interlocuteur, l'écoutant attentivement. Il se permit même un léger sourire. Roose Bolton n'était pas un idiot ; il avait perçut dans l'activité d'Ades son objectif ; à savoir redorer le blason de sa famille. Chose qui ne semblait pas avoir été tenté depuis quelques générations. Depuis que le jeune garçon avait été nommé trésorier de son domaine, il tentait pas tous les moyens de parfaire la fortune Overton, mais la plupart des familles du Nord restaient sourdes à ses appels. Seul les Bolton avait répondu, et maintenant Ades comprenait pourquoi.

La famille Bolton avait toujours été un vassal puissant des Stark, mais un vassal difficile, guère apprécié des autres et qui jouissait d'une sinistre réputation. Si Roose Bolton n'vaait jamais posé de réel problème à ses suzerains, il n'empêchait tout de même qu'il devait parfois avoir du mal à discuter avec les autres grandes maisons du Nord. Un rapprochement avec une de ses maisons, aussi faible soit-elle, ne saurait être que bénéfique à la puissance Bolton, et c'est précisément ce que Lord Roose demandait à présent. Cela n'avait rien de réellement étonnant, il s'agissait de politique élémentaire, et Ades serait fou de refuser ainsi l'amitié d'une maison aussi puissante, cela demandait cependant des précisions.

Comme Lord Roose semblait désirer enchaîner, le garçon attendit avant de reprendre la parole, son regard suivant celui de Roose pour observer Blancport. Son sourire s'agrandit doucement ; les Bolton et lui avaient des intérêts communs. Ou plutôt un ennemi commun. Non que Lord Manderly soit un homme particulièrement désireux de se battre, mais il était la principale raison qui empêchait le développement de la maison Overton. Blancport attirait tous les navires, et c'est par là que se faisait le commerce du Nord. De fait, la plupart des autres maisons avaient intérêt à signer avec Manderly, plutôt qu'avec les Overton. Mais apparemment, ce n'était pas le cas de tout le monde, et c'était une occasion à saisir.

Ades attendit patiemment d'être sûr que Lord Bolton ait terminé de parler, puis laissa passer quelques secondes de silence avant de prendre lui-même la parole. Il s'exprima doucement mais de façon très clair.

- Lord Wyman est en effet homme à vouloir s'assurer de tout, ce qui ne semble pas judicieux quand on contrôle un tel port. Il est bien évident que si les Bolton acheminent quoi que ce soit par Port-Glacé, nous n'aurons aucune raison de nous montrer suspicieux vis à vis d'une cargaison pour Nordiens. Vous pourrez venir la chercher quand bon vous semblera, et sans être surveillés.

Une fois ce détail réglé, le jeune homme s'avança un peu sur sa chaise, fixant tranquillement Lord Bolton. Il semblait très sûr de lui pour son âge, et conservait peu d'expression faciale, il ne tenait pas à informer son interlocuteur de ce qu'il avait en tête. C'était là quelque chose que le Sire de Fort-Terreur devrait comprendre aisément vu sa propension à exprimer ce qu'il avait en tête.

- Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas à même de vous dire si la famille Overton soutiendra vos positions. C'est à mon père, Lord William d'en décider. Cependant, il est bien évident qu'une alliance commerciale mêlée à une amitié durable ne pourront qu'encourager mon père à aller dans ce sens. Et je ferais le nécessaire pour cela.

Doucement, le jeune homme baisse la voix, comme pour cacher un peu plus ce qu'il s'apprête à dire, ou lui donner plus d'importance peut-être. Il désigne de l'index le fameux port des Manderly.

- Blancport est le nœud du problème. Sa puissance empêche tout développement de notre famille, pourtant Port-Glacé est idéalement placé ; il est inutile d'affronter les Trois Soeurs pour l'atteindre, mais il nous faut le développer pour encourager les navires à s'y arrêter. Une fois que ce sera fait … Blancport n'aura plus aucune raison d'être le plus grand port du Nord. Mais cela prendra du temps ...

Plusieurs années si ses calculs étaient exacts, et cela demanderait aussi des financements, du Nord ou d'autres contrées peu importe. Dès l'instant où Port-Glacé serait devenu suffisamment fort pour briser la puissance Manderly, la fortune Overton serait faite. Et sa famille retrouverait enfin la place qui lui était due.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 08.05.13 11:35

Le gamin était rusé. C’était une évidence. A cet âge la progéniture engendrée par quelque noble rêve toujours de hauts faits d’armes et de tournois. Mais celui-ci parlait commerce avec une subtilité qui aurait fait somnoler n’importe quel mestre. Roose Bolton lui-même était un peu fatigué de ces finesses. Fort Terreur ne s’était pas bâtie par ses marchands mais avec la peau de ses ennemis. L’écorché le rappelait d’ailleurs très bien dans cette petite salle où il pesait lourdement sur n’importe quel visiteur. L’expression du visage et de la douleur était infiniment mieux réalisée que sur les étendards qui flottaient au dehors et l’ensemble des membres étaient décrits avec une précision qui ne laissait pas de doute sur le modèle.

Même le Stark était demeuré silencieux face aux armes Bolton. Aussi, l’assurance qu’affichait l’enfant était-elle quelque peu surprenante. Peut être fallait-il mettre cela sur le compte de l’age et d’une instruction insuffisante du mestre précepteur qui avait trop insisté sur le négoce oubliant l’histoire, les blasons et leurs signification.

Pour surprenant qu’elle soit la ruse du gamin était déplacée. Qu’il eut négocié avec les trois sœurs ou même avec quelque cités lointaines cette finesse aurait pu passer pour de la science. Mais face à une maison infiniment plus influente et crainte tout cela semblait clairement hors de propos. On ne négociait pas une amitié comme l’on signait un contrat. Or, c’était précisément ce que faisait ce jeune homme en étant hésitant sur l’acceptation de son seigneur de père. S’il envoyait un enfant négocier à sa place cela le regardait ; mais si celui-ci n’était qu’une distraction sans influence c’était un affront qui lui était fait.

Quand le garçon essaya grossièrement d’éluder le soutien que sa maison devrait aux Bolton le regard de Roose se fit plus insistant. Ses traits jusqu’ici marqués par une courtoisie d’apparat avait imperceptiblement changé pour devenir plus rudes et froids. Il laissa toutefois le jeune homme continué dans ses explications sur la carte qu’il regardait seul pendant que son interlocuteur le fixait calmement.

Alors qu’il avait terminé son discours, Lord Bolton reprit patiemment ses demandes en les explicitant pour être certain d’être compris, le jeune homme parlait du temps comme si son commerce allait être de tout repos ; et Roose souhaitait affaiblir les Manderly ce qui était impossible avec une telle naïveté.

-Il serait imprudent de ne s’en remettre qu’au temps mon jeune ami.


Il insista sur le mot ami de façon à lui faire comprendre que désormais il fallait raisonner ensemble.

-Ne crois pas que Lord Wyman laissera se développer indéfiniment un serpent en son sein. Qu’est-ce qui empêcherait quelque mercenaires d’incendier ta ville pour détruire les années d’un dur labeur, sans que nul ne puisse savoir d’où ils viennent ?


Roose Bolton s’arrêta un instant.

-Le Triton pourrait s’y résoudre ; tel le fer-né ravageant Salvemer les Overton subiraient sans cesse quelques raids sans que l’on en connaisse la provenance. Le commerce ne va pas sans la sécurité et ta famille ne peut se créer une armée puissante du jour au lendemain tout en consacrant ses faibles revenus à développer son commerce.

Roose Bolton s’arrêta un instant pour laisser l’idée murir dans l’esprit de son jeune interlocuteur. Il se tourna légèrement vers l’écorché qui figurait au mur et reprit :

-Tu apprendras bien vite qu’une amitié ne se déduit pas d’un comportement mais provient d’intérêts communs. Si ton père t’envoi ici c’est qu’il te charge de représenter ses intérêts, il marqua un temps d’arrêt et se retourna à nouveau vers Ades, ne commence donc pas à me dire qu’il te faut obtenir une autorisation que tu as déjà.

Pour atténuer un peu son discours qui devait être éprouvant pour quelqu’un de si jeune il se leva pour prendre le vin qu’on avait apporté là un peu avant qu’il n’entre. Il versa une coupe pleine et une autre remplie à moitié qu’il compléta par de l’eau. Tendant la première à son invité il continua à exposer son idée :

-Un ami puissant ce n’est pas une charge mais une chance ; celle d’affirmer le rang de ta maison. J’ai besoin de montrer que l’écorché n’est pas seul en sa forteresse et qu’il peut aussi aider les familles du Nord qui en ont besoin. Un mariage ne peut pas être envisagé, tu n’as pas de frère à me donner en écuyer et il serait inconvenant que ta famille me prête hommage en raison de son rang. Mon idée est donc d’installer dans ton port et à Fort-de-Glace un comptoir et une garnison ou mes étendards seront présents. Il y aura assez d’hommes pour escorter les convois que tu destines au commerce terrestre. Mes couleurs dissuaderont tes ennemis et nul ne pourra soubçonner que nous ne sommes pas amis, même si ici ou là ta maison ne suit pas toutes les positions que j’exprimerais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 08.05.13 12:59

Le jeune trésorier resta sans expression quand Roose Bolton lui exposa les dangers qu'il croyait sentir venir des Manderly. Mais il réfléchissait à plein régime. Croyait-il réellement que Wyman Manderly serait du genre à engager des mercenaires pour un tel travail ou bien cherchait-il à effrayer Ades pour le contraindre à accepter ? A vrai dire, le jeune homme n'avait jamais imaginé que le Lord de Blancport s'attaque à lui de cette façon. Il l'avait rencontré plusieurs fois et l'homme ne lui avait jamais paru capable de se déshonorer à tel point, mais il était vrai que l'attrait de l'or pouvait forcer des hommes à faire des choses qu'ils n'auraient jamais imaginés faire auparavant. Et bien évidemment, aux yeux de Roose Bolton, le seul moyen de s'en prémunir était de faire appel à un allié puissant, de préférence lui. Comme c'était convenu.

Il n'aimait pas trop la façon dont le Sire de Fort-Terreur abordait le problème ; il ne fallait pas être bien futé pour saisir qu'il s'agissait d'une menace implicite de la part de Lord Bolton. Cependant, la puissance de Fort-Terreur était trop éloignée des Overton pour les menacer réellement, il ne cherchait donc à faire cela que pour blesser les Manderly. Rien d'étonnant à cela, les hommes de la Mander n'était pas véritable Nordien, pour beaucoup de maisons. Et nombre d'authentique hommes du Nord n'appréciaient pas la puissance de cette maison. Mais personne ne pouvait se les mettre à dos, surtout pas Ades. A moins bien sûr de bénéficier d'un ami puissant, comme Bolton. Si en s'attaquant à Overton, les Manderly provoquait aussi Fort-Terreur, ils y réfléchiraient à deux fois avant de tenter quoi que ce soit. A priori, cela ne présentait que avantages pour lui, à priori.

Le jeune homme sourit légèrement en entendant Bolton ; il avait raison, Ades avait déjà plus ou moins obtenu l'autorisation de son père. Cela lui avait coûté cher d'ailleurs ; Lord William Overton n'aimait pas les Bolton, il ne voulait pas que son fils traite avec eux. Mais son père s'accrochait à de vieilles légendes, il était temps de redonner à sa famille ce qu'elle méritait, et s'il devait passer par Roose Bolton pour cela, il n'hésiterait pas un instant. Après tout, le Sire de Fort-Terreur était un vassal des Stark au même titre qu'eux.

Saisissant la coupe de vin qu'on lui tendait, le jeune homme la savoura doucement. Il n'en but cependant qu'une moitié, le goût du vin lui paraissait toujours un peu fort, et pas si bon que cela. Et puis, il tenait à avoir l'esprit clair pour répondre. Ce qu'il fit, une fois que Roose eut terminé.

- Une garnison de vos hommes permettrait en effet d'assurer la protection de toutes nos cargaisons. Nous les accueillerons avec plaisir, et la famille Overton prendra en charge leur logement et leur nourriture.

Il tendit doucement sa coupe de vin au Lord, demandant d'une voix aussi humble que possible.

- Puis-je avoir un peu d'eau avec, mon palais encore jeune a un peu de mal avec le goût du vin … Merci.

Apportant la coupe à ses lèvres, il en prit de nouveau quelques gorgées, le but n'était pas d'imiter le Sire de Fort-Terreur mais bien de profiter du goût du vin sans avoir le palais agresser. Cela lui permis aussi de réfléchir plus avant. Ainsi donc, les Bolton avait besoin de se faire des amis, cela semblait logique après tout, ils n'étaient pas très bien vu dans le Nord. Alors que les relations avec les autres régions s'intensifiaient d'année en année, il devenait urgent pour chaque famille de consolider ses positions dans son fief. Ades comprenait parfaitement cela, et c'était exactement là que pouvait se retrouver

- Il est en effet fort dommage que nous n'ayons pas d'autres moyens d'unir nos maisons, ce sont des lignées anciennes qui gagneraient sans doute beaucoup à pareil échange. Je suis néanmoins sûr que nous trouverons, à l'avenir, de quoi consolider cette amitié. Après tout, nous avons des intérêts communs comme vous l'avez rappelé.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 08.05.13 16:18

Roose Bolton fut presque tenté de sourir lorsqu’il rajouta l’eau au vin de son invité ; pâle et triste imitation mais c’ést un gage de bonne volonté. Ou peut être doute-t-il de sa propre tenue ce qui est signe d’intelligence. Peut-être même que la vertu de la jouvencelle des hommes du Sud habitait ce jeune homme et qu’il avait tout simplement dit la vérité.

La négociation avait été brève et constructive. Le jeune homme avait au moins été épargné par les tracas seigneuriaux du grand age : après l’apétit des Manderly, l’honneur des Stark, la soif des Omble ; les Overton semblaient discret et c’était là une qualité que Roose Bolton appréciait. A peaceful land, a quiet people : tel était sa devise et les accords qui venaient d’être conclus allaient dans ce sens.

-Voilà qui est pour me plaire conclue-t-il. Je vous suis reconnaissant d’accueillir mes hommes sous votre toit. Je désignerais un homme loyal, un de mes vassaux, pour les mener et s’assurer qu’ils demeurent loyaux vis-à-vis de nos accords. Ils travailleront à bâtir leur propre caserne dans les faubourgs et non loin du port ; quelques travaux marqueront l’activité nouvelle de tes villes. Je percevrais sur les marchandises que je protègerais une somme modique permettant de couvrir ces frais ; une fois ces bâtiments construits les profits te reviendront donc exclusivement. Quant à moi je percevrais sur mes propres marchands les rentes habituelles ce qui devrait suffire à nous contenter.

Un gage d’amitié était le bienvenu et Lord Bolton souhaitait que ces accords perdurent pour montrer la stabilité de ses engagements. Subsistait toutefois une inconnue qui avait été laissée de côté au début de leur entretien :

-A propos, je me demandais quels produits comptes-tu acheminer jusqu’ici ? Fort Terreur n’a pas la richesse de Winterfell ni la population de Blancport ; qu’est-ce qui te pousse à vendre si loin de tes docks ?

Alors que son jeune interlocuteur terminait sa coupe, Mestre Uthor fit son entrée dans la salle sa lourde chaîne au cou. C’était un homme du sud assez maigre à l’air abattu. Il n’avait pas plus de quarante ans mais l’âge avait marqué ses traits si bien qu’il paraissait un peu plus vieux. Il avait servi dans les donjons du Conflans et du Val avant de venir se perdre dans le nord pour aller contempler le mur. Séjournant quelque temps à Fort Terreur il avait trouvé en Roose Bolton un nouveau seigneur après que celui-ci eut pressé la Citadelle de l’affecter à son service.

-Prévenez Beth que nous gardons ces cavaliers de Fort-de-Glace pour la nuit et pour le temps qui leur plaira. Faites préparer le repas dans la grande salle et aménagez les appartements de la Tour de l’écorché.


Alors que le mestre partait exécuter ses ordres après une révérence Lord Bolton le retint de sa même voix calme et discrète :

-Amenez Locke.


Il se retourna ensuite vers le jeune homme qui lui faisait toujours face attendant sa réponse.


Dernière édition par Roose Bolton le 09.05.13 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 08.05.13 16:52

Ades s'avouait agréablement surpris. Il s'était attendu à devoir marchander sévèrement pour continuer à percevoir un véritable bénéfice sur les marchandises qui transiteraient par son port. Or, Roose Bolton proposait lui-même de n'en tirer profit que le temps de construire les bâtiments qui accueilleraient ses soldats. Sans compter bien sûr les marchandises exclusivement Bolton, évidemment. Le jeune Overton était manifestement tombé sur un homme raisonnable, ce qui le soulageait beaucoup, lui qui était habitué depuis tout jeune à devoir négocier avec un Lord Manderly qui, bien que peu agressif, se montrait plutôt gourmand. En fait, il n'aurait pu espérer un meilleur arrangement vu sa situation actuelle.

- Cela nous contenteras tous, en effet. Je veillerais à ce que vos hommes soit le mieux accueilli possible. Si vous pouvez me renseigner sur leur nombre, je préparerais leur arrivée dès que je saurais.

Le jeune homme se fendit d'un petit sourire, terminant sa coupe pendant que le maître des lieux posait une nouvelle question. Question intéressante au demeurant, et à laquelle Ades se ferait une joie de répondre, une fois qu'ils auront terminés d'être interrompu.

- Je vous remercie pour votre hospitalité. Nous tâcherons de ne pas en profiter.

Il se renfonça ensuite doucement dans son siège, reposant sa coupe devant lui. Il avait déjà l'impression d'avoir bu trop de vin, de l'eau suffirait pour la suite.

- Eh bien, pour l'heure nous pouvons vous acheminer tous les produits que nous obtenons de la mer, poisson, sel également, etc. Fort-Terreur n'est pas aussi riche que Blancport ou Winterfell, c'est vrai, mais votre fort n'est pas lié au Manderly, contrairement à Winterfell qui commerce abondamment avec eux. Ce qui est normal pour la Capitale du Nord. De plus ...

Le jeune homme se suréleva un peu pour surplomber la carte, désignant de la main tout le territoire Bolton et ce qui s'étend au Nord.

- Il existe beaucoup de fournitures qui proviennent des régions tout au Nord, que même Winterfell ne peut plus se fournir en pareille quantité. Bois, fourrures, etc. Cela peut sembler inutile, mais il s'avère que les marchands d'Essos sont très friands de ces babioles, ça doit être exotique pour eux.

Ades se rassit, tournant son regard vairon vers les prunelles pâles du maître des lieux.

- Et puis, il est toujours plus intéressant d'étendre son commerce, on ne peut jamais se contenter de ce qu'on a autour de ça. Manderly ne s'étend pas assez autour de lui, ses partenaires privilégiés sont Winterfell et les châteaux environnants. Le Nord a beaucoup plus à offrir, je suis sûr que vous serez d'accord.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 09.05.13 17:56

Un an avait passé depuis l’entrevue de Fort Terreur et les travaux annoncés avaient avancé à grands pas. Les ressources tirées des débarquements et échanges de marchandises étaient allés croissantes. Le financement des forts avait donc été suffisant bien que Fort Terreur ait dû un temps assurer les premiers versements. Lord Bolton avait donc choisi de célébrer l’amitié nouvelle avec cette maison mineure en les gratifiant de sa présence. En vérité l’escorte partie quelques jours plus tôt avait pour but principal d’accueillir l’héritier de la lignée revenant du Val où il avait servi la maison Redford. Domeric Bolton, en excellente condition, n’avait aucun besoin d’escorte mais il était déterminé à rencontrer celui qui, par les hasards du destin et les excès de son père, était son demi-frère par le sang. Or, Roose Bolton cherchait à éviter une pareille rencontre ; le serviteur de son bâtard avait corrompu son esprit et il fallait craindre que quelques jalousies ne viennent troubler ses desseins.

Si les déplacements du Sire de Fort Terreur étaient rares ils étaient aussi imposants. En plus de l’escorte personnelle du seigneur et des vassaux qui avaient voulu être du voyage Lord Bolton était accompagné de deux cent hommes venus prendre leur poste sur les terres Overton. Ils venaient rejoindre les cent cinquante gardes des deux forts et les autres soldats accompagnant les convois à destination du Nord. Ceux-ci avaient salué la troupe tout au long du trajet surpris de voir leur Lord au dehors de sa forteresse et loin de ses traitements. Au total, Roose Bolton souhaitait que ses deux forts contiennent six cent soldats pour assurer la protection convenue. Cette présence avait pour but de garantir la présence Bolton dans l’ensemble des territoires orientaux du Nord mais également de sécuriser les échanges qui apportaient désormais de substantiels revenus au travers des taxes perçues sur les seuls marchands de Fort Terreur.

Nul doute que les Overton profitaient également de ces accords financièrement à leur avantage. Les bruits des travaux avaient poursuivi Lord Bolton à mesure qu’il traversait Port Glacé. Ils s’étaient néanmoins progressivement atténués alors que l’escorte s’approchait ; les ouvriers peu habitués à voir une telle troupe dans leur paisible village lâchaient un instant leurs outils pour contempler le spectacle. Car au fond il s’agissait essentiellement de cela, à peine une bourgade à la rigueur, mais dont la taille doublera prochainement sitôt ces pierres apposées.

Le fort Bolton dominait désormais la ville. Construit au Bord de l’eau il marquait au départ la périphérie de la cité. Mais de nouveaux docks avaient été construits non loin de ses remparts et les habitations s’étaient multipliées entourant la place forte. Construit en pierre, le Fort était bâti sur le modèle de Fort Terreur avec des créneaux taillés en pointe rappelant le caractère propre au lieu. Les murs s’élevaient au-delà des chaumières atteignant une hauteur d’environ quinze mètres. Aux coins étaient bâtis quatre tours légèrement plus hautes mais dont l’armature supérieure demeurait faite de bois en attendant que les dernières pierres arrivent. Les chemins de ronde étaient parcourus par des archers aux armes de l’écorché et des meurtrières émaillaient çà et là les remparts inférieurs. Face à la mer trônait une baliste chargée de repousser les éventuelles attaques maritimes, deux supports avaient été apposés sur son pourtour pour en ajouter deux supplémentaires une fois l’ouvrage achevé. Au niveau inférieur devait prochainement être installé le comptoir commercial permettant d'établir les comptes nécessaires aux trajets.

La visite de Roose Bolton avait été brève, ses hôtes étaient à Fort de Glace un peu plus loin et ils étaient le but principal de la visite. Il conclue rapidement en saluant Edric Locke qu’il avait chargé de garder la place et ajouta que des douves pourraient être rapidement construites en raison de la proximité de l’eau ; la terre était facile à creuser et les caves sous le comptoir marchand permettaient aisément de soutenir le fort contre les infiltrations d’eau. Locke était un homme loyal qui pourrait demeurer fidèle malgré l’éloignement en raison de son zèle avait admis Lord Bolton après l’entrevue. Il le sera d’autant plus désormais que son ainé me sert de page. Jorah Orren qui garderait l’autre fort était de même un homme dont la famille était vassale et dévoué depuis des générations ; et dont la demeure contenant femme et enfants était à deux lieues de Fort Terreur. Le peuple est d’autant plus apaisé que ses Lords le sont se répétait Roose. Il les maintiendrait ici trois ans leurs permettant de rentrer de temps à autre et il en changerait pour éviter les rancœurs.

La moitié de la troupe repartit donc pour Fort de Glace alors que les autres soldats prenaient possession de leurs nouveaux quartiers. La place forte des Overton était modeste mais apparaissait solide. Les flocons épars tombant autour de ses murs donnaient à son nom tout son sens. Un peu à l’écart, le second fort construit par les Bolton était l’exact opposé de la place portuaire. Alors que le premier était large et avait en son centre une vaste cour permettant d’abriter marins, villageois et marchandises ce second fort était beaucoup plus étroit mais aussi bien plus haut. Construit sur le modèle d’un donjon les murs et les quatre tours rapprochées pouvaient culminer à quelque vingt-cinq mètres. Des écuries adjacentes permettaient aux convois de stationner entre deux départs. Même la couleur était différente du premier ; les pierres étaient plus sombres car directement extraites des carrières au sud des terres Bolton. Cela faisait travailler les vagabonds et permettait de sécuriser un peu plus les convois ; les quelque bandits ou sauvageons qui avaient payé un lourd tribut face aux hommes de l’écorché avaient été surpris en découvrant dans les carrioles des pierres qui n’étaient en aucun cas précieuses. Inutile de se demander pourquoi les attaques n’avaient que rarement été renouvelées quand un convoi sur trois transportait en réalité des blocs de granit. Les deux seuls points communs de ces deux places forts étaient donc leurs puits centraux et le vaste étendard Bolton qui dépassait distinctement de l’une des tours de chacune des forteresses. Après tout il fallait montrer sa présence aux voisins de ces bourgs.

L’escouade se scinda une nouvelle fois et seuls une vingtaine d’homme accompagnaient Roose Bolton lorsqu’il pénétra dans la citadelle Overton pour se rendre face à ses hôtes. S’arrêtant dans une vaste cour intérieure il descendit de sa scelle imité par sa garde personnelle et par Jorah Orren qui l’avait rejoint avec une singulière célérité lorsque la nouvelle de l’arrivée de son seigneur lui était parvenue.

S’adressant à un page qui demeurait contemplatif Orren, la voix essouflée, chercha à devancer les vœux de son seigneur ;

-Toi ! Dis à tes maîtres que Lord Bolton est arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 09.05.13 19:15



Si Port-Glacé était dorénavant dominé par le fortin construit par les Bolton, ce même fortin faisait pâle figure en comparaison de la forteresse de Fort-de-Glace. Rare vestige de l'ancienne puissance Overton, le château n'avait pas grand chose à envier à Fort-Terreur. Il avait même quelque chose de sinistre ; ses pierres étaient extrêmement sombres, bien plus que celle du nouveau fort. La légende prétendait qu'elles avaient subis le feu des dragons quand Aegon s'était tourné vers le Nord. Ades n'y croyait pas ; il n'y avait pas eu de combat dans le Nord à l'époque. Manifestement plus ancien que Winterfell, la construction était massive et peu ouvragé ; un large mur d'enceinte délimitait le château, percé de quelques meurtrières. Les créneaux étaient hauts et ne s'arrêtait que lorsqu'une tour s'insérait dans le mur, s'élevant plusieurs mètres au-dessus du chemin de garde. Il y en avait 6 en tout qui faisait le tour du château. Le mur formait ainsi un demi-cercle, qui avait été dicté par la présence du Lac Gelé derrière la construction. L'intérieur était tout aussi massif mais l'on ne pouvait pas voir le gros du bâtiment, qui était plus bas que le mur d'enceinte. Cependant, de nombreuses tours jaillissaient au-dessus, toutes percés de meurtrières, apparemment conçues pour accueillir de nombreux archers. La plus grande des tour s'élevait à une hauteur impressionnante, et s'ouvrait très largement à son sommet, on aurait dit qu'un pan entier de mur manquait. En réalité, c'était la disposition particulière de la salle qui hébergeait le trône de Glace, autre reliquat de la puissance Overton.

Ades se trouvait dans une autre tour, celle qui accueillait la chambre du Lord, quand on vint l'avertir que le convoi Bolton approchait. Et son père qui ne faisait toujours pas mine de sortir … Avec un grognement étouffé, le jeune homme grimpa les dernières marches qui menaient à la chambre de son père. Mestre Orell se tenait devant la porte de bois, et il arrêta Ades avant que celui-ci n'entre.

- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, murmura-t-il.

- Ce n'est pas une question de bonne idée ou non. On ne peut pas recevoir Lord Bolton si le Seigneur des lieux n'est pas présent. J'ai déjà fait apporter son armure.

- Votre père n'est pas en état, monsieur.

- Ne traitez pas mon père comme un vieillard sénile, Mestre, répondit le jeune homme sur un ton cinglant. Il doit le faire, et vous le savez.

Avec un soupir, le Mestre se recula pour laisser passer le jeune homme, qui s'empressa d'ouvrir la porte. Ades savait depuis ce matin que son père n'était pas dans un bon jour. C'était ce qu'il y avait de pire avec cette maladie ; il y avait des jours où tout allait bien, et des jours où tout semblait vouloir mal tourner. Aujourd'hui, ce n'était pas un bon jour, mais on ne pouvait pas décaler la date de l'arrivée de Roose Bolton. Et on pouvait encore moins le faire attendre.

Lorsqu'il entra, Ades trouva son père assis sur son lit, portant encore une tunique simple destinée au coucher. Il était en pleine discussion avec un jeune écuyer, et à voir la tête de ce dernier, il se faisait engueuler.


- Ades, tu tombes bien. Ce jeune crétin veut me forcer à mettre mon armure !

D'un geste, le jeune homme ordonna à l'écuyer de sortir. Une fois seul avec son père, il s'approcha doucement, parlant à voix basse, détachant chaque mot.

- C'est normal, Père. Nous recevons de la visite aujourd'hui. Vous recevez toujours les invités prestigieux avec votre armure.

- Une visite ?

- Oui, Père. Vous vous souvenez ? Lord Bolton, je vous l'ai dit hier.

En fait, cela faisait une semaine que le jeune homme le répétait sans cesse. Parfois son père s'en souvenait, parfois non. Aujourd'hui, apparemment pas. Le cœur d'Ades se serra en voyant le regard bleu de son père papillonner en cherchant à se souvenir.

- Bolton … Oui, les écorchés. Je ne veux pas que tu traite avec ces gens-là, Ades.

- C'est déjà fait, Père. Depuis un an, vous vous souvenez ? demanda le jeune homme, la gorge serrée.

A nouveau, le Seigneur de Fort-de-Glace grimaça en tentant de rassembler ses souvenirs et ses esprits.

- Lord Roose Bolton vient nous rendre visite aujourd'hui, il faut lui faire honneur pour ce qu'il a fait pour nous. D'accord ?

Après un interminable silence durant lequel Lord William semblait ne pas comprendre ce qu'il se passait, le vieil homme soupira.

- Oui. Appelle un écuyer, qu'il m'aide à enfiler mon armure.

- Bien, Père.

Ades se redressa, et s'apprêtait à sortir quand son regard fut attiré par un objet simplement posé sous le lit. Se baissant pour le soulever, il découvrit une longue épée à une main, toujours dans son fourreau. Le pommeau en était reconnaissable entre mille, et il en effleura les anciennes runes, sans oser faire sortir la lame. Croc-de-Givre, l'antique épée Overton, un autre reliquat de leur gloire passée. Seul le maître de Fort-de-Glace portait cette épée.

- N'oubliez pas votre épée, Père.

- Je ne l'oublie jamais, Ades.

C'était vrai, l'une des rares choses que William Overton n'oublait jamais. L'épée, et son fils.

Lorsqu'Ades ressortit de la chambre, le Mestre était toujours là, il se penchait doucement sur le jeune homme.

- Dois-je faire préparer les infusions de votre Père ?

Ades serra doucement les dents, mais acquiesça rapidement avant de descendre les escaliers, grimaçant à chaque fois que sa jambe boiteuse touchait une marche. La journée commençait vraiment mal.

Heureusement, quand Lord Bolton se présenta dans la cour, tout le monde était prêt. Aussi, dès qu'un écuyer vient avertir qu'il était là, il ne fallut que quelques minutes pour que la suite du maître des lieux se montre. Lord William menait la marche, dans une armure aux couleurs de sa maison, les plaques noires n'était que très peu rehaussées par des couleurs or et argent élimés par le temps. Malgré son âge, l'armure était toujours en bon état, et c'était celle que portait le Lord lors de la rébellion de Robert Barathéon. Depuis, il avait maigri et cela se sentait un peu dans ses déplacements, mais il conservait une carrure forte, impressionnant dans son armure. Cependant, ses mouvements étaient lents, témoignant de l'emprise que la maladie avait sur son corps. Il s'arrêta face à Lord Bolton et s'inclina poliment, geste que sa suite imita rapidement. Il parlait d'un ton poli même si sa voix était un peu faible, comme fatiguée.

- Lord …. Bolton. C'est un honneur de vous recevoir ici.

Ades, situé à peine un mètre derrière son père et à sa droite, avait visiblement serrer les dents au moment de l'hésitation de son père, craignant qu'il n'ait oublié le nom de leur invité. Il se détendit visiblement ensuite, alors que Lord William continuait.

- Nous avons préparer des quartiers pour vous et vos hommes, il est possible de vous y emmener immédiatement si le voyage vous a fatigué. Ou peut-être préférerez-vous vous restaurer avant ?

Les yeux bleus de Lord Overton étaient fixés durement sur Roose Bolton, mais il semblait un peu perdu, comme s'il n'était pas sûr de ce qu'il faisait là. Malgré ça, le vieil homme se tenait avec toute la dignité et la noblesse qu'un Overton pouvait montrer. L'âge et la maladie lui avait fait perdre beaucoup de chose, mais il savait encore comment se comporter face à un autre Lord.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 09.05.13 20:24

L’attente avait été brève et le garçon qu’Orren avait réveillé était revenu à la suite du maître des lieux. L’armure chatoyante que portait celui-ci rappela à Lord Bolton la brève rencontre qu’il avait eu avec le personnage seize années auparavant. Ce n’était d’ailleurs pas exactement une rencontre mais l’armure de Lord Overton brillait de mille feux avant la Bataille du Trident quand Stark avait convoqué ses bannerets. Celui-ci était demeuré en recul par rapport aux autres seigneurs mais ses atours avaient été remarqués.

Le porteur n’était toutefois plus ce qu’il avait été ; s’il avait jamais été quelque chose. L’homme avait le pas incertain et le regard hésitant bien qu’il eut une réelle volonté de se montrer digne de son rang. La forteresse était dans le même état que son maître : plutôt bien entretenue, imposante même, mais désespérément vide et par conséquent fragile. Le lieu rappelait Harrenhall en infiniment plus restreint. Les Overton n’avaient pas les troupes pour occuper une telle place et le plus puissant des remparts peut aussi être le plus dangereux. On disait que Winterfell pouvait être défendue avec cinquante hommes mais la forteresse des Stark était bâtie de deux blocs parfaitement définis se refermant sur les défenseurs comme un bouclier sur le bras. Cette forteresse ci ressemblait d’avantage à un bouclier d’apparat avec ses nombreuses tours et ses remparts comme autant de ciselure et de finesses. Mais au premier coup d’épée le lieu perdrait certainement de sa superbe Roose Bolton en était convaincu.

Lord Bolton répondit au salut en inclinant légèrement la tête, imité de manière plus démonstrative par Ser Orren qui avait à parler plus régulièrement aux Overton. Celui-ci prit la parole alors que le vieux seigneur souhaitait à son maître la bienvenue.

-Nous vous sommes reconnaissant de votre accueil mon seigneur.

Pendant qu’il parlait Lord Bolton regardait fixement le vieil homme sans bouger, il aimait assez observer avant d’entamer la discussion. Alors que celui-ci parvint à se raisonner suffisamment pour lui proposer de s’installer ou de se restaurer il restât encore un instant sans parler ; juste une ou deux secondes pour jauger celui qu’il avait en face de lui. Les vestiges d’une gloire dépassée, et plus encore car cette gloire est celle de ses aïeux. Il se prit à douter, sont-ce là nos seuls amis, un vieillard et un estropié? Heureusement qu’avant comme après moi les Bolton n’ont jamais compté que sur eux-mêmes. Glorifie les petits ils te rendront grand.

-Certainement. S’arrêtant un instant supplémentaire pour regarder le donjon qui lui faisait face, il poursuivit en fixant à nouveau son hôte de ses yeux pâles : nous avons grand besoin de nous restaurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 09.05.13 20:56

- Magnifique. Suivez-moi, nous avons de quoi remplir les ventres de tout le monde. Écuyers ! Occupez-vous donc des chevaux de Messire.

Encore une fois, ce fut Lord William qui se retourna le premier et se dirigea vers le Donjon, qui n'était en fait que l'entrée vers un bâtiment beaucoup plus massif, mais beaucoup moins haut. C'est là que se trouvait la grande salle de réception, plus petite que celle de Winterfell mais tout aussi chaleureuse. Trois cheminées dispensait la température nécessaire à ce que tous s'y sente bien. Des banderoles figuraient l'échiquier Overton et, exceptionnellement pour aujourd'hui, d'autres représentaient l'écorché Bolton. Les couleurs des deux maisons, côte à côte, donnaient un mélange étrange qui convenait à l'ambiance actuelle.

Plusieurs grandes tables avaient été installés pour recevoir un maximum de personne. Lord Overton vient s'installer à la place centrale sur la grande table, destinée au maître des lieux, et réserva la place d'honneur, à sa droite, à son invité de marque. Son fils s'installa à sa gauche, et sitôt que tout le monde fut prêt, on amena les plats.

Il ne s'agissait pas d'un immense banquet comme on pouvait parfois en organiser à Winterfell, mais tout était fait pour que les invités aient tous de quoi se rassasier et se sente à l'aise. Les discussions commencèrent bientôt et la salle s'emplit du son de la voix de dizaines de personne. C'était un banquet typiquement Nordien, avec quelques chanteurs, quelques musiciens, beaucoup de nourriture et une bonne humeur qui allait croissante. Même si Lord Overton n'aimait pas les Bolton, il était hors de question de ne pas les accueillir avec tout le respect qui leur était dû. On apporta le vin, mais Ades avait judicieusement recommandé qu'une cruche se trouve toujours à proximité de leur invité de marque. Lui-même ne buvait pas de vin aujourd'hui. Il avait l'intention de garder l'esprit clair jusqu'à la nuit, et cela nécessitait quelques précautions.

En un an, le jeune homme n'avait pris que quelques centimètres, mais il semblait avoir beaucoup gagné en assurance, à moins que ce ne soit parce qu'il était chez lui. Toujours est-il qu'il discutait avec un entrain non feint avec Ser Orren, installé à sa gauche. Depuis l'arrivée de l'homme, c'était avec lui qu'Ades avait le plus échangé, sur l'organisation de la garnison Bolton présente. Et sans aller jusqu'à dire qu'il le considérait en amie, il appréciait de lui parler, prenant des nouvelles et demandant si tout se passait bien, au cas où le fort aurait besoin de quelque chose.

En comparaison, son père restait assez silencieux, répondant quand on lui parlait, mais ne s'éternisant jamais. Alors que William Overton avait été un homme fort et très causant durant la rébellion, concurrençant presque Lard-Jon Omble en terme de voix, il était maintenant un vieil homme fatigué et discret. Au cours de la soirée, son Mestre lui apporta même une dédoction de plante dans un verre propre, que le Lord de Fort-de-Glace s'empressa d'avaler. Il sembla se sentir un peu mieux et se tourna même vers Roose Bolton.

- Alors, Messire, paraît-il que vous venez chercher votre fils au passage ? C'est bien les enfants ça, toujours à nous faire courir à l'autre bout du monde … quoique le mien bouge bien plus que moi, à présent.

Et s'il partit dans un petit rire franc, son regard semblait presque triste de cet état de fait.



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 10.05.13 19:07

Lord Bolton ne prit que de l’eau et se servit d’un plat ou deux. Les aliments étaient soigneusement coupés pour franchir ses fines lèvres d’une manière très discrète. Le banquet rappelait un peu Winterfell avec beaucoup moins de monde et une atmosphère en un sens plus sclérosée. Le vieux Lord se montrait d’une grande courtoisie alors même qu’il n’avait pas caché son animosité seize ans plus tôt. Autre temps, autres mœurs.

L’homme était désormais mélancolique et ses remarques n’étaient pas d’une grande profondeur. Lui ou le plus jeune était toutefois bien informé puisqu’ils connaissaient la raison du voyage de leur invité. Domeric était passé par Goëville pour rejoindre Blancport et devait continuer son chemin à cheval jusqu’au point de rendez-vous le lendemain.

-Mon fils s’en revient du Val en effet. Lord Bolton ne voulait pas développer le sujet plus avant. J’ai remarqué quelques faiblesses dans votre mur d’enceinte, avec votre permission mes maçons répareront ces failles une fois le fort terminé. Ce sera une forme de cadeau pour marquer cette visite. Par ailleurs, j’ai constaté que les travaux au Port étaient quasiment achevés. Reste le donjon qui abritera les locaux de notre comptoir. Je pense qu’un phare en son sommet permettra de faire entrer ce port dans une catégorie à part.

Roose Bolton regarda brièvement à côté du seigneur qui lui faisait face pour remarquer Ades et son homme lige échanger sur les relations commerciales. Fort Terreur avait besoin de reconstituer ses réserves de nourriture pour l’hiver et ses forêts pourraient probablement être utiles à son hôte.

-Il faut entretenir nos propres échanges pour que les marchands étrangers nous imitent. Je pense que nous pourrions trouver quelque nouveaux terrains d’entente, vos terres jouissent d’un climat plus doux et la mer produit des ressources nombreuses. Si vos paysans et vos pêcheurs acceptaient d’apporter une partie de leur travail jusqu’aux nouveaux forts mes carrières et mes forêts vous fourniraient les matériaux nécessaires pour agrandir vos bourgs.

Roose Bolton voyait là une manière de lier un peu plus cette maison à la sienne, la stabilité était la quelité première d’un partenariat et c’était bien la raison de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 17 ans
Surnom: Le Boiteux
Métier/Titre(s): Héritier Overton

« Esprit aiguisé »

Copyright : Luna
Citation : A player disguised as a pawn
Pseudo : Boiteux
Corbeaux : 1533
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 10.05.13 22:18

Le changement de sujet soudain surpris manifestement le Lord de Fort-de-Glace, qui resta cependant sans réaction excessive, haussant simplement un sourcil. Il était cependant difficile de savoir s'il s'agissait là d'une habitue de dissimuler ses réactions face à d'autres Seigneurs, ou plus simplement de la fatigue qui prenait le vieil homme. Il n'était de fait pas vraiment habitué à discuter avec Lord Bolton, qu'il n'avait vu qu'il y a 17 ans de cela, lors de la rébellion de Robert Barathéon. A vrai dire, il ne se souvenait même plus très bien de ce qu'il en avait pensé à cette époque, mais il avait encore en souvenir la réputation des Bolton, et il n'aimait pas cela. La façon dont ce Lord mangeait, comme s'il picorait, et ne buvait que de l'eau, cela ne lui convenait pas, mais il fit de son mieux pour le cacher. Et son regard fatigué empêchait qu'on décelle la moindre trace du dégoût qu'il éprouvait.

- Oui, ce château est un vieux bâtiment. Si vos maçons se prennent l'envie de le réparer un petit peu, qu'ils ne se gênent pas. C'est un cadeau très aimable de votre part, Messire.

Intérieurement, Lord William se prenait à espérer que son fils n'ait pas fait d'erreur en choisissant pareil allié. Il se demandait parfois s'il avait bien fait de laisser le jeune Ades s'occuper de ce genre d'affaire, mais jusqu'ici, tout s'était parfaitement bien passé. Il devait tenter de lui faire confiance, même cette fois.

- Un phare, oui. Ce serait l'idéal et rendrait le port encore plus accessible. Je crois me souvenir que mon fils avait un projet de nouveau quais aussi.

Lorsque Bolton proposa des échanges accrus entre leurs maison, le vieil homme resta un instant interdit. Il ne savait pas s'il pouvait se permettre une telle chose, cela faisait des mois qu'il n'avait pas mis le nez dans le registre des réserves accumulés. Depuis que les chiffres commençaient à se mélanger chaque fois qu'il les fixait trop longtemps, Depuis qu'il avait laissé la trésorerie entre les mains de son fils. C'est d'ailleurs Ades qui intervint pour répondre, comme s'il avait flairé qu'on aurait besoin de lui. Se penchant un peu sur la table, il répondit d'une voix doucereuse mais parfaitement maîtrisé.

- Excellente idée, Messire. Je ferais modifier la répartition des récoltes et des pêches pour en envoyer vers Fort-Terreur. Si vous désirez en avoir au plus tôt, nous pouvons piocher dans nos réserves pour l'hiver. Si les registres sont exacts, et ils le sont, nous avons largement de quoi tenir quelques années sans récolte, alors nous pouvons bien vous en faire parvenir une partie.

Conscient de sa place dans la maison, le jeune homme tourna ensuite son regard vairon vers son père, attendant son assentiment. De nouveau l'air un peu perdu, le vieil homme se contenta d'acquiescer doucement, avant de se tourner de nouveau vers Lord Bolton.

- Cela vous conviendrait-il ?



"De Glace et d'Acier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Invité
« Invité »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton] 21.05.13 20:54

Le vieil homme semblait totalement déboussolé, en un sens il y avait là matière à se divertir mais ce n’était pas le but du voyage. Lord Bolton avait aimé la manière dont les discussions s’étaient déroulées ; brèves et fructueuses elles avaient au moins ces mérites bien qu’il eut préféré des alliés plus puissants. Au demeurant l’allié le plus fidèle est celui que l’on domine, il en était intimement convaincu.

D’une voix toute aussi discrète que de coutume il donna son accord au vieil homme et reprit le découpage méticuleux d’un petit morceau de viande qui demeurait dans son assiette. Au fond il avait conquis une tête de pont au sud des Stark et à l’est de Blancport ce qui ne manquerait pas de conforter sa position dans la région. La route commerciale avait de plus produit des effets inattendus : alors que les quelque brigands qui osaient encore opérer près de Fort Terreur se concentraient sur ses bourgs ils s’étaient désormais dirigés plus au sud. Seuls subsistaient en son fief les quelques sauvageons qui avaient eu le malheur de franchir le mur sans savoir où ils arrivaient. Il avait bien essayé d'en faire des serf mais les éduquer ne menait à rien. Alors même que l’écorcheur mettait toute sa science à briser leur volonté ils devenaient comme éteints dans la captivité bien que d’autres avaient pu voir dans la peur une nouvelle raison d’exister. Mais ceux-ci impossible d’en tirer quoi que ce soit sinon le désordre ou la paresse avait conclu Lord Bolton après plusieurs essais infructueux. Il les remettrait désormais au Stark, il devient tout penaud quand il doit les raccourcir mais il est étrangement reconnaissant après ça envers qui l’aide à accomplir son devoir en se salissant publiquement les mains.

Perdu dans ses pensées Lord Bolton fixait le mur en face de lui de manière encore plus inerte que d’habitude. Il se tourna finalement vers son hôte :

-Messire je crois que mes compagnons et moi-même allons prendre congés si vous le permettez. La route est longue et je dois me mettre en route aux aurores pour retrouver mon fils à l’endroit convenu.

Après les salutations d’usage il ajouta en fixant ses interlocuteurs.

-Vous savez, je crois qu’il vous visitera prochainement. Mon sang sera le meilleur gage de nos intérêts communs.

Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




Contenu sponsorisé
« »

MessageSujet: Re: [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

[Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton]

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton]
» lythène ۞ (fiche de présentation); ❝la veuve sanglante de Fort-Terreur❝
» Event 2: le siège de Fort-Terreur (tous les nordiens)
» [Fort-Terreur] La croisée des ambitions [Roose, Ramsay & Elhenna]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Zone Hors RPG :: Archives du forum :: RP terminés-