AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

298 - Lune 13 - Semaine 4 - Jour 1 - CHATEAUNOIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 16 ans
Surnom: Lord Snow
Métier/Titre(s): Frère de la Garde de Nuit

« Intendant du Lord Commandant »

Pseudo : Lord Snow
Corbeaux : 2887
à Westeros depuis : 29/10/2012
MessageSujet: 298 - Lune 13 - Semaine 4 - Jour 1 - CHATEAUNOIR 16.12.14 23:30

Celui qui a failli
Jon Snow et Jeor Mormont by Him of Many Faces



298 - Lune 13 - Semaine 4 - Jour 1
Châteaunoir, au sommet du Mur

Le vent glacé du nord fouettait le Mur plus que d’habitude, la neige sur le sol recouvrant les traces de pas des divers frères jurés qui avaient eu le courage de sortir dehors au lieu de se couvrir et de se réchauffer au coin d’un feu ou dans l’enceinte de Châteaunoir. Les gardes qui avaient eu la malchance de se trouver de garde aux remparts ce jour-là regrettaient de ne pas pouvoir s’abriter, la présence inhabituelle du Vieil-Ours en haut des remparts les en empêchant. Au fur et à mesure que les minutes passaient, le temps se fit légèrement plus agréable à supporter, les larges et violentes bourrasques ayant laissé place au vent froid auquel tous les gardes de nuit avaient commencé, avec le temps, à s’habituer.

Cela faisait plusieurs minutes que le lord commandant ne bougeait pas, restait droit, regardant les étendues glacés des terres d’au-delà le mur, fidèle à son poste comme il l’avait toujours été. De légers flocons de neige s’étaient déposés délicatement sur son manteau de la garde dont le noir symbolique se retrouvait tacheté de particules blanches qui disparaissaient quelques minutes après s’y être déposées.

Jon Snow se dirigeait d’un pas assuré vers la cage treuillée, le visage fatigué. Il venait d’apprendre par l’intermédiaire d’un garde que le Lord Commandant voulait s’entretenir avec lui et lui avait donné rendez-vous en haut du mur. Durant toute l’ascension, il se demanda quel allait être le sujet de la discussion, même s’il en avait une idée, et surtout de la manière dont il allait devoir en parler avec le Vieil Ours.

Arrivé en haut, le jeune intendant se dirigea, cette fois-ci d’un pas plus lent et plus hésitant vers le vieux garde qui lui tournait le dos. Il arriva à son contact, espérant que tout allait bien se passer pour lui ou, en tous les cas, qu’il n’y perdrait pas littéralement sa tête.

- Tu te doutes probablement de la raison de ta présence ici.

- Oui, Lord Commandant.

- Bien... commençons par le plus important pour le moment. Comment se sont déroulées les négociations avec le peuple libre? Se sont-ils montrés aptes à discuter d'une éventuelle collaboration entre nos deux camps?

- Les négociations n'ont pas eu lieu. Leur chef de clan... avait un différend personnel à régler avec moi. Je suspecte que c'est une des raisons pour lesquelles il n'a pas écouté ma requête de pouvoir parler avec leur roi. A la place, il m'a attaqué.

- Il t'a attaqué à cause d'un différend personnel... Est-ce donc pour cela que notre première tentative de négociations a si lamentablement échoué? Pour un différend personnel?

Jon prit un instant pour répondre, ses yeux fixant ceux du Lord Commandant.

- Oui et non. Ce chef de clan haïssait la Garde de Nuit et je doute sérieusement qu'il ait accepté de négocier en bonne foi avec nous, même si je ne peux pas en apporter la preuve moi même. Mais c'est certainement de ma faute si ces négociations ont pris une tournure aussi violente. Un autre émissaire aurait peut-être été écouté, ou renvoyé bredouille... ou poignardé dans le dos. Je ne peux que spéculer, milord.

Le vieil Ours invita Jon à le suivre d'un signe de la main.

- Spécule autant que tu le veux, cela ne changera rien au fait que cette tentative fut un échec. Si comme tu le dis, ce chef de clan haïssait la Garde de Nuit, alors je ne vois pas en quoi envoyer un autre émissaire aurait pu changer grand chose. Pourtant, j'aimerais bien savoir la nature de ce..."différend personnel" que tu as avec lui.

Jon s'exécuta silencieusement, lui emboîtant le pas en prenant garde où il mettait les pieds, le sol glacé pouvant se révéler traitre sous ses pieds.

- Je suis fermement convaincu que cette tentative a été un échec pour les deux raisons que je vous ai évoquées. Le nouveau chef de clan pourrait être plus ouvert à nos propositions.

Il fit une pause, son regard se perdant un instant dans les territoires gelés qui s'étendaient à perte de vue.

- Le chef de clan pensait que j'avais essayé de lui prendre quelque chose de très précieux pour lui... quelqu'un qu'il considérait comme lui appartenant.

Il s'arrêta un instant et regarda profondément le jeune intendant avant d'ajouter froidement.

-Et ce quelqu'un qu'il considère comme lui appartenant se trouve actuellement entre les mains de notre vieux Mestre Aemon, ai-je tort?

"Jon soutint son regard, conscient qu'il méritait sans doute la colère et la déception que le Lord Commandant devait éprouver à son égard mais ne souhaitant pas ajouter la lâcheté à la liste de ses fautes."

- Non, c'est bien elle.

Le lord commandant recommença sa marche, et prit un certain temps avant de répondre.

-J'ai interrogé les gardes présents, ils m'ont dit que tu connaissais son prénom donc cet incident par rapport n'a pas commencer durant les négociations mais avant...

Il s'arrêta de parler un instant laissant juste assez de temps à son intendant de réfléchir à une réponse.

- Je veux savoir comment.

Jon le suivit, tâchant de rester à ses côtés mais toujours un pas en retrait, par déférence. Il déglutit non sans difficulté avant de répondre à sa question.

- Je l'ai rencontrée il y a un peu plus de deux mois, au cercle de barrals où j'étais allé prier. Elle ne m'a pas attaqué, je ne l'ai pas attaquée. Elle avait aussi un direwolf avec elle... et elle savait pour les Marcheurs Blancs. J'étais encore sous le choc de ce qui s'était passé... avec Othor... et j'avais peur. Peur pour ma famille, peur qu'ils soient tués par ces monstres aux yeux bleus parce que je n'aurais pas pu être là pour les protéger. Ce n'était peut-être pas son intention mais elle m'a rappelé pourquoi je me battais, pourquoi ma place était ici, au Mur. Nous sommes devenus amis.

Le vieil ours prit le temps qu'il fallait pour bien assimiller ce que venait de lui dire Jon Snow avant de poser sur lui un regard plus froid encore qu'il ne l'aurait pensé.

- Amis.....On n'attaque pas quelqu'un seulement parce qu'il est devenu ami avec ce que l'on considère comme sa propriété, Lord Snow. Et je pense que tu le sais tout autant que moi.

Jon acquiesça simplement de la tête mais ne baissa pas les yeux. Si son père avait eu le courage de reconnaître ses fautes, allant jusqu'à ramener avec lui un bâtard dans son foyer, il pouvait bien aller au bout de sa confession, même si le prix à payer serait sans doute beaucoup plus élevé.

- Nous sommes devenus plus que ça par la suite. J'ai transgressé mon serment avec elle.

Le lord commandant s'arréta, et fit face à Jon Snow. Il s'attendait à cette éventualité et s'y était préparé même si il aurait voulu qu'il n'en ait pas été ainsi.

- Je te croyais entièrement dévoué à la garde de nuit, fidèle à ses principes et ses règles malgré ce à quoi tu devais renoncer. Je t'en croyais capable, toi, qui a déjà renoncé à vivre en compagnie de ta famille, de tes frères, de tes sœurs.

Jeor soupira, peut être en avait-il trop attendu de sa part, se reconnaissant dans le jeune homme qu'il avait en face de lui.

- Et je ne peux que me rendre compte à quel point j'avais tort.

Jon ne put s'empêcher de baisser la tête de honte cette fois, plus touché par la déception du Lord Commandant qu'il ne l'aurait cru. Il éprouvait beaucoup de respect et d'admiration à l'égard du commandant et il ne pouvait s'empêcher de se sentir coupable de l'avoir déçu.

- Je suis désolé de vous avoir déçu, Lord Commandant. Je... je n'ai pas d'excuse. Je n'avais jamais ressenti cela auparavant et je n'ai pas eu la volonté de résister. J'accepterai tout châtiment que vous jugerez bon de m'infliger.

D'un geste fébrile, il porta la main à sa ceinture et dénoua la lanière de cuir qui attachait son épée à celle-ci, puis il tendit Grand-Griffe, toujours dans son fourreau, au Lord Commandant.

- J'aurais voulu en être digne.

Jeor fit face à Jon Snow et dissimula toutes expressions sur son visage, restant de marbre lorsque son intendant baissa la tête de honte.

- Tu ne recevras aucun châtiment, car si je t'en infligeais un, alors je devrais l'infliger à tous les gardes de nuit qui transgressent leurs serments chaque nuit. Tu n'es pas différent des autres, Lord Snow et de ce fait comme eux tu ne recevras aucune sanction.

Le lord commandant s'avança et prit Grand-Griffe, il posa lentement ses deux mains sur le fourreau, et dégaina tout aussi lentement.

- Une belle épée. Je l'ai jadis donné à mon fils, pensant qu'il en serait digne, malheureusement je me suis fourvoyé, lorsqu'il s'est exilé, il l'a laissée à l'Ile-aux-Ours, et puis elle me fut apportée à Châteaunoir. Chaque fois que je la regarde, elle me le rappelle. A présent, elle me rappellera que je t'ai aussi fait confiance et que tu ne t'es pas montré digne de cette confiance. Néanmoins, Jon Snow, tu m'as été plus fidèle et je resterai plus fier de ce que tu es devenu de ce que Jorah est devenu.

Il tourna l'épée et tendit le pommeau de Grand-Griffe à Jon.

- Jon Snow, malgré le fait que tu m'aies déçu, je ne te poserai qu'une seule question. Te sens-tu digne de cette épée, de ton poste et de la garde de nuit, où va ta loyauté, à "Luna" ou à la Garde de Nuit?

Jon demeura un moment sans voix, osant à peine croire ce qu'il entendait de la bouche du Lord Commandant. Il écouta le vénérable seigneur parler et réfléchit pendant quelques instants à sa question. Lorsqu'il lui répondit, sa voix était plus calme et plus déterminée aussi.

- Je ne crois pas encore en être digne mais je veux le devenir. J'accomplirai mon devoir et je défendrai le Mur avec mes frères jusqu'à mon dernier souffle.

Il fit une pause, sa main effleurant le pommeau sculpté en forme de tête de loup de l'épée ancestrale des Mormont.

- J'aime Luna, ce serait mentir que de le nier mais j'ai compris que ma mission était plus importante que mes sentiments, parce que nous sommes l'unique rempart entre les Autres et les Sept Couronnes. Si vous m'interdisez de la revoir, j'obéirai.

Il attrapa Grand-Griffe et la manipula avec révérence, avant de reporter son regard sur le Commandant Mormont.

- Sachez toutefois que dans son dernier souffle, le chef de clan a nommé Luna comme son successeur. Si les sauvageons acceptent cette décision, elle pourrait devenir l'interlocuteur dont la Garde a besoin pour établir un contact avec le peuple libre.

Jeor Mormont fut surpris, mais en y réfléchissant bien, il s'attendait à cette réaction, les Stark étaient des gens honorables et Jon ne faisait que rendre honneur à sa famille. Il se tourna et reporta son regard sur les étendues glacées et sombres de la forêt hantée.

- Je te la redonnerais lorsque tu te sentiras digne de la posséder. Concernant Luna, je t'interdis de la revoir jusqu'a son réveil. Je veux que les premiers mots qu'elle prononce soient les réponses aux questions que j'aurais à lui poser. Est-ce clair?

Son ton se fit plus autoritaire sur cette fin de phrase et il espérait que l'intendant ait bien compris et enregistré l'ordre qu'il lui donnait.

- Si les sauvageons acceptent cette décision, et font d'elle la chef du clan, alors elle pourrait effectivement représenter l'émissaire entre nos deux camps. J'avoue que l'idée de procéder ainsi me dérange légèrement mais cela sera toujours mieux que de risquer la vie de mes hommes en les envoyant dans des tentatives de négociations qui pourraient se terminer comme celle que nous avons tentée. Néanmoins, réponds-moi franchement Jon Snow, est-elle assez fiable pour que l'on puisse lui confier une tache aussi importante?

Jon hocha la tête avant de redonner Grand-Griffe au Lord Commandant. Il ne manqua toutefois pas de répondre à voix haute.

- Oui, Lord Commandant.

Les enjeux étaient trop grands pour que ses sentiments personnels puissent affecter son jugement. Il pouvait avoir confiance en Mestre Aemon et en Sam pour veiller à la guérison de Luna.

- C'est la seule sauvageonne que je connais et vous savez déjà que mon opinion d'elle ne peut pas être totalement impartiale... mais oui, je pense qu'elle est suffisamment fiable. Elle connait le danger des Marcheurs Blancs et contrairement à beaucoup de ses compatriotes, je ne pense pas qu'elle nous déteste. Peut-on espérer mieux au sein du Peuple Libre, milord ?

Le Vieil Ours se retourna et reprit son épée qu'il remit dans son fourreau aussitôt avant d'ajouter à voix haute pour que sa voix porte plus que les gémissements du vent qui se faisaient plus présents.

- Probablement pas...mais attendons déjà de savoir si elle survit ou pas avant d'en faire une des pièces maitresses de notre future alliance.

Jon jeta un dernier regard sur l'épée avant de se concentrer sur les paroles du Lord Commandant. Il ferait de son mieux pour se montrer à nouveau digne de cette épée, et de la confiance du Commandant.

- Elle survivra. Elle a toujours survécu.

Il fit une pause et porta un instant son regard sur la forêt hantée, se demandant de combien de temps ils disposaient encore avant que les hordes de morts-vivants n'envahissent ces terres.

- Je suis le veilleur aux remparts. Murmura-t-il dans un souffle.

Le Lord Commandant continua de regarder la foret hantée, son souffle se transformant en légère fumée blanche, il continua ce que Jon avait commencé.

- Je ne prendrai femme, ne tiendrai terres, ni n'engendrerai.

Il lui lança un regard en coin.

- Je suis le feu qui flambe contre le froid, la lumière qui rallume l'aube, le cor qui secoue les dormeurs, le bouclier protecteur des royaumes humains. Je voue mon existence et mon honneur à la Garde de Nuit, je les lui voue pour cette nuit-ci...

Jon récitait les mêmes paroles doucement, un murmure s'échappant de ses lèvres en même temps que son souffle avant qu'il ne s'exprime plus fort pour compléter le serment.

-... comme pour toutes les nuits à venir.

L'intendant posa sa main droite sur le Mur. Bien que portant un gant épais, les cicatrices qui ornaient sa peau représenteraient toujours un rappel du danger posé par les Autres. Et certains des premiers mots du serment lui revinrent en mémoire et il ne put s'empêcher de les réciter eux aussi.

- La nuit se regroupe et voici que débute ma garde. Jusqu'à ma mort, je la monterai.

Le lord commandant ne put s'empêcher d'être content et fier en ce moment que la garde ait été rejointe par des gardes comme Jon, Benjen, ou bien Mestre Aemon. Qui malgré leurs erreurs et leurs faux pas continuaient à le rendre fier d'avoir abandonné son île-aux-Ours pour commander des hommes comme eux. Il regarda fixement l'intendant.

-Une dernière chose.... je t'ai laissé une deuxième chance, il n'y aura pas de troisième. Maintenant va, nous en avons terminé.

Le dos de Jon se fit plus droit et il acquiesça respectueusement de la tête, conscient de la chance qu'il avait, avant de se diriger vers la cage treuillée qui lui permettrait de redescendre du Mur. Prenant une profonde inspiration, il pria les anciens dieux de veiller sur Luna pour lui... et sur le Lord Commandant. S'ils parvenaient à survivre à la menace qui planait sur eux, ce serait grâce au Vieil ours.




I am the sword in the darkness.
The Watcher on the Wall:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

298 - Lune 13 - Semaine 4 - Jour 1 - CHATEAUNOIR

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le site officiel de Pokémon Soleil & Lune mis à jour !
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» HOROSCOPES DU JOUR
» 298 - Lune 11 - Semaine 4 - Jour 3 - PORTES DE LA LUNE
» 298 - Lune 13 - Semaine 3 - Jour 1 - LYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Intrigues Terminées :: Archives RP Flashs-