AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum Recherche Habitants Régions S'enregistrer Connexion
Uchronie du Trône de Fer de George R.R. Martin. Venez incarner un riche Lord, un noble chevalier, un seigneur ruiné ou un roturier dans le Royaume des Sept Couronnes !

Partagez|

298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 1 - PORT REAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur



Personnage
Age du personnage: 19 ans
Surnom: Le Faucon Blanc
Métier/Titre(s): Dame des Eyrié et de la Maison Arryn, Suzeraine et protectrice du Val d’Arryn

« Devoir, Force & Honneur »
« ! Pour le Val ! »

Copyright : EdP, tumblr, Jon snow
Citation : À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
Pseudo : Jul'
Corbeaux : 8559
à Westeros depuis : 16/02/2013
MessageSujet: 298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 1 - PORT REAL 28.07.14 12:53

Du vin, des putes et du sang !


Robert Baratheon by Bleeding Star et Ashara Arryn-Corbray
Année 298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 1



Ashara entra dans le petit réduit entre la chambre et le cabinet du Roi, assez loin de la porte d'entrée des appartements où étaient stationnés les gardes, deux portes et de lourds rideaux, pour que personne n’entende. Assez près du passage secret pour pouvoir fuir en cas de problème. Robert, surpris, une coupe de vin a portée des lèvres, jeta un regard ébahi et interloqué vers la personne apparue subitement face à la porte ouverte de la chambre. La brune s’assura qu’aucun serviteur n’était à portée d’oreille et dit avec une déférente révérence :

__ Votre Altesse. »
__ Qui.. Qui ose ? »
Répondit le Roi avec un phrasé légèrement aviné.
__Ashara Arryn, Votre Majesté. Je sais que ce ne sont pas des manières de débarquer ainsi dans la chambre d'un Roi, mais croyez bien que je n'userais pas de tant de précautions si cela n'était pas nécessaire. » Dit-elle alors pour sa défense tout en maudissant ce Roi d’être ivre pour un tel entretien.
__ Ashara... voilà bien des manières, même venant de vous ! » Scanda-t-il en scrutant Ashara de pied en cap.
__ Surtout, venant de moi. Vous devriez le savoir Majesté. » Ajouta-t-elle.

Par deux fois, le Roi tenta de se lever, la deuxième fois il y parvint et malgré le vin, il était impressionnant. Ashara se demanda si cette rencontre était une si bonne idée, d’une simple claque il pourrait la tuer et ainsi éméché, sa colère pourrait bien lui être fatale. Elle se préparait à crier : « je suis enceinte » en dernier rempart à la rage d’un souverain en qui elle n’avait aucune confiance.

__ Je me doutais que vous oseriez tout, mais là ! Si vous vouliez me jurer allégeance, en voilà des manières ! »
__ J'ose venir vous parler sans que personne ne le sache pour éviter qu'un des nombreux espions qui gravite autour de votre Royale personne ne nous écoute en ces heures sombres. »
__ Mais je suppose, car oui, je suppose quoi qu'on en pense, que vous venez pour tout autre chose. Et cette fouine d'araignée, si vous êtes ici... »
__ Vous supposez bien, mais mon allégeance vous l'avez déjà, au même titre que vous aviez celle de Lord Jon. »
__ Promis, un jour, je referai murer tous ces putain de mur ! Je ne peux même plus être un instant tranquille dans ce putain de royaume. »
__ Ils pourraient un jour vous servir, gardez les, mais surveillez les et utilisez les plutôt que de laisser à d'autres l'occasion de les utiliser contre vous. »
__ Oui, Jon... le procès. C'est ça, hein ? C’est ça ? »
__ Le procès se jouera comme il le doit, je sais qui est coupable, je sais qui ne l'est pas et je pense voir les preuves nécessaires le jour venu pour faire entendre la voix de Lord Jon. Mais ce n'est point de cela que je viens vous entretenir. »
__ Et quoi, donc ? Qu'est-ce qui peut faire entrer en douce une dame dans le cabinet d'un homme ? »


Ashara eut soudainement envie de vomir, mais elle sourit en lieu et place de rendre son dernier repas, une certaine expérience en matière de nausée lui donnait un avantage sur ses hauts le cœur. Bien heureusement, Robert semblait totalement incapable de se rendre compte de la moindre détresse physique de la valoise.

__ Qu'est-ce qui peut m'empêcher d'appeler mes gardes ? »
__ Appelez vos gardes si vous avez peur d'une femme… Ne trouvez-vous pas qu'il y a beaucoup trop de Lannister au Donjon Rouge, surtout ces derniers temps ? »
__ Oui, ces foutus suceurs de trône. C'est à croire qu’ils poussent comme le chienlit. Tapez dans un buisson et il en sort une dizaine. »
__ Un heureux hasard veut que Tywin ait justement décidé d'effectuer une relève complète des Manteaux Rouges de Port-Real. N'est-ce pas amusant ? »
__ Relève complète ? Oui, ça arrive, mais ça touche quoi... Une vingtaine de personnes, tout au plus… »
__ Il est entré dans Port Réal avec 200 Manteaux Rouges Votre Altesse, en plus des 200 déjà présents… »


Robert reposa son verre violemment sur la table, renversant du vin sur sa table et s’étouffa presque :

__ Q.... QUOI ? 200 ! 400 même ! »
__ 400 oui, en tout. »
__ Il croit donc être chez lui pour se permettre ça ? Déjà qu'il me colle sa fille dans le lit, il veut en sus me coller ses gardes au cul ! »
__ Une autre fois cela est arrivé qu'un Roi laisse entrer Tywin dans sa ville avec une petite armée. Ce Roi est mort d'avoir agi sans réfléchir... »
__ Merci de me rappeler l'histoire de mon ascension au trône. »
__ De rien, mais ceci n'est pas un cours d'histoire, c'est une mise en garde. Vous êtes en danger. Un Lannister paye toujours ses dettes Votre Altesse et Tywin veut peut-être récupérer ce qui a donné à la Couronne en Or... »
__ Comment ? Cet homme chie tant d'or qu'il peut à peine s’asseoir. Et récupérer quoi? Sa fille est sur le trône… à mon grand dam. C'est louable de votre part de m'avertir de ceci, sachant qui traîne ici. Dangereux même. »
__ Sa fille est sur le trône et son petit-fils deviendra Roi au jour de votre Mort. Et la Couronne doit aux Lannister trois millions de dragons d'or. »
__ A mon grand dam aussi… Asseoir Joffrey sur le trône, j'espère que le temps lui donnera de la raison… trois millions... ils sont sujets, ils paient. Ils ne vont pas crever avec ! »
__ Bien des hommes sont morts d'avoir fait confiance à leur épouse, Lord Jon en est le plus récent exemple... Mais avez-vous déjà vu vos nombreux bâtards ? »
__ Pas vraiment. Aucun même. Si ces femmes ne sont pas capables de gérer une grossesse, ce n'est pas mon problème. »


Ashara n'avait pas bougé jusqu'ici et s'approcha alors doucement, prenant soin de fermer une porte supplémentaire entre elle et les gardes.

__ Ils sont bruns Votre Altesse, tous, avec les yeux bleus... tout comme vous... et... Jon... »

Robert, se redressa et gonfla son torse à l'approche de la belle jeune femme. Elle sortit de sa cape les notes de Lord Jon sur le signalement des enfants des précédents mariages entre Lannister et Baratheon.

__ J'ai une préférence pour les brune, et alors ? »
__ Votre Main et ami avait trouvé cela étrange. Tout comme le fait que votre premier fils soit né brun aux yeux bleus. Tout comme le fait que les enfants des précédents mariages entre Baratheon et Lannister n'aient jamais été blonds aux yeux verts… »
__ Venez en au fait, dites ce que vous avez vraiment à dire. Parlez franc, jeune valoise. Vous osez dire que... mes enfants… ne sont ? »
__ Lisez, Jon avait trouvé le fin mot de l'histoire bien avant moi…et peut-être que cette enquête a précipité sa mort en plus du reste. »


Robert arracha le papier des mains d'Ashara et commença à le lire en se resservant son verre. Ses lèvres bougeaient en suivant sa lecture. Ashara regarda le verre se remplir jusqu’à déborder avec un air de désapprobation absolu.

__ Pensez-vous que c'est le bon moment pour boire Votre Altesse ? »
__ Il est toujours temps. C’est la seule chose qui me permet de tenir dans ce donjon de fous. »
__ Buviez-vous autant pendant la rébellion ? »
__ Aussi, peut-être… Je ne sais plus, j'étai plus jeune ! » Rétorqua-t-il en relevant un visage exaspéré de sa lecture. « Je me remettais mieux. »
__ Est-ce en buvant qu'on prépare une guerre ? »
‎__ Et depuis quand avez-vous gagné une putain de guerre ? »
__ Et vous ? Vous en avez peut-être gagné plus que moi, mais vous êtes beaucoup plus vieux. »
__ Vous permettez que je finisse cette lecture ? »
__ Je permet mon Roi. »
Répondit-elle en souriant.
‎__ Oui, vous vous êtes permis effectivement. » Dit-il, son visage couperosé plus proche que jamais.

Ashara fut de nouveau prise d’un violent haut le cœur en sentant l’haleine plein de vinasse du Roi. Elle chercha de l’eau pour faire passer, mais n’en trouva point. Ainsi, elle put laisser le Roi entièrement à sa lecture le temps de reprendre ses esprits en fermant les yeux en en respirant doucement le temps de reprendre une couleur et une température à peu près normal. Elle n’avait pas encore rouvert les yeux quand il jeta son verre à travers la pièce, la faisant sursauter. Par réflexe elle prit la carafe de vin, pour l’assommer, l’arroser, l’empêcher de la lancer, soit… elle ne savait pas encore trop, mais ça pourrait servir.

‎__ COMMENT ?! »
__ Quatre-Cent Manteaux Rouges, Trois millions de dragons d’or, Tywin, Jaime, Lancel et j’en passe… » Rappela la brune au Roi.
__ Vous rendez-vous compte que vous parlez de la Reine ! Cette truie… Cette putain ! Cette outre à foutre !!!!!!! »
Ashara sourit cette insulte lui plaisait bien, même si c’était dégoûtant.
__ Une grosse salope je ne vous le fais pas dire… Mais il est temps, mon Roi, de ne pas faire d'erreur stratégique dans cette bataille, si non, vous mourrez et n'aurez pas de ville où vous réfugier. Si vous voulez la faire payer, ne criez pas trop fort on pourrait nous entendre. Et si on nous entend, nous sommes morts. »
__ Je la pendrai par les ovaires, cette chaudasse incestueuse. »
__ Si vous voulez, il sera toujours temps de le faire quand nous aurons trouvé un plan pour que les Manteaux Rouges et autre gens de la Reine et des Lannister ne seront plus là pour l'aider à se défendre. »
__ . Promis, je la donnerai à mes gardes les plus vigoureux. Et lorsqu'elle en ressortira toute couverte de leurs offrandes, je la donnerai à un bordel du Don. »
__ Excellente idée Altesse. Mais en attendant, que pensez-vous faire ? Car il est évident que dans l'immédiat il vous serait impossible de gagner la bataille. »
__ Lyanna, bordel, pourquoi ? Bordel, putain de pourquoi !??? »


Au-dessus des poches de vinasse sous ses yeux, Robert jeta un regard mêlé de rage et de détresse à Ashara qui pausa sa main sur le bras de Robert.

__ Je suis désolée Votre Majesté, Lyanna est morte, et c'est ainsi, mais vous êtes Roi maintenant, les décisions que vous prendrez dans les prochains jours pourraient bien coûter la vie à beaucoup de monde et aussi mettre la couronne entre les mains de traîtres, d'une pute et d'un gamin à moitié fou issus de l'inceste. Ne laissez pas cela arriver, je vous en supplie. »
__ Je les écraserai comme jamais je n'ai piétiné quelqu'un... »
__ Il va falloir jouer comme vous n'avez jamais jouer. »
__ Mon sang n'est pas le mien ? Je vais laisser le trône à des vautours ? Jamais ! Quitte à reconnaître mes bâtards, jamais il n'ira à un de ces putains de Lannister. »
__ J'ai une bonne nouvelle pour vous Majesté… »
__ Joffrey, lui... Mais même Tommen ? Et Myrcella ? »


Il essaya de se convaincre qu'il n'avait pas tout subit, mais le regard d’Ashara lui disait le contraire.

__ Tommen est un gentil garçon, un bâtard, mais un gentil garçon. Et Myrcella de même. Mais vous n'aurez pas à reconnaître vos bâtards. »
__ Je dois les reconnaître, je ne peux pas laisser le trône sans héritier, surtout si une guerre se déclare. »
__ Le trône a un héritier. »
__ Et comment ? »
__ Mon Bon Roi… »
__ Je le saurais, non ? »
__ Votre fils, le premier né de Cersei. Il était de vous… Il vous ressemble parait-il. »
‎ Sourit la jeune femme.
‎__ C'est quand même de mon foutre que l'on parle là ! »
__ Si on pouvait éviter de parler de ça se serait mieux, je suis un peu malade je vous rappelle… »
__ Mon 1er fils est mort, tu entends, mort ! »
__ Votre premier fils est en vie : Durran Baratheon. »
__ Comment ? »
__ Il a été sauvé par Lord Jon. »
__ COMMENT ? »
__ Elevé loin du Donjon Rouge… par la Maison Tyrell. »
__ Et même Jon aurai gardé ça pour lui, vous dites ? Jon ? Mon tuteur et ma Main ? »
__ Il n'avait pas le choix, le petit serait mort si Cersei avait su. Il est à lui seul la preuve de son inceste et de sa trahison… et la condamnation à mort de ses autres enfants. »
__ Et moi, croire qu'un père ne peut pas protéger son fils ? Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Où est-il ? S'il est mon fils ? »
__ Je me rends compte qu'il a peut-être eu tort, mais il a agi comme il pouvait à une époque où il n'avait aucune preuve de la tromperie des Lannister. »
__ Si ce n'est pas encore un subterfuge pour abuser de 'ce bon Roi Robert l'ivrogne' ? »
__ Je n'ai pas voulu demander où il était exactement, si j'avais été découverte et torturée, j'aurais pu parler, et je ne voulais pas pouvoir révéler une telle chose. »
__ Durran vous dites ? Qui d'autres sait ? En qui d'autres puis-je avoir confiance ? »
__ Ser Raymar m'a assuré que lorsque vous le verriez, vous saurez qu'il est de vous. »
__ Bien des gens évoque Jon pour mettre des idées dans ma tête. Et où est ce Raymar ? »
__ Jon était mon grand oncle, dites-moi qui l'évoque pour vous manipuler et je les ferais pendre par les entrailles. »
__ Je veux le voir ! »
__ Discrétion votre altesse. La discrétion est notre atout le plus précieux. »
__ Et bouter cette lionne à la crinière humide et sa famille. »
__ Calme et stratégie. Mon Roi la vengeance est un plat qui se mange froid. »
__ Je vais devoir jouer un jeu et serrer les dents, c'est ça ? Moi, jouer le jeu de ces enculés de lionceau ? La vengeance sera sanglante… Et je tacherai les pavés de la route de l'or avec le sang de cette chienne ! Du vin ! Où est ma coupe ? »
‎ Dit-il en se levant bruyamment.
__ Vous l'avez jetée tout à l'heure... et il n'est plus temps de boire. Je sais que vous avez le sang chaud, mais je vous en supplie, écoutez-moi sur ce coup, je n'ai pas envie d'y rester, surtout pas maintenant. »
__ Pas maintenant ? Pas maintenant ? Parce-que vous avez envie d'y rester normalement ? »


Robert se rassit et prit une grande inspiration, comme pour se calmer avant la bataille.

__ Non. Mais là l'avenir, du Val est aussi en jeu, en plus de celui de la couronne et de tout le reste, Dorne, le Bief, le Nord, votre ami Eddard Stark. Ce sont là les gens en qui vous pouvez, je pense avoir... disons... une certaine confiance… ils savent… »

Le Roi, posa ses coudes sur la table et se prit la tête entre ses mains. Ashara prit délicatement ses mains et les baissa en le regardant dans les yeux.

‎__ Tous ? Tous savent que le cerf est cornu ? Tous m'ont regardé dans les yeux en sachant ça ? Et personne n'a eu les couilles pour venir ? »
__ Tous attendaient le moment opportun pour évincer les Lannister. Personne ne croyait que vous étiez capable d'autant de sang-froid. Moi-même j'ai pris ce risque car je n'avais plus d'autre choix, mais j'ai longtemps hésité. Comprenez-nous Majesté, vos gueulantes ont plus d'écho à PR que vos hauts faits ces derniers temps. »
__ Ashara, que ne vous ai-je pas rencontré quand j'avais 20 ans... »
__ Etre Reine m'ennuierait à mourir Roi Robert. »
__ Voyons ! »
__ Moi j'aime le Val, Port-Real pu la mort et les manigances, je déteste cette ville… »
__ Et vous pensez que j'aime ça ? C'est mon devoir de gérer cette merde. »
__ Je sais que vous détestez, mais vous avez gagné une guerre. C’est votre devoir oui et mon devoir est auprès de mon époux et de mon bon peuple Valois. »
__ Ned aurait dut être le Roi. Lui aurait pu assumer ça. »
__ Il n'aimait pas plus Port-Real que vous et il était déjà fiancé. Il y a vingt ans, mon père était héritier du Val d'Arryn et il est mort avec Brandon et Rickard Stark. Vous avez vengé la mort de mon père Roi Robert. »
__ Bien... et j'imagine que cette fielleuse araignée a tout entendu ? »
__ C'est bien possible, il serait donc bon de ne pas l'insulter, les insultes peuvent courroucer les gens parfois. »
__ Nous savons ce que nous pensons de l'un l'autre. »
__ Il est vrai… »
__ Cela ne l'empêchera pas de faire son devoir. »
‎ Dit-il un ton plus haut.
__ Je l'espère. »‎ Sourit-elle.

Robert prit un morceau de papier et commença à écrire.

__ Et ce fut un noble homme, un homme de bien… »

Ashara s'assit avec lui.

- Organisez pour moi une rencontre avec ces soi-disant partisans à ma cause.
- Sans Varys ? Cela pourrait s'avérer compliquer de passer inaperçu.


__ Oui, je me souviens quand pendant la guerre... »

Robert mordit le bout de sa plume en réfléchissant.

__ J'avais deux ans quand il est mort, je n'avais alors pas le pouvoir de le venger moi-même, vous l’avez fait pour moi et pour ma Maison. Merci. »

- Le procès pourrait être une bonne excuse, pour rencontrer les juges, les témoins.
- Je dois trouver une occupation pour éloigner cette petite merde de nous.
- Varys ?


Robert hocha du chef.

- Envoyez le chercher votre fils, ou pas. Vos bâtards ?
- L'un et l'autre, ça le tiendra occupé. Et oui, le procès est une bonne idée.
- Ou... Petyr.
- Tous, prix de groupe, plus il sera occupé, plus il me lâchera les couilles.
- Mon Roi, il va voir la supercherie si vous lui donnez 3 missions en même temps.
- Mes bâtards alors. Ça occupera tous ces moineaux.


Robert parti à rire à sa dernière phrase.

- Non, pas tous, mais qu'importe, cela nous laissera le temps de rencontrer les différents "juges". Cela dit, Petyr est peut-être parti plus loin que vos bâtards non ?

__ Oui et je veux sa peau pour couvrir mon pot. »

- Oups
- La peau de qui ?


Ecrit Ashara avec un regard réprobateur

- Cette catin parmi les catin

__ Euh, cette salope de Reine. » Dit-il à haute voix avec un clin d'œil à la jeune femme.
__ Moi, je trouvais votre première idée plutôt bonne. »
__ Oui aussi, aussi. Bon, j'ai des mesures à prendre et des choses à commencer. »
__ Maintenant, comment faire en sorte de virer le trop plein de Manteaux Rouges de PR ? »
__ Oui, ces foutus clebs. »
__ Comment tuer le restant… comment attraper la Reine avant qu'elle en vous tue. Ou ne nous tue tous. »
__ Dommage que cette garce n'aime pas la chasse. »
__ Comment faire en sorte d'être en avance sur Tywin pour la guerre qu'il ne manquera pas de vous faire ? »
__ Je ne sais pas… Je ne sais pas. Bordel, je ne sais foutre pas !!! »
__ Hum... elle aime... le vin. »
__ Oui, le vin… Cette gourdasse l'aime autant que la bite de son frère. »
__ Nous pourrions tous les brûler lors du procès, les enfermer tous dans la pièce et y mettre le feu… »
__ Non, Cela déclencherai une guerre. Faire partir son père et ensuite la faire payer. »
__ Oui, je pense que c'est le plus raisonnable, c'est le problème avec le fait de brûler vif des gens de haute naissance. »


Ashara se mit à rire.

__ Mais les Sept savent qu'une bonne guerre me manque. »‎
__ Oui mais alors à propos de guerre je vous jure que si mon mari y reste, je viendrais pour vous en mettre une. »
__ Déclencher des escarmouches sur ses terres pourrait faire revenir au Roc certaines de ses troupes. »
__ Oui. »
__ Dur destin que celui des valois. Que celui de mourir honorablement… »
__ Je peux peut-être organiser cela avec votre aide et beaucoup d'argent. »
__ Oui, avec leur argent. »
__ Cela me mettrait de très mauvaise humeur, je l'aime beaucoup. »
__ Vraiment, vous êtes la femme qu'il me faudrait. »
__ Non, si vous m'aviez trompé comme vous avez trompé Cersei, vous seriez déjà mort. »
__ Organiser quelque chose qui demande des dépenses exorbitantes, le demander aux Lannister et avec cet argent, payer des gens pour foutre la merde sur leurs putains de terres. »
__ D'ailleurs, parfois je me demande pourquoi elle a tant attendu… »
__ Parce-qu'elle ne sait pas diriger… Et que malgré tout, elle est faible, malgré ses griffes et sa chatte. »
__ S'il vous plait Majesté… Elle est faible mais elle s’est joué de vous pendant 17 ans, ne faites pas l'erreur de sous-estimer votre ennemi... Je sais ! La défense du mur ! »
__ Oui, hum… Mais, il faudra que je trouve une putain d'argumentation pour ça. Et surtout... Surtout... Nommer un allié comme grand argentier si cette fouine de Petyr ne remontre pas son nez. »
__ Oui. De nombreux Lords se proposerons certainement tâchez d'en trouver un qui ait du talent, vous avez beaucoup de dettes… J'ai un nom à vous proposer, il ne vous dira probablement rien, mais qui sait. »
__ Oui, mais je me servirais sur le cadavre du lion… Qui ? »
__ Ades Overton. »
__ Qui est ce gars sorti de nulle part ? De votre manche ? De votre...? » Il se retint à temps.
__ Un Nordien. Un homme que je sais intelligent et raisonnable. »
__ Ades Overton ? Lord ? Ser ? Jean—foutre ? »
__ Héritier de la Maison Overton, son père ne se porte pas très bien, mais il est encore en vie. Un homme qui a tout à gagner à vous servir loyalement et qui n'aime pas spécialement les Lannister mais qui est néanmoins assez neutre pour vous conseiller au mieux. »
__ Je vais devoir y réfléchir, sortir un inconnu comme ceci. »
__ Néanmoins, il y a lui, mais il vous faudra peut-être faire des concessions, les Martell vous ont apporté Daenerys. Et les Tyrell ont protégés et élevé Durran. »
__ Oui, j'imaginais un des leurs aussi. Mais là, je ne l'ai pas encore mon fils. Je serais reconnaissant lorsque je le verrais. »
__ Je pourrais aussi vous demander un service, mais comme je le disais, vous avez vengé mon père, cela me suffit, surtout si vous me réservez une part du Roc... »
__ Tout ce que vous voulez Ash' »
Dit-il avec un regard vitreux. « Mais une part du Roc... Tout mes 'alliés' voudrons se nourrir sur le cadavre des Lannister. »
__ Oui, c'est pour ça que je dis une part. »
__ Il va falloir que tous ne soient pas trop gourmands. Une part, oui, une fois épongée une partie des dettes de la Couronne. »
__ Si non... un bon mariage, cela pourrait être intéressant aussi, nous verrons. »
__ Sa survie ne tient qu'à ses talents. »
__ Je serais moins gourmande si mon mari est toujours en vie. Je ne demande pas de siège au Conseil moi. »
__ Vu votre amour de PR, oui, je comprends que vous ne vouliez pas de siégé au conseil. »
__ Disons surtout que je ne vois pas qui vous proposer dont je sois certaine de l'intérêt autant pour la couronne que pour le Val. »
__ Oui, il faudra me remarier, mais là, beaucoup auront à proposer. »
__ Evidemment Lyn et Lucas pourraient être des membres intéressants, mais pas en tant que grand argentier. Peut-être aussi, une place pour Robin… Mais je doute que vous puissiez le supporter bien longtemps pour l'instant. »
__ J'aurais vu un Martell ou votre homme, là... Lord Overton. »
‎__ Pas en tant que grand argentier, un page, un écuyer quand l’âge sera venu. Mais Lord Jon voulait le confier à Lord Stannis. »
__ Je fais confiance à mon frère pour ça. C'est son foutu problème ! Je demanderai à Ned s'il connait la famille Overton et ce qu'il en pense. »
__ Reprenons. Nous levons le ban et des fonds pour aller soutenir le Mur ? Et nous utilisons ses fonds pour lever une armée de mercenaires et organiser des échauffourées dans les Terres de l'Ouest. »
__ Voilà, nous sommes d'accord. »
__ Ensuite, avec ces échauffourées, le vieux lion rentre chez lui avec ses hommes. »
__ Et là… là... »
__ Là… La Couronne se porte au secours des Terres de l'ouest. L'ost fait demi-tour et se dirige vers Castral Roc… sous les ordres de Jaime qui sera à sa tête en tant que représentant du Roi. Et... Jaime est malencontreusement tué lors d'une embuscade. Puis, l'ost va assiéger Castral Roc. »
__ Et nous profitons de ce moment pour nous passer des services de ma salope de femme. Voir nous les prenons entre deux feux. »
__ Entre qui et qui ? Attendez ! Si, Jaime est à la tête de quelques Manteaux Rouges plutôt que de votre ost, Manteaux Rouges supplémentaires qui doivent faire la jonction avec l'ost royal mais sont pris en embuscade par les mercenaires… »
__ Bien, oui… Attendez, vous me perdez à réfléchir si vite. Je ne suis plus si vif ! »
__ C’est le vin ça, Majesté. »
__ Non, le vin a toujours été un allié. »
__ Le vin est un allié aussi fidèle que les Lannister, Majesté. Méfiez-vous en. Un bon cheval une armure et votre marteau, et un peu de réflexion, voilà vos alliés. »
__ Une embuscade est toujours si vite arrivée. Quel dommage. Je le pleurerai longtemps. Vraiment. Autant que ma dernière bouteille vide. Vous êtes sûr de vouloir rester Arryn ? Et non Baratheon ? Car vous êtes redoutable ! »
‎__ Je suis mariée Majesté, enceinte, et amoureuse. C'est une chose saugrenue, je vous l'accorde, mais je ne veux pas changer de mari. Merci de la proposition, peut-être ma fille aînée deviendra-t-elle une Baratheon ? Qui sait. »
__ Enceinte ? Enceinte ? »
__ Oui, je croyais être malade, mais voilà, je porte peut-être l'héritier de la Maison Arr… »
__ Et c'est maintenant que vous le dites ? »
__ Je dis… »


Robert prit brusquement Ashara entre ses grosses mains et l'installa sur son fauteuil, le plus confortable de la pièce qui fut plus que surprise et eut même très peur de ce qu’il allait faire l'espace d'un instant.

__ … Ce que je veux... quand je veux, même… à… vous… Merci Majesté. » Remercia-t-elle le Roi après avoir terminé la phrase entamée avant avec de grands yeux encore sous le coup de la surprise et de la peur.
__ Si le Lord votre mari a planté une graine aussi vigoureuse que son bras, je promets un avenir heureux à votre maison ! »


La brune sourit, faillit dire qu'elle ne pouvait accepter et se dit que ça n'était pas si mal d'être ainsi confortablement assise et que de tout façon il n’apprécierait pas qu’elle refuse.

__ Demandez, vous aurez tout le confort et protection que je peux vous apporter. »
__ Protégez-vous vous-même et je serais en sécurité. »
__ Un descendant légitime du val est un don qu'il faut protéger. »
__ Contrôlez-vous, gagnez cette guerre et le royaume tout entier sera en sécurité. »
__ Bon, alors, nous sommes d'accord sur le futur de la maison des 'suce mon frère'. »
__ ET ARRÊTEZ LE VIN ! »
__ NON !!! Jamais ! J'en crèverais, mais heureux et dans la bière. »
__ Attendez au moins d'avoir quelque chose à fêter pour boire alors ? »
__ Oui. Mais apporter moi le bonheur et je boirai moins. »
__ Une épouse ? Gentille et douce ? »
__ Oui, une épouse. »


Ashara réfléchissait, Ysilla ? Ne serait-ce pas un peu gros ?

__ Et la mort de ces peines à jouir de lions. »
__ Avec plaisir… »
__ Toujours se méfier d'une famille qui porte du rouge dans ses armes. Targaryen, Lannister, même combat. »
__ Et pensez-vous que vous êtes capable d'être fidèle ? Et gentil vous-même ? »
__Moi, fidèle ? Ce n'est pas à moi d'être fidèle. Si la femme répond à mes besoins, je n'ai pas à aller voir ailleurs. »


Pas Ysilla alors, mais vrai.

__ Oui mais votre épouse n'en serait que plus tendre. »
__ Je ne demande pas que de la tendresse bordel, je suis un homme fait ! »
__ Heu... je crois que nous devions du sujet. » Rougit Ashara avant de reprendre. « Donc. Lannister. Siege, heu... »
__ Oui, le siège. Jaime capturé ou tué. Aucun survivant. »
__ Capturé pourrait être intéressant pour faire plier Tywin. Castral Roc est réputé imprenable Majesté. »
__ Je veux les attributs du père de mes enfants en collier. Cet homme a tué un roi et fais cocu un autre ! »
__ Vous ferez ce que vous voudrez de ses attributs, mais une fois qu'il sera devenu inutile. »


Robert essaya encore de calmer son sang.

__ Oui, surement. Un otage est toujours plus intéressant. Mais bordel, un exemple aussi me ferait du bien ! »
__ Tyrion aussi est un otage potentiel et il se défendra beaucoup moins vigoureusement, mais Tywin n'a pas le même attachement envers lui. L'exemple sera fait avec la Reine. Et… Joffrey ? »
__ La descendance du lion sera mise aux fers. Toute sans exception. Joffrey ? Joffrey... Sera... Bordel, je ne dois plus penser à lui comme mon fils. Joffery sera exécuté, oui, exécuté. Ou envoyé au mur. Ça lui apprendra la vie Mais je rechigne à laisser un héritier en vie. »
__ Montrez votre magnanimité en exilant les autres, ce sont des enfants, ils ne méritent pas cela. »
__ Si je ne l'ai pas fait pour Daenerys... Tommen et Mycella… »
__ Au Mur il ne pourra pas faire grand-chose, si tant est qu'il survive plus d'un an. »
__ Cela me fendra le cœur de les tuer. Mais merde, ils ne sont pas de mon sang. Myrcella comme sœur du silence, c'est le mieux que je puisse faire. »
__ Et pourtant ils vous aiment comme un père. »
__ Joffrey au mieux, au mur. Tommen... Je pourrai en faire un Mestre. Je ne dois pas laisser un héritier avec un quelconque pouvoir sur le trône. »
__ Envoyez Myrcella à Dorne. Dame de compagnie de la Princesse Arianne, c'est une bonne place et ils n’ont pas la même aversion que nous pour les bâtards paraît-il. »
__ Mais qui dit qu'il ne risque pas de l'utiliser contre moi si jamais il leur prend l'idée de se retourner contre moi. »
__ Je suis d'accord sur ce point, il faut s'assurer qu'aucun ne viendra vous hanter. Mais comment le feraient-ils ? C’est une fille. Ils n’ont pas les même lois que nous, mais qu'importe, ce sont les lois de la couronne qui importent en la matière et quoi qu'il en soit une bâtarde ne peut hériter. »
__ Les Dornien sont bizarre avec leurs filles… A voir… A voir… Mais c'est là, la fin. Si tout réussi. Si jamais le lion est à genoux. »
__ Oui, il sera toujours temps d'adapter notre stratégie pour eux. »
__ Nous avons plus important à planifier d'abord. »
__ Oui. Je dois contacter quelqu'un pour les mercenaires, je vous tiendrais au courant. »
__ De toute manière, nous trouverons un moyen détourné de parler pendant le procès. »
__ Vous aimez boire, mon mari aussi. Buvez ensemble avec Ser Raymar. »
__ Oui. Je leur enverrais une invitation. »
__ Buvez mais faites goûter votre vin Majesté, je vous en conjure. »
__ Oui, maintenant, oui. Mais elle m'aura fait chier jusqu'au bout. Même plus moyen de boire peinard. »
__ Et Oberyn aime les femmes, tout comme vous… »


Ashara en avait presque les larmes aux yeux. Finalement Robert n'était pas un si mauvais Roi, ni un si mauvais homme. Ils avaient une stratégie, elle était toujours vivante et somme toute plutôt heureuse de cet entretien. Elle avait sa confiance et son soutien. Quand à Robert, il se sentait de nouveau vivant, un nouveau combat à mener, une nouvelle bataille et une revanche à consommer.

__ Nous en avons fini ? Ou avez-vous encore des poignards à me planter dans le cœur ? »
__ Peut-être un tout petit poignard supplémentaire Majesté. »


Le Roi lâcha un long soupir.

__ Quoi encore ? »
__ Petyr est l'amant de Lysa, depuis un bon bout de temps à priori. »
__ Cette petite merde paiera, pour lui, pas de quartier. »
__ Je pense que Petyr a tué Jon pour rendre service à la Reine contre son soutien pour épouser Lysa et prendre la tête du Val. »
__ Si cela est vrai, ça transpirera lors du procès aussi. Et là, ils paieront tous leur félonie… J'en viens presque à comprendre le roi fou. »
__ Ce n'est qu'une hypothèse, mais je suis persuadée que l'affaire que nous jugerons au procès est bien plus compliquée encore qu'il n'y parait et que la réelle implication de Lysa n'est pas, en réalité, si importante si on prend en compte sa santé mentale plus que fragile. »
__ Folle, instable, ou quoi d'autre, elle a quand même tuée son mari, mon ami. »
__ Il ne faut pas que cela transpire au procès, cela les mettrais en garde contre nos actions futures. Mais Mestre Pycelle a soigné Jon et a caché l'empoisonnement il est un des pantins de la Reine. »
‎__ Oui, cela se voit vraiment, il doit toucher sa verge flétrie en pensant à la garce qui me sert de femme. »
__ Ce vieux dégueulasse... Mais la tuer ne vous apporterais rien d'autre que la colère des Tully et peut-être même celle de Ned. »
‎__ Les froisser... ils connaissent leurs devoirs. Si je dois aller à l'encontre de la loi pour prévenir les humeurs de mes alliés, je ne vaux pas mieux que mes ennemis. »
__ La loi peut prévoir une autre peine que la mort pour une femme qui, sous le coup de la folie et de la manipulation d'un homme, a tué son époux, non ? »
__ Je ne sais pas, vraiment. »
__ L'exil ? Le silence ? Une marque de respect ne serait pas inutile en ces temps difficile, d'autant qu'ils sont très proches de Castral Roc et que votre ost sera sur leurs terres lorsqu'ils feront demi-tour soit disant pour aider Tywin... »
__ Pas l'exil. »
__ Je désire la mort de lysa autant que vous, mais je respecte Brynden et Catelyn, se sont des gens bien, je ne voudrais pas els froisser sous prétexte que Petyr est le meilleur manipulateur qu'on ait jamais vu. Il a berné Jon, il a berné tout le monde... »
__ Oui, mais un moment la faiblesse n'est plus une excuse. Mais je comprends. Je ne peux cependant en rien promettre le destin de Lysa. »
__ Je le sais, je ne vous demande aucune promesse si ce n'est celle qu'elle aura un procès équitable où le vrai responsable sera mis en avant. »
__ Oui, je tacherai de garder ça en tête. »
__ Un duel judiciaire serait une catastrophe. »
__ Mais je prendrais ma décision avec toutes les cartes en mains… Pas de duel. Le premier qui me sort un duel, je le défenestre de la salle du trône. »
__ C’est la loi. »
__ Je suis la loi. »
__ Non, le maître des lois est la loi. »
__ Et c'est mon frère. »
__ Oui et il vous dirais la même chose que moi, si elle demande un duel judiciaire, j'ose espérer que Brynden l'en dissuadera, mais si elle le fait néanmoins en animal acculé, vous ne pourrez lui refuser. »
__ Oui, faites en sorte que cela n’arrive pas. »
__ C'est déjà fait, mais Lysa n'est pas si simple à raisonner. »
__ Dans ce cas, je ne sais qui Ser Barristan devra tuer. »
__ Peut-être Brynden Tully lui-même, il ne reculera pas devant le sacrifice pour sa nièce, même s'il désapprouve. Et il pourrait gagner… »


Ashara fut soulagée que ça ne soit pas Lyonel qui doive combattre Ser Brynden

__ Hum… Un duel des Sept... Elle aura du mal à trouver Sept personne pour la sauver. »
__ Oui, là mes ennemis ne voudrons point se dévoiler pour prennent la défense ainsi. »
__ Et ils n'ont aucun intérêt à la protéger. »
__ Je suis désolé, mais je ferais là tout pour que Ser Brynden, avec toute l'affection que je lui porte, perde. »
__ Oui, je suis d'accord, mais je le pleurerais. »
__ Mon honneur est déjà pourri, mais s'il peut avoir une mort honorable, il l'aura. »
__ Votre honneur est sauf si vous agissez en Roi pour vos sujets loyaux. »
__ La loyauté est tellement rare que je sais la traiter à sa juste valeur. Même plus. »
__ Je suis d'accord, elle est rare, mais elle se gagne. »
__ Oui, j'en attendrais des preuves. Même si là, vous m'en avait apportées de grandes. »


Ashara fronça les sourcils craignant ce qu’il allait demander…

__ Ne me mettez pas de mauvais poil, je suis sujette, comme toute femme enceinte aux sautes d'humeur. Je suis là. Je risque ma vie et celle du peut-être héritier du Val pour vous. »
__ Et ? Ai-je dis quelque chose de mal ? »
__ Non, mais ne me demandez pas d'avantage que ce que je peux vous donner. »
‎__ Non, je soulignais le fait que vous m'aviez apporté des preuves de votre loyauté »
__Ah oui... bon. Pardonnez moi. »


Robert hocha la tête, non mais !

__ Les gardes vont se poser des questions, normalement, j'aurais déjà dut recommander un nouveau cruchon. »
__ Oui, et je dois moi aussi y aller. »


Robert l'aida à se relever et la soutint jusqu'à la porte dérobée. Elle revint récupérer les documents montrés à Robert et lui donna le petit parchemin sur lequel ils avaient échangés pour qu’il le fasse disparaître.

__ Je vous fais confiance. »
__ Merci Majesté, vous êtes un homme bon. »
__ S'il vous plait ne me décevez pas. Je n'en ai plus les nerfs. »
__ Je n'ai pas l'habitude de décevoir mes amis Robert, faites de même, vous connaissez désormais les enjeux, tous les enjeux. »
__ Une trahison de plus et la folie est à ma porte. »
__ Alors ne brûlez rien sans m'avoir d'abord demandé mon avis sur la question. »
Rit-elle
__ Promis, je vous fais venir si jamais je brûle d'envie de faire un tel acte. »

Elle lui sourit, fit une brève révérence et sortit par la porte dérobée Robert parti d'un gros rire gras.

__ Chut ! Silence vous êtes censés être seul ! »
__ Je peux toujours dire que je suis fin saoul. Ils ont l'habitude. »
Dit-il en faisant un dernier clin d'œil avant que la porte ne se referme.

Il avala le parchemin le mâcha tant bien que mal et le faisant passer avec le vin de la carafe en buvant directement dedans la siphonnant entièrement. Puis il attendit quelques instants avant de gueuler d'une voix tonitruante, qui put s'entendre même au travers des murs :

__ DU VIN, BORDEL ! QU'ON M'APPORTE DU VIN ! »

Spoiler:
 




   
   
   
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 1 - PORT REAL

Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 298 - Lune 13 - Semaine 2 - Jour 7 - PORT REAL
» 298 - Lune 12 - Semaine 3 - Jour 3 - PORT REAL
» 299 - Lune 7 - Semaine 4 - Jour 5 - PORT REAL
» Péril à Port Réal - Aide memoire
» Event 1, sujet 2: Le siège de Port-Réal (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game of Thrones Chronicles :: Sothoryos :: Ruines de Zamettar :: Intrigues Terminées :: Archives RP Flashs-